Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Ded200313 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Adios Adios
Nadine Poirier   
J'ai tout simplement adoré le livre, il s'est avéré un réel plaisir pour moi de le lire. J'ai aimé l'histoire et le fait que Sam repousse les limites et s'en aille beaucoup plus loin (littéralement). Ce livre m'a fait comprendre que parfois, le décrochage scolaire ne semble pas si idéal qu'on le pense.

Malgré que Nadine Poirier s'éloigne du sujet du décrochage pendant une grosse partie du livre, j'ai apprécié. Il était bon et donnait très bien la morale.

par Divergent
Allie Punchie, Tome 2 : La nouvelle école Allie Punchie, Tome 2 : La nouvelle école
Meg Cabot   
Un autre petit livre de Meg Cabot qui lis facilement ecriture fluide et simpa !

par Chloe-09
Allie Punchie, Tome 6 : La sortie Allie Punchie, Tome 6 : La sortie
Meg Cabot   
Un bon livre mais avec un côté très enfantin. Une héroïne attachante.
BONNE (RE)LECTURE.

par Ion-ion
Allie Punchie, Tome 7 : Les vacances à Paris Allie Punchie, Tome 7 : Les vacances à Paris
Meg Cabot   
je n'ai pas encore lu ce livre mais mon père me l'a acheter .
Il est dans ma pile à lire ,et il me tente beaucoup mais je ne peut pas le lire car je lis un livre avec l'école . Il a l'aire génial rien q'en lisant le résumé puis l'ambiance de noel moi je suis fane
Allie Punchie, Tome 3 : Les vraies amies Allie Punchie, Tome 3 : Les vraies amies
Meg Cabot   
J'ai bien aimer ce livre même si je le conseillerai surtout à des primaire. Allie est une fille de 9 ans mais on a plutôt l'impression qu'elle en a 12. Le livre ce lit très très vite mais sinon j'aime bien.

par amelsdu11
Allie Punchie, Tome 8 : Le camp d'été Allie Punchie, Tome 8 : Le camp d'été
Meg Cabot   
Bonjour ou Bonsoir je voulais juste savoir si ce tome est bien le dernier de la serie afin de tous lire sans faire de pause ? Merci d'avance

par Miss_Doud
L'Épouvanteur, Tome 6 : Le Sacrifice de l'Épouvanteur L'Épouvanteur, Tome 6 : Le Sacrifice de l'Épouvanteur
Joseph Delaney   
Hitoire originale qui mais en scéne des personnages humains luttant contre les fores du mal. Ce 6 éme tome est exellent. L'auteur trouve à chaque nouveaux tome une nouvelle aventure qui à une suite logique avec les tomes précédents.

par miss
La Compilation de l'épouvanteur La Compilation de l'épouvanteur
Joseph Delaney   
Je vien de finir le tome 14 et je n'est qu'une hate, la sortit du tome 15.

par Koro-1
L'Épouvanteur, Tome 13 : La Revanche de l'Épouvanteur L'Épouvanteur, Tome 13 : La Revanche de l'Épouvanteur
Joseph Delaney   
Pour ceux qui se tâtent encore, ce dernier tome n’est franchement pas difficile à lire dans sa version originale, à l’exception de quelques passages qui, certes, peuvent demander d’aller consulter un dictionnaire un peu plus fréquemment. Même sans avoir un excellent niveau d’anglais, j’ai mis à peine plus de temps à le terminer qu’un Epouvanteur en français, donc, si vous avez la possibilité de le lire en anglais, n’hésitez pas^^ (en plus, attendre un an, ça fait beaucoup…)

A présent, que dire de plus ? Eh bien, pas mal de choses, à commencer par le fait que ce tome est largement à la hauteur des douze autres volumes qui l’ont précédés (je ne compte pas les hors-série), ce qui est assez incroyable pour une série aussi longue. Mieux encore, Joseph Delaney a réussi l’exploit de me surprendre encore… et quand je dis surprendre, je veux dire que ce tome est très original sur plusieurs points.

Ainsi, la lutte contre le Diable (maintenant je n’ai plus que son nom anglais en tête, je ne me rappelle plus de celui exact en français…) n’apparaît finalement pas aussi simple qu’on pourrait le croire au premier abord, puisqu’une question apparaît rapidement : Faut-il vraiment détruire le Diable une bonne fois pour toute ? Je vous laisse y réfléchir, mais quoi qu’il en soit, ça change un peu des autres romans jeunesse où, dans la majorité d’entre eux, le but ultime que se donne le protagoniste -qui est aussi de tuer le méchant- est forcément le bon.

Et vous l’aurez aussi compris, ce treizième tome met un point final à cette lutte contre le Diable et est rempli de rebondissements et d’action, je ne crois donc pas qu’il soit réellement possible de s’ennuyer –j’ai particulièrement aimé [spoiler]la bataille finale[/spoiler], qui heureusement ne durait pas cinquante pages comme on peut légitimement le craindre, j’ai trouvé que Joseph Delaney l’a décrite de façon précise et efficace.

J’ai aussi apprécié les quelques pistes que l’auteur a semées dans son roman (particulièrement lors du chapitre « The Tower of Time », qui m’a d’ailleurs un peu fait penser à [spoiler]l’Hôtel des Nonmourants du Trône de Fer, et je parle bien du livre, pas de la série[/spoiler] ; puisqu’il y est fait allusion à [spoiler]Jenny, future apprentie de Tom, mais aussi à la menace bien réelle des Kobalos[/spoiler]), qui laissent présager une suite aussi intéressante que ce premier cycle, du moins je l’espère.

Sans aucun rapport, on retrouve aussi quelques éléments présents dans les tomes précédents (l’un constitue aussi une piste non négligeable pour le prochain cycle [spoiler]–je parle des Kobalos, d’où l’intérêt du onzième tome-[/spoiler]), et je n’en citerai qu’un seul, qui ne constitue pas vraiment un spoil puisqu’on en entend parler depuis parler depuis le premier tome : la fameuse pierre des Ward dont l’inscription ouvrait chacun des livres trouve enfin son utilité dans ce dernier volume.

En revanche, d’autres choses sont prévisibles, concernant notamment les personnages. Deux épées de Damoclès en particulier étaient suspendues au-dessus de nos têtes depuis bien longtemps, l’une cependant un peu plus surprenante –et encore plus incroyable- que l’autre. [spoiler]La mort de l’Epouvanteur, bien sûr, et même si l’auteur ne s’est pas trop attardé sur la douleur ressentie par Tom, je ne m’en reste pas moins attristée ; mais plus encore… Alice. Mais bon sang, pourquoi ? Le précédent tome lui était entièrement consacré, avec ses doutes, ses peurs, qui concernaient même Tom ! Et à présent, elle a tellement changé, Joseph Delaney a vraiment été brutal pour le coup. Mais au moins, j’applaudis son originalité : personne n’est épargné, c’est une bonne chose en un certain sens. Par contre, le point noir de ce revirement : sa relation avec le mage Lukrasta… Là, je trouve cela un peu bâclé parce que trop rapide : elle connaît Tom depuis des années et finit même par l’embrasser, et peu de temps après, sa vie semble complètement dépendre du mage ? Je vieux bien comprendre qu’elle soit devenue une Pernicieuse, mais tout de même, ça reste un coup dur. En plus je trouve ça un peu trop embrouillé, je n’arrive pas à comprendre si Alice est amoureuse de lui ou si elle est sous son entière domination…[/spoiler]

Je crois avoir fait à peu près le tour de ce que j’avais à dire. Pour résumer, sachez que l’Epouvanteur n’a pas fini de vous surprendre, et si vous croyiez avoir tout vu… eh bien, non, vous n’avez encore rien vu. Mais ne placez pas non plus la barre trop haute en imaginant des trucs trop improbables, sinon vous seriez inévitablement déçu. ;)

Pour conclure, je crois que c’est la première fois que j’ai vraiment envie de commencer un second cycle, certainement à cause de la fin un peu brutale, mais qui en même temps conclue bien ce dernier tome –la fin d’une ère, le début d’une autre. Donc, dès que je l’aurai en main, nul doute que je le commencerai rapidement, en espérant que Joseph Delaney trouvera encore de très bonnes idées à nous proposer. :)


par Isallya
L'Épouvanteur, Tome 15 : La résurrection de l'Épouvanteur L'Épouvanteur, Tome 15 : La résurrection de l'Épouvanteur
Joseph Delaney   
La Résurrection de l'épouvanteur, Bayard jeunesse, 2018. À paraître le 24 octobre 2018.

par rabdel