Livres
454 628
Membres
403 009

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Deux Zéros & Demi



Description ajoutée par annick69 2017-02-27T14:05:01+01:00

Résumé

Les dieux se querellent une fois de plus ; cette fois, sur une question existentielle : la détermination. Et avec eux, ça ne se règle pas devant une chope dans une taverne. La Chance et le Destin, aussi bas de plafond que leurs ouailles, décident pour se départager de s’attacher les premiers bras cassés venus. Pas la fine fleur de la chevalerie, loin de là ! Ethinor, barbare mégalomane, Jermold, magicien incompétent, et Tallia, guerrière… (non, d’elle, on ne dira rien : trop risqué) se retrouvent bien malgré eux mêlés à un complot inextricable : il ne s’agit que de s’opposer à des démons, dieux et nécromants pour regagner ce qui leur est le plus précieux et accessoirement sauver le trône de l’Empire … Une broutille.

De l’érotisme (un peu), de l’humour (beaucoup) et des combats (répugnants).

Afficher en entier

Classement en biblio - 20 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par annick69 2017-03-31T19:13:06+02:00

« - Rôôôôh, bordelbordelbordel ! Allez, Machin, on se tire vite fait ! — Bar-to-lu-po, merde à la fin ! — Mais-on-s’en-fout-suis-moaaaaaaïaïaïaïeuh!! » (de « Deux zéros et demi » par Guillaume Lecler)

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Laninadegibraltar 2018-06-13T10:26:05+02:00
Or

Un livre que j'ai lu il y a quelque temps déjà, que j'avais seulement chroniqué sur Facebook. Je copie donc là ma chronique.

Lorsque j'ai commencé à lire Deux zéros et demi de Guillaume Lecler, j'ai d'abord pensé au Donjon de Naheulbeuk ou Pratchett et puis au bout de quelques pages, j'ai constaté que je me trouvais face de quelque chose d'encore inédit dans la fantasy.

Le récit drolatique projette trois invariants de la fantasy classique, à savoir le magot, le barbare et la guerrière, dans une compétition entre dieux (tellement semblables aux hommes).

Le problème est que nos trois héros sont des loosers qui vont partir dans une quête absurde à travers le monde d'Athaël peuplé de personnages néfastes qui ne semblent guère plus doués d'intelligence que les protagonistes auxquels viendra s'ajouter une démone qui vaut le détour.

S'ensuit une intrigue à tiroirs, surprenante, cocasse, exprimée dans un vocabulaire truculent, haut en couleurs, plus vert que vulgaire, parfaitement maîtrisé. Guillaume Lecler joue avec brio de toutes les ficelles du comique, même les plus grosses (et c'est ça qui est drôle !). Jeux de mots, quiproquos, rebondissements inattendus, objets décalés, comique de répétition, burlesque...tout y passe pour notre plus grand bonheur.

C'est rare qu'un roman me fasse rire. Là, j'ai vraiment ri à en pleurer, et je dois encore revenir sur le style de Guillaume Lecler. C'est bien une création qu'il nous livre là et pas une énième copie de l'illustre Donjon. Et si j'osais une comparaison... Aller, j'ose ! J'ai retrouvé dans ce roman la verve de San Antonio.

Guillaume Leclerc serait-il le Frédéric Dard de la Fantasy ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laralee 2017-10-14T17:38:56+02:00
Bronze

Aucune lecture (pour peu qu’elle soit compréhensible) est inutile... mais on ne peut pas tout apprécier. Ce fut mon cas pour ce livre.

Pour autant, la plume de l’auteur est agréable, surtout quand il fait parler en rime un certain Manu. Je n’adhère malheureusement pas à son humour décalé. Cela n’engage que moi. L’histoire se suit sans problème mais je l’aurai plutôt vu en BD, voir en épisodes télévisés style « Kamelott ». Autre point négatif pour moi : la vulgarité trop présente. Un mot grossier de temps à autre ne me dérange pas mais dans ce récit il y en a beaucoup trop.

Pour autant j’ai lu le livre jusqu’au bout. Ce qui prouve que la plume de l’auteur me plait quand même. Ah si j’ai cependant éclaté de rire à l’évocation d’une certaine pucelle... (J’avoue qu’il y a quelques bons jeux de mots).

Si vous êtes curieux et adepte des Monty Python ou des épisodes du Roi Arthur version Alexandre Astier, ce livre devrait vous plaire !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lilylelfe 2017-10-12T16:41:36+02:00
Or

Je ne sais pas vraiment commencer à vous parler de ce livre, parce que c’est le livre le plus original, le plus hilarant et le plus atypique que j’ai lu de toute ma vie.

Tout d’abord, il s’agit d’un ouvrage de fantasy, dans un univers très agréable à découvrir, assez traditionnel somme toute, mais c’est aussi là que la magie se fait dans ce roman : les références de fantasy y seront utilisées d’une manière tout à fait… non conventionnelle.

Une particularité de cet univers est la présence très importante (et vraiment pas discrète, n’est-ce pas ROGER !) des dieux. Des dieux qui, je dirais, sont pires que les Hommes. Ou au moins aussi cinglés. Et remplis de défauts tous plus catastrophiques les uns que les autres.

Ai-je oublié de préciser que ce livre est un véritable roman humoristique ? Ah, oui. Mais je pense que vous commenciez à le sentir venir… Alors oui, Deux Zéros et demi est hilarant. Cocasse. Burlesque. Le style de l’auteur oscille entre un style de narration très bien tourné (c’est très fluide à lire, très agréable, ça se lit vraiment tout seul !) et un vocabulaire plus trivial. L’humour ne vole pas toujours haut (et même, hum ! je dirais… vraiment pas haut ! ;-) ) mais c’est vraiment bien dosé, et pourtant, chaque mot semble être choisi pour être tourné en dérision. Il y a eu une seule scène que j’ai trouvé « too much », c’est le déversage alimentaire de Jermold pendant le festin chez l’empereur, mais je pense que c’est très personnel, et bon, ce n’étaient toujours que quelques lignes.

En tous les cas, je suis arrivée à la fin de ce très bon roman avec une immense surprise : c’est déjà fini ? Je n’ai pas vu défiler les pages, et l’histoire est très bien ficelée, même si on a l’impression que, vu la nullité de nos héros, y’a pas vraiment d’histoire (en fait y’en a une, sisi ;-) ). A la base de l’aventure, les dieux du Destin et de la Chance qui veulent se départager, et pour ce faire vont utiliser les trois premiers « héros » qui leur tombent sous la main, et question héros… le titre en dit long sur eux.

Parlons un peu des personnages.

Ethinor : le héros de légende par excellence, sauf qu’il… a perdu toute forme de renommée. Il est fort, puissant, n’a peur de rien (sauf des magiciens, mais faut dire qu’ils foutent la pétoche, ceux-là, aussi, à pouvoir lancer des sorts et des malédictions !). Il n’est pas très intelligent, mais pas si bête qu’il en a l’air au final (ou si. Mais ça dépend des fois et du point de vue). C’est peut-être mon personnage préféré. Sans doute à cause de sa masse de muscles. Ou alors parce qu’il est cool, malgré sa violence potentielle à fleur de peau.

Tallia : la guerrière aux airbags fournis avec le packaging, elle a pas l’air de se débrouiller super bien en combat, mais a l’intelligence pour elle. Elle traine les deux autres dans son sillage (enfin, faut pas beaucoup les trainer quand on a des formes rebondies dissimulées par un minimum de vêtements, remarquez). Elle possède un étrange secret, qui fait que tous les personnages rencontrés (ou presque) lui posent la même question… Tallia, la farouche vierge amazon, aurait-elle un passé mystérieux et pas très clair ? J’adore son caractère bien trempé et hyper désagréable. ;-)

Jermold : le boulet de la troupe. Il est petit, moche, vraiment pas intelligent, n’a aucune self-estime et est nul en magie… ce qui, pour un magicien, est gênant. Sans lui, l’histoire ne serait pas aussi drôle, mais on passe son temps à avoir envie de le baffer. Ce qui est bien, c’est que l’auteur ne lui fait presque que des misères, ça défoule ces envies de jouer au baseball avec sa tête comme balle. ;-)

Trun et Machin : ils ne sont pas du tout principaux, mais reviennent souvent et… ils m’ont fait mourir de rire. Deux assassins complètement nuls, à qui il arrivera les pires mésaventures dans leur poursuite acharnée contre nos trois zéros.

Morgune : un personnage « féminin »… très atypique, détestable à souhait, et qui cache des secrets bien… surprenants.

La démone : (j’ai oublié son nom… lol) Elle n’est pas super présente, mais met une touche très dynamique et drôle dans l’avancée de l’aventure. Elle est condamnée à réaliser des bonnes actions, et ne parvient pas bien à cerner ce qu’est une bonne action, au fond.

Manu : ou Manufatoresumenos (j’ai juste ? lol voilà le nom impossible !! :-p ) est un magicien soi-disant puissant, mais à part parler en énigmes et en rimes et lancer des malédictions toutes pourries, franchement… Ses rencontres forcées d’avec nos héros sont un vrai plus, très légendaires !!

Pour finir, ce livre vous fera mourir de rire, et vous donnera une pêche monstre. C’est de la grande œuvre, Monsieur Lecler, je n’avais jamais rien lu de tel en fantasy (pourtant, j’ai lu du Pratchett, beaucoup, et aussi du Arleston), et je ne regrette pas ma lecture ! Je vous le conseille vivement, le bouquin n’est pas cher (2,99 euros en ebook), et l’auteur, si vous voulez une version papier, est super sympa et adorable, et plein d’humour (comment ça, surprenant ? ;-) ) et… bref. Lisez-le. Avec le temps qu’il fait, c’est le moment idéal pour un peu de sourires et de rires dans ce monde de brutes ! ^^

Tiens, au passage, merci à toi Guillaume, pour ton envoi très généreux de ton roman il y a quelques temps ! C’était un chouette geste, qui m’a beaucoup touchée ! <3

Aurélie, pour le blog d'Amabooksaddict http://amabooksaddict.blogspot.fr/2017/09/chronique-deux-zeros-et-demi-guillaume.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Auteur-1 2017-06-28T22:16:55+02:00
Argent

C'est drôle, bien écrit, les notes de bas de pages ajoutent un côté décalé et amusant. Bref, un bon moment de rires et de légèreté. Je recommande !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par thebest03 2017-04-18T01:29:57+02:00
Or

Ma petite chronique :

Le titre et la couverture ont attisé ma curiosité (Des personnages caricaturés dans deux énormes mains !) , lorsque j'ai lu le synopsis je me suis laissée tenter.

Du début à la fin je suis restée accrochée car il ne faut pas se laisser déconcentrer.

J'ai bien aimé le total dépaysement dans ces lieux hors du commun avec des personnages loufoques.

L'auteur nous embarque dans un monde fantastique et magique. Des dieux qui se querellent comme des enfants, des protagonistes tous plus ridicules les uns que les autres et pourtant on s'y attache.

Un bon moment qui rappelle toutefois certains membres de notre entourage.

Si, si , regardez bien et je suis certaine que vous trouverez :

- Un Jernold, magicien juste de nom, le seul à croire qu'il est intelligent et "Caliméro" sur pieds " c'est jamais sa faute, le pauvre!"

- Un Ethinor, monsieur muscles tout dans les bras rien dans la tête qui se croit invincible. Un égocentrique qui ne parle que de lui mais qui se défile quand la situation se complique.

- Et une Tallia, la fille super sexy aux formes généreuses mais qui se bat et se comporte comme un garçon car elle n'a peur de rien.

Et bien d'autres que je vous laisse découvrir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par annick69 2017-03-31T19:13:42+02:00
Argent

Rien quand voyant la couverture et le titre je me suis dis il y a un petit air de T. Pratchett. J'ai beaucoup ri à la lecture de ce roman. Je pourrais aussi dire que si l'on aime la série Kaamelott alors il ne faut pas hésiter à se faire du bien avec ce récit. Des personnages hauts en couleurs!! Des dialogues éclatants de pitreries et avec beaucoup de vocabulaire. N'oubliez pas de bien lire les annotations de numéros en fin de livre, elles ont leur importance. Et maintenant attendons la suite… Bravo à l'auteur j'ai adoré et ça fait du bien!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par magaliL 2016-12-08T13:52:34+01:00
Diamant

https://lecturesfamiliales.wordpress.com/2016/12/08/deux-zeros-demi-de-guillaume-lecler/

Eviter de lire ce roman en public, on risque de considérer que vous êtes atteint(e) de folie...à rire comme ça !! Entre l'histoire en elle même, les références et les petits mots de l'auteur, ce roman est un véritable anti-dépresseur. Du rire en mots !!! A lire !!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par cocomilady 2016-11-15T19:47:38+01:00
Argent

Un très bon roman Fantasy décalé et plein d'humour.

http://cocomilady2.revolublog.com/deux-zeros-et-demi-un-roman-fantasy-parodique-tres-drole-et-super-bien-a127464934

Je ne regrette pas d'avoir lu ce roman grâce auquel j'ai passé un excellent moment.

Dans ce livre, on baigne dans la Fantasy, mais d'une manière parodique, avec des héros - ou plutôt des zéros - plus nuls les uns que les autres. Cette équipe de bras cassés va se retrouver unie pour le meilleur, mais surtout pour le pire... et le rire !

Tout d'abord, je tiens à saluer l'excellente qualité d'écriture de l'auteur que j'ai trouvée de haut niveau, surtout pour un livre humoristique. C'est aussi ce paradoxe qui rend le roman et ses personnages plus drôles encore. Alors certes, j'ai eu quelques fous-rires, notamment avec "Thamer" et les conversations absurdes qui m'ont rappelé le film "Le dîner de cons", mais attention, il n'est pas hilarant non plus. Par contre, on sourit tout du long et c'est avec un plaisir certain que l'on suit les aventures de ces héros improbables et que l'on découvre les secrets de toute la clique. D'ailleurs, le barbare et le magicien ont la palme des personnages les plus absurdes, et c'est pour cela qu'on les aime tant !

Alors si vous aussi vous voulez rire et vous délasser avec un bon roman, celui-ci vous plaira à coup sûr !

Afficher en entier

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 20
Commentaires 8
Extraits 2
Evaluations 8
Note globale 8 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode