Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
Par anonyme le 25-03-2014 Editer
Des vies en mieux
Les gens qu’on aime, on ne les rencontre pas, voyons, on les reconnaît.
Par anonyme le 25-03-2014 Editer
Des vies en mieux
Résumons : ce qu'il faut, c'est être égoïste. Au moins un peu égoïste. Sinon tu ne vis pas vraiment et à la fin, tu meurs quand même.
Par Poupette_14 le 18-04-2014 Editer
Des vies en mieux
Elle a de la chance, elle appartient à cette catégorie d'êtres humains qui trouvent des causes et des solutions à tout : les acariens, le droit de vote des immigrés, la fermeture de la droguerie de la rue Daguerre, les verrues de son père et ma mélancolie. D'une certaine façon, je l'envie. J'aimerais être ainsi tenu.
J'aimerais que tout soit aussi simple dans ma tête, aussi facile, aussi... matérialisable.
Par Rowenas-diadem le 13-05-2014 Editer
Des vies en mieux
Mais Mathilde... mais c'est magnifique de souffrir quand on est en bonne santé. C'est un privilège! Il n'y a que les morts qui ne souffrent plus! Réjouis-toi, ma belle! Va, cours, vole, espère, plante-toi, saigne ou festoie, mais vis! Vis un peu!
Par anonyme le 25-03-2014 Editer
Des vies en mieux
Il arrive toujours un moment où il faut aller chercher sa chance par la peau du cou et essayer de l'émouvoir en misant le tout sur le tout
Par SoLiG le 10-01-2015 Editer
Des vies en mieux
J'aimerais que tout soit aussi simple dans ma tête, aussi facile... aussi matérialisable.
Ne jamais douter. Trouver toujours des suspects, des fautifs, des coupables. Foncer dans le tas, trancher dans le vif, sommer, juger, sabrer, sacrifier et avoir la certitude que mes vapeurs de chochotte existentialiste se dissiperont au début du printemps pour disparaître complètement avec 200 euros de plus sur ma feuille de paye...
Hélas, je n'y crois pas un seul instant.
Par Didie6 le 28-11-2014 Editer
Des vies en mieux
"L'amour, on le reconnaît au souk qu'il fout en débarquant".
Par Poupette_14 le 18-04-2014 Editer
Des vies en mieux
Dieu sait si j'aimais mes parents, ces gens posés, tranquilles et discrets, mais comme j'aurais apprécié qu'ils me confient ce secret en plus de leur affection... Que le bonheur était dans les escaliers et qu'il ne fallait pas avoir peur. Peur de faire du bruit, peur d'être heureux, peur de déranger les voisins et de jurer toute la sainte tripaille de son cœur.
Par SoLiG le 10-01-2015 Editer
Des vies en mieux
J'aurais vingt-sept ans en juin et je n'arrive pas à savoir si c'est encore jeune ou si je suis déjà vieux. Je n'arrive pas à me situer sur la frise. C'est très flou, cette affaire.
Par moorgane le 30-06-2014 Editer
Des vies en mieux
"Pff...
Quoi, pff? Qu'est ce qu'il y a? Pourquoi tu te renfrognes?
J'ai peur de souffrir encore ...
Mais Mathilde...mais c'est magnifique de souffrir quand on est en bonne santé. C'est un privilège! Il n'y a que les morts qui ne souffrent plus! Réjouis-toi ma belle! Va,cours, vole, espère, plante-toi, saigne ou festoie, mais vis! Vis un peu! "
Extrait p.119
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.