Livres
439 171
Membres
368 419

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Démoniaque, tome 3 : Ombres Indomptées



Description ajoutée par DelenaKlaroline 2015-12-02T11:35:56+01:00

Résumé

Nom : Kiss

Prénom : Maxine

Profession : Chasseuse de démons.

Particularité : Couverte d'une armure de tatouages protecteurs qui prennent vie la nuit, me laissant vulnérable.

Dilemme : Découvrir si je suis responsable de la mort sanglante et inexpliquée de mon grand-père. Car si la noirceur est capable de m'envahir, le pire est à craindre...

Afficher en entier

Classement en biblio - 57 lecteurs

Extrait

Chapitre 1

C'était mon anniversaire, et celui du meurtre de ma mère. Je mis un point d'honneur tout particulier à m'arrêter et à tuer un zombie en chemin pour fêter l'occasion.

Je le fais chaque année. Seuls Zee et les garçons sont au courant. Notre cadeau commun.

Le soleil n'était couché que depuis une heure, mais on était à Seattle, les cieux étaient aussi noirs qu'à minuit et la pluie martelait le pare-brise comme si chaque goutte essayait d'en briser le verre. Cyndi Lauper chantait à la radio, assez bas, car je voulais entendre Dek et Mal l'accompagner. « True Colors », l'une des chansons préférée de ma mère.

Les petits démons étaient lovés autour de mes épaules, lourds et chauds, leur souffle tiède contre mes oreilles pendant qu'ils fredonnaient la chanson de leur voix haut perchée et douce. Aaz et Raw étaient assis sur le siège arrière, faisant preuve d'un calme inhabituel, leurs petites jambes se balançant au-dessus du sol tandis qu'ils serraient des ours en peluche à moitié mangés contre les écailles de leurs poitrines musclées.

Zee était accroupi sur le siège passager. Les épines tranchantes comme des rasoirs de ses cheveux noirs fléchissaient contre son crâne ciselé, et ses yeux brillaient, rouges. Il sortait ses griffes puis les rentrait, les sortait et les rentrait, et régulièrement, à quelques minutes d'intervalle, il se labourait les bras dans une agitation maîtrisée. Il m'était difficile de le voir, alors même qu'il était assis à mes côtés. Il en allait de même pour les autres. Se mêlant aux ombres, y tombant, uniquement discernables à la lueur argent de leurs veines et à leurs yeux brûlants.

— Gauche, grinça Zee.

Je ne remis pas son instinct en question. Je tournai à l'intersection. Nous étions à l'extrémité sud d'Union Lake, près du parc. J'entrai dans le parking proche de l'arsenal. Les garçons disparurent dans les ombres comme des fantômes avant que je ne coupe le contact. Seuls Dek et Mal restèrent, lourds et rassurants autour de ma gorge. Petits gardes du corps.

L'averse ne faiblissait pas. Je ne m'en inquiétais pas. Une visibilité plus faible était une bonne chose.

Mon attente n'excéda pas dix minutes. Zee pointa le nez de sous le tableau de bord. Il n'eut pas besoin de dire un seul mot. Je sortis de la voiture, la tête rentrée dans les épaules comme la pluie me frappait. Froide comme la glace. J'avais déjà retiré mes gants. Je baissai les yeux, une fois, sur l'armure étreignant ma main droite : métal naturel, couleur mercure, ancré dans la peau de mes doigts et de mon poignet, connecté par les fils qui voyageaient à l'arrière de ma main pâle.

Magique. Ou suffisamment proche de cela pour ne pas s'en inquiéter. Certainement pas ce soir.

Zee avançait à quatre pattes, à grandes foulées. Nous cheminions parmi des arbres plantés dans des bacs d'acier, les talons de mes bottes cliquetant durement. La pluie glissait depuis ma nuque jusque sous mes vêtements. Mes cheveux collaient à mon crâne. Mon nez se mit à couler.

Aaz et Raw attendaient derrière un arbre, près de l'allée réservée aux joggeurs. Un zombie gisait entre eux. Une femme. Elle portait un survêtement et une veste légère imperméabilisée. Blonde, jeune, possédée par un parasite démoniaque. Son aura était vieille, s'agitant avec une noirceur plus profonde que la nuit.

Elle me montra les dents lorsqu'elle me vit, comme pour se mettre à crier et Zee pressa sa petite main sur la bouche de la fille. Elle se cabra, mais Raw tenait fermement ses jambes et Aaz avait déjà bloqué ses bras pardessus sa tête. Tous, la touchant avec la plus grande douceur possible. Les hôtes étaient innocents. C'est ce que j'avais toujours supposé, en tout cas.

Je m'agenouillai. Fixai longuement et durement le zombie, mémorisant son visage et le tonnerre de son aura. Je ne posais pas de questions, me fichais des crimes. Je ne pensais pas trop aux deux dernières années et au fait que certains démons pouvaient être réformés, convertis. Je ne pensais pas à la possibilité de l'innocence. Ce soir, je n'acceptais pas l'innocence.

Au lieu de cela, je revoyais ma mère portant mon gâteau d'anniversaire dans la cuisine, et la fenêtre explosant, sa tête faisant de même. Je pensais à son sang, aux garçons sanglotant, à mon hurlement. Je pensais aux hommes et aux femmes possédés - les zombies - qui l'avaient abattue.

J'avais perdu le compte de tous les démons exorcisés au fil des ans, mais ceux que je prenais pour mon anniversaire étaient toujours spéciaux.

Je me comportai avec douceur. J'appuyai ma main contre son front. Je dis les mots, et le démon s'étira et s'étira, tenant bon, luttant pour sa vie. Il s'agissait d'une possession profonde. Des années, peut-être - des décennies même. Contrôlant cette femme, l'utilisant comme une marionnette pour se nourrir de la souffrance que le démon avait sûrement provoquée autour d'elle. La douleur le faisant engraisser.

Le parasite se libéra d'un mouvement brusque. Aaz l'attrapa en premier, puis Raw et Zee l'agrippèrent. Dek et Mal ronronnaient. Je détournai le regard, tentant de ne pas écouter les hurlements haut perchés de la créature qui se faisait manger. Je me concentrai sur la femme. Vérifiai son pouls. Trouvai sa carte d'identité. Elle vivait dans les environs. Une joggeuse. Mauvaise nuit pour faire de l'exercice. Ces parasites et leurs jeux.

Zee glissa plus près, faisant courir sa longue langue noire sur ses dents. Je sentais l'odeur du soufre et de la cendre.

— Maxine, murmura-t-il, joyeux anniversaire. J'essuyai la pluie de mes yeux et retournai à la voiture.

Je conservais désormais une boîte contenant des téléphones portables à carte prépayée. Les cabines téléphoniques commençaient à se faire rares.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Bronze

Cette série est vraiment originale tant dans les personnages que dans l'intrigue.Ce tome 3 nous donne l'occasion de mieux connaître Maxine et de comprendre sa relation avec Grant

Afficher en entier
Or

Une bonne petite ou l'on retrouve avec plaisir maxine et Grant

A lire pour passer un bon momentavec

Afficher en entier
Diamant

Le tome 3 de la même série, toujours aussi bien et addictif !

Afficher en entier
Bronze

le dernier tome d une serie pour passer le temps mais guere plus

Afficher en entier

Dates de sortie

Démoniaque, tome 3 : Ombres Indomptées

  • France : 2013-01-23 - Poche (Français)
  • Canada : 2013-03-05 - Poche (Français)

Activité récente

Yppoons l'ajoute dans sa biblio or
2017-01-14T14:17:57+01:00

Les chiffres

Lecteurs 57
Commentaires 4
Extraits 2
Evaluations 12
Note globale 7.36 / 10

Évaluations

Titres alternatifs

  • Hunter kiss, 3 : A Wild Light - Anglais

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode