Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Delex : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
La Mer Éclatée, Tome 1 : La Moitié d'un Roi La Mer Éclatée, Tome 1 : La Moitié d'un Roi
Joe Abercrombie   
Aujourd’hui je vais vous parler d’un livre que je n’avais pas vraiment prévu de lire au moment où je l’ai lu mais il trainait dans PAL numérique et j’ai eu envie de le lire d’un seul coup.

J’ai beaucoup aimé ce premier tome même s’il y a quelques petits trucs qui me gênent. Commençons par ce qui m’a gêné : j’ai eu l’impression de très peu découvrir l’univers de l’auteur et de seulement effleurer le côté fantasy de cette série, j’imagine que cela viendra dans la suite, mais voilà ça m’a un peu dérouté quand même. On voyage beaucoup pourtant, on rencontre quelques peuples différents, mais peu de détails sont donnés, et même si on apprend pas mal de trucs sur la géopolitique il y a peu de magie dans l’air. Comme je le disais, j’imagine que cela viendra plus tard, mais ça m’a un peu frustrée quand même.

En dehors de ce petit « bémol », je dois dire que j’ai vraiment adoré ma lecture. Le personnage principal est assez particulier, il est en partie infirme et est confronté à des situations complètement nouvelles pour lui. Au fur et à mesure du roman il va apprendre à utiliser ses autres compétences et son intelligence pour pallier son infirmité tout en prenant quand même de la force physiquement. Son périple est vraiment intéressant et je n’ai vraiment pas vu le temps passer. Les retournements de situations ont vraiment été imprévisibles et j’ai vraiment été surprise de me faire autant avoir par l’auteur sans douter à aucun moment de l’identité de certains personnages, c’est vraiment bluffant !
L’auteur a vraiment un talent de conteur, j’ai lu ce premier tome extrêmement rapidement et je compte bien me faire la suite d’ici peu !

En bref : Une magnifique découverte, je sens que l’auteur a encore des surprises à me réserver !

https://sphinxou.wordpress.com/2015/06/16/la-mer-eclatee-1-la-moitie-dun-roi-_-abercrombie/

par Sphinxou
La Mer Éclatée, Tome 2 : La Moitié d'un Monde La Mer Éclatée, Tome 2 : La Moitié d'un Monde
Joe Abercrombie   
Comme dit dans les autres commentaires, ce tome-ci est meilleur que le précédent. L’histoire est mieux racontée au travers des 2 personnages principaux.

On y découvre cette fois l’histoire d’Epine Bathu, fille d’un grand combattant mort en duel face au plus grand ennemi du Gettland : le célèbre Grom-il-Gorm. Yarvi la récupère avant qu’elle ne soit lapidée et l’aventure commence ! Mais mais mais il y a aussi Brand, un jeune homme plein de rêves en tête : il veut un guerrier et servir son roi pour s’enrichir et donner une seconde vie à sa sœur. Malheureusement pour lui, Brand sera répugné par le maître d’armes après avoir défendu Epine. Il est recruté par le timonier de Yarvi, notre très cher Rulf du premier tome !

Cette moitié d’un monde porte bien son nom, l’équipage de Yarvi parcourra en un petit laps de temps de nombreux territoire pour chercher des alliés à la guerre qui se prépare. Il faut dire que le Haut-Roi et la grande mère Wexen sont prêts à mettre à feu et à sang le Gettland pour une question de pouvoir. La politique et les coups assez bas seront monnaie courante dans ce livre. Pour ma part, je préfère Yarvi dans ce deuxième tome que dans le précédent. Il est plus sûr de lui et reste tout de même important malgré que l’auteur nous relate les péripéties d’Epine et de Brand.

Ces deux personnages sont sympas à découvrir, leur aventure ne casse pas trois pattes à un canard mais le style d’Abercombie les rend charmants et attachants. Encore une fois, les personnages secondaires ne sont pas très développés du fait du style franc et direct de l’auteur. Cependant, on ne peut lâcher le livre quand on arrive aux trois quarts du livre. Le scénario s’accélère d’un coup et on prend même peur pour certains personnages du bouquin.

Mais il y a deux gros défauts au livre : des moments-clés du scénario se résolvent d’une manière très abrupte, quelques lignes et pouf ! Revirement de situation avantageant nos chers héros (j’ai compté pour ma part 4 passages de ce genre). Ensuite ce sont les répétitions. Je m’explique : c’est bien beau d’avoir des personnages malins, rusés, forts, bénis par mère guerre ou autre mais c’est pas la peine de le répéter toutes les X pages ! Je ne sais pas combien de fois il est dit dans le livre que « père Yarvi est malin ». Ces répétitions m’ont vraiment gêné dans ma lecture, c’était lassant à force et ça cassait le rythme de lecture. Ce sont les seuls défauts que j’ai trouvé. Par contre je ne trouve pas cet univers très sombre. Il parle beaucoup de guerre et d’esclavagisme mais rien d’exceptionnel.

Maintenant, je vous laisse le lire et pour ma part, il ne me reste plus qu’à découvrir le dernier tome de cette trilogie !

par fitz
La Mer Éclatée, Tome 3 : La Moitié d'une Guerre La Mer Éclatée, Tome 3 : La Moitié d'une Guerre
Joe Abercrombie   
Et voilà, la dernière trilogie d'Abercrombie est terminée. Et je dois dire que je me suis régalé avec cette dernière aventure autour de la Mer Éclatée.
On retrouve ce qu'on avait apprécié dans les deux premiers tomes, de l'action, du mystère, de l'aventure. On a des doutes sur [spoiler] l'identité du traitre, mais si pour ma part, une grosse part de moi était bien sur le personne qui se révèle être le traitre.[/spoiler]
Et puis nous apprenons et/ou avons la confirmation que le monde dans lequel ils sont [spoiler]semblent être le futur d'un monde un peu semblable au notre, où les elfes sont en fait des humains ayant eu des moyens technologiques très importants comme on le découvre à un moment avec Skifr[/spoiler].
Bref, j'ai grandement apprécié cette trilogie, on est happé par l'histoire dès le premier tome, et on dévore l'ensemble de l'histoire de la mer éclatée !

par Gkone
Cobayes, Tome 1 : Anita Cobayes, Tome 1 : Anita
Marilou Addison   
J'avais vu la bande annonce avant la sortir du livre. Je trouvais que la couverture était magnifique. J'en avais beaucoup entendu autour de moi par ceux qui l'avaient lus. J'avais donc de grosses attentes face à ce livre et celles-ci n'ont pas été comblées.
Je m'attendais à un livre avec de l'horreur à tel point que j'en aurais des frissons... [spoiler]Eh bien non, pas du tout! OK Anita passe d'un état d'anorexie/boulimie à du canibalisme. Je comprend que tuer et manger ses proches sont des gestes ignobles. Mais l'auteur nous laisse le soin de s'imaginer l'acte plutôt que de nous le d'écrire solidement comme l'aurait fait Stephen King ou Patrick Sénécal. Alors pour le "sadisme" on repassera disons.[/spoiler]
Lecture sommes toutes facile, avec des personnages intéressants. Pour le suspense par contre c'est un flop selon moi ...chaque déroulement à venir était une évidence même. Je n'ai pas du tout été en haleine de savoir qu'est-ce qu'il allait se passer.
Cobayes, Tome 2 : Sarah et Sid Cobayes, Tome 2 : Sarah et Sid
Eve Patenaude   
Deuxième tome et j'adore! Lu en 2 jours... Cette façon de voir le point de vue des 7 personnes qui sont en protocole est vraiment une bonne idée.De plus on se rend compte comment agit le produit sur les personnages et on a qu'une envie c'est de les aider. C'est vraiment pas le genre de littérature que je lis d'habitude mais je ne suis pas déçue.A dévorer...

par Audile
Cobayes, Tome 3 : Yannick Cobayes, Tome 3 : Yannick
Martin Dubé   
J'ai beaucoup aimé ce tome car on découvre que ce qu'on considère comme des effets secondaires, leur agressivité, est en fait souhaité par AlphaLab. Chaque cobaye réagi de façon très différente et c'est tant mieux sinon on aurait l'impression de relire toujours la même histoire. Celui-ci a fortement résisté et j'étais contente que ce soit possible, mais [spoiler]on découvre à la fin qu'il a tué sa voisine alors qu'il s'était juré de ne jamais laissé quelqu'un lui faire du mal.[/spoiler] Alors le livre finit sur cette action du personnage principal qui nous laisse sans voix car on croit tout le long qu'il résistera aux effets du produit. On voit aussi beaucoup le "Nettoyeur" et c'est vraiment intéressant ce nouvel aspect de son travail. On voit aussi les employés d'AlphaLab qu'on voyait pas vraiment dans les autres tomes. J'ai de plus en plus hâte de découvrir toute la vérité sur cette compagnie.

par 9063637
Cobayes, Tome 4 : Benoit Cobayes, Tome 4 : Benoit
Carl Rocheleau   
On en sait de plus en plus sur Alphalab, vivement les 3 derniers volumes.
Excellente série, surtout si l'on considère que chaque volume a son auteur et sa couleur bien à lui, bravo !!!

par actarus
Cobayes, Tome 5: Olivier Cobayes, Tome 5: Olivier
Yvan Godbout   
Ce cinquième volet a été écrit par Yvan Godbout, un auteur que j'ai eu beaucoup de plaisir à découvrir dans sa trilogie "Les yeux jaunes" qui a été pour moi, un véritable coup de coeur.
Yvan reprend donc la suite dans ce tome et il faut bien reconnaitre que celui-ci est le pire de tous !!! Je me demande d'ailleurs comment vont faire les deux derniers auteurs pour battre ce record dans l'horreur.
Olivier/Oscar est un malade, un fêlé, un fou furieux, un sadique, qui, une fois soumis au traitement d'AlphaLab, lache la bride à ses plus vils instincts. Il massacre avec plaisir, plus c'est sanglant et dégueu, plus il aime ça.
Non seulement, il aime ça mais en plus, il prend son pied (au sens littéral du terme) à chaque crime, c'est pour lui une réelle et tangible jouissance. Mais son plaisir suprême est d'énucléer ses victimes !

Certains passages sont très (trop) trash et lorsque l'on croit que l'on ne pourrait pas aller plus loin dans l'horreur, Yvan parvient à repousser les limites ! Mais je dois bien reconnaitre que je l'ai lu d'une traite tant je voulais savoir jusqu'où Yvan aller pousser le bouchon et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il l'a poussé loin, très loin !
Un tome 5 qui n'a rien à envier à ses prédécesseurs, loin de là, il les dépasses tous dans l'horreur mais j'avoue que, par moment, j'ai ressenti un certain malaise et même de l'écoeurement pour certaines scènes !
Qu'on s'en prenne à des adultes... soit ... mais à des chatons, à son propre chien et surtout à un bébé, là, je n'ai pas du tout apprécié , allez savoir pourquoi ?

Vous l'aurez compris, j'ai appréciè ma lecture, à l'exception de certains passages, mais ce tome n'est surtout pas à mettre entre toutes les mains.

http://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2015/11/cobayes-t5-olivier-de-yvan-godbout.html
Cobayes, Tome 6 : Elliot Cobayes, Tome 6 : Elliot
Madeleine Robitaille   
Alphalab, ce laboratoire qui fait des tests médicamenteux choisit très bien ses cobayes, chacun a une personnalité particulière, voire extrême.
Ici, nous avons affaire à Eliott aussi sociopathe que psychopathe, un grand malade pervers et sadique. Les effets secondaires risquent d'être désastreux sur une telle personnalité.
Une histoire glaçante, une écriture incisive, des détails horriblement macabres et une fin étonnante.
Encore une fois, ce tome m'a conquise et j'ai hâte de découvrir les prochains personnages.
Cobayes, Tome 7 : Cédric Cobayes, Tome 7 : Cédric
Alain Chaperon   
Wow! Dernier tome de la série. Ils ont fini en beauté. [spoiler]L'expérience semble avoir marché sur ce cobaye ce qui est vraiment intéressant et nous a permis d'en savoir plus sur AlphaLab.[/spoiler] Je suis allé lire le dernier chapitre et j'ai enfin découvert le but de cette expérience et s'ils réussissent à répandre ce produit là où ils souhaitent ce sera malade! C'est super flippant d'imaginer la situation si leur plan marche!

par 9063637