Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Deborah-Ung : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Everything, Everything Everything, Everything
Nicola Yoon   
C'est une claque majestrale que je viens de me prendre après avoir refermé ce livre.

Outre le fait qu'il soit magnifique, il est merveilleux à l'intérieur. L'histoire est puissante, pleine de beauté, et plein de bon sens.
Je ne m'attendais à rien en particulier en commençant ce livre, d'ailleurs, je ne savais même pas de quoi cela parlait, Préférant me plonger dans un univers inconnu.

C'est l'histoire de Madeline. Cette dernière a quasiment passé sa vie enfermer chez elle, protéger par des appareils de changement d'air, dans une pièce sans poussière, sans personne extérieur, sans maladie. Madeline a une maladie rare, elle est allergique au monde. Sa vie est monotone, mais elle l'aime puisqu'elle n'a connu que ça. Elle passe ses journées à lire, à étudier, et à passer du temps avec sa maman et son infirmière (meilleure amie) Carla.
Jusqu'au jour ou de nouveaux habitants emménagent dans la maison d'en face, et Oliver (plus souvent surnommé Olly), fait son apparition et va bousculer la vie de Madeline.

Ce livre m'a fait aller de découverte en découverte. Premièrement, j'ai beaucoup appris de la maladie de Madeline, la maladie de DICS. Cette dernière est expliquée de manière simple et ludique, ce n'est pas un cours, mais cela est très intéressant.
On retrouve aussi les premiers sentiments d'amour, ce que cela provoque, surtout pour une adolescente de 17 ans qui n'a encore jamais connu ça. J'ai trouvé ça magique et très mignon. On se laisse pousser des ailes, on croit vivre d'amour et d'eau fraîche... bref, j'ai toujours trouvé ce sentiment merveilleux et j'ai pris plaisir à le redécouvrir par le biais de Madeline.
On retrouve aussi les premières Aventures, avec un grand A, quand on se dit que la vie vaut la peine d'être vécu que lorsque l'on fait quelques choses d'incroyable, qui, même si cela risque de nous tuer, est merveilleux sur le coup.
On redécouvre la trahison... je dis redécouvrir car dans ce roman, on a l'impression d'être au tout début de la vie, c'est un sentiment étrange à expliquer, mais, même pour le lecteur, on a la sensation que nous aussi on découvre l'univers, au même titre que le personnage principal.

Les personnages sont tous uniques et tous magiques en même temps. Madeline, malgré sa vie plutôt morne, est un éclat de vie à elle seule, elle fourmille de joie, de bonne humeur, d'espoir, de partage...
Olly est un garçon qui n'a pas la vie facile, il est toujours en noir, signe de deuil, mais n'y prêtait pas attention, c'est un garçon charmant, attentionné et très joli, à ce que j'ai pu lire.
La mère de Madeline est étrange, et je le savais dès le début, mais c'est une mère qui aime sa fille et qui ferait tout pour elle.
Enfin Carla est une amie extraordinaire, je n'arrive pas à exprimer de mot à son encontre et préfère vous laisser la découvrir, et l'aimais autant que moi.

Le style m'a tout de suite plu de par sa simplicité, sa fluidité. Le texte est ponctué de dessin, d'illustration, de citation de Madeline, et même de mail, qui est toujours agréable à voir lors d'une lecture. Cela permet aussi de faire défiler les pages à une vitesse incroyable. J'ai beaucoup aimé cet aspect.
J'ai tout de même un petit regret. Ce livre aurait été un véritable coup de cœur si on avait eu une alternance de point de vue. Je m'explique ; j'aurais aimé savoir ce que pensait vraiment la maman de Madeline, et Olly, cela aurait donné de la profondeur à l'histoire et aurait fourni toutes les ficelles nécessaires pour le lecteur. Après tout, un lecteur est curieux et veut toujours en savoir plus.
Mis à part cela, c'est un excellent roman que je conseillerais à tout le monde, au plus jeune comme au moins jeune, aux fans de n'importe quel genre.

Ce roman est un peu un livre doudou pour moi, il me rappelle ce qui est important, il me rappelle ma jeunesse (bien que je n'ai que 20 ans!) et me fait me sentir bien.


par newmoon
Charley Davidson, Tome 10 : Dix tombes pour l'enfer Charley Davidson, Tome 10 : Dix tombes pour l'enfer
Darynda Jones   
Comme la plupart du temps lorsque je lis un Charley Davidson, j'en ressors le sourire aux lèvres ! Ce fut une fois de plus un très bon cru, où s'entremêle tout ce qui a fait le charme de cette saga, de l'humour, de l'amour sauvage (deux dieux qui font des cochoncetés, ça fait des étincelles, hein !), de l'action et encore de l'action.

Charley, Charley, Charley ! (Imaginez, des pom-pom girls crier son nom). J'ai une horrible envie de recommencer le premier tome... J'ai tellement de livres en attente, ai-je le droit de craquer ?

Revenons-en à nos pelotes de laine, ce tome fut très agréable à lire. On y rencontre énormément de rebondissements et d'actions avec les 3 enquêtes habituelles. Premièrement, l'enquête surnaturelle qui nous permet de retrouver le temps d'un instant, Pari, son amie qui peut la voir telle qu'elle est (donc lumineuse) et qui nous emmène sur les traces d'une malédiction qui touche les enfants d'un orphelinat. Elle était pas mal et je ne m'attendais absolument pas à ce dénouement.
Deuxièmement, l'enquête policière ultra sanglante qui semble donner du fil à retordre à notre Charley. Pour ce qui est de celle-ci, il me semble avoir déjà vu le même schéma dans un ancien tome, ... Elle manquait un peu de punch et c'était du déjà déjà vu. Néanmoins, on a pu rencontrer un personnage assez détestable qui a une énorme dent contre Charley et qui compte bien lui nuire jusqu'à ... SUSPENSE !
Pour finir, son enquête personnelle au sujet de la révélation du tome précédent qui sème du grabuge dans sa vie ainsi que ses petits soucis de couple. Bref, ça envoie du lourd, ça part dans tous les sens et c'est un régal.

L'intrigue au sujet des Dieux d'Urzans se précise et s'accélère à la fin de ce tome, malheureusement, j'ai trouvé cette scène assez fouillis et ça m'a un peu perdue. Trop de détails, trop de noms, un Reyes totalement paumé, bref ce fut quelque peu périlleux. Mais comme on dit, "après la pluie, le beau temps". Cette mini catastrophe est sauvée par la révélation de fin de tome qui MAMAAAAAAAAAAAAAN, fout les jetons et envoie du lourd par la même occasion. Je ne sais pas où ça va nous emmener, nous sommes maintenant à 3 tomes de la fin donc à mon avis ça va devenir de plus en plus complexe et chaud, voir explosif !

Pour conclure, c'était addictif, croustillant et drôle. Reyes fait moins d'apparition, Osh également, il manquait un peu de testostérones. N'empêche que ce livre est un véritable page-turner qui saura ravir les fans de Charley et qui, comme moi, seront impatients d'avoir la suite qui sort dans 23 jours !
On respire profondément et on répète après moi :" Je suis courageux, je peux attendre sans faire de crise de nerfs le tome 11 ! ".

par Eilly
La Rivière de la passion La Rivière de la passion
Kathleen E. Woodiwiss   
TOTALEMENT HYPER CARRÉMENT TROP SUBLIIIIME !! =D
Je l'ai dévoré , une histoire qui nous transporte et qui m'a obligé à ne pas m'arrêter . Les personnages sont attachants dès le départ ,avec de l'humour ,de l'amour ,de la passion ,des menaces de mort .
Je le recommande vivement ! Je crois que je suis devenue une Fan de K. E. Woodiwiss

par Carotte62
Les MacKenzie, Tome 1 : La folie de Lord MacKenzie Les MacKenzie, Tome 1 : La folie de Lord MacKenzie
Jennifer Ashley   
J'ai beaucoup aimé ce livre que j'ai lu d'une seul traite
Comment ne pas s'attacher à Ian, un génie à la mémoire phénoménale contrebalancer par une absence de sensibilité; comment ne pas s'identifier à Beth,veuve au caractère bien trempé avec un coeur gros "comme ça!"
A LIRE SANS RETENU
une suite en juin 2011
L'Inferno Club, Tome 2: Baisers Maudits L'Inferno Club, Tome 2: Baisers Maudits
Gaelen Foley   
j'ai plus apprécié le tome bien que le tome 1 était super aussi mais j'ai quand même une préférence pour Kate elle est plus attachante mais la 1 rest ebien aussi bien sûr ;P
Et en plus d'être un livre de romance ce livre est rempli d'actions et c'est ce qui (je trouve) rend le livre plus intéressant

par ingaelisa
Les Hathaway, Tome 1 : les ailes de la nuit Les Hathaway, Tome 1 : les ailes de la nuit
Lisa Kleypas   
Quel plaisir de lire une continuité avec la série Ronde des saisons !
Cam, le ténébreux et mystérieux Rom croisé dans le tome 3 de cette série revient ici avec toute sa magnificence et son charisme indomptable. Sa rencontre avec Amélia est plutôt explosive quand on sait que la demoiselle ne fait partie de celles qui se laissent dicter ses actes !
J'ai trouvé ce roman vraiment très complet, entre la romance (franchement incandescente), l'action, les souci de la familles et les personnages eux même, sont vraiment attachants et leur descriptions complètes.
Et comme dans Aventure&Passion, nous avons "passion", Lisa Kleypas nous donne encore des frissons fiévreux avec les scènes brûlantes que partagent Cam et Amélia.
Voilà un premier tome qui met en place des aventures prometteuses que je ne manquerais pas et j'attaque immédiatement le second tome !

par Christy
Les Machinations du destin Les Machinations du destin
Judith McNaught   
j'ai adoré ce livre ! Pleins de rebondissements et surtout un amour charnel et passionné mais difficile à déclarer pour Jordan !!! Et Alexandra est si ... oh et puis non je vous laisse la chance de découvrir par vous même cette merveilleuse histoire !!!

par smiley
Les Fantômes de Maiden Lane, Tome 4 : L'Homme de l'ombre Les Fantômes de Maiden Lane, Tome 4 : L'Homme de l'ombre
Elizabeth Hoyt   
Nous retrouvons ici le très secret et très sérieux Winter Makepeace ! Obligé de fréquenter Lady Isabel Beckinhall chargée, par le comité de soutien à l'orphelinat, de faire son éducation pour l'introduire dans le grand monde. Winter y est opposé mais on ne lui laisse pas le choix, les relations entre eux ayant toujours été difficiles les débuts sont chaotiques. Mais Winter découvre que sous une façade superficielle se cache une toute autre personne et apprends peu à peu à connaître la vraie lady Isabel. Quant à Isabel elle fait des découvertes sur Winter et perce peu à peu tous ses secrets ! (j'avoue je ne m'y attendait pas du tout! )

Winter est très impliqué dans la sauvegarde du quartier de Saint Gilles, et il prend à coeur la mystérieuse disparition d'enfants. Mais ce qu'il découvre pourrait bien lui coûter très très cher !

Un tome passionnant, je ne me suis pas ennuyée une seconde et j'ai adoré les deux personnages principaux (alors que jusque là je n'appréciais pas plus que ça Winter) et je souhaiterais même un petit miracle pour Isabel qui sait dans les romans tout peut arriver . J'ai revu Tempérance avec plaisir, mais ai regretté de ne pas revoir Silence et Mickey le charmeur. En même temps je comprends qu'il lui faille faire profile bas à St Gilles.



par Teodubois
The Clann, Tome 1 : Le baiser interdit The Clann, Tome 1 : Le baiser interdit
Melissa Darnell   
Dès les 1ères lignes j'ai su que j'allais aimer ce livre !! Et je confirme j'ai aimé. L'histoire est raconté à la 1ère personne avec les voix de Sav et de Tristan
Sav est discrète et généreuse quand à Tristan il est torturé et populaire. Leur point commun ?? l'amour interdit qu'ils éprouvent l'un pour l'autre !!!
Ce livre fait le plein de sentiment, amour, passion, doute, haine et trahison.
Alors même si les personnages sont jeunes ... on se laisse entrainer dans leur monde et dans leur histoire !!
Hâte de lire la suite ;-))


par coco69
How to Ruin, Tome 1 : How to Ruin a Summer Vacation How to Ruin, Tome 1 : How to Ruin a Summer Vacation
Simone Elkeles   
Comment ça, une série de Simone Elkeles non publiée en France?!
Ah nooooon, j'suis pas d'accord!

J'ai donc décidé de prendre le taureau par les cornes, j'ai acheté les trois tomes de la saga How To Ruin, et je viens de terminer le tome 1.

C'est un coup de coeur, comme tous les livres de Simone Elkeles, il me semble hehe!

Amy est une jeune américaine de 16 ans, qui se retrouve un jour obligée d'aller passer son été avec son père qu'elle ne connait presque pas. Pourquoi? Parce qu'elle est le fruit d'un soir entre ses parents, qui ne sont pas mariés. Et... elle ne voit que son père une fois par année, à l'occasion de son anniversaire. Là, on compatit tous au sort d'Amy, parce que franchement... pas fastoche! Et puis.. elle ne part pas n'importe où, hein. Elle part en Israël, le pays d'origine de son père!
Ouille, aïe, ouille.

Elle va devoir changer son train-train, vivre avec une famille qui n'avait même pas conscience de son existence jusqu'à ce qu'elle débarque chez eux, et dans une communauté où elle ne connait personne. Heureusement, les Israélites parlent anglais, et elle finit par nouer quelques amitiés. Mais il reste Avi, Avi qui fait partie de la bande d'amis de la communauté, qui est... brute de coffrage, j'ai envie de dire! Ils sont comme chien et chat. Incapables de se sentir.
A moins que...

Je vous l'ai dit, ce premier tome est un coup de coeur, pour bien des aspects chez moi.

Je me suis demandée au départ si j'allais adhérer. Après tout, Israël n'est pas un sujet facile. M'enfin, nous parlons de Simone Elkeles!

Le caractère d'Amy m'a d'abord un peu dérangée, je l'admets, pourtant, elle a bien réussi à me faire rire, avec des situations cocasses et des remarques impossibles. Puis, à vivre dans cette communauté qui ne semble pas lui ouvrir les bras, elle mûrit, et change un peu. Je l'ai beaucoup appréciée par la suite, et je me suis presque identifiée à elle.

Lorsqu'elle arrive en Israël, elle doit rencontrer une famille dont elle ignore tout, et la réciproque est valable aussi. Amy sait juste que sa grand-mère, sa Safta, est malade. J'ai beaucoup apprécié sa famille, même si les premiers rapports furent... compliqués. Justement, on s'aperçoit que les choses ne coulent pas de source. Et puis, on fait la connaissance de la Safta d'Amy. Oh mon Dieu, elle est tellement douce! Je l'ai tout de suite aimée, et Amy aussi. Elle sait avoir trouvé en elle une alliée, quelqu'un qui l'aime dès le premier regard.

J'en ai voulu à Amy de jouer les têtues et les récalcitrantes, en même temps, elle considère son père comme le "Donneur de Sperme", terme peu reluisant, en même temps, quand on vous raconte que vous êtes une erreur d'un soir, on peut difficilement faire mieux. Ses rapports avec son père sont conflictuels, et pourtant, on sent qu'il l'aime. Et on apprend qu'il n'a jamais cessé de se battre pour elle. Là nait une complicité entre eux qui va grandir, la naissance de la relation entre un père et sa fille... lent et magique.

Nous rencontrons aussi la bande de copains d'Osnat, la cousine d'Amy, et plus particulièrement Avi, qui, vous l'aurez compris, est le deuxième héros de l'histoire. Ils ne peuvent pas se sentir. Et on ne comprend pas cette haine qu'il semble lui vouer. Tout est matière à conflit, en même temps, on sent l'attirance entre eux, et on n'attend qu'une seule chose, qu'ils s'embrassent enfin! Quel couple... Ils sont des blessés de la vie, et chacun d'eux a quelque chose à apporter à l'autre. Complémentaires. Beaucoup plus attachés à l'autre qu'ils ne voudraient bien l'admettre. Leur histoire ne peut durer que le temps de l'été, car elle doit repartir, et lui intégrer l'armée. Mais que peut-on contre les sentiments?
Je les aime!
Et j'ai hâte de les retrouver dans le 2!

Un autre point que j'ai énormément apprécié, c'est justement ce thème de l'Israël. J'ai appris beaucoup de choses, sur la guerre entre Palestiniens et Juifs, sur leur manière de vivre... Sur l'histoire de la Terre Promise, et j'ai eu vraiment l'impression de découvrir ce pays avec Amy, avec les mêmes yeux émerveillés. Il y a tellement de choses que j'ignorais!
Tout ceci mélangé avec une histoire d'amour, de découverte de soi et de ses origines... Comment ne pas aimer?

Une plume guillerette et sérieuse selon les moments, qui sait dire juste les mots qu'il faut pour plaquer un sentiment en vous, pour vous faire vibrer... Simone Elkeles a un don.

En bref, je vais m'arrêter de parler, je pars dans tous les sens, mais je vous conseille vivement ce premier tome de la saga How To Ruin, franchement, foncez! (si vous lisez en VO, of course!)