Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Delynna : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
Une vie Une vie
Guy De Maupassant   
Mon roman préféré de tous les temps.

Il m'est impossible de résumer ici pourquoi il est incroyable.

"On pleure parfois les illusions avec autant de tristesse que les morts."

par Delynna
La Dame aux camélias La Dame aux camélias
Alexandre Dumas fils   
Dans les premières pages, le narrateur avoue qu'il a une grande considération pour les courtisanes, et, un peu plus loin dans le roman, que l'on ne peut que les plaindre. C'est exactement le sentiment que j'ai eu en lisant cette histoire triste. Les courtisanes, dont Marguerite Gautier, mènent, malgré les apparences, une vie misérable. Lorsqu'elles sont jeunes et belles, elles sont entretenues par les messieurs qui viennent passer une nuit d'amour. Mais quand elles sont malades, personne ne s'intéresse à leur sort et une fois mourantes, tous s'éloignent, ayant déjà trouvé une autre compagnie. C'est vraiment horrible quand on y pense !

L'histoire de Marguerite et d'Armand est vraiment belle, est l'une de ses histoires d'amour qui nous fait monter les larmes aux yeux, dans une société dépeinte de façon réaliste et qui apparaît d'autant plus cruelle. J'ai d'abord été prise de pitié pour Armand, qui se laisse assujettir par les désirs de Marguerite, puis j'en ai plus éprouvé pour la jeune femme. Celle-ci parvient à surmonter sa position de femme entretenue habituée au luxe pour agir de façon juste, comme elle pense devoir le faire pour pardonner sa vie misérable. Ce rachat est d'autant plus horrible, selon moi, qu'il est suggéré par le père d'Armand, qui apparaît, dans sa façon de le lui demander, attachant et soucieux de sa famille, c'est vrai. Mais si l'on y regarde de plus près, c'est assez hypocrite. Il ne tient pas compte de la vie de cette courtisane en quête de pardon et ne souhaite que le bonheur de sa famille, agissant de plus contre celui de son fils. Enfin, j'ai eu les larmes aux yeux en lisant les dernières lettres de Marguerite, qui exprimait, jour après jour, sa souffrance et sa volonté de voir le seul grand et vrai amour de sa vie.
La Dame aux Camélias est écrit de façon presque poétique, et j'ai trouvé certaines citations très belles. Certaines faisaient réfléchir, d'autres rire, et le style d'Alexandre Dumas fils est très agréable. Il va droit au but pour dire ce qu'il veut dire mais d'une façon qui, je ne sais pas, passe facilement. Le roman se lit avec facilité et est très addictif. Ainsi, après avoir lu ce premier livre du fils, peut-être oserai-je m'attaquer au père !

par Azza9
Jane Eyre Jane Eyre
Charlotte Brontë   
Très joli roman. J'ai beaucoup aimé. Charlotte Brontë n'est pas tout à fait dans le même registre que Jane Austen car Charlotte a un univers beaucoup plus sombre que Jane

par marjolen7
Les Hauts de Hurle-Vent Les Hauts de Hurle-Vent
Emily Brontë   
Un livre poignant, dur, noir mais avec des sentiments tellement intenses. L'écriture est fluide, on se plonge au coeur de ces évenements et de ces personnages torturés et on en ressort pas indemne. Une grand moment de littérature.

par mickaele
Orgueil et préjugés Orgueil et préjugés
Jane Austen   
Depuis plusieurs mois je me suis découvert une adoration pour la lecture fantastique, mais je me suis promit de lire d’autre style pour ne pas passer a côté d’un bon roman, car mes goûts son assez variés dans presque tout.
Orgueil et préjugés, un livre de 622 pages, si je n’aime pas ça va être long… Mais non je me suis fais avoir ! Malgré d’être loin de mon style de lecture j’ai craqué. (Mais je dois avouer que j’ai du parcourir la moitié du livre pour me sentir aisé, me laisser bercer et enivré par l’histoire).
Le personnage d’Élisabeth m’a charmé. Ici loin d’être une histoire de coup de foudre, mais bien une évolution de sentiments renversés.
Je sais que ce livre est un coup de cœur de beaucoup de personne et qu’il a reçu beaucoup d’éloge, c’est pourquoi je voulais le lire, le mettre au défit de voir si il pouvait me séduire. Il a réussit avec un franc succès.


par vallery73
L'Ère des Cristaux, tome 1 L'Ère des Cristaux, tome 1
Haruko Ichikawa   
Les dessins sont parfaits et irréprochables !!!
Rien à dire sauf qu'il faut le découvrir absolument !!!
<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3

par pucci-lou
L'Ère des Cristaux, tome 2 L'Ère des Cristaux, tome 2
Haruko Ichikawa   
Ce second tome, une fois le cadre posé par le précédent, est vraiment intéressant. On en apprend plus sur l'origine de ces nouveaux peuples. [spoiler]Des humains ayant fini par se diviser d'âme (seleniens) , de chair (peuple de l'eau emprisonné par les seleniens) et d'os (les Cristaux dont Phos) et les seleniens seraient donc encore de la nature belliqueuse, cruelle et avide des humains. Mais les autres parties ayant une conscience un retour en arrière serait inenvisageable. [/spoiler]
L'Ère des Cristaux, tome 3 L'Ère des Cristaux, tome 3
Haruko Ichikawa   
Et bien ce tome est à la fois bouleversant et triste. Phos évolue beaucoup à cause de ce qui lui arrive et à ceux qui ont tenté de l'aider. Le fait de perdre des parties d'eux qui leur cause une amnésie est terrible car du coup ce sont des souvenirs, des liens qui se perdent, des promesses et des espoirs. [spoiler]J'ai vraiment eu mal à la toute fin car elle ne se rappelait plus Cinabre.[/spoiler]
L'Ère des Cristaux, tome 6 L'Ère des Cristaux, tome 6
Haruko Ichikawa   
Oh la fin finit sur un cliffhanger aussi terrible que cruel [spoiler]les pertes sont nombreuses, Phos qui perd sa tête et Morion qui propose de la remplacer par celle de Lapis (seul élément restant du corps du cristal enlevé par les seleniens)[/spoiler] J'ai l'impression de voir les pertes de plus en plus nombreuses et cela m'effraie terriblement.
L'Ère des Cristaux, tome 5 L'Ère des Cristaux, tome 5
Haruko Ichikawa   
Je trouve touchante les réactions de cinabre. le mystère s'épaissit au fur et à mesure qu'on découvre les autres cristaux et que maître Varja se révèle... par minuscules fragments, c'est la cas de le dire. Fantôme... je me demande quel rôle il va jouer dans le futur vis à vis de Phos. Le cliffhanger est terrible.