Livres
472 803
Membres
445 925

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Deux mille kilomètres avec une balle dans le coeur



Description ajoutée par anonyme 2011-10-30T21:35:19+01:00

Résumé

Daniel Ferrey n'est rien, même pas une petite frappe. Il passe ses journées à jouer aux courses et le soir s'invite chez sa soeur, mariée à un investisseur immobilier. Bref, un parasite mais rien de plus... Alors la police se demande bien ce qui a pu en faire la cible d'un tireur professionnel. Daniel aussi, d'ailleurs. Surtout lorsqu'il apprend que le tireur a été retrouvé abattu. Comme si quelqu'un cherchait à le protéger...

Car il en mettrait sa main à couper : le soir où on a voulu le tuer, tandis qu'il gisait sur le sol, quelqu'un - un ange gardien ? - est venu lui parler et lui a permis de tenir jusqu'à l'arrivée des secours.

Daniel, qui ne veut pas être le dernier à comprendre, décide de mener l'enquête de son côté, une enquête à l'envers où celui qui est recherché n'est plus l'assassin mais un mystérieux sauveur...

Afficher en entier

Classement en biblio

Extrait

An apple a day keeps the doctor away.

La fille était contre l'Abribus. Elle était en sous-vêtements. Elle me regardait. C'était une soirée chaude d'été dans le quartier de la Porte de Clichy. Il était vingt et une heures. Il faisait encore jour mais il n'y avait plus grand monde dans les rues. Toute la journée, un soleil impitoyable s'était acharné à éliminer la moindre parcelle de fraîcheur jusque dans les recoins les plus sombres de la ville. Je me suis approché de la fille. Elle me regardait toujours. Juste en dessous, ça disait : «Un corps d'été toute l'année !» Je me suis adossé contre elle et j'ai pris mon mal en patience : à cette heure-ci, il passe un 66 tous les quarts d'heure.

Je serais bien incapable de dire à quoi j'ai pensé au cours des minutes qui ont suivi. La chaleur que recrachaient le bitume, les volets clos et les carrosseries, mêlée à la sueur et à la lassitude d'une fin de journée, rien de tout cela ne pouvait m'inciter à trouver le courage de produire quelque chose qui ressemble à une pensée... Alors je crois que j'ai dû me contenter de regarder stupidement passer les voitures. Juste ça. Et il faut reconnaître qu'à la fin d'une journée sans importance, regarder passer les voitures sans penser à quoi que ce soit, c'était probablement l'activité parfaite. C'est pour ça que je ne me disais rien de particulier, tandis qu'une voiture un peu plus sombre que les autres était en train de ralentir, et certainement pas que le moment de ma mort était arrivé.

Les vitres fumées ne laissaient rien voir. Puis celle de l'arrière s'est abaissée. Derrière, il y avait un homme qui me regardait. Le canon d'une arme est apparu sous le visage, formant un petit cercle parfait. Lui aussi, il me regardait.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents


Les gens aiment aussi

Date de sortie

Deux mille kilomètres avec une balle dans le coeur

  • France : 2010-10-13 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 0
Commentaires 0
Extraits 1
Evaluations 0
Note globale 0 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode