Livres
494 102
Membres
491 795

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Désorientée



Description ajoutée par plumanna 2019-10-25T22:54:59+02:00

Résumé

C’est l’histoire d’une route trop droite et d’un pas de côté et d’un moteur qui cale. C’est l’histoire d’un regard qui s’ouvre sur un paysage nu où tout doit être inventé. Une histoire de courage. Celui qu’on a. Celui qu’on a pas. C’est l’histoire de Louise.

Afficher en entier

Classement en biblio - 11 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Yeji 2020-03-26T17:47:47+01:00

Evidemment, des raisons il y en a plein. Certains ont rêvé trop haut, d'autres trop loin, d'autres encore n'avait rien a faire là.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par kadeline 2019-12-10T09:25:57+01:00
Or

Louise a toujours été la petite fille parfaite, invisible, qui ne fait pas de vagues et se laisse porter. Elle ne prend donc aucune décision par elle même et ne sait donc pas vraiment qui elle est et veut devenir. Avec les résultats de parcoursup, elle prend enfin conscience que laisser les autres choisir pour elle c’est à la fois facile et effrayant. Et si ce n’était pas ce qu’elle voulait ? Pourquoi s’enfermer si jeune dans un avenir tout tracé qui s’il fera la fierté familiale ne lui vend pas du rêve ? Mais prendre son destin en main après tout ce temps passé à acquiescer c’est aussi se rendre compte qu’on ne sait pas où on veut aller. Cette prise de conscience entraine des réflexions, des peurs et des changements de comportements qui ne sont pas compris ni par sa famille, ni par sa meilleure amie, Manon. Manon, c’est son opposé, un personnage féminin roux, fantasque, libre, plein de vie… Toutes les réflexions, les étapes de prises de conscience sont très bien retranscrites. Elles sont crédibles et ont un côté universel qui permet de s’identifier. Au départ, l’universalité ne saute pas aux yeux car Louise est issue d’une famille plutôt aisée et sans soucis. On pourrait penser qu’on est dans la complainte d’une pauvre petite fille riche mais cet argument est vite balayé. On passe de « les rêves c’est bon pour ceux qui ont les moyens » à quelque chose de profond sur la vie en général. J’ai beaucoup aimé la dénonciation de parcours sup qui a renforcé l’idée que l’avenir se joue définitivement en terminal, qu’il n’y aura plus de choix, que tout serait décidé jusqu’à la retraite. C’est angoissant, stressant et entraine beaucoup de réflexions sur ce que chacun veut vraiment, le doute n’est plus permis, l’erreur non plus. C’est un sujet d’actualités très bien traité et avec une écriture à la fois soignée et accessible. Les jeux de mise en page, créant des calligrammes participe à rendre vivant ce récit. Il y a un gros changement générationnel qui est mis en mots de manière réussie. Avant si la pression du choix existait, elle cohabitait avec le savoir qu’il y aura toujours moyen de bifurquer, d’essayer, de se tromper, de changer… Maintenant ces chemins détournés semblent de plus en plus inexistants et entrainent une pression supplémentaire qui n’était pas sur les épaules des générations précédentes et qui crée une incompréhension entres elles. C’est un roman contemporain dont le traitement de l’actualité est très bien amené. Il peut aider les lycéens à relativiser mais aussi les personnes plus vieilles à comprendre le malaise de cette génération qui angoisse.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Isabelle1 2019-11-17T22:14:51+01:00
Argent

Parcoursup à stresser tous les élèves de la France et pour cause ! Il décide de l’avenir de chacun. Qui ne s’est jamais questionné sur ce qu’il ferait plus tard ?...

Cette histoire m’a beaucoup touchée car l’année dernière j’étais en terminale et effectivement, Parcousup était dans les esprits de tous, dès les résultats des orientations, tout le monde ne faisait que regarder sa place avancé des dans les listes d’attentes. Je trouve que l’auteure retranscrit très bien cet état d’esprit. De plus, la tournure des phrases m’a paru très poétique, ce qui d’un côté m’a beaucoup plus, mais que de l’autre m’a donné l’impression que Louise était détachée de l’histoire. J’ai beaucoup aimé lorsqu’on aborde les faut arguments des parents, exemple : « on le fait pour toi », alors que les études regarde seulement l’enfant et ce qu’il veut vraiment faire plus tard.

***SPOILER***

Petite aparté sur le moment où Louise se désinscrit de Parcousup. Personnellement, ça aurait été impossible que personne ne le remarque, entre les profs qui ont les codes d’accès et qui vérifiaient tous les 2 jours où on en était ou quel vœux on validait.

***FIN DU SPOILER**

Cette histoire était vraiment intéressante du fait de tous les aspects de la vie qu’elle aborde. La fin m’a surprise mais ne m’a pas déplu pour autant. Un avis donc très positif !

Ma note : 17/20 Une histoire qui montre bien la réalité du stress de la terminale, et du choix de l’avenir qu’on les jeunes d’aujourd’hui.

#Frimousse

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Désorientée" est sorti 2019-11-06T13:41:12+01:00
background Layer 1 06 Novembre

Date de sortie

Désorientée

  • France : 2019-11-06 (Français)

Activité récente

Mimomee l'ajoute dans sa biblio or
2020-01-05T16:40:26+01:00

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 11
Commentaires 2
Extraits 3
Evaluations 7
Note globale 7.14 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode