Livres
458 599
Membres
412 214

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par nini84 2015-09-18T21:36:04+02:00

-Je t'aime. Lorsque tu es entrée dans ma vie, je te ne connaissais pas. Nan prenait le pas sur tout le reste. Mais tu as changé cela. Tu as bouleversé mon univers. J'allais tout te raconter mais ma mère est rentrée à la maison plus tôt que prévu. Je craignais tant de te perdre que c'est ce qui a fini par se produire. Rien ne te prendra plus à moi. Je passerai le reste de mon existence à te prouver que je t'aime. toi et ce bébé, ajoutai-je en touchant son ventre plat et la faisant trembler, vous êtes ma priorité.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Tiate 2016-05-02T13:03:02+02:00

- Je ne peux pas t'imposer ça. Je ne peux pas être un obstacle à ton futur. Tu as toutes les cartes en main. Je t'ai promis que tu ferais partie de la vie de notre bébé. Cela ne changera pas lorsque tu auras le sentiment que tu es prêt à partir. Je te laisserai toujours le voir.

- N'ajoute rien. Je te jure, Blaire, que je suis à deux doigts de te jeter à l'eau. (Il se releva, sans me lâcher du regard.) Aucun homme n'a jamais aimé une femme comme je t'aime. Rien ne passera jamais avant toi. Je ne sais pas comment te prouver encore que je ne te laisserai plus tomber. Je ne te blesserai pas. Tu n'as plus à être seule. J'ai besoin de toi.

Afficher en entier
Extrait ajouté par nini84 2015-09-18T21:35:12+02:00

Je craquai et me penchai, mon pouce venant caresser sa pommette puis se perdre dans ses cheveux soyeux qui me subjuguaient depuis le jour où j'avais posé les yeux sur elle pour la première fois.

-Je ferais n'importe quoi, Blaire, absolument n'importe quoi, uniquement pour me trouver à tes côtés. je n'arrive pas à penser à quoi que ce soit d'autre à me concentrer sur autre chose. Alors n'imagine pas une seule seconde que tu me déranges. Tu as besoin de moi, je suis là.

Afficher en entier

La porte de la salle de bains se referma et mon cœur s’emballa à la perception du bruit familier du verrou qui s’enclenchait. Pas de doute, il voulait aller plus loin après notre intermède à l’extérieur et sa proximité me mettait tellement en appétit que je n’allais pas avoir les idées claires.

Il repoussa mes cheveux sur mon épaule pour dégager ma nuque. Lorsque ses lèvres chaudes touchèrent ma peau nue, je poussai un gémissement, à n’en pas douter. Il avait les mains sur ma taille et il m’attira encore plus à lui.

— Tu me rends dingue, Blaire. Vraiment complètement dingue, me murmura-t-il à l’oreille.

Je dus faire appel à toute ma volonté pour ne pas poser ma tête contre son épaule.

— C’était quoi, là, dehors ? Tu m’as tellement excité que je ne vois plus clair. Je ne pense qu’à toi.

http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lily01 2015-09-26T19:02:31+02:00

Comment avais-je pu croire pendant une seconde que je survivrais sans ça... Sans Elle?

Afficher en entier
Extrait ajouté par nini84 2015-09-18T21:35:02+02:00

La porte s'ouvrit sur une Bethy souriante. Pourquoi? Elle ne m'avait pas lâchée lorsqu'elle m'avait surprise dehors.

-Tes hormones donnent le la, déclara-t-elle après avoir soigneusement refermé derrière elle.

-Quoi?

Je ne comprenais pas de quoi elle parlait. Elle pencha la tête sur la côté.

-Tu n'as pas lu ces prospectus que le docteur t'a donnés? Je suis sûre que l'un d'entre eux en parle.

J'étais perdue.

-Du fait que je sois incapable de me contenir en présence de Rush?

Afficher en entier
Extrait ajouté par Tiate 2016-05-02T12:55:42+02:00

- Personne ne passe avant toi, dis-je en détachant chaque syllabe.

Elle avait les yeux brillants de larmes. Elle secoua la tête. Je détestais qu'elle ne puisse me croire.

- Je t'aime. Lorsque tu es entrée dans ma vie, je ne te connaissais pas. Nan prenait le pas sur tout le reste. Mais tu as changé cela. Tu as bouleversé mon univers. J'allais tout te raconter, mais ma mère est rentrée à la maison plus tôt que prévu. Je craignais tant de te perdre que c'est ce qui a fini par se produire. Rien ne te prendra plus à moi. Je passerai le reste de mon existence à te prouver que je t'aime. Toi et ce bébé, ajoutai-je en touchant son ventre plat et la faisant trembler, vous êtes ma priorité.

- Je veux te croire, dit-elle à travers ses sanglots.

- Laisse-moi t'en apporter la preuve. Si tu t'en vas, ce sera impossible. Tu dois rester avec moi, Blaire. Donne-moi une chance.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Aur31 2016-04-19T18:10:03+02:00

Elle se laisser aller contre moi. Lorsqu'elle essaya de se libérer, ma main vint serrer son sein gauche, l'arrêtant en plein mouvement. Un petit bruit, proche du gémissement, lui échappa. J'effleurai son téton du pouce, et elle se retint de nouveau à moi. Aux chiottes la relation sans sexe. Comment étais-je supposé ne pas prêter attention à cela ?

- Je t'en prie, Rush. J'ai besoin que tu le fasses, supplia-t-elle.

Que je fasse quoi ? Attends... est-ce que ses rêves étaient...

- Blaire, tes rêves sont d'ordre sexuel ?

Elle gémit et opina tandis que je pinçai son mamelon.

- Oui, et j'en ai assez de me réveiller excitée, murmura-t-elle.

Afficher en entier

J'allai examiner l'appareil.

— C'est avec ça qu'on voit le bébé ? m'enquis-je, me demandant comment ils s'y prenaient exactement.

— Oui. Comme Blaire n'a qu'une couverture médicale de base, nous devons utiliser celui-ci, autrement nous avons le nouvel appareil 3D que la plupart des mères choisissent, et j'aimerais bien que cet examen soit pris en charge parce qu'on peut y discerner le fœtus très clairement ! Mais ce n'est pas le cas.

Je m'immobilisai et mon regard passa de la machine à l'infirmière. Blaire n'avait qu'une faible couverture médicale ? Quoi ? Je n'avais même pas réfléchi au fait qu'elle avait besoin d'une mutuelle. J'avais toujours bénéficié de ce que l'argent pouvait offrir de mieux, ce n'était pas quelque chose qui arrêtait mes pensées.

— Je veux le 3D. Je paierai ce que ça coûte, mais je veux ce que ce cabinet peut offrir de mieux.

L'infirmière jaugea rapidement mes boucles d'oreilles et mon tee-shirt qui avait connu des jours meilleurs. Mon père me l'avait donné après l'une de ses tournées, cinq ans plus tôt. Il me plaisait bien parce qu'il me collait au corps et que Blaire semblait aimer les vêtements moulants sur moi.

— Heu… Je ne suis pas sûre que vous conceviez le coût d'un tel examen. C'est très mignon de votre part de vouloir offrir à Blaire une telle expérience, mais c'est très…

— Je peux payer tous les examens possibles et imaginables. Je vous ai dit que je le ferai. Je veux la meilleure échographie pour Blaire et mon bébé.

L'infirmière allait répliquer quand Blaire nous rejoignit, une mince chemise en coton sur le dos.

— Je vous en prie, ne discutez pas avec lui. Il vous créera des problèmes. Je ferai l'examen en 3D.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Tiate 2016-05-02T12:50:21+02:00

- J'ai choisi de t'emmener aujourd'hui parce qu'il n'y a rien que je préférerais plus que d'être près de toi. Je te conduis parce que je suis un homme désespéré qui irait jusqu'au bout du monde si tu me le demandais.

Je craquai et me penchai, mon pouce venant caresser sa pommette puis se perdre dans ses cheveux soyeux qui me subjuguaient depuis le jour où j'avais posé les yeux sur elle pour la première fois.

- Je ferais n'importe quoi, Blaire, absolument n'importe quoi, uniquement pour me trouver à tes côtés. Je n'arrive pas à penser à quoi que ce soit d'autre, à me concentrer sur autre chose. Alors n'imagines pas une seule seconde que tu me déranges. Tu as besoin de moi, je suis là.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode