Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Delena1864 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Les Somber Jann - Tome 1 Les Somber Jann - Tome 1
Cynthia Havendean   
https://lmedml.com/2017/07/19/les-somber-jann-saison-1-cynthia-havendean/

J’avais tellement entendu parler des Somber Jann avant de débuter ma lecture, que j’en frissonnais d’anticipation. J’avais envie de me plonger dans un récit sombre et dérangeant, et Cynthia Havendean a exaucé mon souhait.

Comment vous livrer mon ressenti au plus juste… C’est difficile d’analyser les émotions que j’ai ressenti lors de ma lecture, car franchement je suis passée par tous les états. Je dois dire que je voulais vraiment éprouver de la peur, de l’angoisse mais aussi un mélange d’excitation et d’abandon. Et j’y suis totalement arrivée.

Le récit commence rapidement dans le dur et dans le mystère. L’emménagement des Somber Jann dans la petite ville de Williston, dans le Dakota du Nord, va éveiller la curiosité d’Engy, leur voisine de seize ans. Un soir, avant de se rendre à une fête, Engy va être poursuivie par un groupe d’inconnus, et son sauveur ne sera autre que Jaylen, son voisin… Mais Jaylen est-il un héros ? Cet être qui a tué de sang froid l’agresseur d’Engy ? Cet événement va intensifier la curiosité d’Engy, elle ne peut cesser d’observer ses voisins si étranges, car Jaylen a deux frères, tout aussi menaçants que lui. Engy ne s’en rend pas encore compte, mais elle a attiré l’attention d’une famille de tueurs sans pitié.

Cynthia Havendean m’a scotchée avec ce premier opus. L’intensité de l’intrigue monte crescendo, elle a su trouver le juste milieu dans son scénario pour que l’on passe par tous les états. La violence est omniprésente, je préfère vous prévenir que c’est une constante dans l’histoire, on est sans cesse sur le fil du rasoir. Les réactions des personnages sont millimétrées, surtout en ce qui concerne Engy, j’ai trouvé cette jeune femme très courageuse, et malgré sa naïveté et son innocence et bien elle en a dans le pantalon si je puis dire. Engy est jeune, elle va mettre les pieds dans un sacré bourbier, son existence va prendre un virage à 180° vers l’enfer. Tout l’aspect psychologique est finement bien mené, l’évolution d’Engy est troublante. Aussi déroutante que le scénario. Vous allez découvrir la complexité de la famille des Somber Jann, mais êtes-vous prêts ? Les trois frères sont très différents, leur seul point commun c’est d’avoir été élevé dans un milieu familial inexistant où la violence a été leur seul repère. Jaylen, notre « héros », on va l’appeler comme ça même s’il n’a rien d’un prince charmant hein… Non, Jaylen c’est le cerveau de l’histoire, un tueur de sang froid doté d’une intelligence hors norme et d’une expérience de combat hors-pair. Jaylen c’est un être sans émotions, il gère ses activités d’une main de maître, jusqu’à ce qu’il fasse la connaissance d’Engy. Il n’aurait jamais dû se rencontrer et pourtant… Ce que j’ai pensé de Jaylen ? Et bien, je n’ai pas honte de dire que j’ai adoré son personnage, mon dieu mais c’est un kiff ce Jaylen. Il m’a donné froid dans le dos mais il a fait naître en moi une attirance inexplicable. Plus on le découvre et moins on est sûr de le cerner ce qui est terriblement frustrant. Jaylen est insondable, trop complexe et juste fascinant. Et puis, il y a les jumeaux, qui ne sont pas en reste. Je vais commencer par vous parler de Jonas, parce qu’honnêtement il m’a fichu la trouille, c’est d’ailleurs de lui que je me suis méfiée le plus, Jonas est imprévisible, pervers, sadique… Lui, il aime tourmenter les gens, leur faire peur et les pousser hors du précipice. Jonas est dangereux et j’avoue qu’il ne m’a fait éprouver que du dégoût et j’ai adoré ça, il est parfait dans son rôle. Et enfin, il y a Joshua, hum Joshua… Et bien je dois dire qu’il reste une énigme pour moi, et il m’a énormément fait réfléchir sur son cas. Joshua est celui qui m’a le plus attendrie si je peux le formuler ainsi, c’est un peu celui qui temporise ses frères, celui qui établi un peu un équilibre dans toute cette folie meurtrière.

A côté de ces trois personnages charismatiques, vous allez faire la connaissance des personnages secondaires, qui ne manqueront pas de vous faire réagir. Il y a Beverly, la meilleure amie d’Engy, excusez-moi mais je l’ai détesté hiiii, une vraie garce ! Elle apporte du piment et m’a fait réagir violemment. Destin, un personnage que j’ai adoré par son dévouement pour Engy, c’est un jeune homme qui ne cache pas son attirance pour la jeune femme, il est courageux et loyal, un vrai bon gars.

L’intrigue… On en parle de ce scénario de ouf ? J’avais déjà goûté à la plume de Cynthia Havendean avec son précédent roman [Isaac Cole], ici rien à voir attention. L’auteure signe là un des thrillers passionnels les plus terrifiants que j’ai pu lire. Et je m’aperçois que j’ai adoré ce moment de lecture, ces montées d’adrénaline, les angoisses, la peur et l’excitation m’ont complètement submergée. Les liens qui se tissent entre les personnages sont tout simplement captivants, le rythme est infernal et l’intensité ne fait que s’accentuer page après page, complètement essoufflée, j’ai terminé ce tome en me disant : « Putain c’est une tuerie ». Je dois dire que Cynthia Havendean nous propose du haut niveau, un scénario imprévisible tellement ses personnages sont changeants, dérangés et complètement déroutants. Elle n’épargne personne, ni ses personnages, et encore moins ses lecteurs. Elle n’y va pas de main morte pour captiver son lectorat. Impossible de deviner où elle veut nous emmener, les rebondissements sont inattendus, étonnants.

Le thriller a la une place prédominante dans le récit, mais attention l’ensemble n’est pas dénué de sentiments, et vous verrez que très vite, vous aussi vous ne pourrez vous retenir d’éprouver de l’attirance pour Jaylen. Le duo qu’il va former avec Engy est tellement puissant, au-delà de toute logique, de toute morale. Et pourtant, cela fonctionne terriblement bien. L’aspect psychologique est mis en avant de manière très subtile, l’auteure nous surprend tout au long du roman. La dynamique amoureuse est sous-jacente, tout autant que les démonstrations érotiques qui sont seulement sous- entendues pour laisser la belle part au thriller. L’auteure nous en donne suffisamment pour que nos sentiments entrent en contradiction.

En bref, ce premier opus est un beau coup de cœur. Cynthia Havendean a complètement pris possession de moi, de mon esprit avec ce récit angoissant, violent, intense, excitant et plein d’émotions. Je la félicite d’avoir été au bout de ses idées, de sa conception d’une bonne intrigue. Elle offre à ses lecteurs des sensations vertigineuses, moi qui voulait avoir peur j’ai été servie. Avec cette saga l’auteure va au bout de sa folie meurtrière en nous plongeant dans un scénario très sombre, imprévisible et très addictif. Et j’en redemande !
À bout de souffle, Tome 1 : Maîtrisée À bout de souffle, Tome 1 : Maîtrisée
Maya Banks   
Grosse déception!
Tout d'abord, il faut passer sur le côté vraiment peu original de l'héroïne qui ressemble à un canon de la beauté mais qui se croit moche et dont tous les personnages masculins tombent amoureux.
Ensuite, il faut apprécier le vu et revu de la relation entre un maniaque du contrôle dominant et d'une presque vierge qui découvre la soumission.
Enfin ce qui a fini de m'achever (car oui j'aurais quand même pu apprécier le livre malgré mes deux premiers points) j'hésite à mettre un spoiler car j'aurai aimé le savoir avant d'acheter le livre [spoiler]l c'est le plan à 3 (car je n'apprécie pas de les lire dans les romans mais seulement dans les nouvelles mai surtout) qui totalement incohérent avec le profil de Drake qui est un homme obsédé par sa "femme" et incroyablement possessif. D'autant plus que ce genre de scène est aussi vu et revu et n'a rien de très innovant.[/spoiler]
Si tous les points que j'ai évoqué ne vous dérangent pas alors ce livre peut vous plaire. Mais pour les autres, je vous conseillerais de vous abstenir.

par Reell
The field party, tome 2 : Sous la lumière The field party, tome 2 : Sous la lumière
Abbi Glines   
Après ma superbe découverte du tome 1, j’attendais avec impatience de pouvoir découvrir ce second opus. Certes, j’ai un peu abandonné mes lectures V.O., mais avec la traduction VF ce n’est que partie remise. En lisant le résumé, je ne savais pas trop à quoi m’attendre et j’étais un peu craintive d’un triangle amoureux.

Willa est partie il y a six ans de Lawson, malgré les épreuves qu’elle a traversé depuis son départ, elle chérit les souvenirs que cette ville lui a apportés, notamment ces jeux avec Gunner et Brady. Aujourd’hui, tout est différent et ses mauvais choix l’ont conduite dans une situation qui va nécessiter du temps. Recueilli par sa Nonna, Willa souhaite simplement terminer sa scolarité sans se faire remarquer et restant éloigner de ces deux garçons, afin de rendre fière celle qu’elle a terriblement déçue.

J’ai retrouvé avec plaisir l’ambiance qui m’avait tant plus dans le tome précédent, mais ce tome est porté par des héros qui ne m’ont pas embarqué comme je l’espérais. Willa est une jeune femme fragile qui a commis une grosse erreur qu’elle ne pourra jamais effacer, son parcours est difficile et sa Nonna est très stricte. J’ai été très attendri par ce besoin irrépressible d’être aimé, cette volonté de bien faire les choses pour prouver sa reconnaissance, mais également été déstabilisé par la froideur qui se dégage de ce tome. Le contraste avec la famille de Brody est saisissant, ici les relations familiales sont conflictuelles et violentes verbalement. J’ai trouvé que son passé n’avait pas été assez exploité et qu’on restait en surface, alors qu’il y aurait eu beaucoup à dire pour sa propre reconstruction et panser ses blessures.

Le constat est le même du point de vue des garçons, Brody est trop lisse, parfait & Gunner son exact opposé. Leur amitié est évoquée rapidement, mais elle n’est pas assez développé. Certes ils se sont un peu éloigné depuis leur enfance, mais je n’ai pas retrouvé le lien fraternel comme avec West. J’ai eu un peu de mal avec la manière dont Brody se jugeait le mieux placé pour être avec Willa, alors qu’il est en couple avec Ivy. Gunner n’est pas mieux puisqu’il est jaloux, et pense trop avec la partie inférieure de son anatomie. Quelques scènes auraient pu être plus touchantes et il m’a manqué l’intensité des émotions. Tout est mignon, satisfaisant alors que j’attendais un déchaînement d’émotions. Même la connexion entre les héros m’a fait défaut, aucun des garçons ne se démarque, même si on se doute du dénouement les sentiments ne sont pas une évidence. C’est ce qui est décevant, car ces émotions c’est ce qui m’avait séduit avec West et Maggie. Et puis la conclusion me laisse un avis mitigé, comme si on n’allait pas au bout.

Abbi Glines évoque avec simplicité un thème difficile, encore une fois nos héros ont un passé compliqué et même s’il ne m’a pas autant touché que le précédent, l’histoire reste touchante. Sans compter qu’il dévoile quelques éléments du troisième opus et on peut déjà dire que nous ne serons pas épargnés. Une lecture agréable, qui vous fera passer un bon moment, sans pour autant rester mémorable.

http://wp.me/p4u7Dl-3en

par Luxnbooks
Promets-moi encore Promets-moi encore
Caro M. LEENE   
J ai adoré ! Une vraie histoire d amour trop mignonne!!! J ai aimé ce côté realiste où tout ne s arrange pas par miracle!! Une pointe de realisme qui a fait la difference! A lire!!

par nini86
Because of you Because of you
Juliette Bonte   
Juliette Bonte je l’ai découverte avec son premier livre paru chez Harlequin HQN, Mon ex, sa copine, mon faux mec et moi. Cette romance, bien que sympathique, m’avait un peu laissé sur ma faim tant j’avais trouvé que l’histoire manquait d’intensité et de rebondissements. Mais comme je ne suis pas du genre à rester sur un échec, j’ai tenu à lire ce deuxième roman. Et j’ai bien fait. Il n’a rien à voir avec le précédent et cette fois, j’ai frôlé le coup de cœur…

Allison est en couple avec Carl depuis un peu plus d’un an. Si au début, leur relation la faisait vibrer, la magie des débuts s’est rapidement estompée. Accro à son boulot, Carl a la fâcheuse tendance à poser régulièrement des lapins à Allison. Ils s’éloignent de plus en plus l’un de l’autre. Pourtant, alors qu’Allison songe à mettre un terme à ce semblant de relation, Carl lui propose d’emménager ensemble. Prise au dépourvu Allison accepte.
C’est alors qu’elle va faire la connaissance de Luke, le meilleur ami et associé de Carl. Très vite, Luke et Allison vont devenirs complices. Et plus ils passent de temps ensemble, plus leur amitié évolue vers autre chose. Aux côtés de Luke, Allison retrouve l’étincelle qui s’est éteinte dans sa relation avec Carl. Toujours en couple avec ce dernier alors qu’elle nourrit de forts sentiments pour Luke, et réciproquement, Allison s’engage sur un terrain glissant. Résistera-t-elle à la tentation ?

Définitivement, je crois que j’ai un faible pour les héros masculins sarcastiques, joueurs et un peu arrogants. Il ne m’a pas fallu plus de quelques lignes pour tomber sous le charme de Luke. Luke est insouciant, instinctif, beau, drôle, taquin… Il aime se chamailler avec Allison, la provoquer, l’énerver. Et moi j’adore ce côté espiègle et malicieux. Mais Luke, c’est aussi un homme travailleur, droit, loyal, attentif, intelligent, protecteur, fidèle... Malgré un petit côté prétentieux, il est absolument charmant et cela ne tient pas qu’à son physique d’apollon, à ses yeux noirs ou à ses tablettes de chocolat. Non, Luke, c’est un tout : beauté physique et esprit malin. Il est difficile de ne pas craquer pour lui.
Allison m’a également conquise. Comme pour Luke, il est presque impossible de ne pas l’apprécier. Elle est tout ce qu’il y a de plus naturel et simple. Du genre têtue, elle est déterminée et possède un fort caractère. Si dans sa relation avec Carl, elle a plutôt tendance à faire profil bas et à subir, elle n’adopte pas le même comportement avec ses amis ou Luke. Avec eux, elle n’hésite pas à s’affirmer quitte à leur déplaire. Elle a sens de la répartie absolument génial.
Dernier personnage de ce triangle amoureux : Carl. Souvent absent, il est du genre égocentrique. Très accaparé par son travail, il n’a pas conscience que sa relation avec Allison bat de l’aile et qu’elle est malheureuse. Pour être franche, cet homme ne m’a pas inspiré confiance dès le départ. Ses absences répétées, son manque d’intérêt pour Allison…ont jeté un froid direct.
Dans le premier livre de Juliette Bonte, je lui avais reproché un déséquilibre dans le scénario. Il partait sur les chapeaux de roue pour rapidement s’essouffler et perdre de son intérêt. Ici, c’est plutôt le contraire. L’histoire de ce triangle amoureux et l’évolution des sentiments entre Luke et Allison sont bien menés. Le récit est bien rythmé. L’humour, les rebondissements…lui confèrent un côté captivant. Ce roman est facile et agréable à lire. J’ai apprécié avoir les points de vue de Luke et Allison pour mieux me rendre compte de leur personnalité.
Because of you est une romance comme je les aime et j’ai eu raison de ne pas rester sur mon premier échec avec cette auteure. Si comme moi, vous aimez les héros masculins espiègles et les héroïnes féminines qui ne soient pas nunuches, je vous recommande de le lire.
L'Organisation, Tome 2 : Traquée L'Organisation, Tome 2 : Traquée
Lindsey T.   
J'avais adoré évoluer dans le milieu de l'espionnage dans le premier tome. J'étais donc impatiente de le retrouver, d'autant plus que cette fois les deux personnages principaux faisaient partie de ce réseau d'espionnage !

Mia et Jake font tous les deux parties de l'Organisation. Mia en tant qu'agent sur le terrain et Jake en tant que médecin de l'équipe. Et alors que cette dernière est chargée d'une mission impliquant des mafieux russes, tout ne se passe pas comme prévu : Mia est repérée et va vite devenir l'obsession du chef de ce groupe, Voronov. C'est le début d'une traque sans merci qui va mettre l'Organisation à mal mais qui va aussi rapprocher Mia et Jake dans leur cavale.

Mia a une personnalité vraiment particulière. Elle est forte...et faible à la fois. Forte du fait qu'elle sait très bien se défendre seule, sans l'aide d'un de ses coéquipiers (même si ces derniers ne sont pas toujours prêts à la laisser se débrouiller seule). Faible à cause de son passé qui revient régulièrement la hanter et qui est assez lourd. Cette fragilité se manifeste également dans la manière dont elle gère ses traumatismes liés à son métier... mais je vous laisse découvrir qu'elles sont ces traumatismes !
Il m'a été impossible de comparer Mia à Lori. Elles sont tellement différentes toutes les deux ! Ce qui est sûr c'est que j'ai apprécié Mia autant que Lori et que j'ai trouvé Mia très attachante par son attachement à sa "famille" comme elle appelle l'Organisation et justement par sa façon de faire face à ses problèmes.


Jake, quant à lui, est un homme très sexy, ancien militaire et très mystérieux. Il m'a été très difficile de le cerner au début, enfin une bonne partie du livre même ! Jake ne montre pas du tout ses sentiments, il les cache derrière son éternel masque d'impassibilité.
C'est justement cette difficulté à le comprendre qui le rend si attirant. Même si son inaptitude à montrer une quelconque émotion peut être énervant par moment, surtout quand on voit clairement qu'il ressent quelque chose pour Mia et qu'il se refuse à se l'avouer et à lui avouer ! Mais cela fait son charme et c'est ce qui fait sa particularité.

J'ai adoré cette nouvelle immersion dans le milieu de l'espionnage dans lequel les complots se succèdent ! Parce qu'il y a de l'action en plus de la romance et que, de ce fait, on ne s'ennuie pas.
Je croise les doigts pour que cette série soit publiée en format papier ! Parce que c'est exactement le genre d'histoire que j'aime avoir dans ma bibliothèque ! Et puis avoir des agents espions parmi mes livres... j'adorerais ça !

par Ridley
L'Organisation, Tome 1 : Piégée L'Organisation, Tome 1 : Piégée
Lindsey T.   
Encore une sublime découverte d'auteur, Lindsey T. est douée pour vous mettre la pression pendant une lecture. L'angoisse, l'appréhension et le suspense est à son comble. La romance est plaisante et la plume sublime. Belle lecture !

Lors d'une journée ordinaire, Lori, employée à la Banque Morgan, se retrouve au cœur d'un braquage avec quatre hommes armés. Planquée dans la réserve, Lori appelle les secours, mais elle est surprise par trois des hommes, dont l'un lui tirer dessus. Quelques jours plus tard, elle se réveille à l'hôpital avec une blessure à la tête. À son chevet, un homme est là pour la protéger.
Ryan est en mission de protection, mais aussi pour trouver des informations que pourrait retenir la victime sur ce braquage. Habituée à cacher ses sentiments, il se retrouve face à une femme qui le chamboule totalement. Au cœur d'une enquête et du danger, ces deux personnes vont apprendre à gérer leurs sentiments.

Lori Weston est une jeune femme de 25 ans, forte et indépendante. Depuis ses 18 ans, elle est orpheline et n'a plus personne dans son entourage. Elle tombe très vite sous le charme de Ryan, dont elle a besoin pour sortir de son isolement. très différente de a plupart des femmes, Lori n'a aucun bien matériel, aucun domicile fixe, elle est vraiment seule.
Ryan William est un homme qui représente le danger, et pourtant au fil des pages il est attendrissant et touchant. Son côté arrogant apporte une touche d'humour rafraîchissante, car ce personnage est sombre, mystérieux et joue au chaud-froid régulièrement. Il «merde» souvent avec Lori, car pour la première fois ses sentiments passent avant la mission et son côté protecteur est instinctif.

La narration est à troisième personne, le point de vue varie entre Lori et Ryan. La plume de l'auteur est une petite merveille, simple, fluide, très agréable à lire. L'intrigue est rudement bien menée, du début à la fin. Action et suspense sont travaillés avec précision et idéale dans ce roman. La romance reste en retrait sur l'enquête, néanmoins elle est très importante et intense. les scènes entre nos deux héros sont purement sublimes, leur humour, leur sarcasme, leur prise de bec, leur tendresse ou bien leur passion, c'est dosé à la perfection.
Mensonges, manipulation, souffrance, confiance, des termes très important dans ce roman et dans cette histoire d'amour. Ce mélange de policier/espion et de romance est une sublime aventure. Le lecteur ne peut distinguer le vrai du faux, la vérité du mensonge, suspense jusqu'à la fin.

L'Organisation est un groupe qui vous promet de bons moments. Ce premier tome est une pur pépite entre la romance et le thriller. Le suspense est à un haut niveau, le doute reste jusqu'à la dernière page, les émotions sont présentes et intenses, l'intrigue est menée avec beauté et précision, les personnages sont tous intéressants et captivants, la plume est magique, enfin pour conclure n'hésitez surtout pas à lire ce premier roman !!
L'auteur nous fait par de trois des tomes de L'Organisation sur Wattpad. Le second tome sera sur Mia et Jake, sous le titre Le Feu et La Glace. J'espère l'avoir bientôt entre les mains !

par Matoline
L'Organisation, Tome 3 : Révoltée L'Organisation, Tome 3 : Révoltée
Lindsey T.   
Autant j'ai aimé le premier tome avec Ryan et Lori, Adoré le deuxième avec Mia et Jake, mais le troisième.. me laisse un goût amer.
Je m'explique : Un début prometteur, avec comme toujours avec une écriture fluide et jolie, mais la fin.... traine en longueur....J'ai pourtant lu les deux premiers tomes en 2 jours chacun ! Mais là je n'en voyais plus le bout ....
Mais cela reste un bon livre avec de l'action et du romantisme !

Hâte de lire l'histoire de HUNT, "le Chef", qui durant les 3 tomes s'est avéré celui dont j'ai le plus envie de connaitre !!
ma note : 7/10
Slow Burn, tome 4 : Crush Slow Burn, tome 4 : Crush
Maya Banks   
http://liliandtheworldofbooks.blogspot.be/2017/12/slow-burn-tome-4-crush.html

J'avais lu les trois tomes précédents que j'avais appréciés, par contre, je n'ai pas accroché avec celui-ci.

Je m'explique, j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup de répétions et de longueur dans cette histoire, par contre, j'ai quand même trouvé l'intrigue pas mal.
J'aime toujours sa plume qui est fluide, légère et elle ne manque pas d'idée. Par contre, c'est avec les personnages que j'ai eu du mal et leur histoire. J'ai trouvé que c'était rapide entre eux et je ne sais comment l'expliquer, mais je n'ai pas su m'accrocher à eux.

Pour conclure, j'aurais aimé que leur histoire soit un peu plus développée ainsi qu'en savoir plus sur eux et je pense que j'aurais pu accrocher. C'est dommage, car ce livre a du potentiel. Bref, ne vous arrêtez pas sur mon avis négatif, car vous allez peut-être l'adorer.


par Lili1989
Red Queen, Tome 1 Red Queen, Tome 1
Victoria Aveyard   
C'est peut-être étrange pour certains mais pour moi, il y a des romans qui passe en laissant une petite brise après leur passage, d'autres c'est un courant d'air glaçant et d'autres, enfin, qui enclenche une tempête. Et ce livre est l'un de ceux-là.
Après l'avoir fini, je voulais déjà une suite ou peut-être pas, de peur d'être déçue. Ce livre a eu un effet dévastateur comme peu de livres l'ont encore sur moi. Ce roman m'a transporté, la fin m'a surprise malgré mon esprit de déduction qui se doutait de quelque chose. J'ai été émue, j'ai surtout été triste car c'est un roman sombre, trop peut-être pour certains mais Mare ramenait le rire, le sourire quand il le fallait.
Et pour cela, parce que c'est d'abord l'auteur qui nous offre tout ça, je la remercie profondément. Je crois que c'est l'un de ses premiers livres et elle a tout d'une grande.
Ses personnages sont peut-être encore une ébauche et grandiront avec la suite mais cette ébauche m'a emballée. Cal, Maven, Lucas, Gisa, Farley, Kilorn et bien sûr Mare m'ont séduite avec ruse, avec honnêteté, avec humour, avec justice...avec amour. Cal qui voit son peuple souffrir mais croit ne pouvoir rien changer. Maven qui rêve de sortir de l'ombre de son frère. Lucas qui protège Mare et s'en fait une amie. Gisa, la petite sœur qui a un talent hors du commun. Farley qui résiste pour les autres. Kilorn qui veut sauver celle qui le sauve depuis toujours. Et Mare, celle qui n'est pas ce qu'elle est censé être. Ni Rouge, ni Argent. Elle est entre deux mondes mais n'appartient au final qu'à un seul.
Ce roman est aussi une histoire de pouvoir, de machinations, c'est la cour du roi. Il y a des subalternes, des esclaves, des gardes, des nobles, des princes, une reine, un roi et deux princesses... Il y a des vivants et il y a des morts.
C'est l'histoire de la survie, de la révolte, de la rébellion, c'est ce qui n'est pas encore fini et ce qui va devenir. Ce sont des morts mais pour la vie et aussi des morts pour l'exemple.
Je crois que ça se voit un peu que j'ai été bouleversée par ce livre vu le nombre de choses que je mets les unes à la suite des autres. Mais quand un livre me marque comme ça, il est comme tatouer dans mon esprit.
"Et notre armée se lèvera, aussi rouge que l'aube."