Livres
403 505
Membres
306 591

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de Demonica, HS : Nuits Ténébreuses ajouté par viedefun 2018-02-06T21:28:32+01:00

Il remua, grimaçant au moindre mouvement, et elle poussa un soupir résigné. Après tout, il fallait bien qu’une fille ramène un type louche chez elle au moins une fois dans sa vie, non ?

Afficher en entier
Extrait de Demonica, HS : Nuits Ténébreuses ajouté par viedefun 2018-02-06T21:27:35+01:00

— J’aimerais savoir pourquoi tu portes cette saleté en toile de jute et des claquettes tous les jours. Tu as accès à tout ce que tu veux, mais, les seules fois où tu n’es pas habillé comme un moine du Moyen Âge, c’est quand tu quittes Sheoul-gra. Azagoth inclina la tête et l’observa intensément, si bien que Razr se sentit comme un microbe sous la lamelle d’un microscope.

— Cette tenue fait-elle partie de ton châtiment ? Razr fut surpris. Il vivait à Sheoul-gra et travaillait pour Azagoth depuis plus d’un an à présent, et c’était la première fois que son patron lui posait une question qui n’était pas liée au boulot.

— Oui, répondit Razr, mais c’était une réponse simpliste à un problème complexe.

— Ton cas est unique. Tu n’es ni un ange déchu ni un ange céleste. Tu n’es même pas un non-déchu, dit Azagoth, faisant référence à l’état intermédiaire d’un ange ayant perdu ses ailes mais n’ayant jamais pénétré Sheoul, le royaume démoniaque, pour parachever sa chute. (Il glissa jusqu’au minibar et versa du rhum dans deux verres.) Le Ciel a créé une nouvelle dénomination d’ange rien que pour toi.

— Ouais, fit Razr sans dissimuler son sarcasme. Je suis unique. Sauf qu’il ne l’était pas. Une autre avait partagé son statut : son ancienne maîtresse, Darlah, présumée morte après avoir échoué à rentrer de mission. Une mission qui désormais incombait à Razr seul. Azagoth lui tendit l’un des verres, et Razr lutta pour cacher son étonnement. Et sa suspicion. Son patron semblait rarement conscient de son existence, alors, pour ce qui était de le traiter en égal…

— À l’évidence, tu es spécial. Tout cela devenait vraiment bizarre. Azagoth ne lui avait jamais témoigné le moindre intérêt, mais, en toute honnêteté, Razr était sidéré que l’autre n’en sache pas davantage sur son histoire. Il aurait cru que le Ciel aurait mis Azagoth au parfum, mais apparemment ce n’était pas le cas.

— Ce qui m’échappe, poursuivit Azagoth, c’est pourquoi tu ne t’es pas débrouillé pour régler tes affaires et regagner le Paradis. Incapable de rester immobile sous cet examen des plus curieux, Razr fit tourner le rhum dans son verre.

— Ce n’est pas comme si j’avais beaucoup de temps libre.

— Alors, c’est ma faute ? demanda Azagoth d’une voix suave, juste assez sinistre pour donner la chair de poule à Razr. On n’accusait pas la Grande Faucheuse de vous mettre des bâtons dans les roues. Pas si on tenait à sa peau.

Afficher en entier
Extrait de Demonica, HS : Nuits Ténébreuses ajouté par viedefun 2018-02-06T21:26:36+01:00

Il s’avéra que Jedda Brighton possédait de sérieuses qualifications dans le domaine de la gemmologie et de la minéralogie. D’après les recherches hâtives de Razr sur la solitaire fortunée, celle-ci était diplômée des meilleures écoles, gérait sa propre entreprise – une bijouterie londonienne, excentrique et haut de gamme, qui ne s’intéressait qu’aux gemmes rares et exotiques – et était mondialement connue pour sa mystérieuse faculté à localiser des poches de minerais précieux dans les entrailles de la Terre. Toutes ces informations étaient de notoriété publique. En revanche, le fait que la bijouterie servait de façade aux transactions souterraines de pierres maudites et enchantées ne l’était guère, du moins pour ce qui concernait les humains. Par conséquent, la jeune femme était très certainement un démon. Peut-être même l’un des voleurs des gemmes d’Enoch.

Afficher en entier