Livres
392 535
Comms
1 376 792
Membres
284 392

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Dérapages



Description ajoutée par x-Key 2015-05-06T17:40:37+02:00

Résumé

Un corps d'enfant, très déconcertant, est découvert sur une plage du Nord de la France. Un cas troublant, qui laisse totalement perplexes les médecins légistes. Même la commissaire Edwige Marion, qui dirige un important service de la PJ parisienne, n'a jamais rien vu de tel. Au même moment, Edwige Marion récupère sa fille Nina, choquée et couverte de sang. Elle a fui Londres et sa sœur Angèle. Nina est mutique. Angèle et son mari, un scientifique renommé, ont disparu. Quels peuvent être les liens entre cet enfant mort noyé, une adolescente, et un scientifique spécialiste du génome humain... Commence pour la commissaire Marion une enquête complexe, aux ramifications internationales, et qui va vite sombrer dans l'horreur. Après une brillante carrière dans la police - elle fut notamment la première femme commissaire divisionnaire - Danielle Thiéry se consacre à l'écriture. Plusieurs de ses romans sont traduits à l'étranger et ont reçu des prix, dont le prestigieux prix du Quai des Orfèvres (2013) Dérapages, son 20e livre, est son nouveau thriller.

Afficher en entier

Classement en biblio - 20 lecteurs

Or
8 lecteurs
PAL
4 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par GabrielleViszs 2015-06-21T23:14:11+02:00

" Valentine ne cessait de revenir à elle et de sombrer dans une léthargie profonde, avec des phases d'absence qui lui semblaient de plus en plus longues. Elle n'entendait aucun bruit maintenant dans la cave et elle avait l'impression que l'odeur ambiante avait changé. Doucereuse, elle prenait moins à la gorge. Valentine se redressa. L'impression de froid se renforça une fois qu'elle fut debout. Elle tendit la main au-dessus d'elle et repéra sur ses doigts le léger courant d'air qui filtrait entre la vitre et le bois où il manquait peut-être un peu de mastic, où plus simplement sans doute, le bois avait njoué. Elle leva la tête..."

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par ChristineR 2015-06-23T12:25:24+02:00
Argent

« Dérapages » est le premier roman que je lis de Danielle Thiery, une chose est sûre, ce ne sera pas le dernier.

Je ne connaissais pas l’auteure, en fouillant un peu sur le net, j’ai découvert qu’elle a été la première femme de l’histoire à accéder au grade de commissaire divisionnaire.

C’est certainement pour cela qu’elle maitrise si bien son sujet, que son roman est si bien documenté et que le personnage principal, la commissaire divisionnaire Edwige Marion est totalement crédible.

Tout au long des nombreux et courts chapitres (81 quand même), on se laisse happer dans l’intrigue, le rythme du roman ne baissant jamais.

Au fil des pages, Danielle Thiery nous emmène dans les rebondissements et difficultés de l’enquête. Enquête menée à un train d’enfer, sans doute marquée par l’histoire personnelle de l’auteure.

Comme c’est souvent le cas dans la réalité, l’enquête ne sera pas résolue en un coup de baguette magique et certaines part d’ombre subsistent nous laissant peut-être envisager une suite.

Le fait de ne pas avoir lu les opus précédents, ne m’a pas empêché de comprendre l’intrigue, les relations d’Edwige Marion avec sa fille, Nina, des informations étant distillées tout au long du roman.

En résumé, « dérapages » est un thriller haletant, inquiétant qui fait froid dans le dos.

A lire absolument si vous aimez les intrigues policières bien documentées dans ce contexte bien réel qu’est la manipulation génétique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GabrielleViszs 2015-06-21T23:13:36+02:00
Or

Je remercie Babelio pour cette masse critique, ainsi que la maison d'édition Versilio pour l'envoi de ce livre. Cela faisait un moment que je n'avais pas lu de policier et le fait que l'auteur soit une ancienne commissaire divisionnaire – elle fut la première femme d'ailleurs à obtenir ce grade – donne encore plus de poids à l'écrit. Et je sais que dans le futur, je trouverais le moyen de me procurer un autre de ses livres, surtout concernant le personnage de Edwige Marion.

Autant entrer dans le vif du sujet, une jeune femme, Jennifer, roule tranquillement dans Paris, son bébé de quatre mois, Tom, bien calé dans son siège auto, lorsqu'elle se rend compte que le véhicule de derrière risque fortement de l'encastrer. Un cadavre est retrouvé sur la plage de Berck dont l'autopsie va révéler d'étranges complications : est-elle jeune, vieille, mal-formée, aurait-elle eut une mauvaise alimentation, ou trop au contraire ? Ses organes semblent ceux d'une personne d'un âge avancée, mais sa taille et le fait qu'elle porte encore des dents de lait pose problème. Quand Nina, la fille adoptive de Marion, débarque à Paris, sans papiers, sans billet d'Eurostar – revenant de Londres – cet événement supplémentaire va mettre à mal le commissaire déjà bien ennuyée avec le cadavre. Et lorsque Jennifer se retrouve dans l'obligation de donner la tétée à une enfant qui n'est pas le sien, sous peine de voir Tom mourir, le livre débute vraiment très fort. Est-ce qu'un lien entre les trois histoires serait plausibles, ou ne serait-ce que des intrigues seules ? Tout porte à croire que oui, il y aurait bien un lien mais lequel ? Et ce n'est que le commencement...

Lire ce livre a été facile pour ma part, pas dans le sens où je connais tous les termes utilisés, mais dans le sens où j'ai aimé me laissé guider par l'auteur dans ces suites qui se rejoignent à un moment donné. Les enquêtes piétinent, pour avancer d'un coup, laissant une part de mystère par moment. J'ai beaucoup aimé suivre l'histoire de Jennifer et son petit Tom, j'enrageais presque lorsque le chapitre suivant sautait à Marion Edwige, car au début du livre, les chapitres parlaient des personnages par intermittence, et puis pour ces deux-là, les passages devenaient de plus en plus loin dans le livre, me mettant la pression. Tout n'est pas rose, loin de là, entre les découvertes macabres et les fusillades, les personnages seront mis à mal et il vaut mieux ne pas s'attacher de trop à eux, autrement la déception risque de d'être présente.

Alors oui, il y a des termes qui ne sont pas forcément connus, comme par exemple l'auteur nous parle de génétiques et de ses dérives qui font peur. Et aussi le fait que ne connaissant pas ce personnage de Edwige Marion, certains aspects de sa personnalité me sont passé de côté. Mais le fait que les points nécessaires pour mieux la visualiser et comprendre ce qui lui est arrivé, l'auteur nous donne des pistes et également les livres qui parlent du sujet précédent.

Concernant les autres personnages, il y en a pas mal et je retiendrais surtout Rose la légiste et Valentine, une collègue de travail qui ne se trouve pas dans le même service. Ces deux femmes aident beaucoup le commissaire aussi bien dans les affaires, qu'en dehors. Il suffit de voir comment Valentine prend soin de Nina et la protège de ce qui pourrait lui arriver, tout en prenant par la main la mère qui ne sait pas/plus quoi faire. Bien entendu, j'ai beaucoup aimé voir l'entente qu'il peut y avoir entre Paris et Londres, avec la personne de Alistair Mac Queen. Quant au personnage de Sasha Azonov, un savant russe fou de génétique, je me suis demandé ce qu'il va devenir. Il cache très bien son jeu pour ce cinquantenaire, mais surtout il a un esprit totalement tortueux. Comme je l'ai indiqué, il y a beaucoup de personnes qui font partie intégrante de l'histoire, mais il faut en garder un peu – voire beaucoup dans ce cas précis.

Lorsque Marion détermine enfin le point commun, il s'est passé pas mal de temps. L'enquête ne se déroule pas en une journée, les étapes sont longues par moment et à d'autres plus rapide. Le suspense n'est pas jusqu'à la fin certes, mais il y en a et des zones d'ombre restent malheureusement. Ce que j'ai aimé en plus du reste, ce sont également les chapitres qui sont courts, parfois juste deux pages, mais cela donne un sacré rythme à l'histoire, car j'avais envie d'en savoir toujours plus sur les protagonistes, me rongeant les ongles pour savoir ce qui se passe réellement. Et lorsque j'ai eut les faits sous les yeux, j'ai ressenti beaucoup d'émotions de toutes sortes : amertume, dégouts, soulagement, tristesse, et j'en passe. Dans tous les cas, j'ai passé un bon moment de lecture avec Edwige Marion et son entourage.

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/derapages-danielle-thiery-a117974950

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mistinguette60 2015-06-14T17:52:58+02:00
Lu aussi

J'ai reçu ce livre gratuitement par cultura. Je ne connaissais absolument pas cette auteure donc cette lecture a été une découverte. Ce livre est plutôt bon bien que j'ai eu du mal avec tous les personnages et les histoires qui se mêlent les unes aux autres. L'histoire est bien rythmée et nous allons de surprise en surprise. Par contre, la fin m'a laissé sceptique...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mcchipie 2015-06-10T20:41:04+02:00
Or

Il s’agit du deuxième roman policier de Danielle Thiéry que je lis (Des clous dans le cœur). J’ai aimé la dynamique, le rythme du roman.

Il m’a bien pris, même trop pris aux tripes.

En effet, les passages concernant Jennifer et Tom m’ont beaucoup angoissé, moi qui suis devenue maman depuis un an. Du coup, je n’ai pas pu lire le roman aussi vite que je l’aurais souhaité.

Les personnages sont appréciables, car imparfaits. Ce ne sont pas des personnages impeccables, les flics du roman, ont beaucoup de casseroles à leurs actifs.

J’ai vraiment aimé l’intrigue, quoique les récurrents rappels aux autres romans qui content l’histoire du commissaire Marion m’ont un peu ennuyé, car je n’avais pas cette connaissance.

Bref, une bonne lecture angoissante, merci à Babelio, masse critique, et aux éditions VERSILIO pour m’avoir fait découvrir ce polar.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lesangdeslivres 2015-06-02T13:45:21+02:00
Or

http://lesangdeslivres.blogspot.fr/2015/06/derapages-de-danielle-thiery.html

La couverture est très belle et nous laisse penser tout de suite que ce roman aura un rapport avec la génétique.

Très vite, nous sommes très agréablement surpris de voir que ce sont des petits chapitres qui ornent ce polar et donc c’est plus agréable à lire et ça nous donne encore plus envie de poursuivre cette histoire.

Dès le départ, nous plongeons tout de suite dans le vif du sujet. Un accident qui s’avère ne pas en être un, des gens bizarres, une enfant qui fait peur et une grosse angoisse. Donc autant dire que l’auteur nous fait voir directement le pire en quelques lignes, ce qui est très prometteur pour la suite !

Ensuite, tout se poursuit. Nous retrouvons à nouveau une enfant bizarre, mais cette fois-ci morte et vu dans l’état où elle se trouve, nous pensons tout de suite qu’elle a une maladie génétique, la Progéria. Quand nous nous disons ça, nous comprenons pourquoi elle est si bizarre et nous avons mal au cœur pour elle.

Très vite, nous suivons la commissaire Edwige Marion, une femme très courageuse avec une forte personnalité, ce qui est idéal pour le rôle qu’elle a dans ce roman. Tout de suite, nous l’admirons et nous nous attachons à elle. C’est un gros pilier dans ce livre et elle nous fera beaucoup sourire avec la rage qu’elle a de vouloir comprendre cette sombre histoire qui la concerne personnellement.

Nous rencontrons d’autres personnages dont nous nous méfions. Nous n’avons pas confiance en qui que ce soit hormis Edwige Marion. Les gens nous paraissent tous suspects au début et au fur et à mesure, nous prenons confiance en certains personnages. L’auteure nous fait voir des tabous dans son roman comme l’homosexualité entre femmes qui est, malheureusement encore à ce jour, quelque chose de délicat pour certaines personnes.

Nous sommes très imprégnés dans l’histoire, dans la recherche médicale et nous voyageons en dehors de la France en passant par l’Angleterre et la Russie. Nous nous posons beaucoup de questions quant à savoir pourquoi certaines personnes font ce genre de choses effroyables.

Nous sommes également en présence d’une jeune femme enfermée dans un lieu insalubre avec une enfant gravement malade, mais par la suite, nous comprenons très vite que ce n’est pas encore le plus difficile de l’histoire. Elle va subir des choses bien plus horribles que des blessures physiques.

Vers la fin, tout s’enchaîne et nous voyons enfin le dénouement de cette histoire. Nous comprenons enfin pourquoi ils ont fait ça, mais aussi qui tiens les rênes de cette terrible recherche.

Nous sommes stupéfaits de voir qu’un personnage proche d’Edwige Marion soit aussi aveugle et aussi borné. Nous sommes un peu déçus de cela, mais sinon nous appréciions beaucoup ce final.

Est-ce que j’ai aimé ce livre ?

C’est une très belle découverte que j’ai faite grâce à Babelio et aux Éditions Versilio.

Il y a juste la fin qui est un peu déroutante pour moi, mais sinon en majorité, j’ai beaucoup apprécié de me plonger dans cette histoire de génétique

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Livre-un-jour 2015-05-27T23:30:58+02:00
Bronze

Moins morbide qu'un Chattam, ici l'accent est mis sur le réalisme et la complexité de l'affaire. En effet on est confronté à un mystère qui s'épaissit au fur et à mesure que l'on parcours les chapitres, et cela forme un récit très bien construit et prenant, où chaque indice ou nouvel élément amène un autre lot de questions et de mystère à cette affaire aux ramifications multiples. (...) http://book-otheque.blogspot.fr/2015/05/derapages-danielle-thiery.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Missnefer 2015-05-17T12:50:02+02:00
Diamant

Je remercie Babelio pour ce livre proposé dans le cadre d'un livre pour une chronique ,pour m'avoir fait découvrir une auteure dont je n'avais pas entendue parler jusqu'à ce jour. Auteure française de surcroit (c'est que je suis un peu chauvine ) et son talent vaut bien celui d'un Conelly et d'un Coben, auteurs que je lis plus fréquemment

Vous le devinez déjà Danielle Thiéry m'a conquise, et je suis totalement sous son charme.

Une auteure qui maitrise bien son sujet et nous entraine dans une course effrénée avec des protagonistes attachants que je découvre, avec des antériorités qui ne nuisent pas à la lecture, même si on ne suit pas l'ordre chronologique

Edwige Marion son commissaire fétiche et sa tribu ,dirais je , Valentine,Stéphane, Jean-Charles et Abadie vont devoir gérer une enquête dans laquelle notre commissaire se trouve émotionnellement impliquée à cause de Nina sa fille adoptive

Le tout pourrait sembler assez embrouillé, mais ce n'est pas le cas. L’intrigue est super bien ficelée et bien que l'on passe d’événements vécus par Edwige et par Jennifer (l'autre versant de l'histoire), le tout se fait de manière fluide et cohérente.

Un vrai puzzle,assez rapidement on devine les implications des divers protagonistes mais l'auteur nous laisse haletants,tant l' histoire est mené tambour battant, nous allons de rebondissements en rebondissements.

L'auteure ancienne commissaire de police maitrise bien son sujet et nous promène dans les méandres des différents services de la police française, et elle le fait avec brio, avec un style simple, agréable et très compréhensible , le tout n'est pas pesant.Au contraire son mode narratif est très addictif tant et si bien qu'a 3/4 de livre je ne pouvais le lâcher., j'ai donc poursuivi ma lecture jusqu’à une heure avancée de la nuit. (2 jours de lecture)

Le thème de ce roman pourrait sembler rébarbatif ,la page de couverture le laisse deviner , il s'agit de manipulations génétiques et là encore , l'auteure m'a scotchée ,tout est très documenté et présenté de manière abordable.

En résumé un roman très addictif , un véritable un coup de cœur

Allez maintenant je vais aller un peu découvrir ses autres romans

Afficher en entier
Commentaire ajouté par manue14 2015-05-15T18:28:16+02:00
Diamant

Je ne connaissais pas du tout cette auteure et j’ai vraiment été surprise. On comprend que l’auteure a été dans la police et donc sait de quoi elle parle.

Danielle Thiéry nous raconte une histoire surprenante mais surtout assez sensible par ses idées.

J’ai beaucoup aimé les personnages, ils sont touchants, humains, ils ont un passé et au fil des pages on sent que l’auteure y est attachée. On peut aussi, d’après ce que j’ai compris, les retrouver dans ses précédents romans et j’avoue que j’aime beaucoup cela.

Ce qui m’a un petit peu dérangée c’est que concernant certains protagonistes mis en avant il n’y a pas assez de descriptions… Je suppose que les lecteurs doivent les connaître par rapport aux précédents romans mais là il n’y en a pas et cela m’a un peu déstabilisée. Par contre elle décrit assez bien les personnages secondaires et les lieux.

Les idées sont vraiment intéressantes et bien traitées. Rien n’est laissé au hasard, toutes ont leur importance et jusqu’à la fin Danielle Thiéry nous réserve des surprises et j’aime beaucoup cela dans les affaires policières où l’auteur arrive à nous surprendre jusqu’aux dernières pages.

Ce que j’ai beaucoup apprécié aussi c’est le fait que l’auteure change souvent de points de vue, même s’ils restent internes, cela nous permet de comprendre les choses et de voir certains aspects de l’enquête. Il manquerait peut-être des points de vue concernant certains personnages plus impliqués du mauvais côté de l’affaire. Cela n’est pas gênant, selon moi ce serait juste pour avoir une vision différente de l’histoire.

Les parties plus scientifiques sont clairement expliquées et même si parfois on peut se mélanger concernant les noms des entreprises, cela ne perturbe pas la compréhension des explications qui elles sont claires.

L’histoire se lit vraiment très facilement et l’auteure arrive à tenir en haleine son lecteur jusqu’au bout, finalement on a vraiment du mal à lâcher le roman avant la fin.

Cette dernière est d’ailleurs intéressante et on peut même se demander s’il n’y aura pas un second tome ou alors s’imaginer nous-mêmes une suite.

En résumé un bon roman dans lequel se mêlent suspense, polar et une histoire prenante comme on n’en voit peu !

Je vous conseille donc vraiment ce roman et surtout cette auteure si vous ne la connaissez pas.

http://fais-moi-peur.blogspot.fr/search/label/affaire%20n%C2%B0050

Afficher en entier

Dates de sortie

Dérapages

  • France : 2015-05-21 (Français)
  • France : 2016-03-09 - Poche (Français)

Activité récente

Rascol l'ajoute dans sa biblio or
2016-08-13T16:59:09+02:00
Yoko56 le place en liste or
2016-02-09T22:36:46+01:00

Les chiffres

Lecteurs 20
Commentaires 8
Extraits 4
Evaluations 5
Note globale 8 / 10

Évaluations