Livres
572 677
Membres
632 206

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

De terre et de feu



Description ajoutée par Zamy 2018-04-24T22:25:30+02:00

Résumé

7 nouvelles.

7 univers.

L'argile diabolique.

Une statuette bien vivante.

Un feu sacré.

Un feu exterminateur.

Une dragonne protectrice.

Alchimie.

Fusion des éléments.

7 styles.

7 moments de plaisir.

Afficher en entier

Classement en biblio - 3 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Zamy 2018-05-04T10:44:11+02:00

– Peut-être qu’un jour des hommes et des femmes regretteront notre époque où la réalité et la magie étaient intimement liées, peut-être chercheront-ils à faire revivre autrement les monstres devenus légendes. Sans doute écriront-ils des histoires, qui parleront de créatures flamboyantes comme Adara… Mais nous serons morts depuis longtemps, et la magie se sera enfuie.

Nutrisco et extinguo - F. V. Syam (P. 229)

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Zamy 2018-05-04T10:46:12+02:00
Diamant

Le Cœur a ses raisons – Barnett Chevin

Intrigue : Gaspard Grimal, jeune garçon miséreux, est recueilli par le père Mingrat. Plus tard, il se prend de passion pour la poterie, un art dans lequel il excelle au grand désarroi de son maître et du fils de celui-ci qui voit en lui un possible concurrent.

Le style très travaillé colle à la période historique choisie par l’auteur (XVIIe siècle). J’ai eu un peu de mal à la lecture, puis on s’imprègne du style et cela devient plus « facile » à lire. J’aime beaucoup aussi le fait que le narrateur nous raconte une histoire. Les petites marques telles que « vous », « notre héros », etc., nous invitent à rentrer dans le récit. Les descriptions sont vraiment épatantes et rendent le Paris du XVIIe siècle réel et familier.

On se demande où veut nous mener l’auteur, même s’il y a quelques indices (l’affaire des poisons évoquée au début).

Bonne chute aussi qui, grâce à elle, fait que l’on comprend le titre.

Grain de sable – Françoise Grenier-Droesch

Intrigue : Une statuette prend vie dans l’atelier de poterie de Manuela. Elle baptise sa création Cendro, l’élève comme son fils, mais la cache par crainte du régime totalitaire sous lequel elle vit.

Cette nouvelle commence comme un joli conte (Pinocchio), puis dérive sur les atrocités d’une dictature qui fait explicitement référence au nazisme (d’ailleurs, dans ce texte, nous sommes en 2039… soit 100 ans après la Seconde Guerre mondiale).

Très prenant, style agréable, on sent qu’il y a eu beaucoup de recherches au niveau de la poterie, l’argile, la cuisson, la couleur, bref, l’art de la céramique. L’auteure a également su instiller le doute quant à Cendro (maléfique ? neutre ? bienveillante ?), ce qui fait qu’on ne sait pas trop quelle tournure prendra la nouvelle.

Le futur (2039) est habilement mêlé au passé (1939), toutefois, on n’a pas l’impression d’une évolution de l’humanité. Pas de nouvelles technologies (hormis un vaisseau réservé aux militaires), les gens vivent simplement mais dans la crainte. C’est un retour en arrière qui a été opéré et qui, pour l’histoire, marche à merveille.

Ce mélange de conte + retour du nazisme est saisissant.

Taarl – Virgile Aubevent

Intrigue : Taarl entretient le feu sacré depuis des années. Le jour approche où il doit l’apporter au golem et recevoir sa récompense. Malheureusement, une inondation a ravagé la grotte où il se trouvait et éteint le feu.

Prenante ! Histoire de mensonges et de vérité, de regrets et d’espoir, de sacrifice et de rachat. La fin est très belle et émouvante.

Spoiler(cliquez pour révéler)J’aurais aimé en savoir plus sur le monde des élémentaires, pourquoi le feu ne souhaite pas y retourner et pourquoi le golem veut absolument le ramener.

Le Fléau des dieux – Clémence Chanel

Intrigue : Un feu de forêt grandit jusqu’à devenir un feu exterminateur se donnant pour mission d’éradiquer l’humanité.

Je ne me permettrai pas de commenter cette nouvelle puisque j’en suis l’heureuse auteure. :)

La Gardienne Rotchéar – Mélodie Smacs

Intrigue : Lurra est une jeune fille au lien privilégié avec la gardienne, la dragonne Rotchéar. Le jour où elle touche son œuf, Lurra voit son destin basculer.

J’apprécie toujours les histoires de dragon. Celle-ci ne fait pas exception. Au lieu d’un dragon lié au feu comme on le voit souvent, ici la dragonne Rotchéar est liée à la terre. On a vraiment l’impression d’être dans un mini-roman, ce qui est très agréable en plus d’être accrocheur.

Lurra est une héroïne attachante, avec son espièglerie d’enfant, ses rancœurs et ses peines d’adulte.

Il y a des points non expliqués dans le récit Spoiler(cliquez pour révéler)(la provenance des pouvoirs de Lurra, son mystérieux amant… j’aimerais bien en savoir plus), mais qui ne gênent pas la compréhension globale.

Nustrisco et extinguo – F. V. Syam

Intrigue : Médéric, un alchimiste craint par la population et possédant un élémentaire de feu, et Syre, une jeune fille dont la mère mourut sur le bûcher, se rencontrent.

La nouvelle commence par un parallèle entre les histoires des deux personnages principaux avant leur rencontre. Nous plongeons ici au cœur des croyances médiévales, avec son lot de superstitions, sa magie, mais aussi sa négation du merveilleux. De bonnes réflexions.

J’ai beaucoup aimé la description du peuple sous terre, des gnomes et de la salamandre.

À un brasier du bonheur – Ambre Melifol

Intrigue : Brasier, une artiste maîtrisant la terre et le feu, est enlevée en pleine représentation par Just, le révolutionnaire.

Belle histoire où l’air a plus d’importance que la terre et le feu. La description de la cité est superbe. Le mode de vie des habitants est original et harmonieux, mais j’ai eu un peu de mal à me représenter ce système d’échange où l’air serait une « monnaie ».

On suit Brasier et Just sur une vingtaine d’années, ce qui nous permet de voir Spoiler(cliquez pour révéler)l’évolution des pensées révolutionnaires de Just, leur amour qui naît, leur envie de sauver Souffl’onde (la ville). Le tout étant très bien écrit.

En résumé, une très bonne anthologie avec des nouvelles de qualité ! Toutes m’ont plu.

Afficher en entier

Activité récente

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 3
Commentaires 1
extraits 1
Evaluations 2
Note globale 9.5 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode