Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de defious : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Les Sortilèges de Savannah, Tome 1 : La Ligne Les Sortilèges de Savannah, Tome 1 : La Ligne
J. D. Horn   
Lien ici : http://wp.me/p5AuT9-1F1

Un excellent début pour « La ligne » premier opus de la saga Les Sortilèges de Savannah de J.D. Horn. Une fantastique couverture. Un fascinant Young Adult avec de la Magie, des Esprits, du Hoodoo (vaudou), des Sortilèges, de la Passion et du Mystère sur les terres du bon vieux sud des États-Unis.

Dépaysement total dans l’état de Géorgie dans la ville de Savannah où nous allons suivre Mercy Taylor, une jeune femme issue d’une grande famille de sorciers puissants. Mais contraire à sa sœur jumelle, Taylor est née sans aucun pouvoir des Taylor. Étant toujours considérée comme une déception auprès de ses pairs, Mercy n’a jamais prêté attention car elle partage un lien unique avec sa sœur. Cependant, il aura suffit d’une petite peine de cœur pour que Mercy fasse appel à la Mère Jilo pour un sort Hoodoo tout en prenant conscience aux conséquences que cela pourrait impliquer. Mais un tragique événement va amener la jeune femme à découvrir les lourds secrets de la Famille Taylor …

Une narration du point de vue unique de notre héroïne Mercy. Une jeune femme tout juste âgée de vingt ans. Elle apparaît aux premiers abords comme impulsive et imprudente. Mais au final c’est tout le contraire. Elle est dotée d’une grande force de caractère et d’une grande maturité. Car elle va devoir gérer sa famille face à ce drame, se trouver des objectifs et trouver sa place.

Les personnages secondaires sont eux aussi très intéressants. Certains vont vous paraître sympathiques comme Oliver, l’oncle de Mercy. D’autres vont attiser votre curiosité, comme Mère Jilo et sa manière de parler où vous laisser sans voix comme, Maisie le jumelle de Mercy. Tandis que d’autres vont vous exaspérer comme Connor, l’oncle de Mercy et Ginny, la grand-mère.

Avec une plume fluide, captivante et palpitante, l’auteur J.D. Horn nous offre un Young Adult Paranormal très attrayant. J’avoue que les romans sur les sorcières ce n’est pas ma tasse de thé mais celui-là il est différent. La romance est secondaire. Une trame intense en sensations et riche en rebondissements qui se met en place et qui est subtilement construite. Un rythme transcendant où les pages se tournent toutes seules et où l’on plonge facilement dans un univers envoûtant et passionnant. Et quand arrive la fin on en redemande encore.

« La Ligne » de J.D Horn est une très belle découverte. Et il me tarde de voir ce que l’auteur va nous réserver dans la suite à venir.
Changelins : La furie du Phénix - Acte 1 : Le bannissement Changelins : La furie du Phénix - Acte 1 : Le bannissement
Maria J. Romaley   
Première petite partie d'un premier roman divisé en trois, il met en place les bases nécessaires pour entrer dans la continuité de l'univers de la précédente série de l'auteure, l'âme de la nuit.

Rosa est une changeling Phénix âgée de plus de vingt-quatre millénaires mais qui ne parait avoir que vingt-cinq ans. Elle boit beaucoup pour oublier sa solitude et à tendance à ne pas vouloir s'attacher à n'importe qui. Quand Loucas, un métamorphe fils d'Alpha tout juste âgé de dix-huit entreprend de la courtiser, elle ne sait plus vraiment quoi penser. D'un côté, elle le pense trop jeune et elle sait qu'il va mourir un jour donc elle préfère ne pas s'attacher trop et d'un autre côté elle est irrémédiablement attirée par lui.

J'ai beaucoup aimé Rosa, elle est forte et surpuissante mais sa solitude et sa peur d'être seule constituent des faiblesses que j'ai apprécié chez elle. L'intrigue se dévoile petit à petit même si nous n'avons pas encore tous les détails mais je peux vous dire que celle-ci ne tourne pas exclusivement autour de la romance, c'est même très loin d'être le cas !
J'ai été d'abord un peu perdue dans termes qu'utilise l'auteure mais celle-ci a intégré un petit index pour ne pas nous perdre et c'était très bien pensé.
J'ai trouvé la plume de l'auteure simple mais plutôt addictive, la seule frustration c'est le fait que le livre soit divisé en trois parties, pas le temps donc de s'attacher tout de suite aux autres personnages ou à l'univers.

Une première partie courte qui ne reste qu'introductive mais que j'ai beaucoup aimé. L'univers n'est pas entièrement dévoilé dans cette partie et j'ai hâte d'en découvrir plus d'autant que je n'ai pas lu l'autre saga de l'auteure.

par MissEcho
Mathilda Shade, Tome 1 : Muladhara Mathilda Shade, Tome 1 : Muladhara
Liz E. Myers   
?L'HISTOIRE?

Dans ce monde mêlant fantastique et urban fantaisie, les créatures magiques sont choses communes, il y a les êtres de magies pures et les hybrides. La différence entre ces deux races se fait par leur naissance si l’on peut dire.

Un jour, des failles sont apparues afin de rééquilibrer notre monde où la magie même si étant présente était encore cachée. Depuis, les hybrides ont fait leur coming-out et l’apparition des êtres de magie pure s’est ajouté aux particularités de cet univers que je vous laisse découvrir.

Nous suivons donc Mathilda, une héroïne à plusieurs facettes, d’un côté elle est infirmière humaine s’occupant de ses patients avec une attention toute particulière, surement due à son don d’empathie caractéristique des êtres tels qu’elle. Et de l’autre côté, elle est miss je suis douée pour me fourrer dans la merde et j’adore la bagarre de surcroit. Elle passe donc son temps libre à se battre, souvent pour aider les autres car il ne faut pas oublier que c’est une gentille, même si elle ne cache pas son sadisme ou son plaisir quand elle découpe ses adversaires.

Mais voilà, que sa petite vie ‘’tranquille’’ de par sa routine habituelle- boulo, castagnes, dodo-, se voit bousculer par des meurtres sordides et des attaques d’hybrides enragés… qui la conduisent droit à une prophétie dont elle semble faire partie.

Mathilda se retrouve donc mêlée à toute cette m*rde où elle est censée contrer un homme qui souhaite la disparition des hybrides. Mais voilà, Mathilda n’aime pas qu’on lui dise quoi faire même si sa nature profonde est de défendre les autres. Son caractère grognon au naturel et sa capacité à chercher les embrouilles ne vont pas être de tout repos pour la guilde qui souhaite son aide ! Dont un loup pas commode chef de la sécurité, une princesse de glace jalouse et un docteur humain qu’elle embarque malgré elle dans tout cela.

Action, aventure et castagnes sauront accompagner la lecture sur un rythme soutenu.

Bon j’arrête ici et vous laisse découvrir par vous-même le déroulement de cette histoire.

Chose n’est pas coutume, je vais marcher en points positifs et points négatifs.
Alors le positif : L’humour de Mathilda et son caractère de chien ! Elle ne tient pas en place et a toujours besoin d’aller au-devant des problèmes. Elle est très attachante, car malgré les piques qu’elle lance et sa façon de tenter d’éloigner tout le monde et les rejeter, on se rend vite compte que c’est pour ne pas les faire souffrir eux plus qu’elle.

L’univers est très particulier, c’est la première fois il me semble que je m’approche de l’urban fantaisie. J’apprécie vraiment ce côté fantaisie, à la limite du fantastique, mais dans un univers urbain.

L’humour reste très présent dans le livre et je n’ai presque pas arrêté de rire en lisant.

Le négatif maintenant : Parfois l’histoire est too much, l’héroïne trop badass qui peut tout défoncer et sait presque tout faire, même si cela correspond à son caractère, l’enchainement des actions les unes après les autres où elle sort toujours vainqueur ou presque est un peu trop pour moi.

?LA CONCLUSION?

J’ai passé un très bon moment, même si le côté too much me titillait par moment, ce sentiment était rapidement rattrapé par l’attachement que l’on développe pour Mathilda et ses amis (ne lui dites pas que j’ai dit ça où je risque une décharge d’énergie) et surtout par cet humour présent du début à la presque fin. Et en parlant de fin, je déteste l’auteure de ce dénouement qui m’a surprise, je n’ai plus qu’à lire la suite !

par Lillys-1
Métamorphoses, Tome 1 : Féline Métamorphoses, Tome 1 : Féline
Lilly Sebastian   
Je ne lis principalement que de la romance mais parfois j'aime sortir de mes habitudes et découvrir d'autres univers tel que la fantasy. "Métamorphoses" fait partie de ce genre. C'est doucement que j'ai démarré ma lecture car lorsque je change de genre littéraire j'ai besoin d'une petite période d'adaptation puis progressivement et même très rapidement j'ai été happé par le récit au point que j'ai eu énormément de mal à le lâcher. Ce livre est vraiment excellent!
J'ai été envoûté, captivé et intrigué par son contenu et par le monde créé de toute pièce par cette auteure à l'imagination débordante et à la plume saisissante.

C'est Christina, l'héroïne, qui va nous raconter son histoire. Depuis toute petite, Christina se sent différente et lorsqu'elle en a parlé aux adultes ils n'ont rien fait d'autre que de la prendre pour une folle et l'enfermer dans un hôpital psychiatrique ce qui à lourdement traumatisé la petite fille qu'elle était. Orpheline, Christina a toujours souffert d'un sentiment d'abandon qui ne l'a jamais lâché. Même aujourd'hui elle en souffre encore.
Vous vous demandez certainement quelles sont ces différences? Hé bien Christina entend des voix et elle l'impression de cicatriser à une vitesse anormale. La jeune femme a appris à se taire et à dissimuler ses particularités, même sa meilleure amie n'est pas au courant... Christina craint trop d'être encore une fois traitée de folle, le silence est donc devenue sa meilleure défense.

Depuis quelques temps notre héroïne a la désagréable sensation d'être épiée, observée et son impression va devenir une réalité lorsque, en rentrant chez elle après son travail, elle va retrouver au milieu de son salon une femme aux allures froides qui ne va absolument pas lui inspirer confiance. Pourtant en écoutant cette inconnue, elle voudrait conduire Christina en lieu sûr car apparemment elle n'est pas en sécurité chez elle. La première intrigue arrive, les questions au sujet de Christina se multiplient et l'auteure a naturellement attisé ma curiosité avec la tournure que prenait les événements.
Les premières explications sur l'univers présent dans cette histoire sont dévoilées et nous les découvrons en même temps que Christina qui va plonger directement dans le monde des métamorphes et leurs facultés exceptionnelles et extraordinaires.

Cependant, alors que Christina pensait avoir trouvé ses semblables, elle va se rendre compte que même parmi eux elle est totalement différente ce qui fait qu'elle ne va pas être totalement accepté - mais les métamorphes ont besoin d'elle et donc certains vont être contraints d'accepter sa présence. C'est alors qu'arrive Jude - Arrogant, froid, sarcastique, énigmatique.... sa personnalité va être dure à cerner mais j'aime beaucoup ce genre de personnage à l'aura sauvage et viril qui met une bonne dose d'intrigue à lui tout seul.

Vu que le résumé reste très évasif quand au contenu du roman, j'ai voulu vous aider en mettant en avant les bases, mais je ne vais pas aller plus loin car cela gâcherait à coup sûr votre lecture et votre découverte de cet univers fascinant.
Cette histoire ne manque pas d'action ni de rebondissements, au contraire, elle en déborde!! Danger, disparition, découverte et éveil de certains sens, liens qui se forment pour l'éternité...... Christina va faire des découvertes incroyables et elle va vivre des épreuves très éprouvantes autant pour son corps que pour son esprit. Mais notre héroïne est aussi extraordinaire que surprenante ; son courage et son instinct vont la guider et elle va accomplir des actions que jamais elle n'aurait cru possible. Son duo avec Jude est conflictuel mais un lien inexplicable va vite les entourer.

L'auteure, Lilly Sebastian, a totalement crée un univers et elle a su le mettre en scène avec une efficacité telle que je m'imaginais parfaitement certaines scènes où l'action était à son apogée. "Métamorphoses" sera séparé en plusieurs tomes et vu le dénouement du premier, les menaces qui planent au-dessus de la tête de Christina ne sont pas prêtes de s'envoler bien au contraire.....
Kayla Marchal, tome 1 : L'exil Kayla Marchal, tome 1 : L'exil
Estelle Vagner   
C’est lorsque les Éditions du Chat Noir ont dévoilé la magnifique couverture, signée Alexandra V Bach, et le résumé du livre que j’ai complètement craqué pour celui-ci ! Et la mention à Cassandra O’Donnell (dont j’adore les romans) aura fait pencher d’autant plus la balance pour que je précommande le livre dès que possible.

Après lecture, je peux confirmer sans hésitation mon gros coup de cœur pour ce roman. Aussi bien pour la couverture que pour cette histoire absolument géniale. Pour tout vous dire, je n’ai pas mis longtemps à le lire tant il m’était impossible de quitter Kayla et les autres morphes. Je prendrai d’ailleurs plaisir à le relire au même dire que certaines autres de mes sagas chouchou qui trônent dans ma bibliothèque !

Trêve de blabla, parlons un peu de l’histoire ! Nous suivons l’histoire de Kayla, jeune morphe de 18 ans étant dans l’incapacité de se transformer en louve. Rejetée et persécutée par sa Meute, elle se fait exiler par son Alpha, son grand-père, qui lui fait comprendre qu’elle n’est pas assez pure pour rester avec eux. C’est lorsqu’elle s’arrête dans une ville voisine, pour prendre un verre, qu’elle tombe sur Ian, le fils Alpha de la meute locale. Il lui rappelle qu’elle doit se présenter auprès de son père si elle souhaite rester dans cette ville. Dès lors, elle essaye de se faire une place parmi eux afin d’en apprendre un peu plus sur sa mère qui est morte lorsqu’elle était encore très jeune. C’est à travers quelques rencontres qu’elle commence à apprendre la vérité sur elle, sur son passé et surtout qu’elle apprend à ses dépend que les apparences sont souvent trompeuses…

L’histoire et les légendes qui racontent l’apparition des premiers Morphes et Polymorphes sont assez originales pour sortir du lot et en faire un roman à part. L’auteure capte notre attention et l’on plonge dans un récit palpitant où les complots et les mystères s’accumulent au fil des pages.

Je dois dire que pour certaines révélations, je ne m’y attendais vraiment pas ! L’auteure réussit à distiller les informations aux comptes gouttes tout en cachant formidablement bien le jeu de ses personnages. Même si je me doutais de quelque chose pour au moins l’un d’entre eux !

D’ailleurs, un autre personnage m’a laissé perplexe durant tout le roman : Jeremiah. Encore maintenant, après avoir refermé le livre, je ne sais vraiment pas quoi penser de cet homme à femme et j’ai dû mal à saisir son rôle dans cette histoire. On sait peu de chose sur lui, malgré quelques détails par-ci par-là et la révélation de la fin m’a enfoncé encore plus dans ma perplexité. Je ne doute pas qu’on en saura plus le prochain tome mais c’est assez frustrant de rester dans le flou !

En bref, c’est un très bon coup de cœur pour ce premier tome plein d’originalité et de rebondissements où l’on ne s’ennuie pas une seule seconde. On tourne les pages cherchant à déceler le vrai du faux en se rendant compte qu’on fait totalement fausse route. Et si vous n’êtes pas convaincue par l’histoire, à n’en pas douter, vous serez charmer par les mâles qui entourent notre jeune morphe et qui feront danser vos hormones.

http://bookandcie.weebly.com/9753-chroniques/kayla-marchal-tome-1

par Cassije
Panthera, Tome 1 : Les Yeux Panthera, Tome 1 : Les Yeux
Aude Vidal-Lessard   
Très bon livre qui promet une saga très intéressante et passionnante. J'ai adoré les personnages et le fait que tout ne soit pas résolu en un livre. Beaucoup de mystère entoure Shay et son histoire, et il n'est toujours pas levé à la fin !
C'est tellement addictif que je vais m'empresser de lire la suite !

par plumanna
Going Wild, Tome 1 : Dans la tanière du loup Going Wild, Tome 1 : Dans la tanière du loup
Candice Ulrik   
Oh mon Dieu. Voilà ce que je me suis dit en terminant ce livre. Je ne me sentais pas bien en le finissant, tout ça parce que je l'ai dévoré trop rapidement !

A peine sorti, déjà fini ! Moins de 5h de lecture. Il y a un goût de pas assez, pas assez de pages. J'ai vraiment passé un bon moment ! L'histoire est prenante, écrite comme il faut, se développant à bon rythme (même si le thème n'est pas original, j'ai adoré).

J'ai beaucoup ri sous certaines expressions. Ce n'est pas l'intrigue qui se démarque énormément ou l'originalité; non, ce sont les personnages bien conformes à leurs caractères, les répliques de chacun, l'enchaînement des péripéties, les descriptions utiles et non superflues (une chose que je hais, trop de description et je saute des passages); on reste dans le vif du sujet et tout est fluide grâce à la plume amusante et fun de l'auteur.

Concernant le côté romance, c'est bien un MM. Au début, j'ai eu un doute mais c'est subtil. Ce sont certains comportements qui aiguillent. Et tant mieux vu comment Jason réagissais en présence de Stephen. Je pense que j'aurai grimacé si du jour au lendemain c'était l'amour fou. Ça se développe progressivement et ça fait sens je trouve, donc les petites touches de romance m'ont satisfaite.

Les défauts que j'aurai pu relever dans cette histoire comme certains éléments en suspens, pas encore dévoilés ou approfondi, sont surement des faits de l'auteur pour les développer plus tard; ;alors rien de péjoratif ne me vient. Le scénario est simple, classique, certes, mais efficace. On ne s'ennuie pas.

J'ai très envie de lire une suite, j'étais assez stressée à l'idée qu'il n'y en ait pas mais je suis rassurée : l'éditeur a confirmé que le tome 2 sortirai avant la fin de l'année; que du bonheur donc. J'espère qu'il me plaira tout autant, si ce n'est plus !
La Meute, Tome 1 : L'Éveil La Meute, Tome 1 : L'Éveil
Loïs-Ly   
Une perte de temps. J'ai eu un gros soucis avec ce livre dont pourtant le résumé et les nombreux commentaires élogieux m'avaient attiré.
Dès le premier chapitre j'ai su que ça allait pas coller. Le style est trop parlé, je n'apprécie pas vraiment quand les personnages parlent directement au lecteur, donc déjà ça commençait mal. Ensuite les personnages m'ont très rapidement agacé. Aidan qui s'énerve et bim tout le monde se calme. Je ne lui trouve aucun charisme et ça me parait tellement pas crédible comme situation.
J'ai essayé de sauter quelques passages pour voir si j'arrivais à entrer dans l'histoire mais ça n'a pas fonctionné. Je déconseille fortement ce livre aux amatrices de bon bit-lit et ne comprends pas tous ses avis positifs. J'ai plus eu l'impression de lire une mauvaise fanfiction qu'un livre.
L'Âme sœur de l'ours, Tome 1 : La Vierge de l'ours L'Âme sœur de l'ours, Tome 1 : La Vierge de l'ours
Jasmine Wylder   
Très bonne romance paranormale.
J'étais d'abord hésitante en commençant cette lecture car je me suis demandée comment l'auteure avait eu le temps d'exploiter son histoire en 100 pages. Mais finalement j'ai adoré. Mais c'est en grande partie grâce au personnage de Becka qui est très attachante. Elle n'a aucune confiance en elle, elle est timide et elle n'a pas non plus d'expérience avec les hommes. C'est vraiment un personnage touchant.
Et la romance, même si elle n'a rien d'original, et belle et mignonne.

par Avalon
Sauvages métamorphes, Tome 1 : Morsure sauvage Sauvages métamorphes, Tome 1 : Morsure sauvage
Milly Taiden   
C'est pas un de mes préférer même si il avait du potentiel si l'histoire avait été plus développer que cela. Je sais que c'est sensée être pour un public averti mais cela a t il un besoin d'être constamment vulgaire, même si les interaction entre les filles et leur mère est quelque peu comique. Des allusion coquine aurait tout aussi été parfait pour faire travailler notre imagination ce qui allégera sans doute mieux le contenu de l'histoire.
[spoiler] Point négatif en plus des fautes d'orthographe et le fait que le ou la traductrice a quelque peu bacler son travail pour qu'en se retrouve avec une histoire avec beaucoup de blanc. Elle a beaucoup fait usage de raccourci sans nous fournir la moindre explication sur certains, comme par exemple, sur le fait que l’héroïne se transforme en ours alors qu'elle est humaine. Et de plus je trouve assez stupide, que les métamorphoses existent dans leur monde mais que l'héroine n'a pas la moindre idée de leur us et coutume. Un minimun aurait été préférable. [/spoiler]

par Althea78