Livres
385 069
Comms
1 350 389
Membres
271 912

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

De mères en filles, Tome 1 : Alice



Description ajoutée par Bloop 2016-06-14T00:01:21+02:00

Résumé

Alice est le fruit d’un amour défendu, la fille que Jeanne a eue avec son beau-frère. Elle grandit avec son père, un banquier froid, et une mère adoptive qui ignore tout de ses origines. Enfant renfermée et solitaire, elle se réfugie dans la musique. Le piano comme exutoire jusqu’à la virtuosité.

Claudio, lui, est un immigré italien. Maçon, fils de maçon, construisant les murs du conservatoire de Lille. Jusqu’à ce qu’un maestro découvre l’incroyable pureté de sa voix et décide de le prendre sous son aile.

Dès leur première rencontre, Alice et Claudio s’enflamment d’une grande passion amoureuse et musicale. Mais les conventions sociales, leurs différences et de lourds secrets de famille semblent se mettre en travers de leur histoire…

Afficher en entier

Classement en biblio - 29 lecteurs

Or
5 lecteurs
PAL
18 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par MaRie2Go 2014-11-29T17:06:07+01:00

Il avait voulu la revoir, tout autant qu’elle. L’illégitimité de leur union ajoutait à leur plaisir. Ils faisaient l’amour en des lieux étonnants, cachés, défendus qui donnaient à leurs ébats une saveur encore plus intense. Ils ont multiplié les rencontres, refusant d’admettre que leur amour ne pourrait connaître d’autre issue que malheureuse. Ce jour survint lorsque Jeanne apprit de la bouche d’un médecin, consulté dans la plus grande clandestinité, qu’elle était enceinte. Cette annonce venait mettre un frein à l’ivresse. Jeanne devrait tout avouer à son père, en mentant sur le nom du père de l’enfant. Cette conséquence tragique sonnait le glas de leur folle relation que, par ailleurs, ni l’un ni l’autre ne parviendraient à oublier.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par BookineuseForever29 2017-08-19T22:44:44+02:00
Or

Très bon début de saga avec l'histoire d'Alice !

J'ai adoré l'histoire d'amour entre les deux personnages principaux,

Spoiler(cliquez pour révéler)
mais je trouve qu'elle s'essouffle assez vite.

Je ne sais pas non plus si la réaction de son grand-père quand elle vient le voir est possible...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Terezalala 2017-08-03T12:52:31+02:00
Bronze

Je ne suis pas fan des fictions romanesques, mais je me suis prise rapidement d'affection pour Alice, sa famille et ses secrets. J'ai apprécié l'écriture de l'auteur, la plongée dans l'époque fin XIXème et début XXème siècle. J'ai constaté la difficulté pour les femmes de l'époque de sortir du rang et revendiquer leur liberté.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par cindy03 2017-04-21T13:04:25+02:00
Diamant

Magnifique, une saga tellement sublime, j'ai rarement lu une série aussi bonne, juste, je me suis remis en question, la femme évolue, l'histoire évolue, bref contente de ne pas être passé à coté.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Luna1579 2017-01-24T10:36:20+01:00
Bronze

Début de saga prometteur, l'histoire est captivante et les personnages intéressants. Le style d'écriture m'a un peu dérangée au début, il y a comme une distance entre les événements et la narration, avec parfois des bonds dans le temps perturbants. Malgré cela, on s'habitue en cours de lecture et c'est sûr que je lirai la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par atalyana 2016-11-21T15:48:29+01:00
Argent

une belle histoire jai hate de voir la suite surtout que je croix que sa va se passer plus a Montréal ,bon debut de série pas déçus .

Afficher en entier
Commentaire ajouté par livressedespages 2016-01-07T20:21:32+01:00
Diamant

5/5 pour l’histoire bouleversante de la vie de cette petite fille devenue femme

L’HISTOIRE : Une magnifique histoire qui nous fait voyager dans le temps, à la découverte de ce qu’était la vie de femme entre 1890 et 1930. Nous suivons l’histoire de la petite Alice, née d’une relation adultère et qui ne connaitra tout au long de son enfance que l’abandon et les peines les plus dévastatrices de la perte des êtres auxquels elle fini par réussir à s’attacher au prix de grands efforts. Je n’ai posé ce livre qu’à une reprise, trop bouleversée pour continuer par le sort qui s’acharne sur cette jeune fille. Mais ce n’était que pour le temps de recouvrer mes esprits et reprendre à nouveau ma lecture dans l’espoir que le vent tourne pour elle. Malgré quelques passages de bonheur pur et simple pour Alice, c’est en présence d’une fille puis femme profondément marquée par son histoire que nous avançons jusqu’à la fin du livre. En plus de ressentir au plus profond de soi les sentiments d’Alice, nous découvrons un monde où la femme a une place bien particulière dans la vie. Maîtresse de maison, amante, mère voici en quoi consiste la vie de la plupart des femmes qui croulent sous le joug de leur mari. Mais c’est également sur une toile de passion artistique et de voyage que se dresse se magnifique récit d’une vie.

L’ECRITURE : L’auteur possède une plume très fluide et très agréable à lire qui vous entraîne au fil des pages. Un peu comme la musique qui est une part essentielle de la vie de l’héroïne, le récit est une mélodie envoutante, qui malgré ses quelques passages un peu lents (mais rares et importants pour l’histoire) va vous emmener jusqu’à la dernière page de ce livre.

LES PERSONNAGES : Nous traversons avec Alice sa vie parsemées de rencontres diverses et variées. Sa famille d’accueil, ses parents adoptifs, sa professeur de piano, sa belle-mère, ses parents biologiques, les hommes de sa vie et ses enfants. Chacun a une place importante à un moment ou à un autre de sa vie. Ils ont tous leur caractère bien défini et aucun ne m’a paru superflu. Alice est une fille brisée qui se retrouve au clavier de son piano et se défait ainsi du poids de son passé qu’elle porte sur les épaules. Elle reste malgré tout une femme forte, qui a ses convictions et qui ne se laisse pas crouler sous les obstacles que la vie met sur son chemin. Je n’ai pu que ressentir de la compassion et de l’admiration pour cette héroïne.

MON ETAT D’ESPRIT : J’ai terminé ce livre hier soir (enfin plutôt cette nuit à 3h du matin) et je suis encore secouée par la vie chamboulée de cette enfant non désirée, résultat d’une liaison interdite qui aurait brisé bon nombre de vies. Plutôt que d’assumer ses actes à une époque où l’adultère semblait être le pire des crimes possibles, surtout pour la femme qui a fauté, les parents d’Alice préfèrent détruire sa vie à elle plutôt que leurs réputations et leurs vies. Cela fait bien longtemps que je n’avais pas lu un livre aussi touchant et qui vous prends autant par les tripes. J’ai hâte de découvrir les tomes suivants, celui de la fille d’Alice, et des deux générations suivantes. C’est une très belle et originale idée de l’auteur de nous faire ainsi traverser tout un siècle et découvrir l’évolution de la place des femmes dans la société.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kesciana 2015-01-17T20:48:38+01:00
Bronze

https://aliceneverland.wordpress.com/2015/01/16/alice-dominique-drouin-de-meres-en-filles-t1/

Je ne suis pas une grande amatrice de saga familiale ou de musique, et pourtant le résumé de ce roman m’a énormément intriguée. J‘ai quand même mis un certain moment à bien rentrer dans le récit, le début fut assez laborieux, puis je me suis sincèrement prise d’affection pour Alice et son histoire.

C’est un livre qui se lit vraiment facilement ensuite. On suit en parallèle deux histoires au début : celle d’Alice, jeune fille illégitime, fruit de l’union d’un homme et de sa jeune belle-sœur dans un Paris assez aristocratique en 1890, et celle de Claudio, fils d’immigrants italiens qui travaille à l’opéra comme maçon. Deux univers bien distincts, et pourtant ces deux-là vont se rencontrer grâce à leur amour pour la musique et l’opéra.

L’histoire est vraiment centrée sur Alice. Tout au long du roman on accompagne ce personnage dans sa quête sur ses véritables origines. J’ai adoré la voir grandir, observer cette petite fille si renfermée sur elle-même animée par la passion du piano, qui va évoluer et devenir une belle jeune femme vive et exaltée. Sachant que c’est une saga familiale, on sent que c’est elle qui va influencer tout le devenir de cette famille. Il faut savoir que les 360 pages relatent sa vie jusqu’à 1933. Le rythme est donc très rapide, on subit parfois quelques ellipses temporelles, mais pour ma part cela ne m’a pas dérangée. Au contraire j’ai trouvé que cette astuce évitait au lecteur de s’ennuyer sur des périodes sans importances au final pour l’histoire.

Le fil rouge du roman reste cette recherche d’Alice sur sa véritable mère biologique. Et pourtant cette réponse va être longue à lui parvenir. A côté, on s’attache à Alice, à sa vie, ses espoirs, sa famille, ses filles. Je me suis baladée dans les rues de Provence, de Montréal ou encore de Paris à son côté avec régal. Mais j’ai beaucoup aimé la dimension historique de ce roman sur la condition difficile de la femme à cette époque sans pour autant être un roman purement féministe.

La plume de Dominique Drouin est très poétique, parfois même métaphorique. J’ai quelques fois eu l’impression que l’auteur décrivait des tableaux, des paysages pour faire mieux comprendre les sentiments qu’elle voulait transmettre à son lectorat. Ses descriptions sont très réalistes, on arrive parfaitement à se représenter l’environnement qu’elle essaie de nous faire parvenir.

En conclusion, c’est un livre qui m’a beaucoup plu sans pour autant être un coup de cœur. J’ai aimé suivre l’histoire d’Alice même s’il m’a manqué un peu de piment pour me satisfaire totalement. Il reste pourtant très difficile de quitter les personnages, et j’ai hâte de pouvoir continuer à suivre la famille Calvino dans le prochain tome à travers l’histoire d’Ariane, la fille d’Alice.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Unbrindelecture 2015-01-08T07:58:06+01:00
Lu aussi

http://www.unbrindelecture.com/2015/01/de-meres-en-filles-tome-1-alice-de.html

Ce premier tome est un roman léger et romantique et néanmoins passionnant, à lire avec attention afin de d’imaginer au plus vite la poursuite des aventures d’Alice et de sa famille. On peut appréhender les changements d’époque à venir qui sont, à mon avis, extrêmement intéressant surtout en raison de la rigueur apportée à l’élaboration de ces ouvrages. Agréablement surprise même si je ne suis pas une adepte des romances familiales.

Afficher en entier

Date de sortie

De mères en filles, Tome 1 : Alice

  • France : 2015-01-08 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 29
Commentaires 8
Extraits 1
Evaluations 8
Note globale 8.75 / 10

Évaluations