Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Commentaires de livres faits par Deniador

Extraits de livres par Deniador

Commentaires de livres appréciés par Deniador

Extraits de livres appréciés par Deniador

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
Cet épisode prend prend presque des allures de fin du monde apocalyptique.

L'homme qui c'était si bien organisé sous le jonc des compagnies ferroviaires afin d'assurer sa survie, va voir tout son petit équilibre sombrer.

Des rénovateurs du soleil, qui se sont établis secrètement dans les fins fonds de la compagnies du Kid, vont réussir leur parie de percer une fenêtre permettant au rayon du soleil de venir à nouveau lécher la surface de la terre.

S'en suit une rapide et indéniable remontée des température, ce qui va mettre très rapidement la banquise en pérille.

Ce qui pourrait apparaitre comme une bénédictions, sonne en réalité la fin du monde des compagnie tel quel. La population est effrayée, et plus rien ne fonctionne. Dans ce chaos Lien Rag, le Kid et même Lady Diana, vont unir leur forces et leur espérance afin d'arrêter cette "malédiction".

De son côté, Jdrien lui profite de la confusion générale pour s'échapper du train orphelinat où il était tenu en captivité. Il s’en guiche d'un nouvel ami un peu loufoque, appartenant à une secte des rénovateur mais pas du côté scientifique.

Hâte de voir comment les compagnies vont accuser le coup et se remettre de ce terrible bouleversement qui aurait pu les forcer à disparaitre.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Dans ce nouvel épisode, Lien Rag craque et n'en peut plus de folie destruction de Lady Diana prête à tout pour combler sa soiffe de puissance dans son projet de seconde ligne souterraine.

Il fuit la Panaméricaine, accompagné de sa femme (du moment) une métisse rousse. Dans leur débâcle pour éviter les autorités Panaméricaine, ils doivent emprunter des petits réseaux et traverser l'Africana. Dans cette concession ils apprennent l'existence et l'usage de Voilier des Rails, permettant de se déplacer par la force du vent.

Malgré de nombreuses péripétie durant se trajet ils finissent par atteindre leur but, la Compagnie de la banquise tenue par le Kid.

En parallèle de tout cela Yeuse joue parfaitement son rôle d'ambassadrice au nom de la compagnie de la banquise au près de la Panaméricaine et des autres compagnie.

Le kid continue d'espérer faire croître la valeur de sa monnaie (la calorie par rapport à celui du dollars).

On suit un bande de roue qui est allé récupéré le corps enfuie de Jdrou la mère de Jdrien l'enfant métisse. Les Roux semblent épris par une nouvelle religion, faisant référence à un enfant Dieu provenant des deux mondes. Alors que le corps de la Déesse est érigé dans le dépotoir de KamenPolis, le nombre de Roux venant s'installer dans cette zone approche dangereusement des 20 000.

L'enfant Jdrien lui est enlevé par les agents de la panaméricaine, et le Kid s'affole de se disparition pendant que d'autre lui reproche d'avoir sciemment vendu l'enfant.

J'ai particulièrement apprécié vers la fin de ce volume lorsque les deux personnages de Lien et du Kid vont se rencontrer. Ces deux frères qui se pensaient ennemies vont très vite comprendre tous deux qu'ils sont fait à la perfection pour se soutenir et s'entre aider mutuellement.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Dans ce numéro, le projet faramineux de Lady Diana de la Panmericaine de creuser leurs second réseau souterrain, va nécessité d'user de toutes les sources d'énergie disponible.

La Panamericaine va devoir renier les accords de NY station et privée des pans entier de sa population d'énergie aux détriment bien entendu de leur vie.

Mais la vie humaine en ces temps, n'a guère d'importance. Et pour certain elle est même une bonne chose. Des centrales d'énergie, et même des locomotives fonctionnent à présent avec des corps humain comme moyen de combustion.

Des milliers de corps sont déterrés et récupérés, et des cargaisons entières s'échangent de compagnie en compagnie.

Face à se trafic morbide, Lien Rag crac. Il va se retourner contre Lady Diana, divulguer les malfaçon de la Panamericaine devant les inspecteur des accords de NY station. Et part dans un exil clandestin au côté de Leouane et d'un agent de l'Africana.

En parallèle, le gnome continue d'essuyer les désillusions dans l’expansion et le développement de sa nouvelle compagnie. Mais il s'accroche à son rêve et ne lâche pas ses objectifs de vue.

Cependant, Jdrien l'enfant métisse commence à prendre une importance de plus en plus importante dans l'esprit de ses congénères, et ceci pourrait devenir un sérieux obstacle pour le Kid.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Dans ce numéro, le principale de la trame se déroule dans la Snow Compagnie, cette vieille compagnie ferroviaire que le gnome a racheté et qu'il tente en vain de faire prospérer. Il doit faire face à de très nombreux problème. La gestion d'une compagnie n'est pas chose aisée, encore moins quand celle ci est essentiellement constituée de paria et de rebus qui viennent ici chercher un eldorado et une nouvelle vie.

Devant faire face à une rébellion interne, les Gnome va devoir user de toute son habilité. En parallèle, Lien Rag toujours au services de la panamericaine, doit supporter d'assister à des actes horrible. Lady Diana, force l'utilisation d'une quantité d'énergie pour les début des travaux de son nouveau réseau souterrain. L'énergie utilisé à ces fins, est prises sur les populations, qui vont mourir de froid devant l'indifférence total des dirigeant de la panamericaine.


Tome riche en rebondissement, plongé au plein coeur de la Kid Compagnie, on découvre, malgré les grandes difficultés de gestion rencontrée par le Gnome, un besoin d'équité et de respect de chacun, une envie de bien faire. Comportement totalement opposé à celui des dirigeant de la panamericaine tel que Lady Diana.

C'est deux mondes se rencontre par l'intermédiaire de Jdrien, et surtout des espion envoyé par Lady Diana.

Le tome se conclut par la toute première manifestation réel d'un acte des adorateur du soleil. Il semblerait que pour la première fois depuis des siècles, les rayons du soliels réussissent à franchir l'espace de quelques minutes la couche épaisse de poussière.

Il me faut courir chercher le numéro 9 pour en apprendre d'avantage, mais l'intrigue, l'écriture et le rythme donne toujours autant envie.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
L'aventure se poursuit de bien belle manière. Nous laissons les péripéties de Lien Rag en trame de fond, pour suivre l'évolution d'un personnage qui jusque là était largement secondaire, le fameux gnome rabatteur du cabaret Miki.

Ce dernier a eu la responsabilité de veiller sur Jdrien, et met tout en oeuvre pour construire un héritage solide à cet enfant adoptif.

Le gnome, petit par sa taille mais pas par son ambition, se lance dans l'achat et la création de sa propre compagnie. Il rêve d'un projet pharaonique et ambitieux pour devenir quelqu'un de très important et de puissant dans ce monde de glace.

Les choses ne se dérouleront pas aussi bien que prévu, mais petit à petit, il semblerait que la nouvelle compagnie Mikado-Kid, ait trouvé un endroit idéal pour se développer sur les flanc d'un volcan que le gnome a découvert lors d'une excursion solitaire aux limites du Terror-Point.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Cette fois l'univers s’élargit. Toujours en suivant le héros Lien Rag dans son périple, nous sortons de la vision fermée de la Transeuropéene, et découvrant l’existence et les agissements d'autres compagnies tel que l'Africana, la Panaméricaine.

Lien trouve assistance et refuge dans la fabuleuse loco du pirate Kurts. Yeuse quand à elle se retrouve prisonnière d'un haut gradé de la Sibérens, un dompteur de cheveux qui nourrit ses bêtes grâce aux cadavres de ses victimes.

Lien offre ses talents de glaciologue à la Panaméricaine et travail sur le chantier de la plus grande ligne ferroviaire souterraine jamais mis en oeuvre par l'humanité.


Dans ce nouveau volume, le contexte générale de l'oeuvre se développe, et on sent qu'on va pouvoir assister à quelque chose de grand dans ce décors.

Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Dans ce tome, le héro Lien Rag est obligé de fuir dans les bas-font de la compagnie pour se cacher et surtout cacher son enfant né d'une mère Rousse.

Obligé de travailler et de s'occuper seul de son fils tout en fuyant les menaces de plus en plus présente de la part de la compagnie et de la population en générale.

Un peut seul fasse à tous, il finira tout de même dans ce tome par rencontré un "ami" Vark. Ce dernier lui fait part de sa propre activité clandestine... l'Astrologie. Et on apprend que subsiste un groupe d’individus cherchant le moyen technique de pouvoir dissiper la poussière de lune en orbite pour enfin permettre au rayon du soleil de revenir un jour frapper la Terre.

Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
La chasse à l'homme, réduction en esclavage d'un peuple entier sous prétexte de différences. Tout le monde y va de son grain de sel : les religieux, le gouvernements au pouvoir, les bien pensant..

Seul quelques un ouvre les yeux, et vont lutter contre ces crimes.

Lecture toujours aussi facile et entrainante.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Ethnologie.. découverte de l'autre. Curiosité, émerveillement, remise en question des vérités imposées par sa société. Début de l'acceptation de l'autre malgré ses différences.

Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
On continue le périple dans ce monde glacial. On se perd entre le méli-mélo de voie ferroviaire, on sent l'impact et l'influence de l'emprise de la Compagnie sur toute l'humanité qui survit dans ce monde.

On apprend des détails intéressant sur les fameux hommes roux, seuls être capables d'évoluer sans la moindre protection en toute liberté dans ces températures extrême. Mais voilà, alors que Lien Rag touche presque son but, et qu'on pense découvrir le pourquoi du comment... Il est déjà temps de courir chercher le numéro suivant, avec encore d'avantage d'envie.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Une saga longue, longue... qui me fait peur mais dont le nom est tellement ancré dans le monde de la SF, que pour la culture il fallait bien s'y mettre.

Mission accomplie pour ce premier tome, une fois terminé je cours dans mes cartons chercher le numéro 2.

Alors oui ce n'est pas de la "grande littérature", on ne décrit pas la psychologie ni l'arbre généalogique des personnages pendant des plombes. Mais tout est suffisant pour se plonger rapidement dans ce monde post-apocalyptique où la glace a tout envahi. Et la curiosité et l'envie de comprendre nous pousse dans la lecture à suivre Lien Rag petit agent glaciologue de la Compagnie qui va "se réveiller" ou "s'éveiller" contre l’ovni-présence des grands dictateurs de ce nouveau monde.

PS: me manque les tome 25 - 29 - 32 .. bon j'y suis pas encore mais si quelqu'un peut m'aider.. Inversement j'ai pas mal de doublon dans cette série donc si il vous manque un numéro pour avancer dans votre lecture n'hésitez pas à me contacter.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 26-11-2012
Une lecture bien agréable que cette nouvelle. On y retrouve tous les ingrédients qui ont fait le succès de la bonne SF et des space opéra. Mais le résultat et bien meilleur qu'un simple plat réchauffé.

Le jeune et prometteur auteur T.K sait donner puntch et vie à ses personnages. Contrairement à la "vieille SF" ici l'action est bien présente et il est bien difficile de décrocher avant la fin de cette nouvelle.

Alors, à vos tablettes, et vive le StimPack !!
Avez vous apprécié ce commentaire ? +2
date : 08-09-2012
Ce livre est vraiment bluffant. Déjà de part son format, le double d'un FNA classique. Ensuite l'univers et l'intrigue développé par Mondolini est vraiment très riche, et j'ai de suite été conquis par l'histoire.

La PE, une police constituée de médium, capable de lire les pensées et de communiquer par télépathie. Pour chacun de ces télépathes, le "garde fou" a créé leur clone, enfermé dans un laboratoire vivant dans un cylindre de liquide amniotique. Ces clones sont branchés cérébralement connectés sur leur originaux. L'analogie qui peut être faite serait celle du disk dure externe, car ces clones permettent de stocker toutes les information et émotions même les plus secrètes vécues par les originaux.

Grâce à la PE, qui détecte les émotions et les intentions de la population, il n'y a plus de crimes de commis, ni de prisons. Les gens sont arrêtés avant le passage à l'acte et enfermé dans des asiles. Ceci nous ramène bien entendu directement à Minotity Report sur certain aspect.

Entre lacé de politique, nous allons suivre un des membres de cette PE, qui va renier ses pères et tenter de s’échapper de ce système, ne supportant plus être un délateur.

Outre le thème et l'univers dans lequel l'histoire se déroule que j'ai beaucoup apprécié, ce livre ce détache aussi largement par son style et son écriture.

Mondolini joue à merveille des dialogues télépathiques, et des réflexions intérieure des clones et du héros. La psychologie des personnages à une importance particulière très intéressante dans ce livre.

L'auteur joue de nombreuse métaphores et comparaisons, le récit en devient presque poétique sur certain passage. Mais par moment, il faut avouer que cela crée un méli-mélo où beaucoup d'idées sont entrelacées, et le lecteur peut avoir tendance à se perdre sur quelque pages avant de retomber sur ses pieds.

Il ne s'agissait ici que du premier tome, mais j'ai hâte de poursuivre cette histoire, car j'ai vraiment accroché. Pour tous ceux aui apprécient les thriller psychologique, je leur recommande vivement de se lancer dans "les goulags mous".
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 19-08-2012
Et bien, au jour d'aujourd'hui, avec les problèmes réel que connait notre système de retraite... ce livre est à lire.

Bien sur c'est de l'anticipation, et la situation n'est pas très reluisante, mais en somme nous si éloigné?

Euthanasie, financement des retraites, équilibrage de la pyramide des ages... les tout est vraiment bien exploité. Je conseil vivement la lecture de ce FNA.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Il y a des idées intéressantes dans ce livre. Cependant ça m'a parut un peu brouillon, ça part dans tous les sens et au final on ne sait pas réellement quoi en retenir.

Il m'a semblé aussi relever quelques incohérences dans ce méli-mélo. Je pense que l'histoire aurait gagnée à être simplifiée, et que l'auteur aurait pu se concentrer d'avantage sur certains aspect.

Le pitch principale est assez simple, un agent secret européen est envoyé sur un planète particulière, où les gens vivent constamment sous l'emprise de leur poste de télévision. Cette accusation de l'audivisuelle au pouvoir est très intéressante mais malheureusement pas suffisament exploité dans la suite de l'histoire à mon gout.

Cet agent secret, accompagné d'un petit groupe de rebelle, va tenter de faire tomber ce pouvoir afin de rendre la liberté au peuple de cette planète.

Pour ce faire, ils vont chercher conseil et aide au près d'un professeur exilé sur cette planète. Cet homme est spécialisé dans la fabrication d'animaux et d'androïde plus invréssemblable les uns que les autres.

Une des étapes intéressantes et celle de l'histoire d'un grand stratège militaire Russe, le colonel Stroboskoff. Doué d'un sens tactique magistral, il souffre d'un mal incurable dut à la perte de sa fiancée dans sa jeunesse dans des conditions tragiques. Ce dernier entre en crise de folie complètement insurmontable dès lors qu'il entend l'aire d'une chanson chanté par sa défunte. Le cerveau de se grand stratège a été récupéré est mis en boite, si bien qu'il est désormais utilisable et il ne faudrait pas qu'il tombe en de mauvaises mains.

Et que dire de Pollux ? ce nain souffrant de malformation, qui en a refoulé une haine et une envie de vengeance contre l'humanité entière? Ce mégallomane désire semparée de planète entière, et n'est pas loin d'y parvenir...

Le résumé de tout celà... beaucoup de personne, beaucoup de début d'histoire... mais malheureusement pas suffisament de liant. C'est comme si l'auteur avait tenté d'écrire 4-5 livres... et que celui-ci n'est que l'assemblage de tous. On lit des choses intéressantes, eton a envi d'aller plus loin, mais à chaque fois le lecteur se fait couper l'herbe sous le pied et est entrainé dans une autre histoire.

Bref, pas une grande réussite à mon gout ce FNA.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 07-08-2012
Très surprenant ce FNA. L'univers créé par Lemosquet est particulièrement étrange, et le lecteur ne comprend pas forcément l'ensemble de la situtation géopolitique. La seule chose que l'on comprend, c'est qu'il y a une immense guerre, entre deux partis.

Le début du récit est particulièrement rythmé. L'auteur nous fait suivre un soldat, Jérault qui a accepté de participer à un programme hautement secret. Enfermé dans un cocon, et bichonné par des médecins est des spécialistes, Jérault accepte de subir une mutation physiologique à base d'hormones de synthèse, pour devenir le premier soldat de 3.90 mètres, et de 190 Kg.

La description psychologique de l'état de ce cobaye est particulièrement intéressante, on est plongé au coeur de ses pensées, de ses inquiétudes et de ses doutes tout au long du processus de mutation qu'il a accepté de subir.

Alors que tout se déroule parfaitement, et que l'expérience va aboutir à l'objectif final, voilà que la machine se met à dérailler. La croissance de Jérault ne s'arrête pas comme prévu, et il continue de grandir. Nous plongeons alors dans la seconde partie de ce livre, ou l'Homme Jérault, va continuer de gonfler inexorablement, jusqu'à atteindre la taille d'une planète.

Cet être humain est devenu un "Orgastre", une planète constituée de chaire, de sang, d'os est de cheveux, mais surtout une planète pensante et vivante. Ses créateurs voulaient en faire un soldat, et ils se retrouvent avec ne nouvelle planète... qu'à celà ne tienne, ils vont tenter de la coloniser et d'y vivre. Mais pour se faire, les colons doivent anilier la pensée de Jérault, et c'est à grand coups de seringues géantes et de quantité astronomique d'injection de drogues régulièrement qu'ils calment son esprit belliqueux afin de pouvoir vivre sur l'Orgatre.

Et vient finalement, la troisième partie du livre. L'apparition d'un groupuscule, le MOLPO, défenseur de la condition de Orgastre, et qui souhaite le libérer de l'emprise des drogues afin de lui rendre son libre arbitre. Les buts et les objectifs globaux sont un peux mal définis, le lecteur ne fait que suivre le déroulement du plan d'action de ce groupuscule.

Pour conclure, je dirais que ce FNA est intéressant, car présentant des choses tout à fait nouvelles, et la condition psychologique de Jérault est vraiment bien décrite. Mais l'univers, et les intérêts des différents partis sont particulièrement compliqués à cerner, en tous cas, je n'ai pas tout bien compris. Heureusement la lecture, reste très fluide et le lecteur peut se retrouver et se satisfaire de la description de la situation présente et des actions dépeintes, sans nécessairement comprendre la globalité de la situation.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 27-07-2012
Ce livre de science fiction flirte de très près avec le fantastique, mais il n'en demeure pas moins un excellent livre. Une lecture facile, du rythme, de l'intrigue, du suspens et une poésie particulière pour retranscrire des émotions et un univers aussi tortueux que le Dédale.

Tout m'a plu, à commencer par la description de Sharn perdu en pleine errance au travers l'univers du Dédale. Au fil du livre, le lecteur apprendra qui est Sharn, où est-il, et pourquoi est-il là.. mais au début, le lecteur est complètement désorienté au même titre que le personnage et c'est très bon.

Puis vient l'étape de révélation au sujet des Vorkul. Des êtres fantastiques, capable de se mouvoir dans l'espace, mais surtout disposant de leur cage. Cette impadice leur est vital leur permet de stocker tous les chants et sons de l'univers.

Ces créatures sont pourchassé par le humains, et un trafic de ces cages considéré comme des oeuvres de collection très très rares se vendent à prix d'or sur des marché clandestin.

Mais voilà que l'impossible se produit. Un vorkul condamné à l'éxile dans le Dédale parvient à s'échapper. Tandis que privé de leur cage ses congénère on tendence à se laisser mourrir, Sharn lui au contraire se bas, et est pret à tout pour récupérer cette partie intégrante de son corps et de sa personne.

Même si ce livre est plus proche du fantastique que de la SF, je l'ai beaucoup apprécié et en conseil la lecture.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 26-07-2012
Livre très agréable à lire. Le style de l'auteur et particulièrement plaisant. L'ensemble du récit et à la fois apaisant, mais très rythmé.

L'ensemble du livre, saute d'un personnage à un autre par "petit" paragraphes. Même si cela désarçonne un peu le lecteur au début, on virevolte vite avec plaisir d'une action à l'autre.

L'histoire débute par un space opéra à bord d'un vaisseau Terrien parti en exploration de Vénus. Suite à des phénomène étrange et à un malaise d'un membres d'équipage, le vaisseau reviens prématurément sur Terre.

Là, la vie quotidienne suit son cours, mais la population terrienne va subir plusieurs crises consécutives qui pourrait mettre en péril toute l'humanité.

Il y a d'abord cette forte épidémie de grippe, dut à un virus méconnu. Puis l'invasion de ces papions bleu (les morphos) que l'ont croyait disparus à cause de l'usage intensif de pesticides et qui se révèlent très agressifs envers l'homme.

Comment l'humanité va t elle pouvoir se relever de ces catastrophes, et quelles en sont la causes ?

Je conseil ce FNA.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 16-07-2012
L'Ere des Gladiateurs.

J'avoue que le titre me rebutait un peu, et je m'attendais à un tout autre type d'histoire qui ne m'aurait pas nécessairement plut.

Mais qu'elle ne fut pas ma surprise et mon plaisir en voyant que je m'étais fait de fausses idées au sujet de ce livre.

En fait c'est vraiment un très bon livre, sur un thème que j'affectionne tout particulièrement.

Le style de l'histoire et l'ambiance générale fait penser à des références comme "Blue" ou "City" de Joël Houssin, ou encore "Ballade pour un glandu" de Yann Menez.

Un monde pas loin de la décomposition, où une certaine caste de citoyens a la possibilité de vivre dans les miraculeux appartements bulles de la GML, et les autres, n'ont d'autre choix que de tenter de survivre dans le Ryve Land.

Le Ryve Land n'est rien d'autre que les magnifiques quartier résidentiels de nos villes actuelles, mais tombant complètement en ruine. Plus vraiment d'eau n'y d'électricité, plus de transport en commun... Par contre on ne meurt pas de faim dans le Ryve Land, le gouvernement octroie à la population sans rechigner autant de ration alimentaire que voulu.

La subtilité est que certes on y meurt pas de faim, mais d’ennui.. Plus de travail, plus d'activité, devenu complètement inutile à la société... que faire dans cette situation ?

Heureusement les jeux du cirques sont là...

Je recommande vivement la lecture de ce livre.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 07-07-2012
Avenir incertains.

Encore une belle réussite que voilà. Dans un monde futuriste, nous suivons les pérégrinations d'un jeune journaliste. Ce dernier, par moultes astuces parvient souvent à ce procurer des interview inédits des plus grands de ce monde.

De part ce fait, il se retrouve au coeur des agissement des décideurs et des hommes de pouvoir.

En parallèle d'un évènement mondiale que sont les Jeux Olympique avec leurs enjeux plus financier et politique que sportifs, se trame une rébellion, et un risque de guerre nucléaire entre les nations.

Un certains groupuscule nouveau, les Synthésiste a un rôle important à jouer dans cette affaire. Il s'agit d'un regroupement inter mondial de chercheurs et de scientifiques, voulant imposer les choix aux gouvernements en place afin que leurs inventions ne soient plus utilisé pour la destruction. Doté de fort moyen technique et pouvant compter sur de nombreux fidèle dans le monde, ce groupe va tenter de limiter la menace de guerre nucléaire qui semble inévitable.

Je recommande la lecture de ce livre, pour son ambiance générale, et la fluidité de la lecture malgré la complexité socio-politique mise en avant.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 02-07-2012
L'holocauste est une oeuvre surprenante. L'idée est extrêmement simple et originale. le peuple opprimé et appauvrie se retourne un beau matin contre les membres de la communauté scientifique, les chercheurs, universitaires, professeurs. ces derniers représentant pour eux ceux qui leur ont volé leurs emploies (utilisation des machines) ou apporté des malheurs ou n'aillant pas su pleur faire profiter de leur savoir.

Le livre débute donc par une chasse aux sorcières où les universités sombres dans les flammes et les scientifiques sont froidement lynchés et assassinés par une foule hystérique.

Le livre original est parut en 3 partie distinctes, et chacune d'elles abordes cette situation sous un aspect différents au travers de ce livres.

Dans un premier temps, nous suivons un chercheur devenu fugitif, qui va tenter d'échapper à cette vague de violence portée aux hommes de science. Puis au court de la seconde partie nous assistons au procès de cette homme. Procès bien évidemment joué d'avance, par les politiciens aux pouvoir qui se sont rangés aux côté du peuple. Cette partie est donc très centrée sur les enjeux politiques, sociologique et moral de la chose. Au passage, c'est la partie qui m'a le moins enchantée.

La dernière partie en revanche, est ... exceptionnelle. Enfin je l'ai vraiment adoré, et j'y aurait bien vu un livre entier voir plusieurs à elle seule. Le monde ayant raillé tous les hommes de sciences et de savoir, plus grand chose ne tourne rond dans la société.

Les grandes villes se sont disloquées, et les gens ne vivent quasiement plus que dans des petites communautés et des petits villages. Heureusement, certain scientifiques ont survécu à cet holocaustes, et ils survivent dans ces villages, en se faisant passer pour des "sorcier". Comme les chaman, ils sont appréciés par la population qui vient faire appelle à eux pour tout type de soucis. Eux leur viennent en aide grâce à la science qu'ils ont gardé, mais n'emploie surtout pas le mot science. Ils parlent de magie.
Lorsque l'un des jeunes membres du village sembles attiré par le savoir et curieux. Les "sorcier" le lance sur la quête du chemin de la vérité. Le jeune devient alors un pélerin qui aire de village en village en quête de la vérité et de savoir.
Dans ce contexte, cette dernière partie de l'oeuvre nous propose de suivre un pélerin. Au court de son voyages il va découvrir les rites et modes de vies des différentes communauté. Il va pouvoir ouvrir sa réflexion sur l'humain et sur la situation du monde. Suivre le cheminement de cet homme est vraiment une expérience très enrichissantes.

Je recommande vivement ce livre.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 30-06-2012
Il y a bien longtemps que je n'avais pas eu le plaisir de lire une oeuvre aussi complète. Barrière mentale nous plonge dans une situation complètement inédite, et ouvre les portes à une grande réflexion sur notre condition d'humain.

Du jour au lendemain, l'activité cérébrale des humains, mais également de tous les etres vivants de notre planète se trouve décuplée. Tout le monde se met à penser, réfléchir, à une vitesse expodentielle. Ce bouleversement "génétique", va entrainer de lourdes modifications, insoupsonnées et vraiées. L'organisation sociale, politique, &conomique et morale va etre complètement modifiée.

Si pour certain ce gain d'intelligence leur ouvre les portes d'un avenir meilleurs, pour beaucoup d'autres, le trop plein de réflections et de pensées va les pousser vers la folie.

Au travers de ce livre, Paul Anderson nous montre à quel point il peut etre difficil de vivre en se posant trop de questions. Pour qu'une sociétée tourne rond, l'équilibre sociologique impose des penseurs et meuneurs, qui dictent les actes et les agissement de l'ensemble du groupes. Mais que devient un groupe uniquement constitué de penseurs? L'équilibre est alors rompu.

La cause de la situation animale est également abordée au travers cette anticipation, puisque eux meme prennent conscience de leur situation et se rebelles contre les humains qui les exploite.

L'ensemble du livre se lit très bien, et j'en conseille vivement la lecture.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 19-06-2012
Pas mal, pas pire. Une lecture non désagréable, mais sans réelle surprise ni émotion particulière.

Un bon petit Terrien est enlevé par des extra-terrestre, pour sa parfaite ressemblance physique avec l'un de leur dirigeant politique qui a été assassiné. Leur objectif et de le "remplacer" aux yeux de leur peuple pour récupérer le pouvoir.

S'en va suivre toute une aventure, sous forme de rébellion politique et de crise de pouvoir. Le seul passage assez intéressant, est un long moment où les héros qui ont été pris par les "méchants" sont envoyés dans la zone blanche. Une planète glacée couverte de neige, où les gens sont envoyés en exile.

Là bas les condamnées survivent comme ils peuvent avec les moyens du bord dans des igloos et luttant contre des meutes de bêtes féroces. C'est le seul passage du livre suffisamment détaillé qui se détache du lot, mais qui reste malheureusement anecdotique dans l'histoire globale.

Je ne conseil pas particulièrement ce FNA.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 18-06-2012
J'ai déjà pu lire "Le Rocher imprenable" en avant première, c'est de la bombe :-))

J'ai hâte de pouvoir lire les autres nouvelles de ce recueil.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Ce livre débute très très bien, mais malheureusement je n'ai pas du tout été séduit par la tournure des évènements et par la fin proposée.

Des hommes, vivant dans un univers qui leur parait méconnu et pour cause ? ils pensent vivre depuis seulement 4-5 ans. En réalité c'est leur mémoire qui a été effacé.

Alors que tous se laissent vivre, l'un d'eux semble plus curieux de connaitre ce qui l'entoure et plus aventureux. Aad que nous suivrons va s'aventurer dans la vallée interdite.

Quelle ne sera pas sa surprise en rencontrant la jolie Bleuet, et quelle sera sont horreur en découvrant ce que renferme Laboratorice.

Spoiler(cliquez pour révéler)
La finalité de l'histoire est tout de même particulièrement tiré par les cheveux.

Sur Vénus (mais on ne le sais pas), vivaient les Anoox (pas beau, moche ressemblant à des mutant). Puis les Anoox se sont fait une méga guerre genre guerre nucléaire et ils sont presque tous mort, sauf quelques survivant et... comme après chaque cataclysme nucléaire une race de mutant est née. C'est mutant sont en fait des Hommes (pas moche, tout beau comme nous ;-). Ces derniers sont maltraité et exploité par les Anoox, et à la fin du livre, ils vont fuirent cette planète, direction... la Terre


L'ensemble du livre se lira relativement bien pour les amateur de SF, mais sinon je ne le conseil pas particulièrement.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 04-06-2012
Cette histoire ce lit très bien. Les phrases courtes, apportent beaucoup de rythmes et on avance très rapidement.

L'action est très présente dans ce récit. Nous suivons un agent spécial, envoyé sur le terrain pour essayer d’enrayer un complot programmant une invasion sur une planète de l'union.

Même si le tout est très bien fait, je n'ai pas été plus séduit que cela. A vrai dire, c'est surtout le style "espionnage, double jeu, intrigue politique et militaire" qui n'est pas réellement ma tasse ma thé.

Je ne conseil donc ce livre, que si vous aimez les histoires de commandos militaire, et d'agent secret.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0