Livres
558 578
Membres
606 988

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Des souris et des hommes



Description ajoutée par petitemadame 2010-08-18T10:53:09+02:00

Résumé

Des souris et des hommes (Of Mice and Men) est un roman de l'écrivain américain John Steinbeck publié en 1937. Il est avec Les Raisins de la colère l'œuvre la plus connue de l'écrivain.

George Milton et Lennie Small sont deux amis qui errent sur les routes de Californie en travaillant comme journaliers de ranch en ranch. George et Lennie partagent depuis toujours le même rêve : posséder un jour une petite exploitation, pour y vivre « comme des rentiers » et y élever des lapins. Lennie nourrit une passion bien enfantine : il se plaît énormément à caresser les choses douces. Doté d’une très grande force physique, il ne parvient pas à dominer sa puissance hors de l'ordinaire. Il est également intellectuellement déficient, et passe constamment pour un « idiot ».

Cela finit par lui causer des ennuis avec Curley, le fils du patron, et avec sa femme. En effet, la belle et jeune femme de Curley va proposer à Lennie de toucher ses cheveux. Mais tout va mal tourner.

Afficher en entier

Classement en biblio - 3 866 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par rollitup 2013-07-30T12:15:22+02:00

"Georges peut te dire un tas de conneries, et ça n'a pas d'importance. Ce qui compte c'est parler. C'est être avec un autre. Voilà tout."

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

Une fois encore Steinbeck bouleverse et chavire les sens . L'histoire de deux hommes si proches qui devront malgré tout se séparer . En ancrant ses personnages dans cette Amérique qu'il affectionne tant , Steinbeck nous livre une leçon poignante sur les différences et sur la férocité des sociétés ( de la société des hommes). A lire !

Afficher en entier
Argent

Ce roman est une fresque de l'Amérique profonde des rangers et des préjugés. Celle qui veut que les pauvres restent pauvres, les riches encore plus riches, les noirs et les infirmes laissés pour compte. Un regard lucide et sans compromis de la misère psychologique.

C'est une histoire tragique et profondément humaine, un hommage rendu à l'humanité, à l'amitié. Malheureusement, les hommes sont souvent bien plus cruels que les animaux et Lennie en fera la cruelle expérience.

Au fil de la lecture, je me suis aperçu que j'avais vu la première version cinématographique au CINE CLUB lorsque j'étais ado. Ce qui ne m'a pas empêché de continuer ma lecture.

C'est un chef d'œuvre dont l'écriture est simple et à la portée de tous.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par SkeletonGirl 2021-07-28T23:16:03+02:00
Or

Que dire à part que Steinbeck est un génie ? Que plus je lis ses livres et plus il devient l'un de mes auteurs favoris ? Chacune de ses œuvres est remplie d'humanité, de profondeurs. C'est l'amérique profonde,celle qu'on exècre. En bref c'est poignant de vérité

Afficher en entier
Diamant

Lire du Steinbeck c’est ouvrir la fenêtre sur un monde sensible et rustre. DES SOURIS ET DES HOMMES est une histoire d’une banalité affligeante. Oui mais de celle qui vous pousse dans les retranchements sans que vous vous en aperceviez. C’est l’histoire intemporelle d’une amitié sans limite. Une de celles pour laquelle vous serriez prêt à tout, même à balancer vos rêves aux oubliettes et poursuivre un de ceux que vous confectionneriez ensemble.

Conte moderne où se côtoient la force de la vie et l’âme d’un enfant emprisonné dans le corps d’un homme hors norme. Lennie est un mastodonte, une force de la nature, dont il n’en mesure pas les conséquences éventuelles. Lennie est un fin observateur et un doux rêveur. Il sait qu’il est un poids pour Georges et lui est reconnaissant de prendre soin de lui. Mais Lennie a des impulsions qu’il n’arrive pas à maîtriser. Ses émotions le fracassent et le poussent souvent à commettre l’irréparable. Un lourd fardeau pour ce binôme qui se plaît à vagabonder sur les routes, de ranch en ranch. A chaque fois, un nouveau départ, un nouvel espoir de mettre assez d’argent de côté dont le but précieux est d’acheter leur propre ranch où lapins et chien feraient le bonheur de Lennie.

Steinbeck nous livre au cours de ce court roman le portrait intimiste de ces personnages mythiques de l’ouest où la nature a une place primordiale mais où les hommes se complaisent dans cet état de rigueur absolu. Les simples moments de bonheur se résument à la sortie en ville, à ce jeu devant le dortoir, à la cigarette, à la boisson. La parole est rude, les rêves un doux euphémisme. L’homme jaloux, le vieux grabataire, le noir exclu, le blanc et son flingue, l’intelligent, la femme désillusionnée. Les mots sont superflus alors que les actions et les gestes sont valeurs d’or. La tristesse est un état nauséabond et les souvenirs un passé lointain. Pourtant l’arrivée de Lennie et de Georges va bouleverser ce quotidien monotone. Et les mots vont fleurir et s’épancher et pourquoi pas panser ces vielles blessures.

La plume de Steinbeck a ce quelque chose d’extraordinaire qui vous capture en un rien de temps. Sans filtre, sans enjolivement, il narre la réalité, crue et dure. Le monde alors de ces travailleurs prend forme sous vos yeux et vous devenez cette petite souris spectatrice malgré elle de ce monde introverti et captif de mœurs.

Puissant et sensible, DES SOURIS ET DES HOMMES a cette particularité de vous surprendre par cette simplicité si proche de la réalité. De nombreuses subtilités sont glissées ici et là et c’est un roman que je relirais plus tard afin d’en mesurer toute sa splendeur. Je découvre Steinbeck pour la première fois et c’est une merveilleuse rencontre que je vais poursuivre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par EloHailone 2021-06-23T12:06:01+02:00
Or

Des souris et des hommes est donc un roman court, qui nous relate sans fioriture l'histoire de George et Lennie, des journaliers qui travaillent dans des fermes afin de gagner leur vie. Au tout début, j'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire. Le contexte ne m'est pas du tout familier, les personnages sont un peu perturbant de prime abord, George en racontar à la grande gueule et Lennie que l'on comprend tout de suite légèrement différent et un peu simplet... mais ce n'est l'histoire que d'une petite vingtaine de pages.

Ce que j'ai beaucoup aimé par la suite, ce sont justement les personnages, bien plus profonds et touchants que ce que je ne me l'étais figuré au départ. Le cœur du roman réside autour de Lennie, ce grand dadais maladroit et trop simple d'esprit, dont le seul rêve, l'unique ambition, est d'avoir un peu de terre afin de pouvoir s'occuper des lapins, comme le lui raconte George. George, que je trouvais rustre et agaçant dans sa première apparition, n'est en réalité qu'un pauvre bougre comme les autres, qui s'occupe de surcroît de Lennie, qui a un talent naturel pour s'attirer des ennuis. Je l'ai trouvé touchant, j'ai adoré l'entendre raconter leur rêve, leur terre d'Eden toute simple et pourtant que l'on devine déjà inaccessible. Il y a enfin Candy, qui se joint à eux dans leur utopie, qui m'a aussi beaucoup touchée, par son espoir insensé, par la rudesse de sa vie que l'on aperçoit puis devine aisément... parce qu'il est comme tous les autres, un pauvre bougre qui voudrait un peu de paix.

L'atmosphère du roman m'a également rapidement emportée. Découpé en six chapitres qui m'ont donné l'impression d'assister à six scènes, presque comme si je me retrouvais dans un scénario, chaque partie m'a intéressée par les idées qu'elle présentait, par les facettes de la vie des personnages qui m'étaient révélées. Ce n'est qu'au bout du troisième chapitre que j'ai pleinement compris que j'avais les pieds dans une tragédie, et que l'issue à commencé à se révéler à mes yeux. J'aurais voulu y croire mais je savais déjà. Ça ne m'a pas dérangé, je n'en ai que plus aimé l'histoire.

Ce premier roman que je découvre de John Steinbeck me donne encore plus hâte de découvrir les autres. J'aime sa façon concise de décrire les choses, l'humanité de ses personnages, la fatalité qu'il souligne dans la vie de ceux qui n'ont rien ou presque. Des souris et des hommes est un grand classique dont j'ignorais totalement l'existence, et je suis heureuse d'en avoir fait la découverte. Finalement ce n'est pas si mal les listes de livres à avoir lu dans sa vie !

Lien vers l'article : https://www.lesplaisirsdesmots.fr/des-souris-et-des-hommes/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lucie-Tavelli 2021-06-05T18:28:14+02:00
Pas apprécié

Une de mes pires lectures de collège et dont j'ai vu l’adaptation au Théâtre.

C’est une histoire cruelle à mon goût et je ne parle même pas de la fin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bertijeg 2021-05-16T12:04:41+02:00
Or

Classique de la littérature américaine et grande leçon de vie. Il ya tellement à apprendre de l'amitié qui lie George et Lennie, mais aussi de la solitude que peut éprouver chaque personnage et du rêve qui les anime. Ce livre se lit très rapidement, je le recommande à tous ceux qui veulent faire une pause entre deux longues lectures... ou bien juste découvrir la littérature américaine des années 30!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sibeldmrl 2021-05-14T00:08:51+02:00
Or

J'ai adoré ma lecture, c'est un classique abordable et passionnant. Lennie est un personnage très attachant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LadyEnjolras 2021-05-05T18:00:40+02:00
Diamant

Absolument brillant ce petit roman qui met en scène deux personnages dont leur relation est indissociable.

L'histoire est certes simple, mais la plume de l'auteur qui nous fait passer aux lecteurs est étonnamment puissant et nous laisse pousser dans de profondes réflexions sur la fin du livre. Je l'ai trouvé beau et à la fois horrible. Je vous le conseille de lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par p0gues4life 2021-05-01T15:42:15+02:00
Pas apprécié

J’ai bien aimé cette histoire et j’ai trouvé le personnage de Lennie très attachant!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MGT_ 2021-04-29T21:53:47+02:00
Argent

Un roman que j'ai du lire dans le cadre de ma scolarité et que j'ai bien accroché. L'histoire entre les deux amis et leur errance au rythme du travail et des discussions.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par _Cendre_ 2021-03-19T15:11:16+01:00
Diamant

Un gros waouh pour ce titre de John Steinbeck, un auteur classique américain qui aime bien décrire la vie de personnages "pequenauds de Californie".

En fait en lisant la préface, que j'ai trouvée très intéressante (à part qu'elle dévoile la fin !), je me suis souvenu que j'avais déjà lu Steinbeck à 10-11 ans avec le Poney Rouge. Clairement c'est trop jeune pour lire ce livre, qui est dur psychologiquement et je n'en gardais pas un super souvenir. Mais tout ça pour dire que la plume de Steinbeck est très très simple. Ce sont des phrases très courtes, presque sans descriptions. Les pensées des personnages sont quasiment toutes passées sous silence et la description des lieux est réduite à son minimum. le roman est presque uniquement articulé autour de dialogues. Ce sont des gens "simples" donc les discours sont très terre à terre... à première vue. Car en fait c'est tout ce que l'on devine derrière ces mots qui est intéressant.

Des Souris et des Hommes, pour ceux qui l'ignorent, c'est l'histoire de deux hommes, Lennie le costaud simple d'esprit et George, nerveux et malin, qui sillonnent la Californie à la recherche de petits boulots pour se payer le petit lopin de terre de leur rêves. Lennie n'est pas méchant mais bête comme ses pieds et il ne connait pas sa force herculéenne. Il adore les animaux et leur faire des caresses : souris (d'où le titre), lapins, chiots, etc.. George essaie de se débrouiller pour s'occuper de lui et leur trouver du travail pour survivre.

L'histoire, très courte, se déroule sur quelques jours uniquement, lorsque George et Lennie dégottent un job dans un énième ranch vers Salinas. Et ils vont devoir composer avec les autres personnalités du ranch, tous plus ou moins aussi paumés et "bruts de décoffrage" que nos deux protagonistes. Les évènements qui vont se produire avec les autres employés du ranch sont au centre du roman. Pas grand chose en fait mais des dialogues délicieux qui soulèvent avec simplicité et sobriété les nombreux malaises qui rongent la société. C'est une lecture profonde sous ses airs naïfs.

En résumé, une lecture incroyable. Court, simple et percutant. Beau, rude et tragique. Un classique à lire absolument. Je finis la gorge serrée et je recommande à tout le monde surtout que le livre est tout petit et se case très facilement malgré les agendas livresques de ministres de certains d'entre vous.

Afficher en entier

Date de sortie

Des souris et des hommes

  • France : 2011-11-17 - Poche (Français)

Activité récente

jolou l'ajoute dans sa biblio or
2021-06-14T11:24:50+02:00

Titres alternatifs

  • Of mice and men - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Quizz terminés récemment

Les chiffres

lecteurs 3866
Commentaires 467
extraits 46
Evaluations 852
Note globale 7.58 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode