Livres
573 033
Membres
632 972

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Dear Death Fractures



Description ajoutée par marjoriekhs 2021-07-29T23:45:25+02:00

Résumé

L'un est en prison condamné à l'injection létale tandis que l'autre s'accroche à la vie.

Lorsque certains s’aiment pour le meilleur, je suis davantage attiré par le pire.

Joshua a tout juste quinze ans lorsque je pose un revolver sur sa tempe en lui laissant un choix : appuyer sur la détente ou m’aimer.

J’ignorais que cette décision allait me conduire dans le couloir de la mort, à divaguer entre la violence et la folie.

Si j’étais habitué à marquer son corps d’hématomes, son absence m’a poussé à me rouler dans des draps souillés. À posséder des hommes qui lui ressemblaient. À les mutiler et les briser pour mieux les profaner.

Les années de solitude ont créé le Pianiste de Dakota. Loin de lui, je suis devenu ce meurtrier au visage d’ange, enfermé derrière les barreaux, à ne plus rien attendre de l’avenir.

Jusqu’à ce qu’un gardien me tende cette lettre…

Si j’avais su où cela nous mènerait, y aurais-je seulement répondu ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 44 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par youyoutte 2021-11-25T20:57:52+01:00

J’adore que tu me blesses, ça me montre que tu tiens à moi. Je pense que j’ai besoin d’être brisé pour me sentir exister, je ne sais pas faire autrement, le bonheur ne me va pas, il jure sur moi. Mais toi, Aquila tu es mon plus beau costume, tu me consume.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Je suis désolée ce post ne sera pas à la hauteur de ce que j’ai ressenti pendant ma lecture mais écoutez je vais faire ce que je peux.

Déjà c’est un gros coup de cœur.

J’ai complètement été happée par l’histoire et par les personnages. Je les ai écoutés me raconter leurs histoires. J’ai pleuré avec eux, souvent, douloureusement.

J’ai cru crever, parfois, quand leur douleur devenait insoutenable, quand leurs mots étaient plein de rages, de colères, de sang.

J’ai eu envie de vomir aussi face à ce qu’ils ressentent, face à ce qu’ils s’infligent l’un et l’autre, face à la monstruosité de leurs actes mais qui en soit est belle, noire, dure, d’une sombritude folle mais aussi d’une beauté particulière.

Leur amour est destructeur, ils aiment le sang, ils aiment souffrir au point de jouer avec leur vie. Ils s’aiment autant qu’ils se détruisent, ils s’aiment autant qu’ils se haïssent. Ils veulent s’en sortir autant que mourir.

Ce roman est spectaculaire, c’est magistral et franchement chapeau à Marjorie et Cecilia qui ont dû y perdre une partie d’elles dans ce roman.

Les lettres qu’ils échangent sont déchirantes, ils y jettent leur âme, leurs pensées les plus folles.

J’ai été anéantie à la lecture de chacune d’entre elles.

C’est une lecture qui fait mal, qui te brise une fois arrivé à la dernière page.

Je ne sais pas quoi vous dire de plus, j’écris ces mots à chaud, je viens tout juste de verser mes dernières larmes, je souffre encore avec eux et je pense que cette histoire va me hanter encore longtemps ♥️

Je remercie Black Ink Éditions et Diboux pour l’envoi de ce beau SP ♥️

J’ai hâte maintenant de pouvoir admirer le broché dans la bibliothèque 🥰

Afficher en entier
Diamant

Je ne lis pas souvent de dark, mais quand je m’y risque j’ai un niveau d’exigence très élevé. Je me suis aventurée dans le quotidien d’Isaïah et Joshua avec une bonne dose d’appréhension. Peur de pas aimer, peur de souffrir ou d’être confrontée à mes angoisses les plus profondes. Et ce fut une révélation. Une lecture immersive et perturbante. Un échange épistolaire entre le fameux pianiste de Dakota, à l’aura magnétique et la gueule d’ange, et son Aquila, boxeur et artiste. Le premier est dans le couloir de la mort, le second en liberté, du moins en apparence. Parce que sommes-nous réellement libres si nous sommes séparés de la moitié de ce qui nous compose ? Les lettres dessinent une relation hors norme, un amour dévastateur et absolu, aussi dangereuse que sublime. Puis on comprend. On voit à travers leurs yeux. Et tout s’éclaire… Inutile de préciser que cette histoire est tatouée dans mon cœur de lectrice. Merci Cécilia et Marjorie d’avoir su marier vos plumes pour nous arracher les nôtres.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par youyoutte 2021-11-25T22:32:00+01:00
Diamant

J’ai mis du temps avant de faire ma chronique !

Besoin de temps pour revenir à la surface ! Il y a des lectures qui marquent, et celle ci fait clairement partie de celle qui restera gravée .

🎹

J’ai plongé dans le monde carcéral aux EU, immergée dans la ptite cellule d'Isaïah , condamné à mort par injection létale pour meurtres.

Il écrit alors à son bel Aquila des lettres de vengeances, d'amour, de désespoir et de haine.

Leur correspondance m'a tellement meurtri, touché... il y a des aveux, des révélations et des sentiments tellement puissants qui s'en échappent et j'ai sombré avec eux.

🎹

Une lecture sombre immersive qui percute, qui dérange, qui secoue et qui m’a transpercé de par leurs maux et leur amour indissociable !

🎹

Ensemble ils s'aiment d’un amour diabolique, puissants, cruel.

Une façon d’aimer nocive, bancale. Ils flirtent avec la mort, épousent le sang et respirent souvent les ténèbres mais eux seuls savent comment s'aimer et ils ne font qu’un !

🎹

Mon avis n'est pas assez intense pour évoquer combien j'ai été bouleversée et percutée comme un bulldozer par cette rencontre avec Isaïah & Joshua.

🎹

Une œuvre magistrale les filles, un chef d'oeuvre et j'ai hate de découvrir vos prochains écrits.

Et comme dirait si bien Isaïah : "allez-vous faire foutre" et lisez le !!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par KBooks 2021-11-25T10:42:24+01:00
Diamant

..Alors pour commencer, ce livre n'est pas à mettre dans les mains de tout le monde. C'est très dur mentalement de ne pas craquer..

J'ai terminé ce livre hier soir.

J'ai très mal au cœur, même vraiment triste.

Je n'ai jamais autant pleuré en lisant un livre. Les fois où j'ai pleuré à ce point, c'est en regardant ces films : Clouds, Nos Étoiles Contraires et Five Feet Apart.

Il y a quelques jours je suis tombée sur un TikTok qui parlait d'âme jumelles, flammes jumelles, et en lisant cette histoire ça m'a fait tilté, c'était Isaïah et Joshua.

Des amants maudits, qui s'aiment jusqu'à la haine mais qui aussi plus que tout l'Univers.

Ils s'aiment à coups d'amour et à coups de poings. Ils sont fait comme ça. Ils s'aiment de cette manière, à leur manière.

Je savais au fond de moi la finalité de cette histoire, elle ne pouvait pas se terminer autrement.

Le résumé ne donne aucuns indices quant au contenu de ce livre.

Je pense que pour cette histoire c'est, soit vous êtes happés tout de suite par la profondeur des mots aussi des maux des personnages, soit vous passez complètement à côté.

Perso, je suis tombée les DEUX pieds dedans et j'y ai laissé un paquet de plumes.

Dans les remerciements, il était écrit que, pour contrer les yeux gonflés dû au fait d'avoir pleuré, il fallait se passer des glaçons sur les yeux. J'AURAIS DÛ.

Ce livre est sombre dès le départ, ne vous attendez pas même à 1 seconde de joie ou de bonheur. Il n'y en a pas.

C'est l'histoire du peintre et du pianiste de Dakota.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AlexiaT 2021-11-24T17:56:08+01:00
Diamant

Retrouvez mes avis sur instagram : Les livres d'alex

Je m'excuse par avance pour la chronique qui va suivre. C'est certainement la plus décousue que j'ai pu écrire jusqu'à présent, mais en même temps, on ne ressort pas indemne de DDF. Cette lecture est une succession de paradoxes : Ils s'aiment tellement qu'ils s'en détestent. Ils tiennent tellement à l'autre qu'ils pourraient tuer l'autre, l'amour, la haine, la passion dans la noirceur. Il n'y a plus aucune limite entre les sentiments sombres et les sentiments plus doux. C'est un paradoxe entre la noirceur de leur âme et la beauté de leur amour. Ils n'ont connu que la douleur, le sang et la haine, comment se forger quand on subit une telle enfance ? Le récit est à la fois dur mais poétique de part leur échange de lettres. On vit leurs ressentis à travers leurs aveux sur papier. J’ai aimé ce schéma de récit à 2 voix + chapitres majoritairement sous forme de lettre. C'est d'ailleurs les lettres qui m'ont le plus touchées, le plus fait de mal. Bravo pour le travail de rédaction des lettres, si puissantes en sentiments et si belles en rimes ! Malgré que ce soit une romance qui n'entre pas dans mes schémas de prédilection je n'ai pu me résoudre à la mettre dans ma liste de Diamant. C'est un coup de cœur, un coup d'âme. C'est très dur de poser des mots justes sur ce livre, je pose ici mon cœur et mes larmes en souvenir de l'amour exceptionnel de Joshua et Isaiah.Les deux amants vous marquent à jamais. Derrière son attitude de tueur sanglant, j'ai ressenti une douceur et une fragilité sans nom chez Isaiah. Il veut paraître fort et inébranlable mais on se rend compte qu'il a un tendon d'Achille : Joshua. C'est le personnage qui m'a, au final, le plus bouleversé. Je me faisais l'image d'une petit garçon perdu, seul dans le noir. Joshua aussi n'a pas eu une vie facile, et il a réussi à s'accrocher à la vie grâce à Isaiah qui a été son soleil dans la nuit. Je suis dévastée de me dire que si la vie avait été plus clémente avec les deux amants, ils ne seraient pas maudits à la fin. J'avais des appréhensions au début de ma lecture car le M/M n'est pas un genre que je lis habituellement. Je suis agréablement surprise car ce n'est pas ça qui en ressort de DDF : ce ne sont pas deux hommes mais deux parties d'un tout, qui s'aiment. C'est tout. Mon avis pourrait encore durer trente pages je n'arriverai jamais à décrire exactement ce que jai ressenti. Il faut le lire pour le vivre, car aucun écrit ne rendra justice à l'histoire de Joshua & Isaiah.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Celine1104 2021-11-24T00:12:49+01:00
Diamant

Un fabuleux et merveilleux coup de foudre

Tout d’abord je tiens à signaler que ce roman est une dark romance MM et, n’est donc pas à mettre entre toutes les mains, il faut être prêt pour ce genre de lecture.

Mon avis :

En premier ce que je voudrais dire c’est que l’amour que ce portent Joshua et Isaïah est belle, spéciale mais belle à leurs manière, il faut avoir l’esprit ouvert pour comprendre et pouvoir entrer dans leurs âmes, lorsque cela est fait attention aux coups au cœur parce qu’ils vont vous porter des coups, vous allez ressentir beaucoup d’émotions. Leurs maux vous atteindront en pleins cœur et leurs mots vous ferons passer par l’incompréhension, la colère, le doute, la rage, la douleur puis, la tolérance, le pardon, la compréhension et enfin : l’Amour. L’Amour de leurs Amour parce qu’il n’y a rien de plus fort que ça finalement. Ils s’aiment et jamais n’ont cessé de s’aimer, pour moi c’est vraiment ça le principal de l’histoire, même s’ils s’aiment dans la douleur de l’autre, dans la douleur de soi parce qu’ils ont besoin de souffrir pour se sentir vivant, ce sont leurs choix et que sans ça ils ne sont plus, finalement ils cesseraient d’exister. Alors qui sommes-nous pour les juger ? C’est vraiment ce que je me suis posée comme question lors de ma lecture et finalement je me suis juste dis qu’on n’avait pas à juger juste à comprendre et même si on ne comprend pas on peut toujours avoir de l’empathie parce qu’au final personnes ne choisit d’être comme il est. Le message et la morale de l’histoire m’ont vraiment touchée.

Et enfin, L’écriture épistolaire et poétique de Marjorie et Cécilia m’a conquise et transportée bien au-delà de ce que j’avais imaginé. Bravo pour ça, bravo pour cette histoire, bravo pour eux.

Pour celles et ceux qui aiment la dark foncez découvrir l’histoire de Joshua et Isaïah

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Alaka 2021-11-20T10:32:44+01:00
Diamant

Je reviens 15 jours après avoir lu ce livre, car il m'a fallu du temps pour m'en remettre et pour mettre des mots sur ce que j'ai ressenti lors de ma lecture. C'était incroyable ! Attention, ce n'est pas un livre à mettre entre toutes les mains, c'est une vraie dark qui est très très sombre, si vous êtes sensibles aux violences psychologiques et physiques je vous le déconseille.

La plume des deux auteures fusionnent à la perfection, j'ai adoré le contraste entre la poésie de l'écriture et l'obscurité que renvoie cette histoire. Divin ! Je n'ai pas d'autres mots, ce livre était divin, ça a été très dur par moment mais c'était une histoire très belle. J'ai rarement réussi à m'immerger autant dans une histoire et à ressentir autant d'émotions, je crois même que c'était la première fois que je pleurais pour une histoire.

Ce livre m'a brisé le coeur mais c'est l'un des meilleurs que j'ai pu lire jusqu'à présent.

Chapeau bas aux auteures et j'espère que j'aurais l'occasion de lire à nouveaux un duo de vos deux magnifiques plumes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CrazyRaccoon 2021-11-15T00:40:06+01:00
Or

Je suis séchée. Il faut savoir que de base les dark romance ce n'est pas tellement mon rayon, mais il semble qu'après tout ce ne soit pas une question de style, mais de situation. J'avais essayé "The missing obsession" d'Angel Arekin -pour les personnes qui ne l'auraient pas lu attention, sans parler de spoiler scénaristique je risque de parler de plusieurs éléments du bouquin dans la suite de mon commentaire- "The missing obsession" donc, qui est l'une des œuvres sacrées de ma meilleure amie et que je n'ai, au bas mot, pas du tout aimé. Je me suis ennuyée, j'ai trouvé ça long et les personnages me sortaient par les yeux. Et là, la révélation avec "Dear death fractures". Que ce soit Joshua ou Isaïah, j'ai trouvé ces hommes vrais dans leur humanité, dans leur douleur. Bien sûr, ce sont des êtres dérangés, des personnes trop cassées par la vie et par leur propre amour pour pouvoir évoluer en société. Comme pour les personnages d'Arekin, ces protagonistes ont souffert et ne semblent pas pouvoir (ou vouloir ?) sortir de la sphère de la douleur et de la haine, composantes de leur vie. Ils s'aiment autant qu'ils se haïssent, et au final ce ne sont pas les traumatismes du passé les déclencheurs de leur situation dramatique, non, ceux-ci ne sont que les bases. Le véritable responsable, c'est cet amour, cet "amhaine" qui est "trop" et qui les plonge dans une folie destructrice et inéluctable. La poésie, que j’exècre en tant normal, est présente dans les deux œuvres également. Et malgré tout ces points communs, "The missing obsession" a été pour moi une épreuve à finir alors que "Dear death fractures" a été avalé en une après-midi. Je ne m'explique pas encore bien cette différence flagrante, même si j'ai quelques pistes. Déjà, on ne va pas se mentir, mon truc à moi c'est plutôt les M/M. Mais bon, que ce seul point arrive à me faire ressentir un tel écart dans mon appréciation, cela me parait bien gros. Déjà, je pense qu'il y a des choses qui s'expliquent difficilement, des sensations, un style d'écriture. Je suis hermétique à la poésie, je n'arrive pas à la voir autrement que comme un étalage de sentiments mièvres et naïfs, même lorsqu'il s'agit de thèmes sombres. Cela me révulse, les mots me semblent faux, exagérés, exaspérants d'un trop plein de termes ampoulés et prétentieux. Pour Arekin, cela n'a pas loupé. Pour Armand et Khous, j'ai été touchée en plein cœur. Je ne sais pas comment l'expliquer, je pense que ce n'est pas possible d'ailleurs, il s'agir d'un ressenti. Pour les personnages, je pense que c'est sensiblement le même combat, excepté quelques points. Je n'ai pas pu m'empêcher de considérer les personnages d'Arekin comme des lâches, des êtres qui revivent inlassablement leur passé, alors que Joshua et Isaïah se battent en permanence pour leur présent. Ce que j'affirme là pourrait clairement être contesté, mais c'est comme cela que je l'ai ressenti, et pour moi ça change beaucoup. Je sais que j'ai également beaucoup de mal à tolérer le déséquilibre de la relation des personnages d'Arekin. Spoiler(cliquez pour révéler)Faustine a beau être un personnage féminin fort au vu de sa situation, il n'empêche qu'elle est humiliée, tremblante, amnésique, malade. Rowan n'est pas tellement mieux, il est dévasté de ce qu'il se sent obligé de faire, mais il humilie, il domine, le tout en en souffrant, et je crois que c'est le pire. En fait, je ne comprends tout simplement pas leur manière de s'aimer. Elle ne me touche pas, je ne vois que deux êtres perdus et trop meurtris pour éprouver de la joie qui se gavent du seul lien qu'ils partagent et qui consiste à remuer le passé encore et toujours. La relation Joshua-Isaïah est au contraire, à mes yeux, d'un équilibre parfait. Spoiler(cliquez pour révéler)Ils sont tous deux forts mentalement comme physiquement, ils sont blessés de la même manière, se donnent autant de coups l'un que l'autre, aussi bien par le corps que par l'esprit. Ils sont sur un pied d'égalité, chacun incarne le dieu de l'autre. Là où les personnages d'Arekin auraient souhaité pouvoir vivre un amour "normal" si le destin n'en avait décidé autrement, Joshua et Isaïah n'auraient pu s'aimer tendrement, sans coups et blessures. Je pense que je vois les personnages de "The missing obession" comme des victimes, alors que ceux de "Dear death fractures" sont de l'autre côté de la barrière. Là encore, ce point pourrait être contesté, mais il s'agit d'un ressenti général.

Je ne pense pas pouvoir dire que j'aime la dark romance, même après ce livre. Mais il est certain que celui-ci a su me toucher d'une manière toute particulière et je suis donc obligée de reconnaître sa qualité et de lui laisser également une place de choix dans mon classement. J'ai versé beaucoup de larmes, surtout sur la fin. Ce bouquin m'a remuée, même si je ne suis pas une fan du genre. Je ne saurais donc que trop le conseiller à toute personne qui n'oserait pas franchir le pas.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Emeline-61 2021-11-12T18:53:02+01:00
Diamant

Wow, ce roman est totalement sublime, le côté épistolaire me faisais un peu peur, mais mon dieu comme je suis contente d'avoir lu cette pépite.

Je suis passer par une palette d'émotion, la colère, l'angoisse, et la peine. Leurs maux m'ont serrés le cœur à de multiples reprises, ça fait sûrement de moi une psychopathe, mais Isaïah et Joshua ont brisés mon cœur, je les ai aimait tout du long et les aimerai encore et encore. Leurs amour destructeur est tellement beaux.

Si vous hésitez, foncé, vraiment plonger au cœurs de leurs tourments et de leurs amours plein de douleurs.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laurence-22 2021-11-11T14:58:15+01:00
Argent

Il était une fois,

Aquila et le Pianiste de Dakota,

Il lui demande de l'achever,

Tandis que l'autre propose de le sauver.

Il quitte la rue pour son chez lui,

Débute une relation de folie,

Entre les coups et l'amour,

Ça durera plus de sept jours.

Chacun à déjà beaucoup souffert,

Que ça soit côté père ou mère,

Ils ont connus leurs lots de malheur,

Grâce à l'autre ils découvrent leurs valeur.

L'un est piégé dans une prison,

L'autre dans une maison,

Ils ne rêvent qu'à se retrouver,

Malgré les six années séparés.

Il lui décrit ses oiseaux,

Son excessivité à bon dos,

Il lui crie ses sentiments,

Aucunement question de faux-semblants.

Le second tarde à le retrouver,

Sa vie s'en voit retournée,

Il stimule sa haine et son identité,

Parce que le voir s'éteindre est refusé.

Une dark romance qui mélange lettre et description,

Une dark romance avec double narration,

Une dark romance avec une plume poétique et addictive,

Une dark romance Où se mélange amour et passion maladive.

Une complémentarité savourée.

A leurs charmes j'ai succombé,

Quelques larmes j'ai lâché,

Leur complexité m'a touché.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Readingbooklove 2021-11-09T12:06:28+01:00
Lu aussi

| dark romance, à ne pas mettre entre les mains de personnes sensibles | J’ai tellement entendu parler de ce roman, j’ai lu tellement de chroniques, j’ai vu tellement de pub par rapport à lui que je ne pouvais pas passer à côté. Je remercie donc la maison d’édition pour cet envoi !

Je ne sais pas réellement comment écrire cet avis, c’est très compliqué. Tout d’abord parce que je ne sais pas si j’ai adoré ou si j’ai détesté ( le comble quand on lit ce roman 😂 ) !

C’est une dark romance bien puissante, qui ne nous épargne pas, qui n’a pas peur des mots, des actes, des conséquences. Je pense que c’est l’une des dark romances les plus « dark » que j’ai pu lire. ( pourtant j’ai lu du Angel Arekin !! )

Plus sérieusement, il est dur d’écrire un avis sur ce roman puisque je pense que le meilleur moyen de le comprendre, de le vivre je dirai même, c’est en le lisant.

Les personnages sont torturés, étranges, manipulateurs, sadiques .. et j’en passe. Au début, j’ai été réticente face à leur amour, parce que je n’arrivais pas à le trouver et encore en ce moment, je me demande comment peut-on aimer dans de telles circonstances ? Seulement, la fin du roman… m’a mise sur les fesses car je n’aurai jamais imaginé une fin telle que celle-ci. Et cette fin m’a fait ressentir tout l’amour du monde qu’ils s’apportent malgré tout.

Je vous accorde que mon avis n’est pas super génial mais honnêtement il est très compliqué de parler de ce roman ( surtout sans spoil ) donc à part vous dire que si vous n’êtes pas des âmes sensibles, vous pouvez foncer, je ne peux pas faire mieux ! N’hésitez pas à venir en messages privés pour qu’on puisse discuter de cette dark romance. Et si vous en avez à me conseiller, c’est en commentaires que ça se passe !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kmrct89 2021-10-31T20:43:28+01:00
Diamant

J'ai refermé ce livre complètement dévastée, il est d'une beauté à couper le souffle. J'ai encore les larmes aux yeux en écrivant ces mots mais j'ai adoré souffrir de cette façon, moi aussi je dois être une pauvre folle.

L'amour que se porte Joshua et Isaïah est d'une telle puissance que j'ai eu l'impression de me faire percuter de plein fouet par un train, ils m'ont ravagé le cœur, d'ailleurs il boume pour eux .

La plume des autrices est d'une telle poésie que ça rend cette histoire magnifique, elle est d'une intensité fracassante et tragique et malgré la violence et la noirceur qui s'en dégage, je suis tombée amoureuse de nos deux amants maudits, ils sont tellement sublimes et éblouissants dans leurs tourments.

Aquila et Arès vont me hanter pendant longtemps, j'ai des bleus à l'âme. Je pense qu'ils aimeraient les marques qu'ils ont laissées sur moi.

Merci pour cette magnifique symphonie.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Dear Death Fractures" est sorti 2021-10-08T08:24:41+02:00
background Layer 1 08 Octobre

Date de sortie

Dear Death Fractures

  • France : 2021-10-08 (Français)

Activité récente

Tayuu l'ajoute dans sa biblio or
2021-11-22T11:12:26+01:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 44
Commentaires 18
extraits 7
Evaluations 21
Note globale 8.7 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode