Livres
458 454
Membres
411 774

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

De Mémoire d'Homme



Description ajoutée par AvrilP 2014-08-28T21:00:43+02:00

Résumé

Et si l'humanité prenait un nouveau départ ?

Au large de l’Antarctique, les remorqueurs ont fini de préparer l’iceberg qui partira bientôt pourvoir en eau douce le continent africain. Dans la base Georges Mougin, sur la côte, Anton et Phœbus supervisent leur retour au port lorsqu’une proche colonie de milliers de manchots disparaît subitement.

Dans la double pyramide, la petite San ne supporte pas les implants télesthésiques qui lui permettraient de rejoindre l’unité spirituelle formée par les habitants de la cité. Jud, le chirurgien, s’apprête à inciser les tempes du nourrisson pour extraire les pierres.

Inspirée par les œuvres philosophiques de Platon autant que par les textes fondateurs des trois grandes religions monothéistes, découvrez l’anticipation qui vous fera appréhender notre existence autrement.

Afficher en entier

Classement en biblio - 10 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par elodiePhi 2015-04-22T15:56:18+02:00

« (…) Le langage était certes bien utile aux Hommes du passé qui n’avaient que leurs sens primaires, l’ouïe et la parole, comme unique recours pour échanger leurs pensées. Mais la parole était incapable de retranscrire toute la subtilité de l’esprit, elle restreignait la pensée, comme si on faisait s’écouler la mer dans un entonnoir, mais qu’à l’autre bout, n’en ressortait qu’une minuscule goutte d’eau. L’esprit de ces Hommes parlants, soumis à ce processus dès la naissance, se façonnait selon ce mode de formulation de la pensée, et ses facultés n’en étaient que très sommaires. (…) Vient enfin que la parole n’était pas inhérente à celui qui naissait, ses pères se devaient de lui inculquer. Alors que penser est inné, parler n’est même pas naturel. »

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par JLDragon 2017-10-25T18:58:39+02:00
Bronze

http://jldragon.over-blog.com/2017/10/de-memoire-d-homme-de-elodie-philippe.html

De Mémoire d’Homme est un roman particulièrement surprenant, notamment au niveau des thèmes exploités par l’auteure.

Alors je pense que pour jouir complètement de cette exploitation, il faut avoir un peu de culture générale et s’intéresser autant aux mythes anciens qu’aux textes issus de nos institutions religieuses.

Pour un peu se situer, on a beaucoup de références à Platon et donc à l’Atlantide, mais également des références à la Genèse et donc à la Bible. Ce ne sont pas les seules références, mais en gros, l’auteure tourne autour de ces sujets.

Alors j’ai beaucoup aimé sa façon de voir les choses et de les amener. En effet, si le sujet abordé peut paraître compliqué et sensible, Elodie Philippe développe ses théories de manière à ce que ce soit abordable par tous.

Sans tomber non plus dans la pure vulgarisation des choses, même si personnellement, je suis pour la vulgarisation. Cela mettrait tous les hommes sur un même pied d’égalité de compréhension.

Bref, je trouve que De Mémoire d’Homme devrait être étudier au lycée voire au collège même.

Cela ne ferait pas de mal pour les générations futures.

Oh bien sûr, il faut être ouvert d’esprit. Et cela ne veut pas dire qu’on ne peut pas avoir l’esprit critique.

Moi-même, si j’ai plutôt adhéré à la vision qu’a l’auteur sur certaines choses, je ne suis pas pleinement convaincu par tout. Par exemple, par l’exploitation de Samoya.

Il faut bien sûr lire pour comprendre et je ne spoilerai pas.

Après pourquoi pas, je reste ouvert d’esprit et je ne vais pas crier au blasphème.

Loin de là…

Et qui sait ?

Au niveau des personnages, il m’a été difficile de m’attacher à eux, mais c’est un problème récurrent quand je lis un roman d’anticipation. Les personnages ne m’intéressent guère, car je trouve que l’essentiel reste toujours pour ce genre dans le thème abordé.

Et ici, à ce niveau, c’est une belle réussite.

Au niveau du style, ce n’est pas trop mal pour un premier roman, même si j’ai trouvé que par moment, Elodie Philippe passait trop vite du coq à l’âne ou n’allait pas assez en profondeur. Peut-être un manque de transition et un peu trop de précipitation sur certains passages ?

Poser le récit et prendre son temps, c’est parfois bien aussi.

Mais bon, ces désagréments furent plutôt rares et dans l’ensemble, j’ai pris vraiment beaucoup de plaisir. A tel point que j’en ai rêvé !

Bref, si vous aimez les romans d’anticipations, jetez-vous sur celui-ci !

Note globale : 17/20

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AugustanaSC2 2015-04-09T15:07:08+02:00
Or

Vous cherchez un roman instructif, pertinent et original ? Ne cherchez pas plus loin : voici une perle !

J’ai découvert le roman grâce à l’auteure elle-même, et j’ai été séduite par sa façon de me décrire son œuvre – toute en humilité, mais avec la pointe de fierté d’une maman. Bonne littéraire, j’ai décidé de m’y atteler … Pour elle, pour soutenir son œuvre, mais aussi pour moi – aimant les romans qui éveillent des questionnements sur l’Homme, la société.

« De Mémoire d’Homme » est un roman d’anticipation qui s’ancre dans la réalité – notre réalité – un peu comme « 1984 » d’Orwell en son temps. Nous avons ici, dans l'excellent dynamisme de ces 259 pages, une trame de fiction qui s’ancre dans un univers si réaliste que nous pouvons aisément imaginer vivre les événements qui s’y déroulent dans le futur …

Alors, certes, ce nouveau contexte n'est pas toujours évident : imaginer et comprendre celui-ci demande des efforts de visualisation. Un travail, qui – heureusement – est facilité par l’écriture de l’auteure. Les premiers chapitres sont savoureusement agrémentés de description nous permettant une immersion dans l’univers du roman. Dans la communauté des Hommes que nous découvrons en Antarctique, mais aussi dans la communauté des Hommes qui vivent en harmonie avec les êtres fascinants que sont les « Elohim ». C’est un univers différent qu’on découvre, qu’on aime ou qu’on déteste. Un univers qui m’a personnellement fascinée et émerveillée au travers des pages.

Puis surviennent des péripéties qui, déroutantes, remettent en question l'univers du roman. Tout ce que nous avions pu découvrir a été bouleversé et c'est une autre découverte, accompagnée des personnages, qui s'annonce. Et les interrogations du roman sont des questions qui tiennent en haleine, qui marquent ! Des questions qui se posent également dans notre réalité, dans notre société. Des questions autour de l'humanité elle-même, des religions, de l'Histoire. Et quelle morale faut-il en tirer ? Ca, c'est à vous de le découvrir !

Il est évident que l'auteure a fourni un travail considérable tant en terme de recherches qu'en terme d'écriture et que celui-ci mérite d'être salué. Toutes les thématiques qui sont abordées sont maîtrisées et amenées avec finesse, y compris pour les plus délicates comme la religion. Bravo !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nadinata 2015-04-06T13:24:35+02:00

Ce livre m'a énormément surpris de part son histoire, ses interrogations que l'on se pose durant toute la lecture. N'étant pas fan de science fiction, j'ai tout de même pris un réel plaisir à le lire, très rapidement pour connaître la fin et je compte le relire car je pense que je n'ai pas déchiffrer tout ses petits secret! Bravo à l'auteure pour son imagination et cette claque qu'on se prends tout au long de la lecture concernant l'humanité!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ju-ju 2015-01-13T04:34:34+01:00
Argent

Je ne suis pas fan de SF mais j'avais envie de le lire et j'ai bien fait de suivre mon instinct (la couverture peut-être, le résumé surement)

J'adore la conception du scénario:

+des chapitres courts qui dynamisent l'histoires;

+des basculements entre des époques (on ne sent rend pas compte tout de suite) et des personnages;

+un monde original, des sociétés biens différenciées (c'est importants)

La raison d'une note un peu en retrait:

-une fin qui aurait mérité 50(100) pages de plus pour mieux vivre, ressentir, induire cet éclatement final.

J'ai oublié de signaler que j'ai été impressionné par la maîtrise de l'auteur sur les sujets qu'elle a abordé dans son oeuvre et je suis admiratif du travail que ça lui demandé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sorcier 2014-11-26T19:56:07+01:00
Argent

http://florentcraon.blogspot.fr/2014/11/de-memoire-dhomme_26.html

De Mémoire d’Homme va être ma première chronique concernant les éditions Kitsunégari. J’ai d’ailleurs eu le plaisir de rencontrer l’équipe lors du Valjoly, et ce fût une très belle rencontre ! Avant de le lire, ce roman m’intéressait et m’intriguait déjà beaucoup, c’est donc avec une envie certaine que je l’ai lu.

Le roman se compose de deux histoires. La première est centré sur un groupe de personnes ayant pour mission de remorquer un iceberg en Antarctique, pour le transporter jusqu’en Afrique et permettre aux habitants de s’approvisionner en eau douce. Mais un bouleversement va compromettre cette mission…

La deuxième met en avant une civilisation habitant une cité gouvernée par les Elohim (les anges). Une double pyramide y est installée, dans laquelle une petite fille, San, ne supporte pas les implants télesthésiques que les docteurs lui ont implantés, dans le but qu’elle rejoigne l’unité spirituelle formée par les habitants…

Je suis conscient que mon résumé est similaire à celui du bouquin, mais j’avoue qu’il m’est difficile de le formuler autrement^^

Dès le début, j’ai trouvé la première histoire intéressante, bien qu’ayant pas mal d’informations à assimiler. Il y a une certaine critique quant à l’écriture, ou à ce que pourrait être le futur avec les nouvelles technologies, entre autres. Cela créer une vision assez pessimiste de celui-ci, mais néanmoins pertinente voire alarmante selon la vision de chacun. De mon point de vue, si cela continue ainsi, le monde n’en mène pas large, surtout au niveau humain. Toutefois les réflexions sont de mises.

La deuxième histoire, quant à elle, m’a surtout intrigué. Cette histoire de pierres télesthésiques, permettant aux habitants de la cité de communiquer entre eux par télépathie, a de quoi foutre un peu les jetons en ce qui me concerne. J’entends par là que ces habitants me donnaient l’impression d’être comme lobotomisés, contrôlés par une force supérieure les forçant à se soumettre à leur volonté. J’avoue que là aussi, il y a matière à réflexion, car ce système se rapproche à peu près du notre, avec les technologies actuelles. Par ailleurs, San m’interpellait beaucoup, car je me demandais pourquoi elle était la seule à ne pas supporter les implants télesthésiques.

J’ai vraiment apprécié que les chapitres soient très courts, cela m’incitait à poursuivre d’autant plus ma lecture, et à procurer une certaine dynamique quant à celle-ci, d’autant plus que l’auteure à une très belle écriture.

Au fil de ma lecture, mon esprit s’est un peu embrouillé. Je me demandais quel était le véritable but des Elohim quant aux habitants de la Cité, en particulier envers San. Pour l’autre histoire, je savais à peu près à quoi m’en tenir, même si certains événements avaient de quoi m’interpeller. J’ai aimé que le passé des personnages soit brossé, cela permet de les cerner psychologiquement, et je comprenais le pourquoi du comment quant à leurs actes. D’ailleurs, j’ai apprécié que l’auteure fasse revenir l’humain à l’état de survivant. Cela lui a permis je pense d’établir encore une fois une critique sur la technologie actuelle, et je voyais clairement à un moment de l’histoire que l’humain était obligé de devoir faire sans, apprenant à nouveau à se débrouiller par lui-même. Mais tout le monde sait cependant que tout a ses avantages et ses inconvénients.

Arrivé à un peu plus de la moitié du livre, tout s’est peu à peu mis en place, tel un puzzle que j’essayais de reconstituer au fur et à mesure de mes hypothèses. J’ai commencé à faire le rapprochement entre les deux histoires, mais malgré tout, des zones d’ombres persistaient. Il faut dire que l’auteure donne pas mal d’informations à assimiler, car c’est assez pointu sur certains points.

En parlant de choses pointues, la religion en est une. Il n’y a pas de critique sur celle-ci, elle s’intègre plutôt naturellement au récit. Si l’auteure n’est pas très explicite à ce sujet, il est néanmoins évident que les trois grandes religions monothéistes ont une place importante dans l’histoire, mais cela n’intervient pas tout de suite dans le roman. J’ai d’ailleurs aimé les petits textes portant sur l’évangile avant certains chapitres, appuyant quelque peu la compréhension des événements. J’apprécie toujours quand la religion occupe une certaine place, à partir du moment où il n’y a pas de critique négative sur celle-ci. Car en plus de m’intéresser, je lui voue un certain respect. Ce que je ne tolère pas c’est ce que l’homme en fait selon les cas. Mais cela dit, peut-être que certaines choses pourraient gêner quant à la morale des habitants de la Cité, et certaines pratiques, bien qu’elles soient cohérentes avec le contexte. Je ne peux être plus explicite à ce propos, mais ceux qui le liront comprendront.

De Mémoire d’Homme est un bon roman, bien que parfois, j’avais l’impression d’être un peu extérieur à l’histoire, sans doute parce que j’avais du mal à comprendre certaines choses, qui sois dit en passant m’ont semblé un peu rapide, d’où ma difficulté à les cerner. De même, en avançant dans l’histoire, je m’embrouillais l’esprit avec les époques, comme si l’auteure mélangeait celles-ci au fur et à mesure des événements, comme pour créer ce fameux rapprochement entre les deux histoires (je sais je ne suis pas très clair^^). J’ai apprécié les réflexions posées, et l’histoire a une certaine morale dans l’ensemble, en plus d’être actuelle avec notre époque sur certains points. Mais je crois que la chose principale à retenir, et que le roman veut dire (la fin est révélatrice), c’est que l’humain, quelle que soit l’époque, répète inlassablement les mêmes erreurs, et que finalement, il n’a pas appris grand-chose de l’Histoire. L’anticipation a donc ici tout son sens.

J’avoue qu’à la fin de ma lecture, mes sentiments étaient confus, je ne savais pas lequel d’entre eux dominait, car n’ayant pas tout compris. Voilà donc pourquoi je pense que De Mémoire d’Homme est le genre de livre qui nécessite quelques relectures, pour être sûr de tout assimiler.

Je tiens à féliciter Elodie, car il est évident qu’elle pose de bonnes questions à travers son histoire, et qu’elle est sensible aux sujets qu’elle aborde. En témoigne son travail de recherche qui a dû être conséquent. Bravo pour avoir écrit ce roman, assez original dans la manière d’être traité, mais qui est surtout instructif et pertinent.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ProseCafe 2014-10-13T09:19:47+02:00
Argent

Détruire pour mieux recontruire ?

Tout d’abord, un grand merci à Perrine de Kitsunegari Editions pour m’avoir fait découvrir cet ouvrage.

Vous avez toujours voulu savoir comment une civilisation naissait, mourait, renaissait, re-mourait et naissait encore une fois.

Une société où le choas règne ou tendre vers unification de la pensée.

Et bien Elodie Philippe vous en propose une version originale.

L’auteure base et construit son histoire à partir des différentes religions, du platonnitisme (et non ! Platon n’est pas un Dieu) et d’études scientifiques.

Donc cela fait un peu philosophico-fantastique, mais seulement en apparence, avec quelques bonnes idées et des révélations, oh non ! Pas dans le genre mystique mais côté culture générale.

J’ai eu un peu peur (et curieux en même temps) en lisant le résumé du livre, mais Elodie a subtillement construit son scénario sans prise de tête.

Au début, je me demandais où voulait en venir l’auteure. Je me trouvais dans deux histoires différentes sans trouver de point commun. Puis au fils des pages les pièces du puzzle se sont assemblées de façon surprenante.

En tout cas c’est facile à lire, j’ai passé un bon moment.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AvrilP 2014-09-18T09:17:14+02:00
Diamant

Une auteure cultivée et curieuse, une anticipation basée sur des textes de deux mille ans. Une histoire sur plusieurs niveaux de compréhension. Une nouvelle vision de notre existence. Une claque !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sabrinaduhavre 2014-09-05T12:00:37+02:00
Or

Un roman prenant et très surprenant qui m'a littéralement scotchée.

Cela va être ardu d'exprimer tout ce que j'ai ressenti et de donner un avis construit, tant ce que j'ai ressenti est confus.

Tout d'abord, il se passe beaucoup de choses dans ce roman, plusieurs éléments dont on ne comprend pas et n'imagine pas les futurs recoupements ni les issues.

Puis deux intrigues se distinguent et on se demande à quel moment elles vont se télescoper, se rejoindre.

Jusqu'aux moments où les pièces du puzzle se mettent en place, les révélations affluent, nous déroutent et enfin la révélation est là, on ne s'y attend pas.

Toute la partie fantastique des Elohim m'a intriguée, étonnée, subjuguée, l'histoire est très originale.

C'est un roman mystérieux, mystique, qui peut dérouter, qui nous fait nous poser beaucoup de questions et qui apporte des réponses sans en apporter, tant on peut les interpréter de manières différentes.

Il en va de son ouverture d'esprit, de sa culture et de sa curiosité. Ayant lu La bible illustrée pour les enfants, Le Da Vinci code, Marie-Madeleine - le livre de l'élue, et connaissant les peuples légendaires, je n'ai pas été dépaysée, j'ai "avalé" le sujet avec délice.

D'autant plus que la plume de l'auteure est très bonne, chaque mot est choisi avec soin, parfois, dictionnaire à la main.

On sent le poids de son questionnement intime, je sais, pour avoir cherché son profil, qu'elle est obnubilée par les religions et tous leurs mystères, j'ai adoré chaque choix de l'auteur, chaque tournure de l'histoire.

Enfin, je voudrais pointer ce qui pourrait être des aspects négatifs : l'auteure, dans son idée de précision donne par moment un peu trop de détails, d'explications qui, au final, ne servent pas l'histoire, dont on n'a pas l'utilité.

Le sujet, dans son ensemble, peut ne pas intéresser tout le monde et je pense que pour de trop jeunes lecteurs, ce roman ne sera pas compris. Idem pour certaines révélations qui ne sont pas clairement formulées entre le passé, le présent et l'avenir et qu'il faut deviner.

Pour conclure, j'ai adoré ce roman dans sa globalité, de science-fiction fantastique, c'est un roman mystique et mystérieux qui plaira aux curieux et ouverts d'esprit. J'ai franchement aimé la fin, cette révélation ultime m'a laissée admirative.

Afficher en entier

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 10
Commentaires 8
Extraits 2
Evaluations 7
Note globale 8 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode