Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de DesLivresEtDesMots125 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Les Misérables, Tome 1 Les Misérables, Tome 1
Takahiro Arai    Victor Hugo   
Grâce à ce manga que je suis devenue incollable aux Misérables ! La première fois que j'ai lu ce livre, j'ai dû à entrer car quelques personnages sont représentés un animal, puis j'ai relu pour essayer de mieux comprendre, franchement j'ai totalement adoré ! Et j'ai commencé à lire Les Misérables en abrégé, je l'ai dévoré mais il manquait la beauté donc j'ai commencé à lire Les Misérables en intégral. Et là je suis tombé amoureuse de ce magnifique roman !!! D'ailleurs l’adaption en manga est super, les dessins lui vont vraiment très bien !
La Guerre des Clans, Cycle 4 : Les signes du destin, Tome 3 : Des murmures dans la nuit La Guerre des Clans, Cycle 4 : Les signes du destin, Tome 3 : Des murmures dans la nuit
Erin Hunter   
L'histoire de ce tome s'assombrit encore un peu plus. Nuage de Lys a fait de mauvais choix dans le tome précédent, et voilà que les répercutions arrivent. Une guerre entre les Clans est en approche. Le peu de confiance qu'il y avait entre les quatre chefs de Clans a complètement disparu suite à de vieilles querelles ravivées.

L'histoire autour de Nuage de Lys est toujours aussi intéressante. Elle s'est enfin rendu compte (grâce notamment à sa sœur, Nuage de Colombe) qu'elle avait fait de très mauvais choix mais il lui est maintenant impossible de faire demi-tour. Elle va essayer, tant bien que mal de réparer ses erreurs.

Du fait de cette histoire plus intrigante, le quotidien des chats est un peu mis de côté pour ce concentrer sur le ressenti des deux sœurs et les problèmes qui s'annoncent.
A un moment donné nous allons aussi nous immiscé dans le Clan de l'Ombre grâce au guérisseur. C'est un moment que j'ai apprécié. Car depuis le début de la série c'est surtout le Clan du Tonnerre qui est mis à l'honneur.

Les deux tomes suivants vont, à mon avis, être bien plus sombre. Aucun clan n'est à l'abris du danger.

par 327e
Les Enquêtes de Laurie Moran, Tome 4 : La Reine du bal Les Enquêtes de Laurie Moran, Tome 4 : La Reine du bal
Mary Higgins Clark    Alafair Burke   
On peut bien tout avoir dans la vie... l'amour, la gloire, l'argent, mais personne ne semble à l'abri d'un meurtre crapuleux!

Virginia Wakeling avait tout pour être heureuse dont une fortune colossale. Son défunt mari Robert avait réussi dans les affaires et créé un empire. Depuis son décès, les enfants s'occupaient de l'entreprise et Virginia distribuait sa fortune auprès de différentes œuvres caritatives, dont le Metropolitain Museum. En dehors de tout cela, elle avait rencontré un charmant jeune homme qui l'avait séduite et dont elle semblait amoureuse. D'ailleurs, il désirait l'épouser. Les enfants étaient contre cette idée en argumentant que celui-ci était avec elle pour son argent! Était-ce le cas?

Le soir le plus attendu de l'année, Virginia revêtit sa jolie robe et se rendit au gala au bras de son amant Ivan. Ses deux enfants et son gendre ainsi que le neveu de son défunt mari étaient présents. Mais voilà qu'au cours de la soirée, elle s'est rendue seule sur la terrasse extérieure et fut projetée par-dessus la rambarde. Le système de caméra était en entretien ce soir-là. Quel drôle de hasard n'est-ce pas?

Laurie Moran n'était pas très emballée de faire une émission sur ce décès. Pour elle, c'est trop tôt et la police n'a pas encore fermé le dossier, mais Ryan est tellement convaincu qu'Ivan est innocent, qu'il réussit à la convaincre et Laurie décide d'enquêter. Ce n'est pas sans risques! Certaines personnes auraient préféré que les soupçons continuent de planer sur Ivan. Qui avait donc intérêt à vouloir que Virginia meure? Surtout sachant qu'elle voulait se remarier et modifier son testament!

La couverture de ce bouquin est vraiment très jolie et le titre est assez évocateur de l'ambiance qui règne comme toile de fond. Les jolies robes, les gens riches et célèbres et le tout dans un magnifique musée. J'étais déjà conquise!

Je dois avouer que je n'ai pas lu les tomes précédents de cette saga. Les auteures font plusieurs clins d'œil aux enquêtes précédentes afin de nous aider à mieux comprendre l'évolution des personnages. J'ai tout de même eu parfois le sentiment de passer à côté d'un petit quelque chose. Surtout concernant la relation amoureuse de Laurie et Alex. Je vous conseille donc de les lire dans l'ordre afin de vraiment apprécier le récit.

Les auteures ont eu une excellente idée de créer cette émission Suspicion comme élément déclencheur de leurs enquêtes. C'est d'un grand réalisme et cela nous aide à adhérer facilement au récit. L'intrigue en elle-même est assez simple, mais pourtant captivante. Sincèrement, j'aurais pris quelques pages de plus afin de rester dans cette ambiance.

J'ai bien aimé les personnages. Certains sont détestables à souhait et d'autres sont assez intéressants, particulièrement Laurie. Le fait qu'elle soit journaliste et qu'elle ait un père ayant travaillé en tant que policier fait d'elle une protagoniste crédible et unique. Pour une fois que ce n'est pas un détective ou un policier à la retraite!

Les auteures ont réellement su me faire aimer leurs personnages et leur émission Suspicion. Du coup, je vais reprendre cette saga du début! À suivre...

http://alapagedesuzie.blogspot.com

par alapage
La Guerre des Clans, Cycle 4 : Les signes du destin, tome 2 : Un écho lointain La Guerre des Clans, Cycle 4 : Les signes du destin, tome 2 : Un écho lointain
Erin Hunter   
Bien que nous retrouvons Nuage de Colombe, ce second tome va être un peu plus basé sur sa sœur, Nuage de Lys.

Nuage de Lys, est une jeune apprentie tout ce qu’il y a de plus normal, elle n’a pas de pouvoir comme sa sœur et bien sûr Nuage de Colombe à garder ce secret pour elle-même. Du coup Nuage de Lys se met à envier sa sœur, elle voudrait chasser aussi bien qu’elle, avoir autant d’attention de la part des guerriers et du chef du clan.

Son envie va faire d’elle un être vulnérable qui, bien malgré elle, va faire resurgir du passé d’anciens chats très redoutés des quatre clans. Beaucoup de choses négatives vont se produire…

L’histoire s’assombrit de plus en plus. Nuage de Lys va faire des choix qui auront de lourdes conséquences pour son clan.

Elle paraît assez naïve mais comment lui reprocher ? Elle est jeune, seule, et voilà que des chats venus du passé la font se sentir à part entière !
Personnellement je croise les doigts pour qu’il n’y ai pas tant de catastrophe que cela présage..

J’ai encore une fois très envie de lire la suite pour le savoir !

par 327e
The Sun Is Also a Star The Sun Is Also a Star
Nicola Yoon   
Nicola Yoon est une auteur que j’ai eu le plaisir de découvrir avec Everything Everything, une lecture aussi addictive que rafraichissante. Ouvrir un de ses livres, c’est la certitude de passer les prochaines heures alpagué à sa plume, complètement conquis par son univers le temps de quelques heures. Et avec ce deuxième titre, Nicola Yoon fait mouche. Encore ! J’ai passé un merveilleux moment avec The Sun is also a star.

Dans cette histoire, on suit deux personnages que tout oppose. D’abord Natasha, une adolescente d’origine jamaïcaine. Lorsqu’elle avait huit ans, elle est partie vivre aux États-Unis. Malheureusement, sa situation et celle de sa famille sont très précaires, et le couperet tombe : ils doivent quitter le territoire le soir-même. Pour Natasha dont toute la vie et les souvenirs se trouve aux États-Unis, la nouvelle est très dure à encaisser. De l’autre côté, on suit Daniel. Ses parents sont d’origine sud-coréenne et il est né sur le sol américain. Le jeune homme se prépare à un rendez-vous pour intégrer une prestigieuse université. Rien ne prédestinait Daniel et Natasha à se rencontrer ce jour-là. Et pourtant, le temps de 24h, ils vont vivre l’aventure la plus étourdissante de leur vie.

The sun is also a star a un petit quelque chose de magique. Un petit quelque chose qui le distingue des autres romans. Un petit quelque chose qui le rend unique en son genre. D’abord dans le choix des protagonistes principaux. Deux profils, deux caractères, deux éducations. Ils sont un peu comme les deux faces d’une même pièce. Natasha est le pragmatisme personnifié. Amère de la vie, révoltée et désespérée, elle ne croit plus en grand-chose et ne jure que par les faits. Pour Daniel, c’est bien le contraire. Si lui non plus n’a pas l’impression d’avoir le choix dans la vie, il se permet tout de même de rêver d’autre chose, de spéculer sur la vie en général et de croire. Et puis un jour, comme ça, par hasard, les vies de Daniel et Natasha se télescopent. Et ça fait de nombreuses étincelles !

On peut appréhender ce livre de multiples façons différentes. Sous des dehors simples et divertissant, il délivre beaucoup de messages et je suis certaine de ne pas en avoir fait le tour en une seule lecture. C'est un roman qui nous présente l'humain, tout simplement. L'humain sous son jour le plus avantageux, mais aussi le plus cruel ou le plus malheureux. C'est un livre qui nous parle de la vie, de la famille, du patrimoine, des petits moments de bonheur simple qu'il faut savourer, de l'importance de se souvenir et de pardonner, sur les rêves que l'on poursuit, les rêves dont on se nourrit et des murs que l'on place dans notre conscience par peur de souffrir. Il serait complètement insensé de définir The sun is also a star avec un seul mot. Parce que ce livre ne fait que parler de la vie dans sa plus pure essence.

On prend conscience de toutes ces choses au fur et à mesure de la lecture. Et c’est sûrement pour ça que ça n'a pas été un coup de cœur immédiat. Ça s'est fait petit à petit. Progressivement. Mais Nicola Yoon, aussi lentement qu’assurément, est parvenue à mettre dans le mille.

En plus de suivre Natasha et Daniel, on attrape ici et là quelques bribes d'histoires, des tranches de vie de personnes qui croisent leur route. Parfois tristes ou pleines d'espoir, ces tranches de vie ont fait vibrer la corde sensible en moi. Le plus surprenant, c’est qu’elles finissent par influencer le devenir du duo. Et pas toujours de la façon qu’on s’imagine.

The Sun is also a star, c’est aussi l'une des romances les plus douces que j'ai pu lire jusqu'à présent. Elle se laisse lire. On se surprend à baisser la garde devant les mots de Nicola Yoon. J’ai surtout apprécié de découvrir un couple mixte. Parce que là encore, ça soulève énormément de questions.

J'ai aimé découvrir et apprivoiser ces cultures qui tout à coup s'entrechoquent les unes aux autres. Ces cultures qui tentent de demeurer intacte dans une société qui a tendance à les brasser. On se rend vraiment compte à quel point l'immigration engendre des conflits intimes chez les gens. Ces immigrés qui sont malgré tout très attachés à leurs racines, qui font des enfants sur le sol américain et qui tentent de garder cette identité bien à eux, malgré les éléments extérieurs qui poussent leurs descendants à emprunter d'autres chemins. C'est un sujet qui m'a toujours passionnée, et le retrouver dans un roman aussi beau, ça n'a fait que confirmer mon coup de cœur. 

En définitive, les messages que cherchent à transmettre Nicola Yoon sont clairs. Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise façon de penser. Chacun à sa propre histoire et sa manière de voir la vie et d'appréhender l'avenir. J'ai aimé qu’elle ne nous montre pas LE chemin à suivre, mais juste tous les petits ruisseaux qui tracent leurs sillons et cherchent à se faire une place, malgré les embûches et les imprévus qu'ils rencontrent sur leur route. 

Arrivée à la fin, je n’osais croire que ça puisse se terminer comme ça après l’ascenseur émotionnel que j’avais vécu auprès de Daniel et Natasha. J’étais subjuguée et suspendue à la plume de l'auteur pour connaître le fin mot de l'histoire. Et je n’ai pas été déçue ! Ça non !

En résumé, The sun is also a star est une histoire qui se termine sans bruit, mais qui a l’effet d’un coup de poing. Je suis tombée sous le charme de Daniel, le poète optimiste et rêveur, et de la pragmatique Natasha, qui ne jure que par les faits tangibles. Nicola Yoon est une merveilleuse auteur qui a de la magie au bout de la plume. Un très beau coup de cœur pour une très belle histoire.  

Ma chronique : https://april-the-seven.weebly.com/contemporaine/the-sun-is-also-a-star-nicola-yoon
Everything, Everything Everything, Everything
Nicola Yoon   
C'est une claque majestrale que je viens de me prendre après avoir refermé ce livre.

Outre le fait qu'il soit magnifique, il est merveilleux à l'intérieur. L'histoire est puissante, pleine de beauté, et plein de bon sens.
Je ne m'attendais à rien en particulier en commençant ce livre, d'ailleurs, je ne savais même pas de quoi cela parlait, Préférant me plonger dans un univers inconnu.

C'est l'histoire de Madeline. Cette dernière a quasiment passé sa vie enfermer chez elle, protéger par des appareils de changement d'air, dans une pièce sans poussière, sans personne extérieur, sans maladie. Madeline a une maladie rare, elle est allergique au monde. Sa vie est monotone, mais elle l'aime puisqu'elle n'a connu que ça. Elle passe ses journées à lire, à étudier, et à passer du temps avec sa maman et son infirmière (meilleure amie) Carla.
Jusqu'au jour ou de nouveaux habitants emménagent dans la maison d'en face, et Oliver (plus souvent surnommé Olly), fait son apparition et va bousculer la vie de Madeline.

Ce livre m'a fait aller de découverte en découverte. Premièrement, j'ai beaucoup appris de la maladie de Madeline, la maladie de DICS. Cette dernière est expliquée de manière simple et ludique, ce n'est pas un cours, mais cela est très intéressant.
On retrouve aussi les premiers sentiments d'amour, ce que cela provoque, surtout pour une adolescente de 17 ans qui n'a encore jamais connu ça. J'ai trouvé ça magique et très mignon. On se laisse pousser des ailes, on croit vivre d'amour et d'eau fraîche... bref, j'ai toujours trouvé ce sentiment merveilleux et j'ai pris plaisir à le redécouvrir par le biais de Madeline.
On retrouve aussi les premières Aventures, avec un grand A, quand on se dit que la vie vaut la peine d'être vécu que lorsque l'on fait quelques choses d'incroyable, qui, même si cela risque de nous tuer, est merveilleux sur le coup.
On redécouvre la trahison... je dis redécouvrir car dans ce roman, on a l'impression d'être au tout début de la vie, c'est un sentiment étrange à expliquer, mais, même pour le lecteur, on a la sensation que nous aussi on découvre l'univers, au même titre que le personnage principal.

Les personnages sont tous uniques et tous magiques en même temps. Madeline, malgré sa vie plutôt morne, est un éclat de vie à elle seule, elle fourmille de joie, de bonne humeur, d'espoir, de partage...
Olly est un garçon qui n'a pas la vie facile, il est toujours en noir, signe de deuil, mais n'y prêtait pas attention, c'est un garçon charmant, attentionné et très joli, à ce que j'ai pu lire.
La mère de Madeline est étrange, et je le savais dès le début, mais c'est une mère qui aime sa fille et qui ferait tout pour elle.
Enfin Carla est une amie extraordinaire, je n'arrive pas à exprimer de mot à son encontre et préfère vous laisser la découvrir, et l'aimais autant que moi.

Le style m'a tout de suite plu de par sa simplicité, sa fluidité. Le texte est ponctué de dessin, d'illustration, de citation de Madeline, et même de mail, qui est toujours agréable à voir lors d'une lecture. Cela permet aussi de faire défiler les pages à une vitesse incroyable. J'ai beaucoup aimé cet aspect.
J'ai tout de même un petit regret. Ce livre aurait été un véritable coup de cœur si on avait eu une alternance de point de vue. Je m'explique ; j'aurais aimé savoir ce que pensait vraiment la maman de Madeline, et Olly, cela aurait donné de la profondeur à l'histoire et aurait fourni toutes les ficelles nécessaires pour le lecteur. Après tout, un lecteur est curieux et veut toujours en savoir plus.
Mis à part cela, c'est un excellent roman que je conseillerais à tout le monde, au plus jeune comme au moins jeune, aux fans de n'importe quel genre.

Ce roman est un peu un livre doudou pour moi, il me rappelle ce qui est important, il me rappelle ma jeunesse (bien que je n'ai que 20 ans!) et me fait me sentir bien.


par newmoon
The Outliers, Tome 1 : Les Anomalies The Outliers, Tome 1 : Les Anomalies
Kimberly McCreight   
Avis mitigé.

Conquise par la superbe couverture de ce roman, je me suis laissée tenter par cette lecture, sans trop savoir à quoi m'attendre.
Hors si les premières pages m'ont donné envie de lire la suite de l'histoire ; plus j'avançais dans ma lecture et plus je m'ennuyais.

Wylie, la personnage principale, m'a tout de suite plu. J'ai été touché par sa peine et sa détresse émotionnelle et je me suis complètement retrouvée dans ce personnage.
Mais malgré une héroïne charismatique, l'intrigue, quant à elle, ne m'a pas convaincue. Trop descriptions et de longueurs, tuent le rythme de l'histoire et rende celle-ci longue et pesante.
L'auteure prend son temps pour nous donner un aperçu de la relation entre Wylie et Cassie, et Wylie et ses parents. Ajouté à ça, les monologues et les doutes de l'héroïne, répétés en boucle pendant tout le roman, cela gâchent encore plus l'ensemble.
En bref, l'auteure aurait pu raccourcir son histoire d'une petite centaine de page, sans que cela nuise à son roman. Bien au contraire.

Heureusement la conclusion de l'histoire est plutôt pas mal ; quoi que peu surprenante car je l'avais vu venir des kilomètres à l'avance.

Je reste donc partagée, quant à cette lecture.
L'héroïne m'a plu mais l'intrigue met trop de temps à démarrer.

par Avalon
La Conspiration, Tome 3 : Les Confins du Monde La Conspiration, Tome 3 : Les Confins du Monde
Maggie Hall   
Une fin d'histoire palpitante, on ne peut plus lâcher le livre jusqu'à la fin. Tout est bien dosé, on a le temps de bien tout comprendre sans pour autant que l'histoire soit trop lente. Une véritable merveille!
Les Filles au chocolat, Tome 3 ½ : Cœur salé Les Filles au chocolat, Tome 3 ½ : Cœur salé
Cathy Cassidy   
Shay sort avec Cherry. Les deux jeunes adolescents s'aiment, mais lorsque Honey, l'ex copine de Shay lui demande d'être son ami et d'être à l'écoute pour une soirée, Shay accepte, en ignorant les appels répétés de Cherry pour être avec son ex. Et lorsque le lendemain, Honey dévoile que c'est avec elle que Shay était, Cherry décide d'oublier Shay.


D'autre part, Wrecked Records, une très grande maison de disque, à repérer Shay et souhaite signer avec lui, mais quand son père décide purement et simplement de refuser pour Shay de signer avec cette maison de disque, c'est tout le monde de Shay qui s'écroule. En une soirée, il a perdu la chance de sa vie de vivre de son rêve, et a perdu sa copine.

Comment donc aller plus mal ?

Ce tome est très, très court. Cent pages tout rond, mais complète le premier tome « Coeur cerise », qui met en scène Cherry et Shay.

C'est intéressant d'avoir le point de vue de Shay qui est très bien narrer, et met en scène un personnage attachant et profond dans ses ressentit. Il est peut-être jeune, mais sait parfaitement ce qu'il veut.

En bref, un tome court mais très mignon dans le déroulement de l'histoire ! C'est un tome parfait pour lire sur la plage et au soleil – ce que j'ai fait ! ^^.


par naiky
Les Filles au chocolat, Tome 5 ½ : Cœur sucré Les Filles au chocolat, Tome 5 ½ : Cœur sucré
Cathy Cassidy   
Magnifique tome. La première histoire est très touchante. On comprend mieux le personnage qu'est Tommy, ainsi que son amour pour Summer. La deuxième est magnifique. Je n'ai pu que me plonger dans le personnage de Jodie, ayant moi même fait de la danse; bien qu'à petit niveau. Je comprends tout à fait ses sentiments, et les imaginent clairement. Tout le long de cette lectures je n'ai fait que voir des danceuses virvolter au rythme des mots. Très beau tome, et une belle plume comme toujours. Cet auteur est une valeur sûr.