Livres
524 171
Membres
542 333

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Désolée, je suis attendue



Description ajoutée par x-Key 2017-03-08T12:39:14+01:00

Résumé

Yaël ne vit que pour son travail. Brillante interprète pour une agence de renom, elle enchaîne les réunions et les dîners d'affaires sans jamais se laisser le temps de respirer. Les vacances, très peu pour elle, l'adrénaline est son seul moteur. Juchée sur ses éternels escarpins, elle est crainte de ses collègues et ne voit quasiment jamais sa famille et ses amis qui s'inquiètent de son attitude. Peu importe les reproches, elle a simplement fait un choix, animée d'une farouche volonté de réussir.

Mais le monde qu'elle s'est créé pourrait vaciller face aux fantômes du passé...

" On y retrouve le talent d'Agnès Martin-Lugand pour les personnages attachants. " Astrid de Larminat – Le Figaro

(Source : Pocket)

Afficher en entier

Classement en biblio - 860 lecteurs

extrait

On dit que les plus belles histoires sont les plus difficiles. J'aurais quand même préféré que vous soyez épargnés tous les deux.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par AlyW 2020-10-19T15:39:37+02:00
Or

Pour l'instant, c'est le livre de cette auteure que j'ai le moins aimé, même si je suis loin de l'avoir détesté ! J'ai eu énormément de mal à apprécier le personnage de Yaël, qui m'agaçait beaucoup au début, et je ne me suis pas particulièrement attachée aux autres personnages. Ca allait mieux dans la deuxième moitié du livre, et globalement le ressenti du personnage est toujours parfaitement écrit.

Afficher en entier
Bronze

C’est une lecture plutôt mitigée. J’adore la plume de l’auteure et la plupart de ses livres sont de très bonnes lecture voire des coups de coeur, mais c’est le deuxième livre de celle-ci qui fait un petit flop. & pour la deuxième fois pour la même raison: beaucoup de mal avec les personnages, il n’y a pas d’attachement et beaucoup trop de distance.

Dans ce roman, on rencontre Yaël une femme hyper-active, dévouée à son travail, pas de mari ni d’enfants. Elle n’a pas de temps à consacrer à sa famille, ni à elle. Elle est toujours attendue...

Malheureusement, le personnage de Yaël met devenu insupportable au début de la lecture, je ne l’ai clairement pas aimé. J’ai trouvé le début long, & pas mal de longueurs.

L’auteure apporte une remise en question à son personnage qui je trouve et très intéressante mais ne dure pas assez longtemps à mon goût.. Je reste avec cette mauvaise impression du personnage tout le long de ma lecture.. et du coup ça la gâche.

C’est un roman qui malgré tout se lit assez vite car la plume de l’auteure est très fluide, et j’ai trouvé les personnages secondaires plus attachants même s’ils sont survolés.

Bref, vous l’avez compris j’ai moins aimé ce livre que d’autres romans de l’auteure, mais ça ne m’empêchera pas de lire [ Nos résiliences ] son dernier sortit cette année.

Afficher en entier
Or

A la base, je ne suis pas très fan de ces livres que j'appelle communément des "livres de gare" ou des "livres de plage". Cependant, le style de l'auteur m'a beaucoup plu, c'est simple, direct, et les émotions passent quand elle décrit des scènes qui sont censées en transmettre. J'ai beaucoup apprécié cette lecture !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par deB7 2020-08-17T20:49:45+02:00
Commentaire ajouté par Plou 2020-08-08T17:42:07+02:00
Or

Un plaisir de retrouver Agnès Martin-Lugand ! Beau roman sur l'amitié, l'amour et sur l'équilibre à trouver entre vie privée et carrière. Équilibre extrêmement important pour tous afin d'être épanoui dans sa vie !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Eduam 2020-08-04T21:14:52+02:00
Argent

Tranche de vie d’une boulot addict de 35ans.

Yael est très en contrôle, elle aime l’ordre, l’organisation, la pression, elle se noie même dans le travail jusqu’a même ne quasiment plus dormir, elle se plaît dans son obsession pour son travail, malgré son entourage qui ne comprend pas.

Sa vie : c’est son travail, elle va même jusqu’au occulter les gens qui l’entourent, amis, amour, famille et oublier des événements importants de leurs vies, toujours connectée avec son boss et les clients de l’entreprise.

Va t’elle réussir à lâcher prise et réussir à concilier toutes les facettes de sa vie?

L’effet boule de neige qui en résulte forcément n’en est que plus fort quand la cocotte minute explose.

Pardon, abandon, acceptation, déception, respiration, remise en question, choc, questions, amour, émotions sont autant de choses que ce roman aborde.

Ce roman nous parle des ambitions de chacun, des différences de vision de la vie, des choix de vie nécessaires parfois pour se sentir mieux soi même et être ainsi mieux avec les autres aussi.

Je ne me suis pas attachée aux personnages mais j’ai beaucoup aimé la façon dont le thème était traité, c’est très réaliste.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ambree 2020-07-27T10:48:13+02:00
Bronze

Un livre bien écrit. Une histoire bien construite et profonde. Après ma déception de son roman précédent ("entre mes mains le bonheur se faufile") je suis agréablement surprise de la profondeur de l'écriture et du personnage principale Yael.

Contrairement à d'autres, j'ai trouvé Yael touchante et incomprise. Chacun aspire à une vie différente et chacun fait ses propres choix. Je ne comprend pas le jugement permanent de ses proches. Même si elle change au contact de ses proches, elle reste une fonceuse et une femme forte. Je trouve admirable ce genre de femme. Merci à l'auteure d'avoir traité ce sujet.

Afficher en entier
Diamant

Ravie de retrouver cette auteure, j'aime beaucoup ces histoires sans complexité... On s'attache très vite à chaque personnage bien que cette fois Yaël est assez agaçante mais on change d'avis au fur et à mesure de la lecture...

Afficher en entier
Argent

« Désolée, je suis attendue » est un roman contemporain et romancé. Après deux coups de cœur venant de la même auteure, je me suis presque lancée les yeux fermés dans cette lecture. Et je ressens une minuscule déception, de par la construction de l’héroïne et du déroulement de l’histoire. En effet, pendant le tiers de l’œuvre, une seule et même intrigue avec très peu de rebondissements. De plus, Yaël possède une personnalité spéciale, insaisissable et déplaisante sur la durée. Cependant, en dehors de ça, j’ai passé un moment plutôt passionnant, attendant avec impatience l’évolution du personnage principal féminin et de la dose de romance dont je ne peux définitivement pas me passer.

Yaël s’impose une charge de travail gigantesque, jusqu’à ne presque plus manger et dormir. Ambitieuse au point de mettre de côté sa famille et ses amis, de ne pas vouloir entamer de relation amoureuse ; juste son métier et ses objectifs, rien d’autre ne doit la détourner de son but professionnel. Même sa santé lui importe peu, elle se noie entièrement dans son emploi, sans aucune considération pour elle-même ou les autres. Pendant une bonne partie du livre, je l’ai jugée agaçante, et insensée dans ses choix, dans sa manière d’être. Néanmoins, dans les cent dernières pages, je me suis prise d’affection pour Yaël, cette héroïne bien différente de la plupart des femmes, elle témoigne force et faiblesse, montre la détermination et l’ambition considérée comme moderne à l’heure actuelle.

Marc est le héros idéal, avec très peu de défauts ; malgré ses erreurs passées. C’est un homme bon, en toute circonstance, facile à vivre et compréhensif. Certes, il sait aussi se faire entendre, sa colère est rare, mais toujours virulente. Pour le décrire avec objectivité, je manque d’information à son sujet ; durant le récit, il est de temps en temps absent. Et dans ces moments de non-présence, l’étincelle se suspend et laisse un goût de « pas assez ». C’est un protagoniste pour lequel mon cœur s’est rapidement attaché, séduite par sa sensibilité, son charisme et par son amour de vieux objets.

C’est le genre d’histoire difficile à traiter, le thème est le même pendant 400 pages avec une histoire d’amour en plus. Cette dernière se déroule vers la fin, et redonne du souffle à l’ensemble du roman. L’intrigue est particulière, constante jusqu’à être ennuyeuse au bout de plusieurs chapitres. En effet, l’héroïne reste telle qu’elle est, jusqu’à son départ en vacances forcées. C’est donc, un scénario original et intéressant, mais avec un approfondissement superflu. Avec autant de détail, les émotions perdent énormément en possibilité ; pourtant j’ai ressenti de l’irritation pour Yaël et de la peine pour sa vie. Heureusement, cette œuvre est plutôt inattendue pour moi, avec un thème surprenant. Le dénouement est à la hauteur, malgré sa rapidité ; je l’ai perçu comme étant « parfait ».

La plume de Agnès Martin-Lugand est encore une fois très belle, en revanche, moins bouleversante et poétique. Son écriture paraît platonique, dans un discours sans fin. Avec bonheur, les dialogues proposent une réelle légèreté. Par contre, les chapitres sont longs, et ne permettent donc pas une lecture fluide. De plus, seul le point de vue de Yaël est exprimé ; alourdissant encore plus le texte.

L’auteure nous offre une histoire de non-vie, de femme obsédée par son métier ; occultant tout autour d’elle, dont les émotions, jusqu’à être seule sans s’en soucier. Cela a été difficile de m’attacher à Yaël, ses pensées et son mode de vie sont protocolaires et à part. Toutefois, petit à petit, elle m’a transmis de bonnes ondes, aussi je me suis inquiétée pour elle et son futur. Marc enrichit incontestablement le récit, et apporte de la chaleur. Sentimentalement, je suis sur ma faim avec « Désolée, je suis attendue », le style est clairement lisse envers les émotions. Le suspense gagne en intensité, avec des révélations importantes et la compréhension du comportement de l’héroïne. En conclusion, malgré quelques fausses notes dont des détails parfois inutiles, des chapitres longs et une romance arrivant sur le tard ; ce roman sonne au plus près de la vérité. Agnès Martin-Lugand trace d’une plume sincère une nouvelle existence où tout est question d’interrogation, de bonheur, d’acceptation, de pardon et de lâcher-prise.

https://lesfaceslitteraires.blogspot.com/2020/07/desolee-je-suis-attendue.html

Afficher en entier
Or

Une belle découverte pour une première lecture d'Agnès Martin-Lugand. Une jolie histoire qui sait montrer l'importance des choses simples de la vie.

Afficher en entier

Dates de sortie

Désolée, je suis attendue

  • France : 2016-04-14 (Français)
  • France : 2017-04-06 - Poche (Français)

Activité récente

AlyW le place en liste or
2020-09-28T08:33:05+02:00
Lenou13 l'ajoute dans sa biblio or
2020-08-14T15:02:29+02:00
Plou l'ajoute dans sa biblio or
2020-08-08T17:40:27+02:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Quizz terminés récemment

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 860
Commentaires 130
extraits 24
Evaluations 242
Note globale 8.23 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode