Livres
600 282
Membres
683 457

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Demain les chiens



Description ajoutée par Treillis 2014-02-28T19:15:33+01:00

Résumé

Qu'est-ce que l'homme ? Qu'est-ce qu'une cité ? Qu'est-ce que la guerre ? Voilà les questions que les chiens se posent, le soir à la veillée, après avoir écouté des contes fascinants mettant en scène ces mots magiques mais devenus incompréhensibles. L'homme fut-il réellement le compagnon du chien avant que celui-ci accède à l'intelligence ? Disparut-il un jour pour une autre planète en lui abandonnant la Terre ? « Non, répondent les chiens savants, l'homme ne fut qu'un mythe créé par des conteurs habiles pour expliquer le mystère de notre origine. »

Afficher en entier

Classement en biblio - 281 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par dadotiste 2016-04-14T15:04:49+02:00

J'ai lu, p. 230

« Mais l'homme avait changé.

Il avait perdu le savoir et la pratique qu'il avait jadis.

Son esprit s'était ramolli comme un ballon dégonflé.

Il vivait au jour le jour, sans but.

Mais il avait gardé ses vieux défauts, il en avait fait des vertus.

Il croyait toujours que sa race était la seule qui comptât, son existence, la seule qui importât, il avait toujours l'égoïsme complaisant qui l'avait aidé à se proclamer le roi de la création. »

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Superbe classique de la SF qui m'a transcendé. J'ai envie de relire ce livre alors que je viens de le terminer : il est tellement plein de différents concepts que c'en est un régal ! Je n'ai pas lu des centaines de bouquins de SF, comme je débute plus ou moins dans le genre, mais ce récit composé de 8 contes avec les notes de quelques pages pour chaque contes m'a transporté dans plusieurs dimensions, entre mythe et réalité, même si j'aurai aimé plus de précisions, plus de détails, bref le même livre en plus long !

C'est donc un livre que je place dans ma liste de diamant sans hésitation, et que je relirai très certainement une fois que j'aurai lu d'autres romans de cet auteur.

Afficher en entier
Diamant

Ce roman de Clifford D. Simak est en réalité une suite de 8 nouvelles qui s'agencent très bien entre elles.

L'être humain a quitté son rôle de leader et de maître sur la terre.

Après des milliers d'années, les chiens devenus très intelligents et ayant appris à parler dissertent longuement sur l'existence de l'homme.

Le soir autour d'un bon feu, ils écoutent des contes et se posent pleins de questions comme, je cite l'ouvrage:

Qu'est-ce que l'homme ??

Qu'est-ce qu'une cité ??

Qu'est-ce que la guerre ??

L'homme fut-il réellement le compagnon du chien avant que celui-ci accède à l'intelligence ?? ou n'est-il qu'un mythe ??

"Demain les chiens" est une suite de contes philosophiques extrêmement touchants.

Cela fait plusieurs fois que je lis ce livre et je ne m'en lasse jamais, je trouve toujours quelques chose de nouveaux.

Le roman ou plutôt les nouvelles sont à la fois poétiques, bucoliques, tendres, humaines (NON canines !!!), drôles et toujours très originales.

Les 8 contes que sont: "La cité", "La tanière", "Le recensement", "Les déserteurs", "Le paradis", "Les passe-temps", "Esope" et "Un moyen bien simple" sont toutes excellents et il m'est impossible de vous dire oui, celui-ci est moins intéressant que le précédent.

Ces nouvelles sont toutes égales en qualités et sont toutes croustillantes.

Les humains se sont détruits eux mêmes et les canidés qui tout au long des siècles l'ont accompagné, finissent par l'oublier.

Ils ne restent que des légendes et des contes à son propos.

Ce roman de Clifford D. Simak est un chef-d'oeuvre.

Il faut à mon avis (que l'on soit amateur ou pas de science-fiction), l'avoir lu une fois dans sa vie.

Adanson Marco.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Bob1945 2022-03-08T21:38:10+01:00
Argent

Très bon roman bien que daté (1954). Grande imagination pour une aventure sur plus de 12000 ans. Avec une multitude de sujets abordés .

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bernie_liege 2021-10-09T13:14:28+02:00
Or

Putain, en françouzze, ou en rosbeef, ce livre m'a tenu en haleine, façon laisse à chien !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Miaouss 2021-10-01T16:10:08+02:00
Lu aussi

Quel incroyable bouquin resté bien trop longtemps à prendre la poussière ! J’avais des a priori avant d’entamer ma lecture, un vieux roman d’anticipation dystopique, j’en ai lu plus de mauvais que de bons, et puis rivaliser avec le fameux 1984 ce n’est pas chose aisée. Cependant, je le trouve bien plus accessible que ce dernier sur un thème tout aussi sérieux. Le but de ma critique n’est pas à la comparaison même si je pense que Demain les chiens, mériterait une plus grande considération.

Pour parler brièvement de l’intrigue, les chiens ont été laissés sur Terre tandis que l’Humain est parti conquérir d’autres planètes, ces braves animaux ont évolués, seuls, et se posent des questions métaphysiques. Comment était la planète avant qu’ils n’accèdent à l’intelligence, qu’est-ce que la guerre, une cité, qui était les « Hommes », sont-ils une légende créée par d’habiles anciens ? Tant de questions et bien d’autres qui remettent l’humain à sa place, ça fait du bien à lire, c’est plaisant de voir évoluer les différents protagonistes et chercher la vérité, leur vérité, dans chacun des huit contes. La richesse des réflexions en fond, selon moi, un incontournable, la question de l’origine du chien est intimement liée à celle de l’Homme, les questionnements des premiers vont de paires avec les seconds.

Je pourrais en parler pendant des heures tellement il m’a plu, je ne lui trouve pas de gros défaut, le roman se lit facilement, c’est accessible à tous, même aux ados. Il tourne autour de la déchéance de la race humaine et de l’avènement des chiens, sans être utopique, nos compagnons à quatre pattes sauront-il se montrer meilleurs que leurs anciens maîtres ? Je vous laisse le plaisir de le découvrir.

C’est un livre que j’offrirais et laisserais dans les boîtes à lire pour propager sa richesse. C’est un coup de cœur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Dagon6975 2021-04-27T20:04:35+02:00
Diamant

Classique de la SF, ce roman peut induire en erreur car ce n’est pas une version canine de la planète des singes de Pierre Boulle. Les chiens ne font que se poser des questions métaphysiques sur l’existence supposée mais passée de l’Homme au travers de 8 contes qui raconte son déclin mais dont certains mettent même sa véracité car aucune héritage n’est resté de son passage.

Evidemment, l’auteur amène le lecteur à s’interroger sur la place de l’homme dans l’univers.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fruikipik 2020-11-28T09:50:57+01:00
Or

Du grand Simak!!

On pourrait comparer ce « roman » à un « Chroniques Martiennes » de Ray Bradbury de par son architecture. Il se compose de 8 nouvelles assemblées (voire 9 si on compte celle que l’auteur a publié 20 ans après, présente dans mon édition ou dans le recueil de nouvelles « des souris et des robots » et où l’on retrouve Jenkins).

Un peu déconcertant au départ, ce livre prend tout son sens au fil des contes et nous plonge au cœur d’un futur insoupçonné que l’auteur met habilement en place.

Simak fait preuve d’un style inimitable à mes yeux et arrive toujours à nous surprendre avec des thèmes récurrents sous sa plume, une combinaison de nature, d’animaux, et de robots où les voyages interstellaires servent bien souvent de prétexte pour s’interroger sur la place de l’homme et ses tendances à la perversion.

Vous vous en doutez, je le recommande.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MaevaCerise 2020-04-03T17:16:31+02:00
Argent

On ne suit pas spécifiquement les chiens contemporains au livre, mais ce qui amène à leur existence par le déclin de l'humanité jusqu'à ce que ce soit des contes, des mythes. L'humanité a t-elle vraiment existé ? J'apprécie Tige qui est plus prêt de la vérité que les autres.

Le premier conte est intéressant dans ce qu'il explique un changement societal qui change aussi des façons de vivre et de penser pour les humains. Le second conte, conséquence du premier, en montre un effet pervers.... Une émotion, un sentiment... Dû à ce nouveau mode de vie qui enchaîne assurément et laisse une sensation... De regret... De "et si". C'est assez particulier. Le troisième conte parle de mutation, d'évolution, de conséquences mais introduit enfin Nathanael l'ancêtre de la civilisation de chien dont les notes nous parlent. En fait ces contes sont assez philosophiques et psychologiques, parlant du déclin d'une race... L'humanité. Je vous trouve ce livre étonnamment passionnant. Le quatrième conte est bizarrement le conte qui m'a le plus intrigué car l'homme se croit toujours supérieur à tout autre, c'est dans son mode de pensée... Et si l'inconnu, une autre race se révélait bien plus grand, plus ouvert, plus attentif, plus en adéquation au monde que l'humain. Je ne sais comment le formuler mais chaque conte est lié, il y a une progression et un enchaînement logique et qui se surpasse. La science fiction n'est elle pas d'oser voir les possibilités au delà de notre perception basique ? De voir les choses autrement ou comme cela pourrait être ? De réfléchir sur des psychologies, des sociétés, des fondements et des notions de races où l'humanité ne serait pas toujours au sommet. Bien. Le cinquième conte ne m'a pas étonné. L'homme est doué pour détruire et se détruire, pour se débarrasser se tout ce qui met en danger sa façon de penser et son obsession de la race humaine et du pouvoir qu'il en détient.... Que c'est triste. Mais parfois on est surpris et on voit un bon aspect de l'humain. Le sixième conte à présent introduit le début de la civilisation canine. Les robots et les chiens car les hommes les ont abandonnés. Un extrait que j'apprécie sur l'humain : "Il croyait toujours que sa race était la seule qui comptât, son existence, la seule qui importât, il avait toujours l’égoïsme complaisant qui l’avait aidé à se proclamer le roi de la création.." et finalement j'apprécie la conclusion de ce conte là. Passons au septième conte... Celui-ci est impressionnant et terrible. Peut on vraiment changer sa nature profonde ? Peut-on sous des couches et des couches de nouvelles croyances ôter l'instinct de meurtre, de sang ? Je ne sais pas. Ce conte est intéressant également et je n'envie guère Jenkins. Voyons le huitième conte. Oh. Oh. Ce huitième conte est terrible. Finalement est-ce que l'instinct de mort... De sang ne répond pas à un réel besoin de la nature pour s'auto-reguler ? Je ne sais pas si je suis d'accord avec la décision de Jenkins même si au final elle découle d'une logique pleine...d'espoir. Mais je suis humaine et donc biaisée. Et cet instinct de mort pas forcément pour se nourrir ou se défendre n'est-il lié qu'à la nature humaine ? Ou est-ce lié à tout être vivant mais limité par son champ d'action et de possibilités ? Et une civilisation entière peut-elle y échapper ? L'histoire finit ainsi et on comprend que la civilisation des chiens à perduré même si ce n'est pas là où elle a débuté. Mais du coup on a envie de savoir le problème lié aux Webster, aux mutants, aux fourmis, aux chiens... Ce qu'ils sont devenus... Je ne pensais sincèrement pas apprécier autant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par al61 2019-11-21T06:53:50+01:00
Or

L'homme a-t-il jadis été le seul être intelligent sur Terre ?. Au travers de plusieurs histoires des chiens autour d'un feu dissertent sur la question.Un magnifique roman qui nous fait toucher la petitesse de notre présence sur cette planète. Une grand classique à lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nausicaa_Npa 2019-11-17T19:38:38+01:00
Bronze

J'ai proposé ce livre en lecture commune parce que je voulais le lire depuis très longtemps et finalement, j'ai un peu "regretté" mon choix.

Déjà, je m'attendais vraiment à autre chose : le format de nouvelle qui racontent des "légendes" m'a un peu freinée même si parfois, j'ai été contente de voir la fin arriver. Ensuite, j'ai été très déçue de passer autant de temps sur les "humains", je pensais vraiment que ce serait anecdotique mais c'est tout le contraite !

Ensuite l'histoire en elle-même me laisse très perplexe : j'ai aimé certains aspects (notamment avec ce qu'il se passe dans l'espace) mais le principe des deux familles avec l'une qui fait avancer et l'autre qui fait reculer, je n'ai franchement pas accroché.

Je le classe tout de même en "liste bronze" parce que j'ai apprécié le côté critique et le côté science-fiction avec les expériences et les voyages dans l'espace. C'est plutôt les personnages (sauf le serviteur, lui j'ai vraiment accroché) et leur manière d'être qui m'ont posé problème.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par jukebox_fr 2019-11-08T15:45:01+01:00
Lu aussi

Un livre au synopsis intéressant (les chiens prennent la place de l'homme, tout un programme !) mais au développement très décevant.

Sous forme de 8 nouvelles qui nous montrent le devenir de l'humanité jusqu'à sa disparition en parallèle de la montée en puissance des canidés, cette histoire partait pourtant sous de bons auspices.

Mais elle est avant tout affreusement datée dans ses idées et dans son style (années 50) et n'a pas su se montrer suffisamment crédible pour une humaine du 21ème siècle qui est définitivement restée ancrée dans sa propre époque sans réussir à faire abstraction de ses connaissances.

Plus les nouvelles faisaient progresser le discours de fond de l'auteur, plus ses explications étaient bancales ou évasives, plus mon intérêt s'étiolait, au point de caler au milieu de la nouvelle finale, à quelques pages de refermer définitivement le livre.

J'en suis ressortie très déçue, mais surtout désappointée de ne pas trouver aux chiens une place aussi importante qu'escomptée, comme les singes dans La planète des singes de Pierre Boule par exemple. En fait, ce livre décevrait certainement un peu moins si il s'appelait Demain les humains.

Bref, si Demain les Chiens fut à un moment un ouvrage de référence, il a malheureusement mal vieilli et n'est pas de ceux que j'aurais envie de recommander pour s'initier à la science-fiction.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Angel89 2019-11-04T23:06:00+01:00
Argent

Dans l'ensemble, j'ai plutôt aimé ma lecture. J'ai juste eu un peu de mal au début à comprendre que les personnages étaient des humains et non des chiens. Or je pensais qu'on allait suivre essentiellement des chiens. Finalement, ils arrivent bien plus tard et on suit plus la fin des hommes que l'arrivée des chiens intelligents. J'ai bien aimé l'idée des notes au début de chaque conte, ça rajoute un petit côté "analyse scientifique" à chaque histoire. Au niveau des personnages, ils sont tous à peu près différents à chaque histoire donc il est difficile de s'attacher à eux même si côté humain, on suit principalement un membre de la famille Webster mais avec plusieurs années d'écart entre chaque conte. Il n'y a pas une histoire que j'ai préféré à une autre, je les ai toutes appréciées. Même si c'est un "classique" de la SF, ce n'est pas celui que je recommanderai à quelqu'un qui veut s'initier à ce genre. Il est bien mais sans plus.

Afficher en entier

Date de sortie

Demain les chiens

  • France : 2001-02-26 - Poche (Français)

Activité récente

Sewho l'ajoute dans sa biblio or
2021-12-05T22:20:50+01:00
duke79 l'ajoute dans sa biblio or
2021-08-22T16:30:57+02:00

Titres alternatifs

  • City - Anglais

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 281
Commentaires 41
extraits 30
Evaluations 74
Note globale 7.62 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode