Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Deboraaah : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
On Dublin Street, Tome 2 : London Road On Dublin Street, Tome 2 : London Road
Samantha Young   
Pour me consoler je me suis plongée dans London Road et j’ai retrouvé tous les ingrédients qui m'ont fait aimer Dublin Street.
Dans le 1er tome je n'appréciait pas trop Jo, son côté vénal me hérissait un peu mais ici on découvre sa vie et l'on ne peut qu'admirer son courage. Elle assume seule l'éducation de Cole (dont j'ai hâte de découvrir l'histoire) et le poids représenté par sa mère. Elle a a coeur de se débrouiller seule pour assurer leur quotidien et l'avenir de Cole même si ça l'amène à fréquenter des hommes aisés pour améliorer l'ordinaire.
Cam a lui aussi connu des passes difficiles mais au début du roman je lui aurait bien collé quelques baffes. Heureusement qu'il se rattrape par la suite. Il parvient à apporter à Jo la confiance en elle, la volonté de s'imaginer un avenir plus beau. Les passages entre eux sont splendides.
J'ai adoré retrouver Joss et Braden, ces deux là sont extra, ils sont des amis fantastiques pour Jo.
La plume de l'auteur est légère, drôle, enjouée mais elle sait aussi être grave. Elle nous fait ressentir les émotions des personnages, nous donner le sourire et également un pincement au coeur quand on tourne la dernière page.


par Teodubois
On Dublin Street, Tome 4 : India Place On Dublin Street, Tome 4 : India Place
Samantha Young   
Lu au jour de sa sortie, je vais essayer de rendre justice à ce tome qui est aussi bon que les précédents, si ce n'est meilleur.

On suit Hannah Nicols et Marco D'Alessandro, dont on avait déjà entendu les débuts hésitants à travers l'histoire de Jo et Cam.
Je pensais que l'écart de cinq ans entre les deux tomes serait difficile à avaler, mais il n'en est rien. On retrouve tous les personnages des premiers tomes, en couple, heureux, avec leurs enfants plus ou moins nombreux, et cette manière de l'auteur de renouer passé et présent est particulièrement touchante. J'ai particulièrement apprécié le développement de Cole en tant que jeune adulte, j'espère qu'on continuera à le voir ainsi.

Nous avions laissé Hannah encore jeune, à peine sortie de l'adolescence, marquée par le rejet de son grand amour Marco, et on la retrouve en tant que jeune femme affirmée, entourée, professeure d'anglais prometteuse.
Il est néanmoins difficile, dès les premières pages, de manquer l'ombre qui l'entoure, et sa mise en retrait par rapport à sa famille, et Samantha Young sait nous happer très vite dans le mystère qu'est Hannah. À la fois forte et fragile, avec un passé clairement douloureux, c'est une héroïne au caractère généreux et intense qui sait tirer des lecteurs autant de larmes que de rires.

Marco est lui de retour après un passé clairement mouvementé, et son histoire, loin d'être éclipsée par celle d'Hannah, est tout aussi émouvante à sa manière. S'il répond au modèle des autres hommes de la série - dominant, protecteur, jaloux - il est unique à sa manière, et c'était une excellente surprise que de découvrir un nouveau personnage unique.

Car ce qui fait le talent de Samantha Young, c'est de créer des individus originaux, proches de nous, cohérents, avec un passé et les conséquences qui en découlent. Son écriture est aussi intense que dans les tomes précédents, et comme pour les autres livres, la sûreté du couple n'est pas acquise, Hannah et Marco se déchirant à plusieurs reprises de manière douloureuse - et on ne peut que souffrir avec eux.


Un tome tout aussi excellent que les autres donc, à dévorer sans hésitation, qui fait pleurer et rire, avec une écriture magique.
On Dublin Street, Tome 1 : Dublin street On Dublin Street, Tome 1 : Dublin street
Samantha Young   
Envoutant : Ado, Jocelyn a perdu ses parents et sa soeur. 8 ans après, elle n'a toujours pas fait le deuil et refuse de s'attacher à quelqu'un pour ne pas avoir à le perdre. En prenant un appart en coloc à Dublin Street, elle ne pensait pas que sa vie allait être chamboulée et mettre ses principes à rude épreuve face aux sentiments qu'elle éprouve pour Ellie sa colloc et surtout pour son frère Braden qui l'attire comme un aimant...Une histoire fluide, sensuelle et captivante avec des personnages profonds et attachants ainsi qu'une multitude d'émotions à ressentir.

par Folize
Hades Hangmen, Tome 1 : Hors-la-loi Hades Hangmen, Tome 1 : Hors-la-loi
Tillie Cole   
ADDICTIF - pour résumer cette lecture en un mot -.

Après avoir lu les dernières lignes de ce livre particulièrement prenant je viens ci-joint pondre un avis des plus biaisée qu'il puisse exister. Croyez-moi, lorsque je parle d'une additivité, il s'agit bel et bien d'une addictivité, vous savez ce sentiment qui fait que même si vous mordez d'envie de lire la suite et voulez finir au plus vite, vous espérez au fond de vous que des milliers de pages de cette histoire continuent encore. Chaque pause passée à avancer un tant soit peu dans la lecture montre l'engouement que j'ai réussi à ressentir pour ce livre, les trente minutes de trajet quotidien me paraissaient bien courte et au final, j'ai mis deux jours à le finir et je me dis que j'aurais pus le terminer en une journée si je n'avais pas mis un tant fou avant de réellement me lancer dans la lecture.

Conseiller par une amie, je me suis lancée dans cette lecture aléatoire après que celle-ci m'ait vantée ses bons mérites et je ne regrette absolument pas. La beauté du livre réside bien évidemment en premier lieu dans ses personnages. Aussi intriguant qu'intrigués, chaque personnage ayant son moment "de gloire" nous touche au plus profond de notre âme. Le contexte qui sort quelque peu du commun rend le livre intéressant et l'auteure a parfaitement sût s'approprier ce contexte là, les recherches derrières ont dues être conséquentes ce qui fait que l'impression de "n'importe quoi" que l'on pourrait avoir en lisant certains livres n'est pas présente. L'auteure sait de quoi elle parle, et elle réussit parfaitement à nous prodiguer les émotions qu'une telle lecture pourrait être amenés à nous procurer.

Néanmoins, même s'il sort du commun je ne le conseillerais pas à tous. En effet, une réel violence est présente, on est réellement projeté à travers un livre, un vrai livre qui nous fait voyager dans un cadre pas des plus idylliques. J'ai aimé pouvoir ressentir toutes ces émotions en lisant ce texte bien que j'avoue avoir été plus d'une fois retournée par les événements. [spoiler]Notamment certaines scènes de viol, et de violence très crûes et très explicites que les petites âmes comme moi auront du mal à supporter sans vomir leurs tripes.[/spoiler] Malgré tout, c'est ce qui rend l'écrit unique, et hors norme. L'évolution des personnages est conséquente et je parle là bien de TOUS LES PERSONNAGES auxquels on s'attache ( et on s'empoisonne ) sans réellement s'en rendre compte. A vrai dire, en lisant les premières lignes je pensais tomber sur une histoire prévisible, je devinais l'intrigue et pourtant... si je m'attendais à tout ça.

Une perle. Mais je me répète, il faut être conscient qu'il s'agit de tourments et de démons intérieurs, d'histoires douloureuses entremêlées et des événements pas des plus joyeux, à lire en étant conscient de ces facteurs.

par Noonie
Hades Hangmen, Tome 3 : La Loi d'attraction Hades Hangmen, Tome 3 : La Loi d'attraction
Tillie Cole   
DÉCHIRANT, CHOQUANT, BRISE COEUR, DUR mais tout ça en étant d'une certaine manière tellement BEAU

Deux âmes brisés totalement défaites, perturber, gruger par leurs passer qui trouvent en chacun d'eux la force au près de l'autre. Ils se guérissent, se comprennent, se libèrent. C'est une histoire sombre, tellement dur, tellement triste par toutes les choses qu'ils leurs sont arrivés. Mon cœur a complètement briser en mille morceaux quand Flame explique ce qu'il a vécu. J'ai eu tellement de colère, tellement de peine pour le petit garçon qu'était Flame quand il a subit ce qu'il a subit. J'ai eu le cœur fracasser par ce que Maddie a du endurer dans cette secte. C'est une histoire perturbante d'une certaine manière. C'est crue, c'est violent mais à travers toute cette violence, tout ce mal qui a été causer à Flame & Maddie il y beaucoup d'amour & d'espoir. Et c'est ce que fait de ce livre une beauté dans toute sa noirceur.

Au début je dois dire que j'étais très septique. Ayant découvert un peu du personnage de Flame dans les autres livres je me disais OK celui-là est vraiment un vrai perturber, j'étais même un peu dégouter par lui donc j'étais peu convaincue quand j'ai commencer..et après les premières pages je l'étais encore. Parce que disons le Flame est perturbant dans sa manière d'être , il se coupe, il aime se faire souffrir& sa lui procure du plaisir. C'est choquant même et puis on apprend à le connaître à travers les pages, on découvre son parcours petit à petit & on comprend à quel point il a été fracasser, détruit par la vie. Et Maddie le calme, l'aide a faire partir le feu qui brule dans ses veines. Elle l'apaise, fait taire la voix dans sa tête. Et de son côté Flame aide Maddie a se sentir en sécurité ( pour elle qui ne sait jamais senti en sécurité c'est énorme), il lui procure sa dose de force, de courage, il l'a guéri lui aussi à sa manière. Ouii il est tordu mais Maddie l'aime, le comprend comme personne, elle l'accepte, elle l'aime & c'est cette amour qui les libères. Pour être honnête les deux on vécu des choses horribles mais vraiment Flame m'a détruite avec son vécu. C'est un libre puissant, fort en émotion, c'est bien écrit. C'est un livre touchant dans le quel on se laisse entrainer complètement. C'est noir, c'est laid, c'est dur, c'est violent, c'est n'est pas un livre pour les âmes sensibles qui aime les histoires roses bonbons. C'est un livre pour tout ceux qui aime lire une histoire puissante qui malgré la fiction représente quand même ce que des gens vivre dans notre monde.

Tillie Cole une fois encore m'a transpercer, m'a bouleverser, m'a secouer avec cette romance qui sort certainement des chantiers battu. C'est vraiment une histoire troublante mais quand même remplie de beauté. Deux âmes briser qui se guérissent & qui sont enfin libres. Flame & Maddie m'ont beaucoup émus & leur histoire restera dans un petit coin de ma tête pour un petit moment.

par Marieno89
Marked Men, tome 5 : Rowdy Marked Men, tome 5 : Rowdy
Jay Crownover   
C’est toujours un vrai bonheur d’attendre le prochain tome d’une série chouchou. Je remercie énormément les adorables attachées presses de chez Hugo Roman, car Marked Men fait partie de ces sagas qui auront marqué ma vie de lectrice. Je me rends compte, que j’ai énormément de chose à dire, alors que Rowdy est jusqu’ici resté très en retrait dans les autres tomes. Ce qui est intéressant avec ce tome, c’est que Jay Crownover a réussi à me rendre curieuse d’un personnage qui était tellement discret, que j’étais à la fois impatience et soucieuse de découvrir ce que l’histoire allait me réserver.

A l’image des tomes précédents, l’enfance de Rowdy s’est passé dans l’indifférence la plus totale jusqu’à ses dix ans. Alors qu’il était un petit garçon triste et seul, ses deux voisines vont lui offrir la chance de s’épanouir comme tous les petits garçons et cette rencontre va être déterminante dans sa vie. Rapidement il tombe sous le charme de Poppy la plus jeune et se lie d’une amitié intense avec Salem la plus grande. Alors que leur situation n’est pas enviable l’un à l’autre, il développe un fort lien qui va les amener à se confier pendant les moments difficiles, comme s’ils s’étaient toujours connu.

Ce lien va se briser quand Salem abandonne sans une explication sa vie au Texas, laissant Rowdy seul. Désireux de s’en sortir, il décide de montrer à Poppy qu’elle n’est pas obligée d’écouter son père en étant une petite fille modèle, mais la situation va dégénérer et le jeune homme va à son tour tout quitter pour se consacrer à sa passion pour le dessin et faire une rencontre déterminante avec Phil Donovan.

Aujourd’hui le petit garçon a bien grandi, et il peut se féliciter d’être devenu un homme intègre, qui peut enfin laisser libre cours à son don pour le dessin. A l’image de ses frères de cœur, le jeune homme n’hésite pas à user de ses charmes et ne se gêne pas pour obtenir ce qu’il désire avec la plus grande facilité. Désormais heureux et casé, le petit groupe va pourtant se faire du souci pour leur ami, qui semble avoir du mal à se poser avec une femme. Quand son passé va franchir la porte du salon de tatouage, il va prendre une claque mémorable et tenter de rester éloigner de celle qu’il n’a jamais pardonnée de l’avoir quitté.

Salem Cruz a été élevé dans la religion par un père tyrannique qui voulait simplement que ses filles rentrent dans le moule, alors que sa jeune sœur est prête à tout pour être une fille modèle, Salem est étouffé par les obligations et ne supporte plus de ne pas pouvoir être celle qu’elle a toujours rêvée d’être. A 18 ans, elle décide de tout laisser derrière elle et malgré les regrets elle n’oubliera jamais celui qui a fait battre son cœur de jeune femme. Malgré dix années écoulées, Salem va voir une opportunité de se racheter et de se rapprocher de Rowdy. Même si le jeune homme semble vouloir la tenir à distance, elle va tenter de lui prouver que même s’il a grandi en ne voyant en elle qu’une simple amie, elle est prête à tout pour qu’il lui pardonne et lui laisse sa chance. Cette amitié particulière, c’est aujourd’hui transformé en une attirance puissante, qu’ils vont avoir bien du mal à ignorer.

Je dois admettre que Rowdy aurait presque pu rivaliser avec les frères Archer et il peut se féliciter d’avoir atteint le top 3 de mes Marked Men chouchous sans même que je m’y attende. Ce qui m’a sauté aux yeux, c’est la complémentarité de ces deux personnages, même en étant dix ans sans se voir, leur passé commun est ancré dans leur vie d’adulte et lorsqu’ils vont enfin se donner une chance, j’ai aimé avoir à quel point ils ne pourraient plus jamais avoir le sentiment de se sentir seuls. Rowdy est un homme passionné d’une grande gentillesse, son charme associé aux descriptions de Jay Crownover rend ce héros diablement sexy, avec une part de vulnérabilité qui le rend attachant et unique. Il fait partie des personnages les plus posés du groupe et malgré son côté secret, il est prêt à tout pour ceux qu’il considère comme sa famille. Il a une manière de croire en Asa qui m’a également redonné confiance en ce personnage qui avait pourtant conservé une image assez négative depuis le tome 2 et c’est appréciable pour savourer le prochain.

Après cinq tomes, Jay Crownover arrive encore à me surprendre. Ces hommes et ces femmes que nous avons suivi, sont désormais une famille et l’intérêt de cette série, c’est que chaque tome arrive à apporter un élément nouveau tout en conservant les codes que l’auteur s’était fixé. L’univers du tatouage rend la lecture intense et ses personnages font rapidement grimper la température. Même s’il est difficile de ne pas émettre des comparaisons, toutes ces histoires, ces personnages qui nous ont fait passer par toutes les émotions m’ont marqué à leur manière et même s’ils se démarquent les uns des autres, certains personnages m’ont plus touché que d’autres. Un tome qui fait honneur à cette série riche en émotion.

http://wp.me/p4u7Dl-3bG

par Luxnbooks
Marked Men, tome 4 : Nash Marked Men, tome 4 : Nash
Jay Crownover   
Après Rule, Jet et Rome vient l'histoire de Nash le gentil garçon ! Son histoire aussi complexe que celle de ses amis raviront les fans de la série Marked Men ! La série continue avec Rowdy le garçon sympa qui à un lourd passif et ensuite Asa ! La série vaut le détour ! Bonne lecture ;)

par Ryzel
Wild Riders, Tome 3 : L'Instinct Sauvage Wild Riders, Tome 3 : L'Instinct Sauvage
Jaci Burton   
Un avis + détaillé sur : http://wp.me/p6618l-4E2

{Marina} : Wild Riders n’est pas ma série « biker » préférée, mais le style de Jaci Burton me fait toujours passer un bon moment de lecture.

Le club de motards, qui sont en fait des agents gouvernementaux, regorge de mecs sexys… Mais, à chaque fois, il me manque le côté « sauvage » (qui fait pourtant partie des titres de chaque tomes) pour avoir mon coup de coeur….

[...]

Les personnages sont intéressants et sexys, l’histoire est pleines de rebondissements… mais je n’ai pas accroché plus que ça… Je n’ai pas réussi à « plonger » dans l’histoire… Je ne regrette absolument pas d’avoir lu ce livre, je n’ai pas passé un mauvais moment, mais je n’ai pas été « transporté ».

En fait, j’ai plus été intrigué par deux des personnages secondaires de cette histoire… Et je suis vraiment impatiente de savoir ce que Jaci Burton va faire de Pax et AJ…

Ces deux Wild Riders ont l’habitude de partager leurs partenaires sexuelles, afin de garder leurs relations légères, et de ne jamais prendre le risque de s’engager dans une histoire sérieuse… J’adorerais que l’auteure nous concocte un « trio »… Mais, j’ai cru comprendre qu’il nous faudrait attendre le tome 5 de la série pour le découvrir…

Pour ce qui est de ce tome 3 de Wild Riders, c’est un bon moment…mais sans plus…
Wild Riders, Tome 2 : La Course Sauvage Wild Riders, Tome 2 : La Course Sauvage
Jaci Burton   
Un avis + détaillé sur : http://wp.me/p6618l-2yw

[Marina] : Le « fil rouge » de cette série me fait penser à la saga « Forces d’élite » de Julie Ann Walkers…. Un groupe de motards justiciers au service du gouvernement…. Et j’aime bien ce genre d’histoires.

J’ai passé un très bon moment de lecture. L’auteur a un réel talent pour écriture les passages de sexe de manière très sensuelle… Et cette histoire est une très jolie romance.

C’est juste un peu trop « propret » pour moi. Je suppose que je m’attend à plus de violence et de trucs « hard » quand je lis une histoire de bikers… Et du coup, j’ai l’impression qu’il manque un truc…

Ce n’est pas une déception, c’est même un très bon livre dont je lirai la suite… Mais pas une histoire inoubliable non plus…
Before After, Saison 2 Before After, Saison 2
Anna Todd   
Très déçue également. Le tome 1 est pourtant très bien mais le tome 2 nous fait penser à quelque chose de fait à la va-vite. Les moments les plus importants sont supprimés. J'aurais tant aimé connaître les pensées d'Hardin quand il se réveille sans Tessa cette fameuse première nuit chez Ken. J'aurais aimé savoir ce qu'il ressentait quand il lui a crié "je t'aime" devant la fraternité et aussi je pense que la scène la plus importante est celle du parie. Je ne comprends pas qu'ils aient pu supprimer ce passage
Les lecteurs avaient besoin d'avoir le ressenti d'Hardin à ce moment là quand il montre le drap. Au lieu de ça on lit Zed un an après où est l'intérêt ! !!

par laeti2183