Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de delphine50 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Twilight : Les Archives Complètes des Films Twilight : Les Archives Complètes des Films
Robert Abele   
Un ouvrage d'une grande beauté et riche en documents et belles photos et bien plus encore, sur les Films ....
Pour les inconditionnels de Twilight.
Comme moi !
Et comme je suis une grande Fan...
J'ai adoré me plonger .
Dans cet univers fantastique...
Excellent.
Magnifique.
Le deuxième sexe, tome 1 Le deuxième sexe, tome 1
Simone De Beauvoir   
J'ai appris plus sur la condition des femmes en lisant ce livre qu'en 18 ans d'existence. Maintenant, je comprends pourquoi Le deuxième sexe est couramment surnommé la "bible du féminisme", titre largement mérité selon moi. Ces 400 pages sont très denses et regorgent de multitudes de connaissances et d'analyses. J'avoue avoir eu un peu peur en me lançant, ayant toujours entendu que c'était une oeuvre compliquée à lire. Pour être honnête, il n'y a que la partie sur la biologie et la psychanalyse que j'ai trouvé complexe et ce n'est qu'une trentaine de pages alors je trouverais ça vraiment dommage de se priver de le lire pour ça. En revanche, la raison pour laquelle je conseille de vous armez de courage en vous lançant dans ce livre, c'est parce qu'il donne de vrais claques en pleine figure. Même si, en tant que femme et féministe, je ne suis évidemment pas ignorance sur ce que les femmes endurent partout dans le monde, et ce depuis la nuit des temps, de nombreux passages sont quand même dur à lire. Et oui, ça ne fait jamais de bien de se rendre compte que de grands hommes que l'on a étudié toute notre scolarité ont dit des choses effroyables sur les femmes, par exemple. Mais même si se renseigner sur la cause des femmes n'est jamais facile, c'est pour moi nécessaire de le faire.
Ma partie préférée est de loin celle sur l'histoire, l'autrice retrace la condition des femmes de l'Antiquité jusqu'aux années 1940, et c'était vraiment une des choses les plus intéressantes que j'ai lu de ma vie.
Je recommande évidemment ce livre à toutes et à tous, féministes ou non. Les femmes représentant tout de même la moitié de l'humanité, je pense qu'il est normal de les écouter.
Cyrano de Bergerac Cyrano de Bergerac
Edmond Rostand   
Époustouflant.
Je resterai à jamais marquée par la tirade du nez... Cyrano de Bergerac est une grande pièce, un chef d’œuvre !

par Vavi
La Princesse de Clèves La Princesse de Clèves
Madame De la Fayette   
La langue peut être un freint à la lecture de ce livre, mais il serait dommage d'y renoncer pour cette raison. La plupart des éditions comportent des notes qui "traduisent" ce français classique en un français plus moderne.

Le style est très agréable, fluide, mélodieux. Bien sûr la langue classique, désuette, galante, apporte du cachet à la lecture. Mais le charme de cette histoire réside dans la subtilité de son scénario : la fille de Mme de Chartes, Mme de Clèves, l'objet du désir de M. de Nemours, devient au fil des pages un je*qui va jusqu'à s'émanciper (ou non) de/pour sa passion amoureuse.

Ce roman n'est pas une histoire d'amour, mais une histoire d'amours. Le prince, Nemours, l'historiette, les intrigues de la cour, et, évidemment, la princesse de Clèves, tous ont une façon d'aimer, une histoire amoureuse qui leur est propre, qui résonne de manière plus ou moins forte dans le roman en se faisant écho les unes aux autres.

Mme de Lafayette nous livre une oeuvre à la compostion intelligente, sensible et poétique et semble, depuis la fin du 17e, nous poser cette question fondamentale (je l'espère pour vous aussi) : qu'est ce donc qu'aimer ?

par MintThea
Le comte de Monte-Christo, tome 3/3 Le comte de Monte-Christo, tome 3/3
Alexandre Dumas   
Et voilà, au terme d'un mois de lecture, j'achève enfin la trilogie du Comte de Monte-Cristo. Je l'aurais lu certainement plus vite, mais mon voyage au Tibet plus quelques déplacements de ci ou delà m'ont ralenti dans ma lecture. Pourtant, pas une seule fois le Comte de Monte-Cristo ne s'est échappé de mon esprit. Pas une seule fois, les mots brûlants de vie de Dumas n'ont échappés à mon esprit.

Après Les Trois Mousquetaires, Alexandre Dumas revient et nous accomplit ici un incroyable tour de force, une formidable prouesse littéraire. J'ai été tenu fermement accroché à ce récit poignant et intense, et ce n'est qu'à la fin que j'ai pu respirer librement. Les descriptions de l'auteur sont magnifiques, et le personnage de Monte-Cristo est inoubliable. Son sang froid, son visage impassible, son assurance et sa résolution inébranlable font de lui un personnage redoutable, que l'on peut craindre même à travers les lignes, mais que l'on admire également.

J'aime beaucoup les histoires de vengeance, je n'aurais donc pu qu'admirer cette œuvre, pourtant il est évident qu'elle se situe bien au-delà d'un simple récit de vengeance. Trois tomes de presque 600 pages, cela peut paraître long, pourtant je n'ai constaté aucune longueur dans ce livre, aucun moment inutile. Contrairement aux œuvres de Hugo, ce livre ne nous donnera pas à réfléchir sur la société, pourtant, fidèle à son œuvre des Trois Mousquetaire, Dumas signe là une formidable épopée romanesque, dont on ressort essoufflé et réjoui.

A lire absolument.

Pour plus de commentaires: http://aristed.canalblog.com

par legolas
Othello Othello
William Shakespeare   
Une pièce que j'ai adoré lire ! La meilleure, selon moi... J'ai beaucoup aimé la façon dont Shakespeare traite le sujet de la jalousie, qu'il pousse au paroxysme. Les personnages sont tous dotés d'une psychologie extrême : Iago est un manipulateur machiavélique, Othello est crédule et excessivement jaloux alors que Desdémone incarne la pureté de l'amour. Une tragédie comme on les aime, dans laquelle les personnages sont tous dupés par un autre. L'aspect tragique de la pièce est renforcé par le fait que Desdémone est profondément amoureuse de son mari et que jamais, jamais, elle n'a pensé à le tromper comme celui-ci le pense. Tout est savamment orchestré par Iago, et les autres n'y voient que du feu.
Une très belle pièce, que l'on ne peut qu'apprécier!

par isane3
Mes combats Mes combats
Simone Veil   
Un très bon livre, qui reprend les principaux discours de cette femme fabuleuse qu'était Simone Veil.
Le livre est divisé en quatre parties : la mémoire de la Shoah, l'union européenne, le combat pour les femmes, et une partie "autres".
Certains discours peuvent paraître un peu répétitif, mais ils sont très instructifs.

par benerogue
Anna Karénine Anna Karénine
Léon Tolstoï   
Anna Karénine... C'est sans doute le meilleur roman que j'aie jamais lu. Il porte pourtant mal son titre, car, en mettant au premier plan l'histoire tragique d'Anna, il nous fait négliger l'histoire d'amour de Kitty et Levine, et plus généralement tous les autres couples. Pourtant, la beauté de l'oeuvre réside dans ces comparaisons, ces mises en parallèle. On peut ainsi à nouveau constater la triste condition des femmes à l'époque, l'effet délétère de la société et des "convenances", le poids des remords sur une existence, entre autres choses. Le génie de Tolstoï est de rendre les humains infiniment bons, parfois trop cependant. Mais ici, l'histoire de Kitty et de Levine est contrebalancée par celle d'Anna et de Vronski, ce qui donne un équilibre parfait au roman.
Je dois avouer: j'ai eu les larmes aux yeux trois fois en lisant Anna Karénine. Les deux premières fois, c'était de joie. Et la troisième fois, j'ai fondu en larmes, bouleversée, abattue, comme si l'événement qui avait lieu dans le roman s'était déroulé sous mes yeux.
J'ai pu cependant me remettre de mes émotions car ce livre, contrairement à ce que l'on croit souvent, et malgré un certain drame que je ne dévoilerai pas, finit bien, et c'est sans doute ce qui rend le roman encore meilleur.
Rien ne s'oppose à la nuit Rien ne s'oppose à la nuit
Delphine De Vigan   
Eblouissant ! Alors qu'il traite de sujets graves, ce livre n'est jamais pesant. Une écriture maîtrisée, pas un mot de trop, on y entre immédiatement de plein pied. On vit les émotions dont parle la narratrice. Et comme pour nous bousculer encore davantage, l'auteur utilise une sorte de métaécriture qui ajoute une dimension à l'ouvrage. Un vrai bonheur, un des très grands livres de cette année 2011.

par Angèle
La Chimiste La Chimiste
Stephenie Meyer   
L'idée est bonne mais dommage que l'écriture ne soit pas à la hauteur.
Le début est très long, on s'ennuie pendant que l'auteur expose toutes les protections et pièges qu'utilise "Alex" pour fuir et rester en vie.
Vers les premier tier du livre l'histoire commence à bouger mais malheureusement cela ne prend pas.
Durant tout le livre je n'ai été que "spectatrice", je n'ai pas réussi à me plonger dans l'histoire, dans la tête des personnages...
La narration est à la troisième personne ce qui rend encore plus l'histoire impersonnelle.
Alors oui il y a un peu de suspense (heureusement) mais on est très loin du thriller.
Je ne suis pas du tout conquise par l'écriture de l'auteur pour ce roman.

par morfy09