Livres
477 545
Membres
458 331

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Death Note Roman, tome 2 : L change the world



Description ajoutée par kvarforth 2011-06-29T14:10:20+02:00

Résumé

Ce roman raconte les 23 jours qui précèdent la mort de L, mort que ce dernier a lui-même programmée en écrivant son nom dans le death note avant de le brûler.

L désire consacrer ce temps à régler le maximum d’affaires dans le monde grâce à ses talents de détective. Sa dernière affaire concernera le terrorisme bactériologique ! En effet, Blue ship, un groupe terroriste camouflé en organisation écologiste fait assassiner le professeur Nikaidô, un célèbre immunologiste bien connu à la Wammy's House. L va devoir venir en aide à Maki, la fille du professeur, tout en contrecarrant les plans des terroristes ! Voici un brillant thriller traitant d'une menace biologique de grande ampleur qui pourrait bien changer la face du monde...!

Afficher en entier

Classement en biblio - 103 lecteurs

Extrait

"Le ragard attentif de L sur Maki se tourna tel quel vers Kujô.

"Quelle force... Et quelle douceur..."

Ce regard fort comme l'acier et doux comme la lumière du soleil, c'était le regard que seuls ceux qui ont surmonté des épreuves inouïes - l'échec, la solitude, le désespoir, etc. - possèdent. Le regard de ceux qui connaissent tout ça, mais qui continuent sur la voie qu'ils croient toujours être la bonne pour conduire à l'espoir."

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

J'ai beaucoup aimé ce second tome. J'aime le fait de revoir certains personnages, et l'intrigue est présente du début à la fin du livre. Certains faits permettent de faire des liens avec le mangas que j'ai tant apprécié. J'aime le fait que L est vraiment actif dans ce tome-ci comparativement à Another note ou à Death note tout simplement où il résout l'enquête derrière son ordinateur. J'ai par contre préféré le premier tome pour sa narration et disons sa crédibilité. Il faut se dire que certains passages ne sont pas crédibles et qu'ils n'ont pas lieu d'être. Spoiler(cliquez pour révéler)Par exemple, pourquoi voit-on le père de Light avec sa femme et sa fille en train de pleurer la mort de Light, et en mentant à sa famille, alors que dans le manga le père de Light meurt en premier et surtout décède en croyant en l'innocence de son fils? Ensuite pourquoi L aurait-il écrit son propre nom dans le cahier ?Ceci explique pourquoi L serait mort et donc que ce ne serait pas un coup de Light, ce qui ferait de lui mourir pour réussir son enquête? Ça na tout simplement pas de sens. Quoiqu'il en soit, je suis contente d'avoir retrouvé cet être que j'adore avec toute sa gourmandise, son humour et sa logique. Ce que j'ai également aimé, c'est que ce roman a montré un côté que l'on ne connait pas de L : des émotions. J'Ai beaucoup aimé!

Afficher en entier
Diamant

Une lecture vraiment passionnante! On découvre la dernière enquête de L, et il se bouge vraiment! Fini de rester cloîtré dans son repaire, fini de laisser ses collaborateurs agir seuls sur le terrain, maintenant, L est de la partie, et il n'est pas à prendre à la légère!

Afficher en entier
Diamant

Pour une fois que L bouge enfin. Je veux pas y faire de la peine, mais à force de rester accroupi en p'tit bonhomme, il va devenir légume.

Afficher en entier
Diamant

Death Note : L Change the World est tout aussi captivant, addictif et agréable à lire qu'Another Note. Alors que dans ce que l'on pourrait considérer comme le premier tome, L se contente de mener une enquête de meurtre en séries avec Naomi Misora sans vraiment se dévoiler ; dans ce roman-ci, on en découvre énormément sur lui, et j'ai l'impression que c'est la première fois qu'il s'ouvre autant aux gens, ce qui me fait extrêmement plaisir.

La plume de l'auteure est tout aussi recherchée et soutenue que dans le tome précédent, ce qui pourrait presque me faire penser que Nisioisin et M sont une seule et même personne mais de toute manière, quelle que soit l'identité de cet écrivain, je ne peux qu'admirer son talent à créer des intrigues aussi bien ficelées, complexes et respectant à merveille l'oeuvre originale de Tsugumi Ohba et Takeshi Obata.

Pour commencer, il faut savoir que ce roman est une sorte de fin alternative puisque dans celui-ci, Light est mort et L, pour le vaincre - bon j'avoue que c'est le seul point que je n'ai pas compris de l'histoire -, a marqué son propre nom dans le Death Note, programmant sa mort dans exactement 23 jours.

Nous suivons donc notre détective préféré durant le mois précédent sa mort, et le livre est fait de telle façon que l'on voit, tout en haut des pages, le nombre de jours diminuer jusqu'à s'approcher inexorablement du décès de L. Par conséquent, dès le début de l'oeuvre, on sait à quoi s'attendre à la fin mais l'auteur est parvenu à ne pas rendre ce compte à rebours si tragique et angoissant que ça, puisque L paraît on ne peut plus serein même lorsque les derniers jours qu'il lui reste à vivre ne se comptent plus que sur les doigts d'une main.

Pour en revenir au scénario, ce dernier est bien plus mouvementé que le précédent qui était davantage centré sur le mystère et le suspense. Personnellement, je les ai adorés autant l'un que l'autre car ils étaient tous les deux très fidèles à Death Note, mettaient en place des personnages auxquels je me suis très vite attachée, et nous permettaient de passer un peu de temps supplémentaire avec ce si beau, complexe et admirable personnage qu'est L Lawliet.

D'ailleurs, j'ai bien aimé les petits clins d’œil à l'affaire B.B des meurtres en série de Los Angeles, et toutes les allusions à Light Yagami que l'on retrouve dans ce volume.

La dernière fois, nous avions affaire à un seul assassin qui commettait des crimes on ne peut plus élaborés tout en y glissant des indices originaux et presque impossibles à déceler, et cette fois-ci c'est au terrorisme bactériologique que nous avons affaire. Le professeur Nikaidô, qui travaille sur un vaccin très dangereux et qui vient juste de découvrir son antiviral, se fait tuer par une association écologique du nom de Blue Ship qui se révèle en fait être un groupe terroriste bien décidé à décimer une bonne partie de la population, ne gardant que les "élus" de la nation afin de sauvegarder la planète et lui permettre de connaître un futur bien moins pollué et souillé par les gros consommateurs et êtres avides que nous sommes. Après cet assassinat, la fille du professeur, qui n'a que 10 ans, se réfugie auprès de L comme le lui avait demandé son père avant de mourir, et notre détective favori, aidé d'un membre du FBI nommé Sugita, doit alors se charger de sa dernière mission qui revient carrément à sauver l'humanité.

Au fil des pages, on le voit bousculé dans son quotidien, lui qui a si souvent eu l'habitude de travailler à l'abri des regards, caché derrière un ordinateur, avec pour seule compagnie Watari, son mentor. Son train de vie avait déjà été modifié quand il travaillait avec Light mais désormais il doit même élaborer des plans aux côtés de Mlle Maki, une fillette originaire d'Osaka - la fameuse fille du professeur Nikaidô - qui n'a pas sa langue dans sa poche et qui ne s'embête pas avec les formalités, et doit coopérer avec Sugita, un agent du FBI qui n'avait pas l'intention de l'aider mais plutôt de lui subtiliser le Death Note au début et qui finit tout de même par se rejoindre à sa cause. Ce petit trio, qui paraît parfois bien comique et peu habilité à contrer les plans de l'organisation terroriste qui les poursuit, arrive pourtant chaque fois à avoir un coup d'avance sur ses ennemis et même lorsque l'on pourrait croire qu'ils sont mis au pied du mur, L parvient toujours se montrer encore plus malin et c'est ce que j'adore chez ce détective ; avec lui, l'intrigue n'avance jamais comme dans un policier basique et il n'y a pas un seul instant où il ne me surprend pas, que ce soit dans sa façon d'enquêter, de raisonner ou de concevoir des plans.

Intéressons maintenant aux personnages.

J'ai déjà beaucoup parlé de L alors je ne m'attarderai pas trop sur son cas, mais tout ce que j'ai à dire sur lui, c'est qu'on croirait voir exactement le même L que dans l'oeuvre originale, avec ses cernes immenses, son goût démesuré pour les sucreries, son humour décalé, sa drôle de façon de se tenir et son talent à rester calme et maître de ses émotions dans n'importe quelle situation. On pourrait parfois croire qu'il ne ressent rien et c'est d'ailleurs ce qu'il dit parfois, mais le voir évoluer aux côtés de Maki, c'est justement ce qui nous permet de se rendre compte que même lui peut se montrer attentionné, notamment quand il achète des balles dédicacées de l'équipe de baseball préféré de Mlle Maki dans le but de les lui offrir et quand il entretient de longues discussions avec elle. Spoiler(cliquez pour révéler)J'ai également aimé le fait qu'il lui arrive de penser à Light (en tant que personne et pas en tant que Kira, qui plus est), et alors que je pensais que la montre à laquelle il tient tant appartenait à Watari puisqu'il répétait que c'était un objet que possédait le seul ami qu'il ait jamais eu, j'ai été extrêmement émue d'apprendre que c'était en fait celle de Yagami ; ça prouve qu'il ne l'a jamais oublié même après sa mort et que s'il a écrit son nom dans le Death Note, c'est peut-être parce qu'il considère qu'il doit le suivre, le rejoindre comme il le dit à la toute fin du livre.

Mlle Maki est une fillette très attachante, pleine de joie de vivre et d'espoir, mais également courageuse et tenace, ne se laissant pas abattre malgré la mort de ses parents, même s'il lui arrive des fois de se laisser aller aux pleurs comme n'importe quel être humain. Ce que j'ai beaucoup apprécié chez elle, c'est qu'elle ose dire ce qu'elle pense à L, qu'elle le bouscule parfois psychologiquement et qu'elle veut à tout prix suivre son devoir, quitte à prendre des risques pour y parvenir et quitte à en souffrir par la suite. Elle perpétue ce que son père lui a appris avec une force d'esprit remarquable pour son jeune âge, et je ne peux que l'admirer pour ça. Spoiler(cliquez pour révéler)J'ai notamment aimé le fait que malgré la trahison de Kujô, elle veuille lui donner une chance jusqu'au bout, en se sacrifiant pour qu'elle puisse se rendre compte de ses erreurs et tenter de se repentir dans le futur en suivant la voie qui lui semblera juste. Heureusement, elle survit au virus grâce à l'antiviral que L lui apporte, mais je trouve ça triste qu'elle n'ait pas pu le revoir une dernière fois car le lien qui les unissait était très beau et émouvant. Quelque part, elle n'a vraiment pas de chance car elle perd ses parents puis L peu de temps après la mort du professeur Nikaidô, mais au moins on sait qu'elle sera recueillie par Takahashi et sa femme, un couple qui lui apportera beaucoup d'amour et de soutien.

Sugita est tout d'abord un personnage ambigu puisqu'il s'infiltre dans la cellule d'enquête sur Kira afin de rapporter le Death Note qu'a gardé L au FBI mais très vite il s'avère être un homme vraiment attachant et loyal envers notre détective préféré. Il l'aide à de nombreuses reprises, prend beaucoup de risques pour sauver Maki malgré la peur qui lui étreint le ventre à chaque fois, et c'est justement le fait qu'il possède des points faibles et qu'il soit un peu froussard qui m'a beaucoup plu chez lui ; je trouve que ça le rend vraiment humain, et parfois même comique, je dois l'avouer.

Spoiler(cliquez pour révéler)Kujô, quant à elle, m'a paru suspecte assez rapidement et avant que l'on découvre qu'elle travaillait pour Blue Ship, j'ai plusieurs fois émis l'hypothèse qu'elle ne soit ni du côté de L, ni de celui de Sugita et j'avais effectivement raison. Les nombreux mauvais choix qu'elle a pris ne m'ont pas aidé à l'apprécier, et c'est loin d'être mon personnage favori, mais on voit bien qu'elle n'est pas aussi cruelle que Matoba, le chef de l'organisation terroriste qui n'hésite pas à tuer ses "collègues" qui commencent à douter de sa sincérité, et qui veut en réalité s'enrichir au lieu de sauver la planète. De plus, lorsque l'on apprend qu'elle a perdu ses parents quand elle était petite à cause d'un complot dans la société dans laquelle sa famille travaillait, et que l'on découvre qu'il a été commandité par Matoba, on ne peut que comprendre le désir de vengeance qui l'anime. Son but à elle est de faire payer les Etats-Unis pour le meurtre de ses parents (puisqu'ils vivaient là-bas dans sa jeunesse) ainsi que le principal responsable de leur mort.

Quelque part, on s'aperçoit qu'elle n'était pas si calculatrice que ça quand elle travaillait avec Nikaidô et qu'elle appréciait vraiment Mlle Maki. Et, à la fin du roman, savoir qu'elle va pouvoir expier ses crimes et débuter ainsi une nouvelle vie grâce à la fillette me fait plaisir.

Et pour finir, j'ai été surprise que Matsuda ait été convoqué par L pour les aider dans cette affaire, vers la fin, mais ça n'a évidemment pu que me réjouir puisque j'adorais ce personnage dans Death Note. Le revoir m'a fait remonté tout un tas de souvenirs et il était lui aussi fidèle à son double dans la série originale, toujours aussi comique, mignon et attachant.

Le dénouement, quant à lui, est certes émouvant, mais il n'est pas aussi triste que j'aurais pu le penser. Juste avant que l'affaire ne soit réglé, l'action est omniprésente et on ne peut pas s'empêcher de faire défiler les pages devant nos yeux afin de savoir comment L va s'en sortir et sauver Mlle Maki. Spoiler(cliquez pour révéler)C'est vraiment dommage qu'il n'ait pas pu la revoir à l'hôpital comme je le disais tout à l'heure mais je suppose qu'il redoutait toutes les questions qu'elle aurait pu lui poser et comme il ne voulait pas lui avouer qu'il allait mourir, il a préféré s'isoler, ce qui lui correspond parfaitement. La balle qu'il lui a offert, dédicacé par lui-même, et son petit mot qui lui fait comprendre qu'ils ne se reverront jamais à tout de même réussi à bien m'émouvoir, et le fait qu'il se retrouve seul pour mourir aussi.

Mais heureusement il ne souffre à aucun moment, et c'est un peu comme s'il mourait aux côtés de Watari, finalement. Le fait qu'il s'adresse à Light dans les moments difficiles et une dernière fois avant de rendre son dernier souffle m'a encore ému, et pour me consoler, je me les imagine tous les deux dans l'au-delà, à "explorer ensemble le monde du néant" comme le dit si bien L.

En conclusion, L Change the World est donc un roman qui m'a fait ressentir autant voire plus d'émotions que dans Another Note, et qui se démarque de toute autre intrigue policière, de par son originalité, ses personnages hauts en couleur et inoubliables, son scénario complexe, mouvementé et captivant, et son dénouement émouvant et doté d'une belle morale.

Afficher en entier
Or

Un roman basé sur une fin alternative de Death Note qui ne m'a pas déplu du tout!!

Très agréable de retrouver L, qui organise ses derniers jours et qui découvre tout doucement, au contact de Mlle Maki, la vraie vie!

Afficher en entier
Or

J'ai dévoré ce roman pour la simple et bonne raison qu'il est génial. On apprend pleins de choses sur L et puis l'intrigue est super. De plus, les déductions de L sont toujours un régal à lire ^^

Afficher en entier
Or

Quel magnifique roman ! Spoiler(cliquez pour révéler)Ce livre est quand même bien différent du film.

Lis-le tu verras, il est super et t'en apprendra beaucoup plus sur L !! C'est énorme !!!

Afficher en entier
Bronze

c'est vrai que L est d'une intelligence hors du commun.

Afficher en entier

tres bon livre. L est toujour aussi bon detective malgré une fin un pe triste

Afficher en entier

Date de sortie

Death Note Roman, tome 2 : L change the world

  • France : 2010-09-24 (Français)

Activité récente

Kisako l'ajoute dans sa biblio or
2018-09-14T21:50:15+02:00
Lloyd21 l'ajoute dans sa biblio or
2018-06-01T15:00:43+02:00

Évaluations

Quiz terminés récemment

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 103
Commentaires 9
Extraits 8
Evaluations 18
Note globale 8.59 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode