Livres
564 923
Membres
617 703

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par MH-3 2021-09-15T13:34:34+02:00

Le révérend Paul Dennis cherchait une épouse depuis son arrivée à Guinda, l'année précédente. dès qu'il aurait posé les yeux sur Mariah, il la mettrait en tête de sa liste de candidates, songea Logan. Quant à lui, il avait sa maitresse, Valencia, et il se disait que les autres pouvaient bien courtiser sa gouvernante s'ils en avaient envie.

Cela n'avait aucune importance.

Mais ce n'était pas tout à fait vrai , et il refusait d'analyser ses sentiments sur ce point.

Afficher en entier
Extrait ajouté par LizzyNilde 2021-01-19T16:19:04+01:00

Ils retrouvèrent rapidement la belle-mère de Logan et Andrew. Logan les salua et les quitta, se perdant dans la foule.

- Il n'avait jamais rencontré une femme comme vous, souffla Andrew à Mariah.

- Et je forme des vœux pour que tu en rencontres une comme elle, ajouta Alanza.

- Sur ces mots, je pense que je vais rejoindre mon frère en exil, répliqua Andrew en riant.

Afficher en entier
Extrait ajouté par jacinda 2018-12-08T16:40:18+01:00

« Ce ne sont que des éraflures, monsieur Yates. Je n’en mourrai pas. Je pense que les femmes d’ici sont plus résistantes que cela.

Logan se demanda s’il lui arrivait de renoncer à une discussion. Elle avait la langue si bien pendue qu’elle avait dû pousser son mari à boire, et le malheureux en était mort. Était-elle aussi passionnée au lit ? Il jeta un regard en coin à Eli, et ce dernier sourit comme s’il avait lu dans ses pensées.

— Retournez m’attendre à la maison. Nous partirons dans quelques minutes pour aller dîner chez ma belle-mère.

— Est-ce que toutes les femmes vous obéissent au doigt et à l’œil, monsieur Yates ?

Logan ferma les yeux et inspira profondément. Quand il souleva les paupières, elle se tenait toujours à la même place, dardant sur lui ses fantastiques yeux dorés. C’en était trop. Il lui entoura la taille de ses mains et la souleva lentement, à hauteur de ses yeux.

— Vous servez-vous quelquefois de votre bouche pour autre chose que pour vitupérer, petite impertinente ?

Et alors, il l’embrassa.

Elle fut si décontenancée que pendant un très bref instant elle s’adoucit et le laissa goûter à ses lèvres. Puis elle ferma brusquement la bouche et se raidit. Persuadé qu’il avait enfin eu le dessus, Logan la reposa sur ses pieds avec un intense sentiment de supériorité. Sentiment qui fut très vite remplacé par de la stupeur quand il la vit s’essuyer les lèvres avec son pansement. Après quoi, elle lui décocha un coup de pied dans le genou. Celui qui le faisait souffrir. La douleur se répandit dans sa jambe, lui arrachant un hurlement.

— Merde ! »

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode