Livres
450 504
Membres
395 294

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Irene-Adler 2019-03-07T15:09:41+01:00
Or

Si, pendant mes vacances dans le Sud, notre proprio nous parle d'une super balade qui ne se trouve pas sur les cartes et qu'il se met à tracer la route sur la carte, je vous jure que je fou le camp en hurlant !

Après avoir purgé sa peine de 19 mois, Théo Béranger sort de prison. Il avait cassé la gueule à son frère, le laissant avec autant de dynamisme qu'un légume passé de date. Ses 19 mois furent constitués de rapports humains violents et âpres, qu'il a passés concentré sur un seul objectif : sa libération.

S'il n'avait pas décidé d'aller faire le mariole devant son légume baveur de frère, il n'aurait pas eu les infirmiers aux fesses et n'aurait pas dû ficher le camp sur les chapeaux de roues afin de ne pas retourner à la case "prison" pour la violation de son "interdit de visite".

Son errance le mène au fin fond de la France, dans une région semi-montagneuse couverte d'une forêt noire et dense. Logeant chez des petits vieux, il se lie avec madame Mignon, qui gère le gîte...

Randonnant gaiement, nos ancien taulard va se retrouver aux prises avec deux petits vieux tellement sadiques et salauds qu'à côté d'eux, ses anciens compagnons de cellule sont des anges !

Prisonnier, obligé de les servir comme un esclave, il va perdre petit à petit son humanité pour finir quasi comme un chien. Non, comme l'ombre d'un chien...

Oh, il a bien essayé de résister, mais les vieux l'ont cassés, physiquement et psychologiquement. Il s'est résigné, lui qui voulait tant se révolter.

Pourtant, Theo n'est pas une femmelette, j'aurais même pensé qu'il aurait résisté beaucoup plus.

Huis clos prenant, violent, inhumain... tout ça au menu.

On assiste, impuissant, à la déchéance d'un homme qui, au départ, répugnait à manger sa pitance sur le sol, apprendra à happer les os au vol où même tombé dans la crasse.

Il était devenu un chien...

L'écriture est simple, mais elle fait mouche parce que l'auteur ne décrit pas des scènes de tortures abominables, mais notre imagination fait le travail lorsqu'elle suggère avant de nous balancer le tout en pleine figure.

La narration est à la première personne, renforçant le sentiment du lecteur qu'il lit le journal écrit par Théo lui-même. le prologue en avait déjà ajouté une couche : "Non, non, ce n'est pas l'auteur qui écrit, mais c'est bel et bien Théo" me suis-je dit, complètement immergée dans le récit.

Les personnages des deux vieux sont des salauds de première, rien ne les excuse, et on s'attache à Théo. Lui qui était un peu arrogant au départ va manger son pain noir et j'ai ressenti de l'empathie pour lui.

Ambiance tendue comme une corde de violon jusqu'à la fin, suspense psychologique assez lourd qui laissera le lecteur vidé.

L'auteure est vache et j'aime ça ! Et en plus, la boucle est bouclée.

PS : j'aime bien les Rottweiler, moi... Théo aussi je pense.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par roquain 2019-02-25T20:37:48+01:00
Or

Ce livre reflaite a quel point l'homme peut devenir sombre voir animal.

La pitié la douceur n'existe pas a travers l'histoire Des noeuds d acier

Une histoire qui vous transporte par sa noirceur

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JeanGuy 2018-12-19T16:46:20+01:00
Or

Bien ecrit - Atmosphère pesante du début à la fin. Là Sisyphe n est jamais heureux. .. à lire pour relativiser nos misères quotidiennes..Théo, un caractère fort, sort de prison. Avant de rejoindre son amour de toujours, il ira faire une petite visite à son frère. Après cette visite pour le peu inhabituelle, il souhaite prendre un peu de recul afin de mieux retrouver Lil. Il Arrivera au hasard de sa route dans une petite maison d’hôte perdue au fin fond de la campagne et sera accueilli par une vieille vraiment sympathique. C’est au cours d’une petite randonnée conseillée par la petite vieille, qu’il fera la rencontre de deux vieillards. A cet instant, sa vie basculera dans un enfer sans nom. Sandrine Collette avec sa plume travaillée et la construction maîtrisée de son roman fait basculer le lecteur dans l’enfer de Théo. L’angoisse vous prend au trippe et ne vous lâche pas une seconde. Une lecture addictive.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alyssa2410 2018-11-05T15:04:52+01:00
Or

Avec « des nœuds d’acier », Sandrine Collette frappe fort et nous entraine véritablement au cœur de l’horreur. L’histoire est lourde, difficile, dérangeante et oppressante et ne pourra que marquer les lecteurs puisqu’elle nous donne le sentiment d’être mal à l’aise. Néanmoins, pour moi ayant lu « Les morsures de l’ombre » de Karine Gièbel pour lequel j’avais eu un coup de cœur, le parallèle est beaucoup trop proche pour ne pas faire de comparaisons. Le livre de Sandrine Collette m’est donc apparu plus « ennuyeux », moins haletant et oppressant et surtout le final ne m’a absolument pas épaté.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nolany 2018-10-22T10:06:17+02:00
Bronze

J'ai aimé le concept et le déroulement de l’histoire, la mise en avant de la folie, de la torture, de la violence et de l'esclavage mais j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup de longueurs et de flashback inutiles dans ce livre. Au final, J'ai tout de même passé un bon moment de lecture, c'est le premier livre de Sandrine Collette que je lis et je pense retenter l’expérience bientôt.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chouchoune18 2018-09-07T18:59:01+02:00
Lu aussi

Livre prenant qui laisse s’installer en nous une certaine angoisse.

Certains passages sont difficiles à lire et la cruauté de certains personnages est rageante.

Quelques longueurs par moment mais cela va bien au roman.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Bibiche01 2018-08-02T01:01:38+02:00
Diamant

Je viens de terminer ce livre que j’ai adoré même s’il y a des passages assez durs.

Le fait que ce soit une histoire vraie augmente le stress.

C’est le premier roman que je lis de cette auteure qui m’a un peu rappelé l’écriture de Karine GIEBEL.

J’en ai 3 autres dans ma PAL et j’ai hâte de lire les suivants !

Je vous recommande en tout cas celui-ci !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nicy70 2018-07-19T14:09:19+02:00
Bronze

Il s'agit d'un thriller psychologique qui malgré les avis très positifs partout m'a laissé perplexe. les personnages sont bien décrit mais j'y ai trouvé des longueurs. Ce livre n'est pas le meilleur du genre pour moi.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CarolinaBouquine 2018-04-27T00:28:34+02:00
Lu aussi

Des noeuds d’acier est un thriller psychologique intéressant dans le fond mais pour être honnête je m’attendais à mieux et j’ai aussi lu mieux dans ce genre là. Cela dit, bravo à Sandrine Collette pour avoir si bien décrit les sentiments des personnages.

https://carolinabouquine.wordpress.com/2018/04/26/des-noeuds-dacier-de-sandrine-collette/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sandy02 2018-04-24T17:18:36+02:00
Or

Epoustouflant !!! C'est le premier roman de Sandrine Colette que je lis et je ne suis pas déçue ! Un thriller digne de Pierre Lemaître, Franck Thilliez ou encore Nicci French !!! L'horreur tant physique que psychologique est parfois à la limite du supportable. Et pourtant, il est impossible de décrocher de ce roman hyper addictif.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode