Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de delf_may : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Texas, Tome 1 : Le coeur du Texas Texas, Tome 1 : Le coeur du Texas
R. J. Scott   
Un premier tome très réussi. Jack et Riley ont tous deux des vies plutôt compliquées et leur histoire d'amour n'en est que plus belle. Les personnages sont complexes et les seconds rôles sont importants dans ce roman. J'attends le tome 2 avec impatience.

par MAMIKAT31
Comment séduire un geek, manuel du fêtard Comment séduire un geek, manuel du fêtard
Xara X. Xanakas    Piper Vaughn   
Adorable roman M/M. Hormis quelques fautes de conjugaison ou d'orthographe, c'est bien écrit, fluide. L'histoire est toute mignonne, et l'humour bien présent, avec quelques touches d'émotion comme on aime. J'ai apprécié les personnages, bien typés mais sans entrer à aucun moment dans la caricature, et qui se révèlent plus profonds qu'il n'y paraissait au départ. Mention spéciale pour Ash, que j'ai trouvé adorable. Et l'idée du manuel pour apprendre à séduire le geek est à la fois originale et bien traitée, distillée tout au long du roman. Bref c'est léger et pétillant et jubilatoire comme une coupe de (bon) champagne !



par Lena06
Désirs défendus, Tome 1 : Sous couverture Désirs défendus, Tome 1 : Sous couverture
Hayley B. James   
Je voudrais avertir les lectrices que ce récit n'est pas une romance proprement dite, cette histoire est une superbe lecture uniquement à mon avis pour des lectrices comme moi expérimentées dans le MM. Vous ne trouverez pas de romantisme, pas de scènes tendres, c'est du sexe brut dans une grande partie du récit mais c'est une lecture prenante avec beaucoup de rebondissements inattendus, je l'ai lu d'une seule traite incapable de décrocher. L'auteure aborde un sujet dérangeant se servant d'une trame policière pour dénoncer l'esclavage sexuel de certains prostitués mâles transformés en animal de compagnie pour l'argent ou par la nécessité.

L'écriture est directe, presque froide, des phrases courtes donnent un rythme saccadé et accentue la noirceur déjà bien présente avec certaines scènes décrites. Mais l'intrigue est passionnante, un véritable jeu du chat et de la souris, bien menée, complexe avec de nombreux acteurs et vous ne savez jamais ce qui va se passer, les personnages sont fascinants surtout Demetrius et jusqu'au dernier chapitre je n'ai pas vraiment su s'il était du côté des gentils ou des méchants. Avec de nombreux acteurs et il y a eu des moments où Chaque situation créée par l'auteure vous plonge un peu plus dans le mystère de ce milieu si glauque, les méchants n'ont aucun état d'âme, seul l'argent que ramène cet esclavage d'êtres humains leur importe.

En lisant les premiers chapitres je me suis demandé comment l'auteure allait pouvoir introduire une histoire d'amour avec un tel contexte et de tels personnages. Ty/Gabriel, un flic qui joue le rôle d'un prostitué masculin en acceptant l'immersion complète dans ce rôle jusqu'à devenir lui-même un animal pour réussir sa mission; serait-il la même personne, le même flic après son infiltration ? Et Demetrius, grec charismatique, si secret toujours à la limite de la violence, changeant de personnalité en permanence, est-il vraiment le monstre qu'il semble être? Que ressent-il vraiment pour Ty est ce juste un jouet dont il se sert contre son pire ennemi ou dissimule-t-il des sentiments plus profonds?

Les scènes de sexe sont nombreuses, chaudes et sales, voire perverses parfois, mais rien n'est gratuit, l'interaction sexuelle entre Ty et Demetrius est telle que cela leur permet d'approfondir leur relation, ils se dévoilent d'une manière significative durant ces scènes intimes, sans quasiment un geste de tendresse ni de mots.
J'ai beaucoup apprécié cette histoire, plus un polar érotique qu'une romance traditionnelle. J'ai aimé ces deux héros atypiques, l'anxiété permanente qui courre tout le long du récit et j'ai adoré la fin incroyable concoctée par Hayley B.James.


par samba
Règles d’Engagement, Tome 1 Règles d’Engagement, Tome 1
L. A. Witt   
Superbe livre ! Je l'ai dévoré, impossible de m'arrêter avant de l'avoir finit. Je n'ai eu aucun mal à rentrer dans l'histoire. J'ai tout de suite, beaucoup apprécié Dustin, c'est un homme qui se remet d'un mariage dont il a beaucoup souffert. Sa relation avec Brandon va lui permettre de découvrir une part de lui qu'il ne connaissait pas.

J'ai aimé chaque passage entre eux, leur relation et leurs sentiments prennent le temps de se mettre en place. On les voit s'aimer petit à petit sans qu'eux-même sans rendent compte. Rien n'est précipité sans qu'il n'y est pour autant des longueurs. J'ai trouvé les personnages attachants et crédibles.

En revanche quelques baffes se sont perdues en route, je ne sais pas comment Dusty a put supporter une mère pareille ! Je ne parlerai même pas de son frère, de tels abrutis ne devraient même pas exister.
Malheureusement ils sont là et parce que des gens incapables d'évoluer et de s'intéresser à un autre bonheur que le leur, beaucoup de personnes comme Dusty n'osent pas avouer leur homosexualité et vivent malheureux toute leur vie.
Et le summum de la pire personne dans cette histoire revient à Stéphanie, l'ex femme de Dusty, bien évidemment ! Je ne pensais pas qu'il était possible d'être aussi cruel et imbu de sa personne, dans le genre garce manipulatrice, je ne crois pas qu'on peut faire mieux.

Bref, beaucoup d'émotions, une histoire émouvante, une écriture fluide, une romance géniale, des personnages excellent (pas tous), j'ai même versé une petite larme à certains passages. En gros ce roman est une petite pépite que je conseille.
Promesses, Tome 1 : Le Rocher aux Promesses Promesses, Tome 1 : Le Rocher aux Promesses
Amy Lane   
Amy Lane est une auteure que l'on apprécie où pas, dans mon cas même si son style n'est pas ma tasse de thé, je reconnais volontiers qu'elle sait écrire et surtout qu'elle sait faire vibrer le petit côté fleur bleue des lectrices. Attention, rien de péjoratif de ma part, j'aime le romantisme, voire même la romance sucrée qui fait soupirer mais en version light. Le problème de cette auteure c'est qu'elle est incapable de ne pas faire souffrir ces héros et lorsqu'elle s'y met ce n'est jamais à petite dose, et dans cette romance c'est même carrément l'overdose pour notre pauvre couple. Tous les malheurs inimaginables s'abattent sur chacun d'eux puis sur le couple, c'est un véritable festival à tel point que je m'attendais même à un tremblement de terre...

L'histoire entre Deacon Winters et Carrick James Francis dit Crick s'écoule sur plus d'une décennie, après l'introduction par l'intermédiaire d'un prologue qui nous permet de faire la connaissance de Crick, nous faisons un retour en arrière qui nous transporte treize années auparavant. Cette première partie est racontée par Crick, et commence au moment précis où il est tombé amoureux de la famille et du ranch Winters, puis nous voyons défiler les onze années qui ont suivies. C'est la partie qui nous fait comprendre l'attachement profond du jeune adolescent pour celui qui va le maintenir hors des mauvais sentiers. Il faut dire que l'environnement familial du jeune Crick est un pur cliché : un beau-père raciste et violent, une mère bigote qui délaisse ses enfants, un environnement milieu familial en opposition complète avec celui de Deacon. C'est aussi durant ces premières années qu'il se rend compte qu'il préfère vraiment les garçons aux filles et bien évidemment son attention est focalisée sur Deacon synonyme de la perfection.

Dans la seconde partie c'est Deacon qui relate l'histoire et nous en apprenons un peu plus sur lui car il faut dire qu'il ne s'exprime pas beaucoup par la parole. De plus l'auteure entretenant un mystère sur son orientation sexuelle, nous ne savons pas quels sentiments il a envers le jeune Crick, pitié, bonté innée, amitié ou amour fraternel. Par contre il est très présent ainsi que son père dans toutes les étapes qui vont marquer leur adolescence. Quand enfin, ils vont se dévoiler nous pensons que la romance va s'installer et bien non après un court moment, rebelote nous repartons pour la série de catastrophes qui vont occuper la majorité du récit quasiment jusqu'à la fin mettant la romance en arrière plan.

Amy Lane est une auteure avec un style auquel on n'adhère où pas, mais il faut lui reconnaitre un talent indéniable pour le drame avec un grand « D », où les héros doivent subir un véritable parcours du combattant pour arriver enfin au fameux « Happy Ending ». Ce n'est pas mon cas par contre je suis sûre que beaucoup de lectrices passeront un agréable moment.

par samba
Rêves, Tome 3 : Rêves interdits Rêves, Tome 3 : Rêves interdits
Alex C. Clarke   
Après avoir retrouvé son grand frère, Chris, Paul Flanagan travaille depuis peu dans la librairie de John.

Dès l'été dernier, il craque pour Ethan le fils de son patron. La complicité qu'il a développé avec John et l'attrait qu'il dégage pour Ethan le pousse à découvrir les cachotteries de celui-ci en se rendant à Cambridge.

Le passé trouble, le fait d'être sans nouvelles est inquiétant. Il se lance dans une recherche embrumée, mais est-il seulement prêt pour les découvertes qui vont suivre ?



Comme on dit : qui cherche trouve !

Quand enfin il met la main sur Ethan, les désillusions sont percutantes. La chute rapide, la réalité dure à encaisser. Cependant de nouvelles résolutions naissent de ce cauchemar.

Ethan est en train de foutre sa vie en l'air alors qu'il a tout pour lui, seulement son passé le ronge et le détruit. Il est en pleine déchéance, il terni son image aux yeux de Paul. Le blesse profondément par des paroles cinglantes. Parfois les mots sont un déclencheur à une réaction en chaîne.

Paul sera sa rédemption, la phase de pardon auprès des autres est en marche, toutefois rien n'est jouer d'avance, ni jamais certain. Le parcours vers la guérison, la reconstruction est empli de doutes et d'incertitudes. La peur de l'échec, de flancher l'assaille, les tentations sont multiples. Sa force il la puise dans ses proches. L'opportunité, une chance de tout reconstruire lui est donné.

Là où Paul est frêle, fragile, introverti, avec une éducation qui lui pèse, le frêne, le terrorise car l'endoctrinement qu'il a subit est difficile à oublier.

Sa jeunesse a été traumatisée par un père qui le rabaisse et le dénigre sans cesse. Pourtant il est le témoin involontaire d'une descente au enfer fulgurante qui va lui permettre de gagner en maturité malgré lui, de prendre son envol.

Ethan lui, est plutôt sûr de lui même s'il a vécu énormément d'événements durs. Il est un point d'ancrage auquel on peut se rattacher. Extraverti, il est rassurant, doux, fort lors de leurs échanges et si patient et compréhensif pour donner la chance d'évoluer en douceur à cette relation naissante.



Dans ce troisième opus, on est plutôt plongé dans un Young Adult, avec des scènes subjectives. Pour moi se fut assez long au début avec trop de détails. J'ai eu du mal à me situer dans le temps lors de ma lecture. Le thème de la dépendance agrémenté de mensonges, colère, agressivité est trop succinctement abordé, ainsi que celui de la désintox, qui est trop rapidement expédié.

En outre, j'ai adoré retrouver tous les couples des tomes précédents, c'est un pur plaisir de voir leur évolution.

Ce récit est taquin, malicieux, très sensible. Les personnages font preuve de beaucoup de courage pour affronter leurs peurs, c'est également très romantique. Leur manque d'assurance conjointe est palliée par leur confiance mutuelle durement gagnée. A deux, on peut soulever des montagnes, dépasser ses limites, accepter le liberté d'être soi.

La famille n'est pas seulement faite de lien de sang. Elle se construit chaque jour par des liens de coeur bien plus puissant que la filiation directe.

La complicité retrouvée entre Paul et son frère, ainsi que toute la petite famille faite de pièces rapportées et assemblées est un joli amalgame de caractères haut en couleur.

En parallèle, l'auteur donne des indices intrigants qui me reste en tête tout au long de ma découverte de ce récit. Seulement c'est dommage que se soit laisser de côté que cela retombe comme un soufflet sans la moindre action, ni rebondissements.

Ce livre est celui que je préfère le moins dans la série Rêve, néanmoins c'est une très jolie romance tout en légèreté, finesse, calme et velouté.



A découvrir pour les amoureux de la romance sucrée !

par KarineDS
Désir enfoui, Tome 1 : Aime-moi Désir enfoui, Tome 1 : Aime-moi
Piper Vaughn   
Tendre : Depuis un moment Jonah est amoureux de Laurie, le meilleur ami de son frère. Le seul moyen qu’il a trouvé pour se rapprocher de Laurie est de lui demander de lui faire perdre sa virginité avant son entrée en fac. D’abord retissant vis-à-vis du frère de Jonah, Laurie accepte… Une romance M/M pleine de douceur et de tendresse qui nous fait passer un très bon moment et nous fait regretter que ce soit une nouvelle.

par Folize
Les Gardiens de Folsom, Tome 1 : Chiot Les Gardiens de Folsom, Tome 1 : Chiot
S. J. D. Peterson   
Voici une romance qui sort des chemins traditionnels et qui risque de choquer certaines lectrices qui ne vont peut-être pas comprendre la relation qui se crée entre les deux héros. Pour ma part, même si lors de certains passages je me suis prise à vouloir claquer Tackett pour le voir traiter Micah ainsi, la plume de SJD Peterson jamais consensuelle m’a convaincue d’aller jusqu’au bout de ma lecture.

J’apprécie particulièrement les histoires où les héros ne sont pas parfaits et dans ce récit c’est le cas avec un jeune homme touchant, Micah atteint de TDAH, ce fameux trouble de déficit de l’attention, syndrome qui empêche les personnes de se concentrer longtemps. Micah est un jeune homme magnifique qui ne cherche qu’une chose c’est qu’on l’aime comme il est, mais ses problèmes sont un handicap et si en plus on évolue dans un milieu comme celui du BDSM c’est encore plus compliqué. Le jour où il rencontre Tackett, il sait que c’est lui qu’il lui faut, que c’est cet homme qui va avoir assez de patience et de contrôle pour faire de lui un parfait soumis, son désir le plus profond, appartenir à quelqu’un. Mais Tackett, dominateur solitaire n’est pas convaincu, certes il est attiré physiquement par Micah, mais se débattant lui-même avec ses propres envies, il ne se sent pas sûr de lui même si ses amis lui disent le contraire.

C’est une relation bien particulière qui va débuter entre les deux hommes, Tackett décide de faire un essai en prenant Micah comme soumis. Mais c’est loin d’être facile, le syndrome du jeune homme lui causant des réactions qui vont à l’encontre de ce que doit faire un soumis. J’ai été touchée par Micah, sa détresse lorsqu’il n’arrive pas à se concentrer sur les ordres de celui qu’il aime déjà, j’ai été désolée pour lui lorsqu’il échoue et plonge dans le désespoir, j’ai aimé sa spontanéité qui jaillissait lors de certains passages et donne un peu de gaité au récit. La force de l’auteure, c’est lorsque l’on plonge dans les pensées de Micah, c’est fascinant de voir comment son cerveau fonctionne, et je ne serais pas étonnée que soit SJD Peterson connaisse quelqu’un souffrant de ce syndrome ou qu’elle se soit renseignée.

J’ai beaucoup moins apprécié Tackett surtout dans la première partie, j’ai trouvé son personnage trop froid, dur, égoïste même alors que dans ce genre de rapport, le dominateur doit lui aussi donner et respecter le plaisir de son soumis. Cependant, à partir du moment où il accepte les sentiments qui commencent à percer en lui, mon regard a légèrement évolué.

Alors oui un certain malaise subsistait en moi à la fin de ma lecture car je me disais, n’aurait-il pas été plus simple d’envoyer Micah chez un spécialiste ? Mais nous sommes dans une romance, une fiction qui sort de l’ordinaire, et comme finalement ces deux hommes trouvent l’amour, quelle importance si c’est grâce à des pratiques sexuelles particulières. Ils s’aiment tout simplement.


par samba
Tombé pour lui, Tome 1 Tombé pour lui, Tome 1
D.W. Marchwell   
D.W. Marchwell est un auteur sans surprise, lorsque je choisis de lire une de ces romances, je sais exactement à quoi m'attendre. Il utilise très souvent les mêmes trames dans ces histoires qui sont très légères et avec bien souvent une forte similitude concernant ces héros au niveau des caractères. Vous avez pratiquement toujours l'un des deux héros plutôt soumis de nature qui assume pleinement son homosexualité et qui en général a fait son `'coming-out » très jeune. Il vient d'un milieu familial pas forcément aisé mais dont les membres de la famille ont accepté sans problème l'appartenance de leur fils et garde un lien avec lui : ici c'est Scott. Si dans cette histoire pour seul membre il ne reste que son frère, celui-ci Brian est très présent et ne ressent aucun ressentiment vis-à-vis des choix de son cadet.

Le second protagoniste est quant à lui selon les habitudes de l'auteur ; beau, solitaire, pas forcement homosexuel mais parfois bi, il exerce une profession virile ce qui est exactement le cas d'Hank puisque c'est un bucheron, métier très machiste s'il en est. Un autre point commun à beaucoup de romances de D.W.Marchwell c'est la construction de l'histoire d'amour, elle est marquée par la rapidité de la rencontre et du coup de foudre entre les protagonistes (ou pour être précise un des deux), pratiquement systématiquement dans les premiers chapitres. Cette construction de l'histoire peut surprendre et laisser le sentiment que tout va trop vite, la lectrice appréciant une histoire qui se construit progressivement risque d'être déçue. Cependant cette romance est mignonne, les personnages sympathiques, avec des passages très romantiques et d'autres très torrides.

La trame de l'histoire est donc simple et sans surprise, notre héros Scott, auteur-compositeur à succès vient au chevet de son frère blessé suite à un accident survenu lors d'une opération d'élagage. À l'hôpital il rencontre Hank, un des employés de son frère et là tout s'enchaine très rapidement à la manière Marchwell. Attraction physique, premier rendez-vous, connexion parfaite autant physique qu'intellectuel, bref rien d'original ni de complexe. Pas de drame ni de rebondissements dramatiques, pas de questionnements ni de problèmes soulevés par l'entourage.

Voilà le problème, les personnages sont agréables, l'idée du contraste entre l'homme des bois et l'homme des villes est originale mais tout est trop simple, trop facile. Il aurait été intéressant d'ajouter des passages humoristiques sur cette opposition de leur milieu social, d'avoir un peu plus de profondeur sur les ressentis des deux hommes. De même pourquoi ne pas exploiter le milieu professionnel d'Hank très viril et machiste pour ajouter une petite touche de drame ? Non, nous sommes au pays de Oui-Oui. Par contre D.W. Marchwell sait nous charmer avec des moments tendres et si il y a une chose qui ne manque pas dans cette histoire ce sont les scènes de sexe : un vrai marathon !

C'est une histoire agréable et qui se laisse lire.

par samba
Rêves, Tome 2 : Terres de rêve Rêves, Tome 2 : Terres de rêve
Alex C. Clarke   
Coup de cœur !

Le premier tome avait un goût de douceur. Ce second tome possède mille goûts d'une intensité foudroyante.

Chris dégoûté par ses propres agissements fait vœu d'abstinence sur une période d'un an. Mais c'est sans compter sur le beau voisin, Adam. Adam qui malgré son look de bel homme tatoué, conduisant une moto se révèle être bien différent. Cependant... Comment résister à l'appel de luxure et la tension qui crépite entre eux ?

Adam est torturé par un passé sombre. Ses blessures sont encore présentes malgré les années. Chris supporte un passé également, moins douloureux, mais tout aussi présent. Ce que j'ai particulièrement aimé, c'est le fait que l'auteur n'est pas tombé dans un récit raconté violemment. C'est tout le contraire. Quand nous faisons face aux passées d'Adam et Chris, Alex C. Clarke garde une certaine pudeur et intimité. Elle n'écrit pas mots pour mots ce qui est arrivé (particulièrement à Adam) elle préserve son lecteur d'images violentes et je ne peux qu'approuver son choix.

C'est un tome plus lourd que le précédent, avec une intensité incroyable. Difficile de résister à la lecture. On se laisse submerger par les émotions. J'ai été contente de retrouver David et James, un couple que j'avais très apprécié dans le tome précédent. Ils ne sont pas là que pour le décor, ils sont présents et c'est d'autant plus agréable. Ce second tome est un maelstrom de sentiments et d'émotions. De tensions et d'étincelles. Une touche d'humour et de légèreté dans l'unique but de nous permettre de souffler et d'apprécier encore plus. La plume d'Alex C. Clarke est de toute beauté encore une fois. Une vraie merveille, une pépite.

En bref, un second tome qui mélange toutes les émotions : colère, douceur, tristesse, douleurs, joie, sourire et chaleur. Une écriture magnifique et parfaite n'offrant que plus d'impact à l'histoire. Un final qui laisse envisager un troisième tome. Parfait !

par Linkward