Livres
472 232
Membres
443 958

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Délicieuses pourritures



Description ajoutée par chantwal 2010-06-05T10:58:46+02:00

Résumé

L'époque: les années 75. Le décor: un "collège" féminin prestigieux de la Nouvelle Angleterre. La guerre du Vietnam est terminée. Il n'y a plus vraiment de combat idéologique: les aînés s'en sont chargés. En revanche on conteste plus que jamais les valeurs bourgeoises sur fond de drogues, de cigarettes, d'art et de poésie. On est très entichées de D.H. Lawrence, récemment redécouvert.

Le thème : Gillian Brauer, 20 ans, brillante étudiante de troisième année, voudrait briller encore davantage aux yeux de Andre Harrow, son charismatique professeur de littérature, qui, cette année-là, a créé un atelier de poésie aussi recherché que sélectif. Fatigué des poèmes plus ou moins convenus qu'elles produisent, Harrow décide de faire écrire et lire en classe à ses élèves leur journal intime, n'octroyant ses compliment qu'aux confessions les plus osées, ce qui provoque surenchères et accidents parmi les élues (anorexie, tentatives de suicide). Car, on s'en doute, toutes ces demoiselles sont amoureuses de leur professeur qui en joue sans vergogne. Et Gillian est décidée à plaire autant que Harrow à séduire. Une situation classique, mais dont Oates ne saurait tolérer qu'elle soit ordinaire. La liaison de Gillian avec Andre Harrow n'a donc rien de banal. Très vite, le rôle glauque de la mystérieuse Dorcas, l'épouse -française- d'Andre, apparaît dans toute sa perversité. Sous le prétexte de recherche d'inspiration artistique, Dorcas utilise les élèves de son époux pour satisfaire ses propres fantasmes. Rapports de domination dont sont victimes les "stagiaires" plus vulnérables, en général les plus douées intellectuellement.

Gillian succombe mais la morale sera sauve... à la manière impitoyable et toujours inattendue de Madame Oates.

Ce court roman, d'une remarquable densité, on le referme avec un vague sentiment de malaise. Ce qui est, à l'évidence, l'effet recherché par l’auteur, inégalable dans son art de créer une atmosphère étrange: la tension qui règne chez ces filles amoureuses et survoltées (voir leur comportement lors d'incendies multiples et bizarres), toutes souffrant d'un penchant prononcé pour l'autodestruction et l'humiliation; ces totems omniprésents qui donnent corps aux pulsions primitives des personnages; le couple Andre-Dorcas, caricatural, figures parentales perverses; les ébats du couple avec ses stagiaires, plus imaginés, suggérés que décrits et qui n'en ont que plus de force. "Une atmosphère de conte de fées moderne", selon le Los Angeles Times. Oui, mais de fées avec des baguettes magiques trempées dans le curare...

Afficher en entier

Classement en biblio - 57 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par newmoon 2013-01-04T12:40:04+01:00

Elles avaient été droguées .Comme moi.

Elles avaient été amoureuses. Comme moi.

Elles garderaient toujours leurs secrets. Comme moi.

Nous sommes des bêtes et c'est notre consolation.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par monikaR 2019-01-17T21:44:18+01:00
Or

Je suis inconditionnelle de cette auteure, alors que dire... Elle a une capacité extraordinaire nous mettre KO avec juste ce qu'il faut des mots. L'histoire met mal à l'aise et dérange. L'histoire du mal, la la domination, de la manipulation et la faiblesse. Mais le mal est juste d'un côté de protagonistes?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Bluenn 2018-09-12T12:27:58+02:00
Argent

Ma chronique complète: https://ombrebones.wordpress.com/2018/09/12/delicieuses-pourritures-joyce-carol-oates/

Si comme moi vous vouliez lire un texte extrême, angoissant, malsain et prenant, vous êtes au bon endroit. Sur 125 pages d’une narration à la première personne, nous suivons Gillian dans ses objectifs et dans leur réalisation. On sait pourtant que c’est mal tout ça mais on ne peut s’empêcher de se réjouir pour elle quand elle atteint ses buts. C’est un roman qui se lit avec une forme de fascination malsaine pour le propos. Un roman qui laisse perplexe, mal à l’aise, en partie à cause de son style décousu qui illustre à merveille la psyché du personnage principal. L’aspect psychologique du roman est d’ailleurs magistralement maîtrisé !

Difficile de résumer ce livre à « j’ai aimé » où non. Il sort des sentiers battus et ne laissera pas indifférent les lecteurs adeptes de ce type de littérature. À lire si vous souhaitez sortir de votre zone de confort.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Diamond03 2017-12-03T16:30:07+01:00
Bronze

Un petit roman qui se lit rapidement, une histoire assez dérangeante qui part dans tous les sens ! On a beaucoup de mal au début d'entrer dans l'histoire !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par iletristan 2017-06-27T00:37:16+02:00
Bronze

Un petit groupe d'étudiantes participe à un atelier de poésie menée par Mr André Harrow, professeur au charme acide. Les filles sont toutes amoureuses de leur professeur mais n'osent pas se le dire, ni se confier. C'est dans le plus grand secret qu'elles sont invitées une par une par leur professeur et qu'elles rencontrent sa femme, une sculptrice française, bohème et provocante. Les immondes sculptures de bois, immenses totems ressemblant vaguement à des femmes dans des postures animales, sont autant de témoins des ébats pervers et pornographiques qui ont lieu à la tombée de la nuit. Les filles sombrent les unes après les autres dans la dépression, la folie, l'ivresse. Et les incendies qui se déclarent ponctuellement ne semblent pas être accidentels...

Délicieuses pourritures. Deux termes qui vont bien à l’ensemble du texte. On a ces jeunes filles qui ont tout pour être délicieuses : la beauté, la jeunesse, l’intelligence. Mais elles ont en elles tous les germes de la pourriture et vont servir de nourriture à des êtres qui se délectent de cette perversion.

Je ne peux pas dire que j’ai aimé ce livre. Je n’ai pas ressenti d’attrait pour le professeur et ne comprends pas comment ces filles ont pu être subjuguées par lui alors qu’il est si désagréable. On le lit sans empathie.

Moi qui avais été impressionnée par Mudwoman, je dois dire que je suis déçue par celui-ci.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maks 2015-11-20T22:46:41+01:00
Pas apprécié

J'aime pourtant bien l'auteur mais ici je ne sais pas où elle à voulu en venir. Un récit sans intérêt, dommage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Zorgloub 2014-10-15T14:48:16+02:00
Bronze

Une histoire assez trouble, dérangeante, qui peut choquer. Mais ce qui m'a le plus troublé, c'est la description du professeur.

Spoiler(cliquez pour révéler)Comment peut-il attirer autant de filles dans des trips pervers avec une physique et une attitude aussi... Abominable ? Condescendant, lubrique, dégoutant...

Bref, sans doute pas le Oates que je recommanderais à des néophytes sur cette auteur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par newmoon 2013-01-05T17:17:46+01:00
Pas apprécié

Une amie m'a passé ce livre, je dois dire que je n'ai vraiment pas aimé. Ce livre est une horreur ; Impossible de rentrer dans la pseudo histoire, des personnages pervers et dénué de bon sens. L'être humain est vraiment critiqué de la pire façon qu'il soit.

Petit livre d'à peine 100 pages qui m'a agacé au bout de la 10ème page. Non vraiment je ne le conseille à personne.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par meg59255 2012-11-22T20:51:37+01:00
Bronze

J'ai trouvé ce livre suite à une histoire que j'ai vue à la télé par rapport au relation prof-élève. J'avoue que je n'ai pas trop aimer, au début elle est avec le prof mais très vite se retrouve avec la femme en meme temps c'est vraiment bizarre comme histoire

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lena166 2012-08-03T21:54:57+02:00
Lu aussi

Je trouve que c'est un livre plutôt étonnant que j'ai découvert par hasard et, je le trouve très spécial mais j'ai quand même apprécié.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ninidori 2012-06-08T03:16:36+02:00
Argent

La 4ème de couverture avait piqué ma curiosité donc je me suis lancer dans sa lecture mais...franchement j'ai pas tout compris. Peut-être devrais-je le relire, mais mon avis final est mitigé. je sais pas trop si j'ai aimé ou pas lol

Afficher en entier

Date de sortie

Délicieuses pourritures

  • France : 2005-10-22 - Poche (Français)

Activité récente

monikaR l'ajoute dans sa biblio or
2019-01-17T21:35:44+01:00

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 57
Commentaires 11
Extraits 19
Evaluations 13
Note globale 5.46 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode