Livres
381 017
Comms
1 332 530
Membres
266 009

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Delirium, Tome 1 : Delirium



Description ajoutée par Mananou 2015-04-22T01:01:32+02:00

Résumé

Lena vit dans un monde où l’amour est considéré comme le plus grand des maux. Un monde où tous les adultes de 18 ans subissent une opération du cerveau pour en être guéris. A quelques mois de subir à son tour "la Procédure", Lena fait une rencontre inattendue... Peu à peu elle découvre l’amour et comprend, comme sa mère avant elle, qu’il n’y a pas de plus grande liberté que laisser parler ses sentiments. Même si cela implique d’abandonner ses certitudes… 

"Ils prétendent qu’en guérissant de l’amour nous serons heureux et à l’abri du danger éternellement. Je les ai toujours crus. Jusqu’à maintenant. Maintenant, tout a changé. Maintenant, je préférerais être contaminée par l’amour ne serait-ce qu’une seconde plutôt que vivre un siècle étouffée par ce mensonge."

Dans ce monde, l'amour est interdit...

Lena vit dans un monde où l'amour est considéré comme la pire des maladies. À dix-huit ans, tous les jeunes sont soumis au "Protocole" et subissent une opération du cerveau : aussi, aucun risque qu'ils tombent amoureux, ne se laissent guider par les sentiments. À quelques mois de ses dix-huit ans, Lena se sent prête. Sans imaginer qu'une rencontre va tout faire basculer.

Imaginée qu'on vous prive de tout sentiments. Que la liberté ne soit plus qu'un vieux souvenir dénué de sens. Jusqu'où iriez-vous pour garder le droit d'aimer ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 6 418 lecteurs

Or
1 950 lecteurs
PAL
1 393 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par takiko 2011-03-31T20:03:54+02:00

Je t'aime. Souviens-toi. Ils ne peuvent pas nous enlever ça.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Commentaire ajouté par Rachel
Lu aussi

Wahou, Wahou et re-Wahou!

Que dire? Un livre magique? Magnifique?

Au début il faut s'accrocher car il y a plein de choses à comprendre: la Procédure, leur mode de vie (au moindre écart de conduite: coups de matraque), la famille de Lena...

Les personnages sont attachants mais je regrette un peu que Grace ne soit pas plus présente... Alex est encore un de ces garcon trop beau et trop parfait =)

Pendant qu'on lis le livre on ne se rends pas compte à quel point on aime et quand on le pose on se dit "Mince, je l'ai déjà fini !!"

Vivement le tome 2 car cette fin nous laisse un peu sur notre faim =)

Afficher en entier
Diamant

Est ce qu'un livre est capable de nous transformer? Est-ce qu'il est capable de nous donner les larmes aux yeux, non pas parce qu'il est triste mais parce que les paroles employés sont tellement belles qu'on a l'impression de vivre en chaque seconde une éternité? Est ce qu'un livre est capable de nous aspirer, nous envoûté, nous donner le souffle court alors que nous n'avons même pas fait un pas? Si oui, alors Delirium est ce livre. On est transporté, hypnotisé par l'histoire, le contexte, le méli-melo de mots - de mots si bien employés - de textes, d'envie de fuir ,de liberté comme l’héroïne...

Impossible de lâcher le livre. Lire la première phrase c’est s'assurer de lire le livre en entier quoi qu'il en coûte.

L'amour est la plus belle des choses. Ce livre nous place dans une situation difficile...Imaginez que l'amour soit une maladie. Mortelle. Que feriez-vous? Que diriez vous? Quels mesures seraient appliquées? Eh bien, le fameux Protocole. Tout le monde, a l'age de 18 ans, devra le subir, un espèce de lavage de cerveau - de coeur - Ne plus rien ressentir certes mais le seul moyen de vivre. Léna y croit dur comme fer bien entendu. Sa mère était contaminée et elle vit chaque jour dans l'angoisse que cette maladie coulant dans ses veines comme son sang, ne vienne la prendre, comme sa mère. Donc, elle y croit. Mais, elle va faire une rencontre qui va tout bouleverser... Une rencontre qui justifiera tous ses mots et ses actes au cours de ce tome et des autres... LA rencontre...Et elle l'aura. La force de croire et de n'abandonner aucun espoir. De ne plus vivre dans le mensonge. Et d'aimer. Sa mère s'est battu? Pourquoi pas elle? "Je t'aime. Souviens-toi. Ils ne peuvent pas nous enlever ça."

Chaque re-lecture est une pure merveille c'est pour cela que j'ai fait un deuxième commentaire...

Ce roman est un saut dans l'inconnu. Une merveille, une lumière dans le noir. Lauren Oliver fait vivre ses personnages en même temps que nous. Créer de toutes pièces. Mais pourquoi alors, en me retournant, j’aperçois des yeux ambrés et une couronne de feuilles? Pourquoi, quand je regarde une barrière, j'ai l'impression que Lena va surgir, le regard affolé, le coeur en folie? Pourquoi en regardant le ciel, je vois le mot " AMOUR" dans chaque nuage, dans chaque pensée, dans chaque image? Pourquoi le vent me souffle-t-il d'étranges mots?

Lauren Oliver a raison. "Celui que s'élance vers le ciel peut certes tomber. Mais il peut aussi s'envoler...".

C'est ce que j'ai fait avec ce livre. Je me suis envolée.

Littéralement.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Cailloux91 2017-08-13T10:22:25+02:00
Or

J'ai beaucoup aimé ce livre. Je l'ai lu il y a très longtemps, et pourtant encore aujourd'hui, un détail reste gravé dans ma mémoire : la musique.

En effet, j'ai trouvé la relation entre la pseudo-dictature et la musique très intéressante, car e n'ai pas l'habitude de voir de tels éléments dans d'autres dystopies.

Je garde un excellent souvenir de cette œuvre, que je conseille vivement à tous les amateurs de dystopies !

Bonnes lectures :)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Plume6117 2017-07-29T17:42:51+02:00
Bronze

J'ai lu ce livre sans m'attendre à quoi que ce soit puisque j'avais juste lu le titre, et ne savait pas à quoi m'attendre concernant l'intrigue. La première chose que j'ai beaucoup aimé est l'originalité de l'histoire. En effet, on a la une dystopie avec un thème différent des autres dystopies qui pullulent depuis Hunger Games et son succès. Utiliser le sentiment de l'amour et le traiter comme une maladie interdite est quelque chose d'assez original qui apporte beaucoup au fait que j'ai aimé le roman. L'écriture de l'auteur est agréable, mais j'ai trouvé le livre dans son ensemble assez lent et mou, ce qui ne me fait pas l'adorer. Je ne me suis pas attachée aux personnages plus que cela, mais ai quand même eu un petit pincement pour la scène de fin, qui me donne hâte de retrouver notre héroïne dans le prochain tome.

J'aurais aimé davantage de détail sur ce monde dystopique, je trouve que ce n'est pas assez approfondi et c'est d'ailleurs ce que je reproche à bon nombre de nouvelle dystopie où l'environnement n'est pas assez explicité.

Un bon livre et une histoire plutôt intéressante, je pense que je lirais la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marie-76 2017-07-17T18:46:50+02:00
Or

Je suis tombé sur ce tome sans savoir au premier abord que c'était une saga. Mais après avoir terminé ce tome très focalisée dans un univers que je trouve conspirateur et qui pourrait arriver vu comment part notre monde, qui se déroule à Portland qui a déjà eu tellement de portrait dans un nombre incalculable de livres. L'auteure arrive quand même à nous faire découvir un monde qui nous fait nous questionner sur nous-même et notre société mais à la fois nous embarque complèment.

En bref, un premier tome tellement prenant et addictif que je l'ai lu en une après-midi alors que j'ai une tendance à lire relativement doucement.

Je le conseille vivement et je m'attaque de ce pas au tome 2 :)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Colleen21 2017-07-17T05:05:53+02:00
Or

J'adore ce tome ! Je trouve l'histoire tellement prenante, simple et originale à la fois ! L'amour est une maladie. Ce scénario est tellement bien trouvé. Il est réel et il pourrait être réel en même temps. C'est principalement cette base d'intrigue qui me fait adorer ce roman.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Metehera89 2017-07-14T17:14:57+02:00
Argent

J'ai adoré ce premier tome de la série Delirium. J'ai trouvée cette lecture entraînante, addictive a tel point que je l'ai lu en une journée seulement !

Il s'agit d'une dystopie où l'amour est considéré comme une maladie, et tout ce qui pour nous sont des signes d'amour sont ici les symptômes de la maladie la plus grave qui puisse exister.

L'héroïne de cette histoire, Léna, commence à se poser des questions juste après sa rencontre avec Alex et va découvrir que le monde dans lequel elle vit n'est peut-être pas la seule alternative et qu'il y a d'autres personnes qui vivent au delà des frontières de son monde.

J'ai bien apprécié les personnages que j'ai trouvé bien écrit et avec ce qui faut d'approfondissement. On se sent proche Lena, d'Alex et de Hana...

L'auteur à réussi à nous communiquer leurs sentiments les plus enfouis : on ressent leurs craintes, leurs envies, leurs passions, leurs ressentiments.

J'ai trouvé que la plume de de l'auteur était fluide,à la limite parfois de la poésie(avec son hylne à l'amour crié avec conviction par Alex). le rythme est un peu lent au début, mais les nombreux rebondissements et révélations nous entraîne dans un rythme de lecture effréné.

Aussi, un des point d=fort de ce livre est que dès le début on est embarqué dans le monde décris par l'auteur.

Le petit bémol pour moi est la fin. Je ne sait pas trop quoi en penser. D'un côté elle finit sur un rebondissement inattendu et perturbant et de l'autre je m'attendais un peu à cette possibilité.

Je conseillerais ce premier tome à tout ceux qui veulent commencer par une dystopie très bien écrite qui vous emporte dans son monde sans vous embarquer dans l'absurde !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par juju189 2017-07-13T18:21:34+02:00
Diamant

Etonnamment j'ai adoré ce livre. Je pensais qu'il serait trop puéril car catalogé roman jeunesse et du haut de ma haute maturité (quarante ans passés), je me suis dit que ça allait être un livre mielleux et peu profond. J'ai été bluffée! L'auteure a su correctement poser ce monde utopique où l'amour est proscrit, considéré comme une maladie... On se rend compte de la différence entre les enfants et les "adultes" qui ont été guéris alors que les enfants ont droit aux frasques du bonheur et au laisser-aller des sentiments. L'héroïne est attachante, vraiment vivante et finalement, très mature et réflechie pour son âge. J'ai vraiment adoré suivre sa progression vers le Protocole avec une petite larme devant tous les évènements. J'ai lu ce livre comme je regarde un film: les images sont passées toutes seules. Du coup, j'ai déja attaqué le deuxième tome, ce qui ne m'est pas arrivé depuis une éternité car j'ai plutôt l'habitude d'espacer les suites de sagas...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par faurob 2017-06-14T17:55:39+02:00
Argent

Le livre est long à s'installer. J'ai tout de même bien réussi à m'en imprégner. L'histoire de Lena et d'Alex est très belle. J'ai été déçue par la fin. Tout ça pour ça!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kalwen 2017-06-14T11:48:56+02:00
Bronze

C’est sans grand enthousiasme que j’ai commencé Delirium. Parce que j’avais déjà commencé des dystopies de ce genre-là, où l’amour est une tare, une maladie à éradiquer. Je me disais que ça serait du déjà vu, mais après tout, il faut bien vider ma PAL, alors, pourquoi pas ?

Je ne dirais pas que je me suis trompée, que j’avais tort de penser ça. Parce que oui, d’une certaine façon, ça reste dans les chemins battus, à moins qu’il ne soit le précurseur ? Pour autant, Delirium m’a conquise à sa façon, ce que les autres n’avaient pas vraiment réussi à faire.

Je ne sais pas si cela vient de Lena ou du reste. Un peu de tout, j’imagine ... (suite de l'avis : https://lachroniquedekalwen.wordpress.com/2017/06/10/delirium-tome-1/)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Victoria971 2017-06-14T10:00:37+02:00
Lu aussi

Un livre qui mérite d’être connu ! Un début un peu long mais on ressent tellement de recherches de la part de l’auteur, que cela en devient intéressant puis addictif. Un livre assez poussé et des personnages bien développés et attachants (pour certains!), j’espère arriver à trouver la suite de la saga car j’ai eu celui-ci sur un vide grenier et il me tarde de lire la suite !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Zaviassa 2017-05-28T20:26:34+02:00
Diamant

Ce livre et son concept sont juste incroyables!

J'ai surtout aimé l'originalité de la forme de l'amour; une maladie qui ne se soinge pas et même l'apparition des premiers sympthômes.

Tellement absurde et tellement vrai..

Afficher en entier

Dates de sortie

Delirium, Tome 1 : Delirium

  • France : 2011-02-02 (Français)
  • France : 2013-03-13 - Poche (Français)
  • Canada : 2012-03-30 (Français)
  • Canada : 2013-04-19 - Poche (Français)
  • USA : 2010-12-21 (English)

Activité récente

jenn-p l'ajoute dans sa biblio or
2017-08-11T13:15:47+02:00
Mowgane l'ajoute dans sa biblio or
2017-08-10T14:02:29+02:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 6 418
Commentaires 1 187
Extraits 244
Evaluations 1660
Note globale 8.41 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • Delirium - Français
  • Delirium, Book 1 : Delirium - Anglais