Livres
627 031
Membres
734 603

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Démences



Description ajoutée par Virgile 2009-01-01T00:00:00+01:00

Résumé

Tous les pensionnaires de l’asile, de dangereux criminels, avaient brusquement disparu sans laisser de trace. La police ne les avait jamais retrouvés. Comment aurait-on pu imaginer, ne serait-ce qu’une seconde, qu’ils s’étaient réfugiés à l’intérieur des murs de l’asile ?

Il n’y a que les fous pour croire sérieusement à l’efficacité de la magie noire. Et les fous furieux pour s’en servir.

Afficher en entier

Classement en biblio - 233 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par queenregina 2019-05-13T09:49:57+02:00

Il examina la cave, promenant le faisceau de sa torche ici et là. Il souleva des feuilles de contre-plaqué, et déplaça deux ou trois cageots. Il priait le ciel pour qu’il ne découvre pas Randy gisant sur le sol, mort. Il tira de côté un lit de repos au siège crevé, et il s’apprêtait à pousser du pied des rouleaux de linoléum lorsqu’il entendit ce bruit à nouveau.

Sssssshhhhhh  – sssssshhhhh  – sssssshhhhhh  – progressant lentement le long du mur.

Il se raidit, des picotements sur la peau de sa nuque. Le bruit s’avança lentement, sur toute la longueur de la cave, puis il commença à revenir dans l’autre sens.

— Viens... je pense que nous ferions mieux de sortir d’ici, dit Jack.

Ils firent demi-tour et retraversèrent la cave, prudemment au début. Mais le bruit de raclement se rapprochait de plus en plus et de plus en plus vite, comme du ciment que l’on malaxe, comme un corps traîné sur du gravier, lourd et crissant, et cependant mou.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par MymyyS 2022-10-29T15:13:07+02:00
Or

J'avais pas mal entendu parler de ce maître de l'horreur sans pour autant me lancer. C'est intriguée que je me suis lancée dans Démences et j'ai vraiment adoré ! 😍

Tout commence lors d'une fin d'après-midi où Jack fait la route jusque chez lui, sous la pluie. Pour éviter un enfant surgit de nulle-part, il provoque un accident qui, heureusement, ne fait pas de blessés. Ses pas le guident au-devant d'une maison abandonnée qu'il voudra à tout prix acheter par la suite, sans même connaître son passif. Dès lors, cette maison deviendra son obsession. L'expression « les murs ont des oreilles » n'aura jamais été aussi vraie... 😨

Je commence cette chronique avec l'unique point négatif que j'ai décelé dans cette histoire angoissante. La longueur des chapitres 🙄 J'ai trouvé ça dommage qu'avec une histoire de ce genre, la longueur des chapitres casse le rythme du récit. Nous avons presque 450 pages pour seulement 13 chapitres, je vous laisse faire le calcul 😅 Je pense que si les chapitres avaient été plus courts, ç'aurait gagné en fluidité et j'aurais certainement eu un coup de cœur.

L'histoire justement. Je l'ai trouvée incroyable et certains aspects m'ont un peu rappelé le Manoir aux Pralines. C'est prenant, malgré la longueur des chapitres, je n'avais pas envie de lâcher ce livre. C'était terriblement addictif, je voulais absolument connaître la suite bien que l'espoir d'un happy end soit au fur et à mesure réduit 🥺 C'était oppressant et angoissant, et pour moi qui n'avais pas lu le résumé, je me suis laissée porter au gré des pages. Sans vous spoiler le centre de l'histoire, c'est une sorte de maison hantée. J'ai adoré la manière dont se sont manifestés les habitants : des mains grises souvent, des corps entiers parfois, qui sortent des murs. C'est terrifiant, j'ai tellement aimé ça ! 🤩

La plume, que je découvre, est tout à fait fluide et c'est ce que j'ai trouvé le plus incroyable. Avec des chapitres aussi longs, on pourrait s'attendre à une plume assez monocorde ou traînante, mais ce n'est absolument pas le cas. Au contraire, les événements s'enchaînent sans temps morts, je ne me suis jamais ennuyée. À chaque nouveau chapitre, je craignais que la fin ne soit pas heureuse et, pire, que ça laisse une ouverture. Cependant, elle m'est parue un peu abrupte, il m'a manqué un épilogue où l'auteur donnerait des précisions sur l'état de tous les survivants.

En dehors de ça, les personnages ne m'ont attiré aucune véritable sympathie et c'est même l'inverse pour les deux principaux personnages féminins : Maggie et Karen. La femme de Jack et sa secrétaire. J'ai trouvé la première insupportable, étouffante, égocentrique 😣 et la deuxième, bien qu'elle ait été plus humaine que Maggie, avait un comportement de femme de petite vertu (pour être polie, bien sûr) 🔞

Les descriptions de l'auteur sont criantes de réalisme, j'entendais ce sssshhhh-sssshhh-ssssshhhh aussi sûrement que Jack 😱 Certains passages sont sanglants, pour mon plus grand bonheur même si un peu plus m'aurait plu davantage. La tension grimpe crescendo et j'ai vraiment aimé cette ambiance sombre où la pluie semble ne jamais s'arrêter 🌧

En conclusion, c'est presque un sans-fautes qui m'a donné envie de découvrir les autres œuvres de l'auteur 🥰

~ Des suggestions pour poursuivre la bibliographie de Graham Masterton ? ~

Afficher en entier
Commentaire ajouté par NicolaK 2021-07-24T12:02:16+02:00
Diamant

Jack a un accident de voiture, fort opportunément devant une immense demeure qui le séduit et qu'il décide d'acheter.

Mais il s'avère que ladite demeure était un ancien asile psychiatrique où étaient enfermés les plus dangereux des criminels... qui ont tous disparu subitement une cinquantaine d'années plus tôt. Pas disparu bien loin, puisqu'ils se sont réfugiés dans les murs de la bâtisse.

Ce qu'ils veulent ? Comme tout criminel qui se respecte, la liberté. Pour l'obtenir, ils enlèvent l'enfant du nouvel acquéreur.

S'ensuit des scènes bien gores et sanglantes, une ambiance glauque à souhait, comme nous sert habituellement Graham Masterton.

Un roman efficace, du grand Masterton.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kimie-1 2021-05-22T14:44:48+02:00
Or

Pour un roman écrit en 1989, il est très bon. Bonne histoire, bon suspense.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Shal 2021-02-02T02:47:20+01:00
Lu aussi

Contrairement à plusieurs lecteurs qui ont adoré ce livre, moi j’ai trouvé ça moyen. Au début, je le concède, l’histoire est captivante mais ensuite c’est toujours le même schème qui se répète. Au point que ça en devient ennuyant. J’ai même sauté plusieurs paragraphes tellement j’avais hâte d’en finir. Non franchement cette histoire ne m’a pas épaté.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Manu52000 2020-08-14T22:13:14+02:00
Diamant

J'ai mis une note de 3 sur humour ( il n'y a guère)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ericfendler 2020-05-23T20:47:33+02:00
Diamant

Imaginez les pensionnaires d'un asile psychiatrique, (une armée d'Hannibal Lecter!!) capables de survivre après la mort, de se réfugier à l'intérieur des murs et de s'y déplacer pour semer le chaos..............Grandiose.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Gryfondor 2019-11-15T17:45:49+01:00
Lu aussi

Malgré un début rapide j'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire tant celle-ci me paraissait trop invraisemblable. Puis au fur et à mesure que défilaient les pages, je me suis laissé prendre par ce scénario original, bien construit et à l'ambiance malsaine.

Graham Masterton délivre avec une belle maitrise son histoire agrémentée de belles scènes d'horreur. On suit avec un réel plaisir le parcours de son héros, en se demandant jusqu'aux dernières lignes comment ce cauchemar va s'achever.

Peu convaincu par les premiers chapitres, l'auteur, par la suite, m'a pleinement embarqué dans cette aventure saignante, mais sans toutefois me procurer de grands frissons.

Jack Reed est le patron d'une entreprise spécialisée dans la pose de pneus et de pots d'échappement, à Milwaukee. Peu passionné par son boulot, l'occasion va lui être donnée de changer radicalement son avenir. Un soir alors qu'il vient d'avoir un léger accident de voiture en voulant éviter un enfant se trouvant au milieu de la chaussée, il découvre une immense demeure dont il tombe immédiatement sous le charme. Il entrevoit rapidement les diverses possibilités que lui offre une telle bâtisse, et décide de l'acquérir afin d'y réaliser un "country club". A peine pénètre-t-il dans cette maison que commence alors une série de faits troublants.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Saikuu 2019-07-12T01:55:24+02:00
Argent

Bon moment de lecture, mais quelques raisons de ne pas le placer plus haut. Déjà j'ai été déçue de la tournure religieuse des événements. Je cherchais plus un livre sur la démence psychiatrie plutôt qu'une énième histoire de religion.

Ensuite, je suis un peu mitigée à propos de l'écriture. Au début ça me semblait très acerbe, piquant mais à juste titre. Mais certains passages me donnaient l'impression d'avoir été écrits à la va-vite. Peut-être que cela vient de la traduction ?

Enfin, les personnages me semblaient tous être les mêmes. Les femmes sont toutes des allumeuses (exception pour Maggie), les criminels sont juste "trop méchants" et les autres sont tous plus ou moins pareils..

J'ai quand même aimé ce livre. Ça reste le genre de chose qu'on ne lit pas partout. Mais mon plaisir s'est atténué au fil des pages. Jolie conclusion à la dernière page cependant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lekeltois 2019-06-17T14:53:15+02:00
Or

Un des rares livres qui m'a mis dans un état de stresse sur certaines scènes. Vraiment un très très bon livre d'horreur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par queenregina 2018-11-25T18:42:57+01:00
Or

Un très bon roman d'horreur

J'ai apprécié à la fois la forme classique du récit c'est-à-dire une maison hantée attirant ses proies et la touche d'originalité de l'auteur qui a incorporé des fous sanguinaires dans les murs.

L'intrigue et bien menée, il y a du suspense mais j'aurais certainement accroché beaucoup plus au livre si Graham Masterton avait dépeint psychologiquement ses protagonistes. En effet à aucun moment le lecteur n'entre dans les pensées de Jack ne ressent ses doutes, peurs ou ses souffrances. L'auteur décrit uniquement les circonstances ou les enjeux liés à la magie noire. Nous ne ressentons pas tellement d’empathie vis à vis de Mr Reed.

Le protagoniste à tendance par moment à nous agacer en effet il pense que son imagination lui joue des tours et s'en remet trop souvent à Dieu. Certaines de ses actions sont même trop prévisibles à mon goût.

Karen est courageuse, forte et intelligente mais son côté bimbo (mini-jupe, talons aiguilles, faux cils) lui retire de la crédibilité. Le jeune garçon est une pauvre victime innocente comme souvent dans les livres de ce genre. Il y a un peu de stéréotypes à ce niveau. Je préfère les personnages plus atypiques, moins lisses, et plus torturés.

La plume de Graham Masterton est fluide, recherchée. Je ne suis pas déçue par cet aspect, bien au contraire. Le tout se lit très rapidement, il y a des rebondissements, des découvertes notamment sur les 137 pensionnaires de cette ancienne demeure.Spoiler(cliquez pour révéler) Ce sont des psychopathes surtout leur chef tordu à souhait

La fin est sympathique mais sans grande surprise, malgré tout j'ai aimé ce titre et cette ambiance sombre assez pesante. Spoiler(cliquez pour révéler)La magie des druides était une bonne idée, les déments sont pris au piège au final et sont mis hors d'état de nuire, ils sont éradiqués définitivement. Quintus a été détruit dans son mur extérieur (j'ai bien ri avec sa peur des chiens). Les autres sont brûlés tout simplement. Je pensais toutefois que Karen s'en sortirait mais non.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Démences" est sorti 2022-10-05T06:26:00+02:00 en version poche
background Layer 1 05 Octobre

Dates de sortie

Démences

  • France : 2009-01-09 (Français)
  • France : 2022-10-05 - Poche (Français)

Activité récente

MymyyS le place en liste or
2022-10-26T14:04:17+02:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 233
Commentaires 49
extraits 11
Evaluations 69
Note globale 8.21 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode