Livres
613 092
Membres
710 238

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Demon Slayer, Tome 23



Description ajoutée par EMIlou 2022-07-06T20:14:13+02:00

Résumé

Le combat acharné entre les pourfendeurs de démons et Muzan Kibutsuji touche à sa fin. Les quatre sérums que Tamayo à inoculés au créateur des démons ont affaibli ce dernier, qui semble enfin vulnérable… mais rien n’est plus dangereux qu’un prédateur dos au mur. Quel sort le destin réserve-t-il à Tanjiro, Nezuko et leurs amis ? Découvrez la conclusion spectaculaire d’une guerre millénaire !

Afficher en entier

Classement en biblio - 218 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par EMIlou 2022-07-06T20:11:50+02:00

Ta gaieté et ta profonde gentillesse… ont sauvé le cœur de nombreuses personnes. Tu peux en être fière ! Moi… je ne laisserai personne dire du mal de toi !

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Diamant

Kimetsu no Yaiba ou Demon Slayer, le manga le plus vendu et acclamé au Japon ces trois dernières années, celui qui a fait vaciller le trône de One Piece et le détrôner à un moment donné.

Je vous avoue qu’à l’époque je ne connaissais pas ce manga, toutefois je me souviens vaguement de l’avoir déjà croisé sous le titre « Les Rôdeur de la nuit », sans lui accorder mon attention jusqu’au jour où l’anime sort et je regarde le premier épisode avec une certaine appréhension, et quelle fut ma surprise, l’histoire vous paraît simple sans prétention, mais ô combien elle déborde d’émotion et de poésie mais de cruauté aussi.

Mon impatience n’avait d’égale que mon enthousiasme, celle d’en savoir plus sur l’histoire et sur les personnages, alors dès la fin de la saison 02 de l’anime, mon désir de lire le manga se veut plus pressant.

Une minorité louaient la qualité de l’animation en prétendant avec un soupçon de mauvaise foi et un ego démesuré que le scénario est vide et qu’il est dépourvu de qualité, un cliché parmi d’autre et qu’il doit son succès et sa popularité uniquement à son animation incroyable, mais est-ce le cas ? N’est-ce pas plutôt l’animation qui a davantage sublimé l’œuvre initiale ?

Il est difficile de soumettre les goûts et les choix, car cela nous appartient, mais ce qui est malsain : c’est l’influence. De prêter notre oreille et suivre les goûts des autres par manque d’arguments peut-être ou bien en se laissant convaincre, en faisant fi de ses qualités indéniables, aux messages incrustés et aux sentiments débordants qu’ils dégagent.

Non, ce n’est pas un Shôjo larmoyant ni un autre genre de ce style, on parle bien ici d’un Shonen dans la trompe de Naruto, de HXH et bien d’autres.

Un shonen qui suit la même thématique, un orphelin qui doit combattre le mal et sauver des vies…etc.

Or Kimetsu bien qu’il soit un parmi d’autre, son intrigue n’en demeure pas atypique et différente. Il a sa propre identité, son propre univers. Son propre charme.

Notre héros ne cherche pas à être le plus fort de tous comme les autres shonen ni sauver le monde, ni « Donnez-moi votre force afin de sauver l’univers » ou au nom de l’amitié on peut terrasser le méchant. Tanjiro notre héros veut être suffisamment fort pour protéger les gens qu'il aime et rendre son humanité à sa sœur aimée. Modeste et humble, d’une gentillesse émouvante. Son périple est jalonné de rencontres et de danger, tout en restant fidèle à lui-même, sans vanité. Toujours dévoué. En ayant même de la compassion envers ses ennemis.

Ce qui rend cette œuvre fascinante et intrigante c’est la diversité de ses personnages, que ce soit les gentils ou les méchants, je ne me souviens pas un jour être émue pour la mort d’un méchant qui a commis les pires atrocités, sauf peut-être dans HXH ( le roi des fourmis). Mais arriver à nous faire pleurer ça relève du génie de l’écrivaine. Comme quoi on ne nait pas un démon, mais on le devient, personne ne vient au monde avec l’envie d’ôter la vie, mais cette envie s’incruste en nous par ce que nous avons subi au fil de notre existence, le mal engendre le mal, et c’est bien nous, les humains, que nous sommes les responsables de loin ou de près d’une telle calamité.

« Les pauvres n'ont-ils donc même pas le droit de vivre ? Ce monde est un amas putride. »

Y a ce sentiment de jalouser les autres au point de perdre soi-même et de dévier du droit chemin à la quête de ce que l’autre possède, s’abandonner à ce vil désir et mourir avec les regrets les plus insoutenables.

« Ceux qui ne jalousent personne sont juste chanceux... Car en réalité, ils ont seulement eu la chance de ne jamais rencontrer... Une de ces personnes qui sont bénies des Dieux. »

Nourrir le souhait d’être immortel, flirtait avec la vie impunément en reniant ce qui est la mort, la compassion, avoir un cœur. Chérissez le moment présent même si au bout du chemin notre périple prend fin un jour, les espérances et les sentiments de chacun, eux, restent immuables à travers les personnes aimées ou par ce que nous avons accompli.

Les personnages et leurs histoires dans Kimetsu no Yaiba sont les piliers de la trame, y a de l’action certes, et des moments épiques, mais pas seulement, les larmes coulent à flots...

C'est un shonen écrit avec cœur, et ce n’est point facile de nous faire transmettre autant d’émotions d’une intensité incroyable et cela même en plein milieu de la bataille.

Un cliché ? Aucune œuvre n’est parfaite, mais les bonnes qualités sont multiples pour évincer les mauvaises. Une qualité peu commune, ici, nos héros ne trouvent pas toujours le moyen de s’en sortir comme dans les autres œuvres, Gotouge-Sensei n’a pas peur de tuer ses personnages pas par plaisir, mais par nécessité voire même crédibilité. Personne n’est épargné. Un monde sanglant, d’une tristesse accablante, tant de sacrifices, tant de larmes, tant de peines, et tout cela pour que la génération future vive dans un monde meilleur.

Prenons plaisir à le lire et le savourer à sa juste valeur, et surtout à réfléchir. Mais ne laissons pas nos avis être influencés et forgés par les impressions des autres. Il mérite son succès et les louanges chantées à son égard.

Un coup de cœur inestimable.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Mertesger 2022-09-12T18:34:35+02:00
Or

Dernier tome du manga et quel tome !

Je dois dire qu'il commence fort, en plein combat contre Muzan où on ne sait pas comment ça va se terminer, pour qui ça va se terminer et de quelle façon.

Le flashforward qu'on trouve à un moment a été une agréable surprise, je dois dire et ça a donné une belle saveur à cette fin de manga. Il s'agit souvent d'un "ça passe ou ça casse" et ici, c'est passé crème.

Demon Slayer a été un excellent manga, avec une belle continuité et des personnages aussi attachants que loufoques. Une belle découverte, une belle aventure, une belle fin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elywenne 2022-08-02T22:01:41+02:00
Diamant

Selon moi, si l'on considère l'entièreté de l'oeuvre, ce manga a atteint la perfection. Il est extraordinaire et ce dernier tome clôt à merveille une aventure fabuleuse et tragique.

Rien n'est laissé en suspens, tout trouve sa place, et la toute fin est vraiment plaisante à lire.

Le combat contre Muzan était sans doute l'un des plus marquants que j'ai pu lire et je considère ce manga comme une révélation.

Je suis tellement heureuse de ne pas être passée a côté et d'avoir pu rencontrer et évoluer auprès de Tanjiro, Nezuko, les piliers et tous les autres.

A lire absolument, on n'en ressort grandis.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sachiko-chi 2022-07-22T10:23:06+02:00
Or

Nous voici à la conclusion de Demon Salyer, le vingt-troisième tome est enfin entre nos mains, et c’est le moment pour nous de dire au revoir aux personnages.

Demon Slayer est une saga que je n’ai pas pris à sa sortie directement, ayant loupé les annonces de sortie, mais après avoir vu quelques avis passés, je me suis décidée à me lancer, outre les dessins qui ne m’avaient pas du tout plu, j’ai voulu lui laisser une chance et j’ai bien fait.

En effet, Demon Slayer est pour moi, une saga qui se bonifie avec le temps, c’est un titre que la mangaka a su tenir jusqu’au bout, et lui apporter une vraie touche d’émotions. C’est un titre qui est tellement touchant que même les démons sont vraiment attachants, et on comprend finalement ce qui les poussent à se tourner vers cette immortalité, une manière pour eux de prendre leur revanche, en pensant être dans le vrai…

C’est ce que je trouve formidable avec Demon Slayer, c’est pour tout ce travail sur les personnages que j’apprécie cette saga, mais revenons-en à notre dernier tome !

Le tome précédent amorçait le combat contre le boss final Muzan, et l’issue de ce combat était complètement incertaine, et jusqu’à la fin de ce tome, cela reste incertain.

Je ne vais pas vraiment m’étendre sur ce combat final pour ne pas gâcher la surprise, mais comme un boss de jeux vidéos, on va avoir plusieurs parties pour combattre ce personnage, et il faudra réunir plusieurs forces de pourfendeurs pour se joindre à cette bataille. Ce combat est aussi très dynamique, intense et nous met sous tension.

On ressent vraiment toute cette synergie entre les personnages, combattre pour une cause commune, j’ai vraiment cet esprit d’équipe, le relai qu’ils ont mis en place, quand certains se remettent d’autres attaquent leur ennemi.

J’ai vraiment adoré ressentir toutes ces émotions, surtout que c’est touchant, c’est presque le combat du désespoir pour eux, c’est le moment ou jamais de se débarrasser de Muzan.

En parlant de lui, encore une fois, on n’apprécie pas du tout toutes ses convictions, et toutes ses actions, mais la mangaka nous raconte son histoire, et nous présente une autre facette du personnage. Je trouve qu’encore une fois, on comprend ce qui a pu le motiver à emprunter ce chemin, et finalement, on ressent plus de peine pour lui que de colère. C’est impressionnant que la mangaka arrive à manipuler les émotions de ses lecteurs et notamment moi, pourtant je ne suis pas une grande fan des vilains dans les histoires…

Pour ce qui est des personnages, je voudrais aborder rapidement le cas de Tanjiro, qui pour moi est un protagoniste sans vraiment l’être. J’ai trouvé que c’était un personnage assez discret finalement, et qui n’a pas vraiment le charisme d’un protagoniste comme on le retrouve souvent dans le shonen nekketsu classique. Pourtant, je l’ai beaucoup apprécié, beaucoup d’humanité qui découle de lui, et participe à toutes les émotions qui en découlent de cette histoire.

Je crois que l’on a trop sous-estimé dame Tamayo, je crois que j’aurai adoré la voir plus souvent durant la saga, et profiter de son expérience et de son travail !

Pour les autres personnages, je ne peux pas vraiment m’étendre non plus, mais pour beaucoup j’ai été très touché, ils ont accompli leur mission première, tout est amené avec beaucoup de douceur et presque légèreté.

Par la suite, la mangaka nous propose un épilogue, et tout était parfait jusqu’à ce qu’on arrive à ce fameux épilogue. J’adore ces passages à chaque fin de saga, c’est vraiment un plus pour dire au revoir aux personnages, et les laisser pour pouvoir les retrouver plus tard en faisant une relecture de la saga. Mais là, j’ai eu l’impression d’être dans une parodie de Demon Slayer, il y a la possibilité des générations suivantes pour les survivants, et la réincarnation pour ceux partis, et j’ai pas forcément apprécié les choix de la mangaka qui me donnent vraiment cette impression étrange d’être dans un hors-série comique et parodique.

C’est dommage, mais c’est comme ça, j’avais tout adoré, et j’ai trouvé que certains étaient trop étranges pour moi. Heureusement pas tous, et je suis ressortie de cette lecture plutôt ravie, et sans questions à me poser sur l’univers que je n’aurai pas compris ou saisit, les objectifs sont atteints, et le au revoir est touchant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Katniss17 2022-07-19T22:09:23+02:00
Diamant

Ce dernier tome conclu admirablement cette série . Je conseil cette série qui m’a tenu en haleine du début à la fin .

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lpf1916 2022-07-15T23:06:07+02:00
Diamant

J’ai adoré cette série, les personnages sont très attachant et ont tous des personnalités bien spécifiques qui les rendent encore plus intéressant. Cette série vaut vraiment le détour. Le tome final ponctue bien l’histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sakurharu 2022-07-15T01:12:23+02:00
Commentaire ajouté par Akyma 2022-07-13T10:49:38+02:00
Argent

Très belle saga qui nous tient en haleine jusqu'à la fin.

Spoiler(cliquez pour révéler)J'aurais apprécié avoir un après de seulement quelques années, j'ai trouvé que le passage avec les enfants était un grand capharnaüm et m'a frustrée un tantinet...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par BecaLestrange 2022-07-11T22:02:51+02:00
Or

Une fin superbe, même si j'aurais aimé en voir un peu plus sur "l'après".

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Vritra 2022-07-10T18:17:46+02:00
Or

Globalement j'ai bien aimée cet univers mais...

Par moment, j'ai trouvée que tout aller trop vite, on n'a pas toujours eu le temps de s'attacher aux autres personnages alors que beaucoup de piliers et de démons ont l'air super intéressant. L'univers aurai pu être bien plus développer, j'aurai doublé le nombre de tomes pour ça.

Cela dit, j'ai bien aimée cette fin.

En conclusion : c'était cool et j'ai bien aimé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par millie999 2022-07-09T22:41:14+02:00
Diamant

J'ai adoré ce tome. Ce tome surprend. Le dernier est chapitre est super. Cette sage se termine merveilleusement bien. C'est une œuvre à absolument lire.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Demon Slayer, Tome 23" est sorti 2022-07-06T18:48:41+02:00
background Layer 1 06 Juillet

Date de sortie

Demon Slayer, Tome 23

  • France : 2022-07-06 (Français)

Activité récente

Lustrax l'ajoute dans sa biblio or
2022-08-28T00:30:24+02:00
Firnen l'ajoute dans sa biblio or
2022-08-08T12:12:41+02:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 218
Commentaires 17
extraits 1
Evaluations 51
Note globale 9.02 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode