Livres
494 301
Membres
492 091

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Des larmes de sang, tome 1 : Larmes noires



Description ajoutée par cyriellew 2012-09-09T12:29:45+02:00

Résumé

Tome 1 : Larmes noires :

Aidlinn Weiss, jeune Anglaise de quinze ans, commet l'irréparable : elle partage la couche d'Ewen, son cousin, beau jeune homme et chevalier irlandais qu'elle aime depuis l'enfance, ennemi juré de Bradley, son frère, et perd ainsi sa virginité.

C'est à ce moment que, pour elle, commence l'enfer... Ewen, qui nie tout sentiment à son égard, est condamné à la peine de mort alors qu'elle est envoyée en maison close...

Un an plus tard... Souillée jusqu'au plus profond de son âme et totalement désemparée, Aidlinn envisage le suicide. C'est alors qu'un nouveau client franchit la porte de sa chambre. La silhouette athlétique, un visage d'une beauté divine, des yeux magnifiques... Elle le reconnait tout de suite. Le jeune homme se jette sur elle et, dégainant sa dague, s'apprête à lui trancher la gorge...

Afficher en entier

Classement en biblio - 77 lecteurs

Extrait

Cette version n'est plus disponible.

Le roman a été réédité et a sa page booknode à cette adresse: http://booknode.com/des_larmes_de_sang,_tome_1___larmes_noires__reedition__01338864

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Pas apprécié

Des Larmes de sang : Larmes noires est publié et vendu dans la collection Romance Historique des éditions Sharon Kena, c'est donc confiante en ces choix éditoriaux que j'ai souhaité lire ce livre. La quatrième de couverture est bien écrite et plutôt séduisante : difficile de ne pas souhaiter connaître la suite, je me suis laissée convaincre !

Bien que je n'espérais pas des personnages à la psychologie très développée, ni des sentiments vivaces, pas plus qu'une intrigue originale, j'avais des attentes : j'escomptais des sentiments poignants et une héroïne attachante. Je souhaite insister sur la différenciation des sentiments par rapport à l'attirance physique. Je distingue en effet le désir du corps d'autrui - l'instinct animal, des sentiments que l'on peut éprouver pour l'esprit d'une personne : pour sa personnalité, ses qualités et ses défauts, pour sa manière de s'exprimer et plus sentimentalement, pour son âme. La Nature est prévoyante : sentiments et attirance physique vont bien souvent de pair, on tombe généralement amoureux d'un être que l'on trouve beau et désirable - la laideur, le dégoût, le caractère repoussant voire répugnant d'un être humain n'incite généralement pas l'esprit à l'amour. C'est pourquoi aucun lecteur ne se plaindra d'une héroïne qui tombe éperdument amoureuse d'un garçon vif d'esprit, protecteur, attentionné - et beau garçon, du moins à ses yeux. Cela correspond non seulement au schéma amoureux classique, mais c'est surtout ce que le lecteur attend d'une romance : du rêve, de l'amour et des corps qui fusionnent.

Malheureusement, il est difficile d'imaginer un amour composé uniquement de désir charnel. On peut concevoir qu'un esprit naïf confonde le sentiment amoureux avec l'obsession de possession physique, pourquoi pas. Cependant, il ne faut pas abuser de la crédulité du lecteur : si l'objet du désir devient cruel et agressif, que ce magnifique corps est habité par un être abject et perfide qui le fait souffrir intensément et à de nombreuses reprises, alors sans hésitation l'esprit se libère de toute envie sexuelle. La sécurité, la nécessité de rester en vie prime sur les besoins sexuels, c'est une évidence. C'est pourquoi ce premier tome des Larmes Noires m'a énormément déçue de la première à la dernière ligne : alors qu'il s'agit d'une romance, il n'y est pas question de sentiments, pas une seule fois! Il n'est sujet que de désirs sexuels, d'attractions physiques et de pseudo-sentiments découlant de cet attrait. Alors que l'héroïne, Aidlinn, est de nombreuses fois blessée physiquement et psychiquement par Ewen, elle ne peut s'empêcher de toujours le désirer, de l'aimer parce que, comprenez-vous, il est beau. Trop beau. Divinement beau. Oh, comme ses muscles sont forts et puissants ! Oh, comme son sourire est craquant ! Oh, comme son port de tête est altier ! Oh, oh, oh : ça n'en finit pas ! La totalité du récit est une répétition absurde d'adjectifs qualitatifs formulés par l'esprit subjugué d'Aidlinn. Qu'importe qu'Ewen soit traître, menteur, manipulateur ! Qu'importe qu'il égorge des hommes comme il respire, qu'il manie l'insulte aussi bien que son épée ! L'auteur, Stacy Bailly, présente son héroïne comme une jeune fille candide et douce, qui ne peut croire en la noirceur d'âme d'Ewen. Soyons honnête : ce n'est pas de la candeur, c'est de la bêtise. L'histoire n'est absolument pas vraisemblable, et je suis persuadée que ce roman ne pourra plaire qu'à des jeunes gens très peu expérimentés en matière d'amour et de sexualité. Pour des adultes, même de jeunes adultes comme moi, ayant déjà connus la tourmente amoureuse, la violence verbale et parfois physique, ayant déjà ressenti la douleur des choix qui s'imposent d'eux-mêmes quand l'on souffre dans son corps comme dans son esprit, ce récit est totalement inconcevable. Ma lecture fut dominée par l'envie de gifler Aidlinn, tant son comportement est débile et dangereux.

Par ailleurs, l'intrigue est vraiment plate et frustrante, en vérité il ne se passe quasiment rien dans ce roman : on piétine ! Dans les premières pages du récit, Ewen soustrait Aidlinn de la maison close dans laquelle elle est séquestrée pour la mener devant le roi et la faire témoigner. L'histoire est le récit de leur voyage à cheval, depuis la maison close jusqu'à la cour royale : durant ce trajet, quelques rencontres, beaucoup de disputes ainsi que de violence, et surtout une incroyable torture psychologique! Elle l'aime et le désire, mais il est cruel, donc elle ne peut l'aimer, mais le désire toujours, alors il faut le détester, mais oh qu'il est beau, elle le regarde et le désire de nouveau, se déteste, le déteste, ne l'aime plus mais l'aime encore, car si elle ouvre les yeux et le voit, oh qu'il est beau ! Les pensées d'Aidlinn n'évoluent pas au cours du récit, et c'est fort dommage : si seulement ces pensées tortueuses avaient été les prémices d'une maturité nécessaire ! Mais non, elle est violentée, tourmentée, blessée, manipulée encore et encore mais n'a de cesse, pages après pages, de désirer et d'aimer sans aucune raison un homme dont elle ne sait absolument rien, ne percevant que sa terrifiante beauté. Les personnages n'ont aucune épaisseur, leur personnalité est quasiment inexistante, par contre ils sont très facilement imaginables, tant les adjectifs descriptifs de leur physionomie sont nombreux !

Une histoire très décevante donc, et qui dessert une plume pourtant efficace ! En effet, malgré sa jeunesse Stacy Bailly a une écriture très fluide et agréable qui présage de très bons textes. Ainsi, malgré les descriptions incessantes d'Ewen et la profusion d'adjectifs, je n'ai trouvé que très peu de répétitions ! Cela mérite d'être souligné, car les jeunes auteurs utilisant un vocabulaire aussi varié que précis sont rares. De plus, alors que le récit fut ennuyant et les personnages très creux, j'ai ressenti comme une dépendance à l'histoire : je désirais vraiment connaître la suite. Malgré ses très nombreux défauts, le texte parvient donc à se rendre addictif : je ne peux que féliciter la plume de l'auteur, c'est une prouesse ! Je crois qu'il faut parfois prendre patience et attendre qu'un texte gagne en maturité avant de le publier : Larmes Noires est un roman parfois complexe mais que l'on comprend facilement grâce à une jolie écriture, si l'histoire avait été mieux travaillée et les personnages plus approfondis, je pense que le roman aurait été agréable. J'encourage l'auteur à persévérer, son écriture et son imagination ne peuvent que se bonifier avec le temps et l'expérience !

Retrouvez cette chronique sur mon site internet pour plus de liens, d'extraits et d'autres découvertes.

http://www.reveries-litteraires.fr/article-des-larmes-de-sang-tome-1-larmes-noires-ecrit-par-stacy-bailly-116871271.html

Je remercie sincèrement les éditions Sharon Kena pour la confiance dont ils m'honorent.

Afficher en entier
Or

Tout d’abord je dois dire que j’ai eu un véritable coup de cœur pour cette histoire. Étant déjà une lectrice assidue de romance historique et bien avec Larmes noires j’ai était plus que gâtait.

L’écriture est fluide, simple à comprendre et surtout très agréable à lire.

Quant à l’histoire je les trouver captivante, passionnante et surtout émouvante du début à la fin. Je les lu très vite en ne voulant pas laisser le livre même pas pour une minute et pour la première fois de ma vie j’ai relu deux fois un livre dans la même journée.

Pour les personnages certains m’ont assez énervé pendant la lecture.

Pour commencer il y a Aidlinn notre héroïne qui était attachante sur plein de point, mais à certain moment elle m’a un peu agacé parce que je la trouve un peu girouette. (Déjà avec Ewen/Rory, elle s’énerve après lui pour la seconde d’après ce jeté dans ses bras...) Je trouve aussi qu’elle pardonne un peu trop facilement. Mais bon c’est seulement sur ça qu’elle m’a soûlé. Sinon comme je disais je la trouve plutôt attachant et surtout très forte après tout ce qu’elle a vécu à seulement 16 ans.

Ensuite Ewen/Rory, lui j’ai vraiment un problème avec lui. Je n’aime pas son côté un coup je suis gentil, un coup je suis horrible avec notre si jeune héroïne. A un moment faudrait qu’il choisisse et qu’il s’y tienne.

Par compte pour le moment j’ai eu un sacrée coup de cœur pour le personnage de Kyle même s’il cache bien des secrets au début à Aidlinn. Je ne sais pas quelque chose chez lui me plait assez.

Il y a un truc qui m’a énormément plus dans l’histoire, c’est l’intrigue. Alors là ! Je dois dire bravo à l’auteur pour avoir réussi à me tenir en haleine aussi longtemps.

Je n’aurais jamais deviné que les choses qu’on croit au début, ne sont pas du tout simple...

La fin m’a un peu frustrée quand Aidlinn veut se lancer au secours de Rory. Au risque qu'il la manipule encore et encore. Surtout que j’avais espérait qu’elle parte avec Kyle.

Mais bon j’attends le tome 2 en comptant les jours tellement je suis impatiente de retrouver les personnages et oui, même Rory ! C’est dire !

Pour finir ce fût mon coup de cœur et je le recommande à toutes celles qui aiment les romances historiques.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Pas apprécié

Ce livre fut pour moi une déception... L'idée de ce scénario m'avait séduite et au final je ressors de ma lecture complètement incrédule. En effet pas mal de points ont soulevés chez moi l'exaspération.

Premièrement l'héroïne se laisse si facilement avoir par un joli minois. Une vraie girouette ! Elle n'a plus de volonté, seul l'attirance l'habite. Elle laisse Kyle, un parfait inconnu qu'elle vient de rencontrer, dormir avec elle ! Cette jeune bourgeoise ne connaît-elle rien aux mœurs de son siècle ? Autant dire que les ragots à son sujet ne pouvait être inévitable.

De plus est-elle frappée d'amnésie ? Elle se jette inlassable dans les bras de Spoiler(cliquez pour révéler) Rory, même après avoir su que c'était l'assassin de son frère et même à la fin elle a voulu aller le SAUVER alors que c'est l'assassin de sa mère et qu'il a détruit sa vie de A à Z.

En outre la jeune adolescente semble se jouer de Kyle et Ewen Spoiler(cliquez pour révéler)(Rory) puisqu'elle n'arrête pas d'embrasser les deux sans arrêt en alternant. Je ne sais pas ce qu'elle a en tête mais ce qu'elle cherche à faire n'a rien de salutaire. Elle est d'une naïveté exaspérente ! Vouloir arrêter un combat à mort en embrassant un garçon? C'est d'une idiotie sans nom et sa mièvrerie me donne envie de me taper la tête contre un mur.

L'auteur n'a d'ailleurs pas assez approfondi ses personnages et ses actions. Je n'ai pu m'attacher à aucun des personnages, ils m'ont tous gonflés, les actions donnent l'impression d'avoir été rajouté au fur et à mesure sans une certaine unité de base. Par ailleurs Spoiler(cliquez pour révéler)comment l'héroïne a-t-elle pu tuer son frère alors qu'elle était à bout de force, fatiguée et affamée ? Je suis d'accord que le désespoir donne un coup d'adrénaline mais son frère plus costaud, en forme et bien portant n'a même pas pu se défendre. En outre certains personnages nous sont balancés dans l'histoire et ne servent à rien... Breena, la fiancé d'Ewen, a rajouté un peu de peps mais Spoiler(cliquez pour révéler)Lucy et le père à Aidlinn ? Lucy a eu une durée de vie de 5 pages et le père arrive en sauveur aux dernières pages ? Où est-il quand sa fille était en train de se faire violer en maison close?

La lecture m'a laissé avec mes frustrations et je ne la recommande pas. L'idée était bonne mais elle n'a pas été exploitée assez un travail de fond. Les personnages n'ont pas de profondeurs, l'accès sur la romance a rendu les chapitres confus au niveau des actions.

Afficher en entier
Or

Aidlinn a commis l'irréparable, coucher avec son cousin, elle sait que son frère ne lui pardonnera jamais et qu'elle sera punie.

Peu de temps après, Aidlinn est envoyée dans une maison close où elle subira des violences et viols..

Un an plus tard, son cousin Ewen, l'enlève de cet endroit horrible, elle qui le croyait mort.

Elle se croît enfin libre, mais elle se trompe.

Son cousin lui en veut pour quelque chose qu'elle n'a pas fait, ce dernier n'est pas tendre avec elle, elle qui croyait sortir de cet enfer, elle y sera enfoncée encore plus.

Je me suis attachée à Aidlinn rapidement, ce qu'elle vit est horrible.. Mais d'un autre côté, en avançant dans l'histoire, elle m'agace légèrement à être aussi naïve, comment peut-elle faire pour tout pardonner à Ewen alors qu'il se comporte ainsi, et ce jusqu'à la fin..

Ewen, je me suis dit que lui avait un soucis de personnalité, tantôt un homme doux, tantôt un homme froid, puis j'ai vite compris ce changement en découvrant qu'il n'était pas celui qu'il prétendait être. Difficile de se faire passer pour celui qu'on n'est pas.

Tout au long de l'histoire, il y a des rebondissements, l'action est toujours présente et ça jusqu'à la fin.

Et je tiens à dire que la couverture du livre est juste magnifique !

Afficher en entier
Lu aussi

En soit ce livre est un très bon livre. L'écriture est fluide, l'histoire intéressante même si je n'aime pas l'ambiance que procure l'époque choisit par l'auteur. Un univers très sombre et il faut le dire des personnages et des actions assez violente quand même. L'auteur arrive a nous tenir en suspend tout le long du livre car l'histoire est très flou, on arrive pas à tout comprendre et vu que je voulais comprendre bah j'ai lu jusqu'à la fin. Des détails me chagrine mais l’additivité de ce livre m'a empêché de le refermer. Spoiler(cliquez pour révéler) Par exemple je n'arrive pas à comprendre comment Aidlinn pouvait retourner tout le temps vers cet homme malgré les horreurs qui lui a fait vivre, elle n'a pas d'amour propre et je trouve ça dommage; elle fait la girouette entre les deux garçons et pour notre époque c'est assez choquant mais pour celle ou c'est je trouve ça vraiment aberrant.. Beaucoup de petits détails sur l'époque ne sont pas juste et je trouve ça dommage. Si on veut écrire un livre dans une époque passé, nous n'avons pas le droit de faire des bavures

Afficher en entier
Bronze

Je suis assez perturbée par cette lecture.

Parce qu'au fur et à mesure que je lisais, je repérais ses points faibles et ses défauts...qui sont assez nombreux quand on y pense.

Et pourtant, j'ai lu ce livre d'une traite, ne pouvant presque plus le reposer avant de l'avoir terminé. Et c'est là que ça m'intrigue, j'ai trouvé ce livre addictif et plaisant à lire alors qu'une multitude d'éléments auraient vraisemblablement dû me gâcher cette lecture. Et honnêtement, je ne comprends pas pourquoi ça ne l'a pas fait.

Un livre plaisant à lire donc, mais très loin du coup de coeur à cause, justement, de tous ses défauts. Ce qui est dommage, parce que ce livre avait beaucoup de potentiel.

Pour commencer avec le style, malgré quelques formules maladroites, il est globalement agréable à lire, sans forcément être extraordinaire, convient bien au contenu.

Niveau contenu...Eh bien l'ambiance et l'univers sont très bien mis en contexte. On y croit, et on se croirait même sur les lieux, c'est peut-être en partie ce qui en fait sa force. Quant au scénario, eh bien ça commençait plutôt bien. L'histoire est intéressante, et comme ce n'est pas le genre de sujets que je lis habituellement, ça m'a changé, et j'ai plutôt bien aimé. Et sur un certain point, l'intrigue était plutôt bien maîtrisée. Sauf que... Déjà, au bout d'un moment, ça devient rébarbatif. On tourne en rond et tout finit par se ressembler Spoiler(cliquez pour révéler)avec Aidlinn qui s'offusque qu'on lui ait encore joué un sale coup... Et ça un trop grand nombre de fois. Surtout que ce tome n'est pas très long, et que ça donne l'impression d'une succession d'événements ponctuels peu développés. Ceci-dit, ça s'ajoute à quelques problèmes de vraisemblance. Pas forcément du point de vue de l'intrigue en elle-même mais plutôt de celui des personnages.

J'ai effectivement trouvé que les personnages avaient tendance à avoir des réactions totalement inappropriées et pas crédibles le moins du monde. Je me suis demandée à plusieurs reprises pourquoi tel personnage faisait ça. Parfois, ce n'est tout simplement pas logique, et même avec le décalage historique, je ne pense pas que cela aurait pu se passer réellement ainsi.

Sans compter que les personnages en tant que personnages ne sont pas terribles non plus. La plupart sont absolument odieux et insupportables : Aidlinn est juste trop chiante à tout le temps chouiner, et à garder sa mentalité naïve et fermée d'esprit qui n'évolue pas de tout le bouquin. Ewen n'est pas mieux et est beaucoup trop changeant comme personnage, il manque de stabilité. Quant aux autres, ils manquent pour la plupart de relief. Et mention spéciale pour Bradley qui ne tient pas debout une seconde tant il est déshumanisé pour tenir dans son rôle de méchant (et même Spoiler(cliquez pour révéler)l'explication de la drogue pour justifier son changement et son aspect méchant ne suffit pas. Il n'a plus rien d'humain, c'est juste une image de psychopathe en puissance sans psychologie derrière. D'ailleurs, je dois dire qu'au vu de l'histoire, je m'attendais à ce que le côté psychologique soit un peu plus développé. Je dirais même que c'est assez vide de ce côté alors qu'il y aurait sans doute matière à faire beaucoup plus.

On retrouve des problèmes même au niveau des relations entre les personnages qui restent sérieusement superficielles. Alors d'accord, on reste assez loin d'un cadre hyper niais avec de l'amour mielleux qui dégouline, mais là, c'est peut-être trop. Bon après, les questions amoureuses ne me passionnent pas souvent, mais là, on ne peut même pas appeler ça de l'amour. C'est juste du désire et des histoires de coucheries. Des histoires presque malsaines qui selon ce qu'on cherche peuvent être appréciées ou non. Dans mon cas, ce n'est pas ce qui m'a dérangé le plus, mais le fait de toujours répéter autant de fois à quel point Bidule est beau et qu'un simple sourire lui fait battre son coeur à tout rompre , ça m'a un peu gonflée.

Autrement, et dernier point qui m'a un peu dérangée, c'est les retournements de situation que j'ai trouvés un peu facile dans la mesure où la plupart sont quand même de sacrés clichés (à tel point que je ne m'y attendais pas toujours). Et ce n'est pas arrivé dans un cas unique mais à plusieurs reprises : Spoiler(cliquez pour révéler)je pense autant à l'histoire du frère mort qui n'est pas mort, ainsi que le père (d'ailleurs à ce propos, un personage qui ressuscite d'accord, mais pas deux !) ou même le rôle de Kyle dans l'histoire, on le voit de loin que c'est un traître. Sans parler de la véritable identité d'Ewen... Tous ces éléments ajoutés les uns aux autres, ça fait beaucoup trop.

Afficher en entier
Lu aussi

Ce livre n'est pas vraiment pas un coup de coeur. Autant le résumé avait l'air intéressant, autant le contenu du livre m'a laissée perplexe...

1er point negatif, le livre est très court, alors que l'auteure nous fait parvenir tout un tas d'informations, ce qui donne un résultat brouillon, non abouti, confus, on a l'impression que tout va a 200 a l'heure, lors qu'en fin de compte, il ne se passe pas grand chose.. le tout aurait gagné à être plus soigné, travaillé..

Ensuite, je dois dire que les personnages m'ont laissé de marbre.. Une Aidlinn fade, pleurnicharde, faible, elle est incapable de savoir ce qu'elle veut' ressent.. très agaçante donc.. quand aux mâles de l'histoire... Rory est tellement sournois et manipulateur qu'on peine a démêler le vrai du faux.. idem pour Kyle qui n'hésite pas a trahir Aidlinn a plusieurs reprises, alors qu'il dit l'aimer (oui au bout de 24h passées avec elle).. Bradley pour finir.. il est le méchant de l'histoire, mais en fait ce n'est pas de sa faute.. mais si mais non... bref beaucoup trop de mensonges dans cette histoire, de retournements de situation, un peu grotesque parfois.. on croit apprendre la vérité mais non c'est encore un mensonge, et ainsi de suite.. le tout est vraiment mal ficelé.. et on a du mal à suivre le cours de l'histoire, les intentions de chacun...

Au final, on a pas tout compris et on est quelque peu frustrée par cette lecture..

Le pire dans tout ça, c'est que j'ai enive de connaitre la suite.. un tome 1 qui m'a déçue, mais qui m'a rendu addictive, je n'ai pas pu le lacher avant davoir fini et j'ai déjà acheté la suite... bizarre?! Le tome 2 sera surement beaucoup mieux abouti..

Afficher en entier

Je me suis arrêté à la fin du chapitre 1, j'étais mortifié de voir toutes les horreurs qu'Aidlinn a subis.

Afficher en entier
Argent

Ce que j'ai apprécié au cours de ma lecture, c'est que je ne savais pas où voulait nous mener l'auteur... C'était blanc, puis noir, puis reblanc, mais au final que veut réellement Ewen? Et ce jeune homme? Et pourquoi? Et comment? Bah alors? Raaah!! (oui c'était mon état d'esprit!)

Ce qui m'a par contre énervée, c'est le caractère passif d'Aidlinn. Elle est attachante, mais comprenez, elle aime quelqu'un de beau. Mais ce quelqu'un se permet de la traiter comme une moins que rien, sa fiancée la maltraite par jalousie, il y a de la violence physique et psychologique, et on ne peut souffrir qu'avec Aidlinn. J'avais mal pour elle, elle se fait marcher dessus, humilier, torturer psychologiquement, ce qui montre que l'auteur a très bien mené ces passages. Elle évolue doucement, mais pas assez vite à mon gout. Quant au final...

En définitive, il s'agit réellement d'une histoire pleine de manipulation, de traitrise, de mensonge, des on dit... C'est vraiment sympas comme premier tome et le titre est tout trouvé.

http://pimhaz.blogspot.fr/2014/07/larmes-de-sang-t1-de.html#comment-form

Afficher en entier
Or

Ensuite que dire, et bien j'ai trouve cette histoire super, j'ai rigolé de certain petit passage, c'est une lecture très facile, il se lit tout seul, et ne contient pas beaucoup de page, donc c'est une lecture que l'on peut lire en une petite après midi, c'est une bonne romance historique avec un petit soupçon de Highlanders. Dans ce livre, c'est surtout la vengeance très bien orchestré qui dirige le déroulement de l'histoire et je doit dire que Rory est quelqu'un de très machiavélique qui as de la suite dans les idées, j'ai beaucoup aimé la naïveté d'Aidlinn qui au fil de sa lecture prend plus d'assurance mais reste comme même naïve à tous ce que peut dire Rory, mais j'ai hâte de voir le tome 2 pour savoir ce que va devenir le Trio : Aidlinn (l'anglaise), Rory (l'irlandais) et Kyle (le highlander).

Afficher en entier
Diamant

Wow, tout simplement!

Le Résumé m'avait accroché, la couverture était vraiment jolie et l'histoire est totalement à tomber!

Je l'ai commencé pour ma lecture du soir, vers 10 heures, pour le fermer à 11 heures... IMPOSSIBLE! À la fin du livre, je suis resté quelques minutes là, comme si j'étais en transe. J'ai trouvé l'histoire magnifique, je me suis beaucoup attaché à Aidlinn, à Kyle et même à Rory (pour ceux qui l'aime pas...)

Je recommande ce livre, sérieusement, je dis pas ça souvent, mais le livre m'a juste coupé le souffle!

Afficher en entier
Argent

Des larmes de sang est publié dans la rubrique Historique des Editions Sharon Kena. Etant une adepte de cette lecture (je ne compte plus les livres Harlequin de cette collection d'ailleurs tellement je suis fan) , je me suis laissé prendre au jeu de la romance entre nos deux protagonistes. Si la couverture de départ ne m'a pas plu je me suis laissé tenté par le résumé, qui lui m'attirait. De plus, en allant sur le site de Booknode, je me suis aperçut qu'il y avait une couverture qui, elle, est bien meilleure. Alors une question se pose : pourquoi ne pas avoir pris celle-ci ? J'avoue ne pas très bien comprendre. Le choix, bien entendu, en revient à l'auteur et à sa maison d'édition. Ensuite, ce n'est que mon avis. Dans tous les cas, je préfère celle-ci.

Bref, revenons à nos moutons. Si le résumé m'a beaucoup parlé, ma lecture s'est avérée un peu plus complexe. Si bien qu'au bout d'un moment, j'ai dû stopper pour faire le point. Dans les premières pages, je n'y ai pas comprit grand chose. Et pourtant, j'en lit des historiques. Donc Aidlinn Weiss passe la nuit avec son cousin Ewen, mais le matin les rattrape vite, et lorsque son frère à Aidlinn apprend ce qu'ils ont fait, pas d'autre choix, il l'envoie dans une maison close. La punition est vache quand même. La pauvre fille ! Mais voilà, ils sont amené à se revoir puisqu'un an passe et Ewen revient la chercher, en compagnie de sa fiancée .. Bon d'accord ! Sauf que son voyage n'est pas de tout repos. Manipulation, trahison, viol ou presque, humiliation sont au programme pour la pauvre Aidlinn. Au bout d'un moment, on se sait plus où l'on en ai vraiment. On se pose pleins de question, même concernant les personnages principaux. On se demande pourquoi il (Ewen) fait ceci ou cela ? quel est son but ? Et puis les masques tombent ... C'est la douche froide. J'en suis même venu à me dire : "Mais ce mec est immonde quoi !" Et Kyle, c'est quoi son rôle à lui aussi ? Décidément, elle n'est pas bien entourée la pauvre fille ! Pendant une grande partie de l'ouvrage, elle est malmenée, humilié publiquement, blessée, on tente de la tuer... Que d'aventure !

Alors si j'ai perdu au début le fil de l'histoire, c'est parce que tout se mélange. Si bien qu'à force de compréhension, j'ai réussit à entrer dans l'histoire. L'univers de l'auteur est assez complexe, mais je pense qu'au final, j'ai réussit à m'accrocher au personnage d'Aidlinn avant tout. Les hommes, je ne leur fais pas confiance.

Et puis finalement, la fin nous surprend. Rory ne semble pas vraiment être ce qu'il fait paraître (c'est plutôt une bonne chose) mais encore une fois, je me dit qu'il cache bien son jeu, j'ai vraiment du mal à lui faire confiance à celui-ci. Quand à Kyle, ça y est j'ai comprit ses intentions. Je ne m'attendais pas à cela, mais la réaction d'Aidlinn m'amène à croire qu'elle est plus que passionné par Rory et que le pauvre Kyle en souffre plus qu'il n'en parait. Quelque part je ne la comprend pas non plus. C'est vraiment à croire qu'elle aime se faire détester ou jouer au chat et à la souris indéfiniment.

Dans l'ensemble, j'ai passé un grand moment, même si j'étais un peu perdu en route. Il y a pas mal d'actions, de douleurs aussi (je la plains vraiment la pauvre avec sa réputation, les humiliations et tout, elle en bave assez je trouve) J'ai hâte de lire la suite, pour connaitre sa vengeance et j'attend qu'elle soit spectaculairement bien mise en scène.

Merci à l'auteur d'avoir partagé avec moi son univers et aux Editions Sharon Kena...

Enjoy !

Afficher en entier

Date de sortie

Des larmes de sang, tome 1 : Larmes noires

  • France : 2013-01-22 (Français)

Activité récente

Jus-Lis l'ajoute dans sa biblio or
2016-07-14T22:52:12+02:00

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 77
Commentaires 21
Extraits 1
Evaluations 26
Note globale 6.73 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode