Livres
528 346
Membres
548 367

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Diablesse4783 : Mes envies

Baby random, Tome 2 Baby random, Tome 2
Gaïa Alexia   
http://www.gamesofbooks.com/2018/12/05/baby-random-2-gaia-alexia/

Le premier tome de la trilogie avait été une très belle découverte et surtout un gros coup de cœur pour l’histoire, les personnages et la plume de Gaïa Alexia. La fin laissait présager que la suite des événements allait être encore plus difficile pour Célia. Evidemment, je ne m’étais pas trompée.

Célia est désormais seule avec un bébé à charge et presque sans ressources. Elle se sent abandonnée en l’absence de sa regrettée Mona mais aussi de Roman et Max, les deux hommes qui ont compté pour elle mais qui ne lui donnent plus aucune nouvelle.

Heureusement sa petite Lou est bien là et lui permet de se sentir utile et lui donne une raison de vivre ! Elle a aussi Béni, un vieil homme qui était ami avec Mona et qui malgré son âge essaie d’être disponible pour l’aider du mieux qu’il peut.

Elle va également se faire de nouveaux « amis » et même si au premier abord, ils paraissent prêts à l’aider sans contrepartie, on va vite se rendre compte que leur attitude est parfois assez étrange et va causer à Célia de nombreux soucis…

Il y a également un personnage qui semblait détestable dans le premier tome mais qui est encore pire dans celui-ci !!!

La fin de ce tome est horrible. Au moment où vous lisez cette chronique, le dernier tome est déjà disponible et heureusement car patienter après les événements des derniers chapitres serait difficile !

Une chose est sûre, je vais me plonger très vite dans la suite et fin de cette histoire qui aura su me tenir en haleine ! ♥
Baby random, Tome 3 Baby random, Tome 3
Gaïa Alexia   
Un série sympathique qui se lit bien. Ravie d’en découvrir davantage Sur Roman. Dés moment où on voudrait secouer Célia ou mettre des claques à Roman a cause de tout ce qu’ils se cachent l’un à l’autre.
Bonne lecture et dur de fermer sans avoir finit.
Les Brumes de Cendrelune, Tome 1 : Le Jardin des âmes Les Brumes de Cendrelune, Tome 1 : Le Jardin des âmes
Georgia Caldera   
Je ne sais pas trop quoi dire sur ce roman à part que j'en ressors profondément mitigée. Je l'ai lu parce que l'auteure avait fait l'incroyable série Victorian Fantasy que j'avais littéralement adoré, et qu'une nouvelle série dystopique ne pouvait être que géniale ! Tout d'abord je voudrais dire que la couverture est sublimissime et que le titre envoie du lourd. Maintenant pour ce qu'il s'agit de l'intérieur du livre c'est plus complexe. L'histoire de base est pas mal, les personnages principaux appartiennent à deux races différentes (c'est un peu compliqué pour Verlaine mais globalement on va dire que c'est le cas vu qu'il a été élevé comme un dieu) et donc se détestent cordialement, lui étant l'exécuteur de son père et elle une simple humaine Rapiécée dont il a tué les parents étant plus jeune. Le fait est qu'il n'y a aucun suspens dans ce roman, on voit l'intrigue venir gros comme une maison, donc je n'ai ressentie aucune surprise, et à aucun moment de l'histoire, mais bon à la rigueur, jusque-là tout va bien, il y a également une touche de vie antérieure vu que par leur contact ils arrivent à percevoir des bribes d'un temps où ils étaient amoureux. Ajoutons à tout cela l'intermède piano-violon, nous avons ici tous les éléments pour faire une bonne romance. Maintenant pour moi le gros point faible de ce roman c'est l'écriture. En effet le style est vraiment très enfantin, les intériorités des personnages sont à l'extrême limite de la naïveté et ça ne colle pas. Ça ne colle pas avec un univers qui par sa dureté fait grandir prématurément ses "habitants" si je puis dire. Je m'attendais à un peu plus de sérieux, alors d'accord nous sommes dans un Young Adult m'enfin ce n'est pas une raison pour tomber dans le culcul la praline aussi vite, personnellement cela m'a cassé chaque effet dramatique de l'histoire ce qui est bien dommage car il y a énormément de potentiel dans cette histoire. En effet l'idée des dieux est excellente, de même que la cité d'Acier, l'existence d'une mystérieuse ancienne déesse qui serait à même de concurrencer Orion est également bien pensée, de même que la dame des Brumes qui semble apprécier son aspect de Rapiecée, bref on sent qu'il y en a sous la pédale, mais encore une fois rien n'est abordé, ce ne sont que de rapides sous-entendus. Du coup j'attends beaucoup du second tome qui devrait apporter pas mal d'éclaircissements.

par Ellana06
Campus Drivers, Tome 1 : Supermad Campus Drivers, Tome 1 : Supermad
C. S. Quill   
Je ne sais plus comment j'en suis venu à commencer ce livre, je voyais régulièrement les titres de CS Quill, mais je n'avais encore jamais tenté. J'ai commencé l'extrait... et vous savez comment c'est, on se retrouve jusqu'à pas d'heure à ne pas lâcher son livre et à rugir de frustration pour avoir la suite alors qu'on ne l'avait pas prévu. C'est exactement ce genre de bonne lecture.

Je ne suis pas vraiment la lectrice de new adult j'en prends à petite dose car on ne va pas se mentir j'ai beau avoir 25 ans *tousse*, ok 28 *tousse* bref peu importe, je ne me sens plus vraiment concernée par tous ces émois. Mais de temps en temps, j'essaye quand même, sur un malentendu ça peut marcher, et là ? Ça a marché, car il a une base qui me plait à tous les coups : une ambiance de camaraderie (mais vraiment entre mecs), l'humour (un peu potache oui, à peine) et des dialogues qui sonnent vrais.

L'histoire d'A est originale, elle a évolué de façon crédible et a su prendre le temps de développer un tas d'émotions. On est dans un friends-to-lovers avec un pitch assez simple : Lane ne veut pas d'attache et à du mal à laisser les autres entrer dans sa bulle, il aime sa solitude mais ça ne l'empêche pas d'avoir des potes. Ce n'est pas le genre de type qui accueillerait n'importe qui chez lui... On s'attache très vite à cette bande de potes.

Lane est touchant dans cet aspect non-chaland. Lois quant à elle va nous saouler au début, parce qu'elle n'a que son ex en-tête mais quand on est amoureux, notre fierté est parfois bien égratignée... on ne sait pas à quel point on peut tout tenter tellement on est désespéré. Alors sans qu'ils ne s'en rendent compte, au fil du temps ces deux parfaits inconnus apprennent à se connaitre et développent une belle amitié...

La fin n'est que frustration alors tout dépend quand on le commence, soit on enchaîne direct avec le T2, soit on prend son mal en patience en lisant les 7 premiers chapitres du tome suivant qui sera sur Donny.. et franchement, ça s'annonce top ! Je recommande cette série si vous avez un faible pour Elle Kennedy ou Vi Keeland.

par LLyza
Campus Drivers, Tome 2 : Book Boyfriend Campus Drivers, Tome 2 : Book Boyfriend
C. S. Quill   
Après avoir adoré le premier tome, c’est avec impatience et engouement que je me suis plongée dans ce second bouquin. On y retrouve Donovan ou « Donny », pour les membres de son fanclub, ainsi que Carrie. Lui, c’est le bourreau des cœurs par excellence, un vrai tombeur des demoiselles qu’il conduit dans sa Plymouth. Elle, c’est une étudiante plutôt casanière, soit à fond dans ses cours, soit le nez dans ses romances. Donovan pense qu’elle est experte en matière de relations amoureuses et lui demande (euh… non, la supplie^^) de le coacher. Et attention, non seulement Carrie va s’avérer être une prof intraitable, et contre toute attente, lui, un élève modèle (enfin… presque !). Et quel duo ! Ils m’ont beaucoup fait rire et m’ont beaucoup touchée. Les blagues de Donny sont tantôt douteuses, tantôt pourries, mais bon sang, qu’est-ce que j’ai ris ! Quant à Carrie, elle s’efforce de maintenir sa carapace face à ce Campus drivers plein d’humour, un peu égocentrique, certes, mais super « attachiant » et bienveillant. Et puis, boom, même les plus épaisses des carapaces peuvent se briser… Et oui !
Comme le premier tome, ce 2e de la série est très agréable à lire, je dirai même qu’il est divertissant. J’ai été absorbée par ma lecture, ayant l’impression d’être parmi la bande de Drivers, témoin des chamailleries entre Carrie et Donovan, des blagues de Lewis ou encore des pics entre Donovan et sa sœur. L’auteure a su créer des personnages très authentiques. On sent le perfectionnisme dans son travail d’écriture, on voit que la psychologie des persos a été mûrement réfléchie, et c’est un bonheur à la lecture.
Le bon dosage entre la romance, l’humour et les intrigues rendent ce roman très addictif, je peux d’ailleurs vous avouer que j’ai hâte de lire les aventures de Lewis dans le 3e tome. Après Lane pour qui j’ai eu un gros coup de cœur, Donovan que j’ai adoré détester, je suis pressée d’en savoir plus sur Lewis, même si ses blagues sont vraiment ouf (ou pas) ; ce qui EST UNE HONTE !

par Orly-1
Alpha & Oméga, Tome 6 : Wild Sign Alpha & Oméga, Tome 6 : Wild Sign
Patricia Briggs   
Selon le site de l'auteur la sortie prévu de ce livre en VO est pour 2021

par caamenu
Mercy Thompson, Tome 11 : Le Souffle du mal Mercy Thompson, Tome 11 : Le Souffle du mal
Patricia Briggs   
Quel bonheur de retrouver ces personnages et cette série !
Ce tome ci ne loupe pas le coche, il est très agréable à lire, toujours aussi fun et plein d'action.

Le territoire de la meute étant devenu une zone neutre protégée par celle ci, il a été déclaré comme la zone tampon idéale pour accueillir un sommet entre les dirigeants humains et les seigneurs fae.

Mais bien sur l'occasion était trop tentante pour que ceux qui sont contre ne se manifestent pas, et les dangers se multiplient sur le territoire de la meute ...

Au fil des tomes Mercy, Adam et la meute ont amassés bon nombre d'alliés et d'amis, et autant d'ennemis. Les voir tous en action ici était vraiment très dynamique.

Il y a eu pas mal d'informations révélées, notamment sur les sorcières, ce qui rendait l'intrigue intéressante et fournie. Je suis vraiment intriguée par Sherwood Post, j'ai hâte d'en apprendre plus sur lui (mais je sens qu'on risque de nous faire mariner encore quelques temps).

Wulfe aussi était bien présent, et on le découvre vraiment sous un autre jour.
Ça fait du bien de changer de focus de temps en temps, ça donne du punch à l'ensemble

De toute façon si on est arrivé à ce niveau la de la série et qu'on l'apprécie toujours autant, on a peu de chance d'être totalement déçu par par ce tome qui approfondit encore l'univers et les personnages.

En Bref j'ai adoré ce tome, et je pense qu'un jour il faudra que je me relise cette série du début, parce que ça commence à faire un paquet d'années que je l'ai commencé.

17/20

par lianne80
Mercy Thompson, Tome 12 : L'Empreinte de la fumée Mercy Thompson, Tome 12 : L'Empreinte de la fumée
Patricia Briggs   
(lu en VO) Comme toujours je trouve l'auteure formidable car sa série ne s'essouffle pas et les personnages évoluent d'un tome à l'autre. Ici, il faut vraiment avoir lu ou relu le précédent pour comprendre : à la suite de sa confrontation avec les sorcières, Adam a des problèmes qu'il tente de cacher à Mercy. Cet éloignement met leur couple à l'épreuve, elle ne sait pas trop comment l'aider, elle (et nous !) doit attendre les 3/4 du livre pour comprendre de quoi il s'agit.
Autres situations difficiles : une créature surnaturelle qui se transforme et s'infiltre dans la personne qu'elle mord, un groupe de loups-garous intrus sur le territoire de la meute… Tout cela va se relier et se résoudre à la fin, avec comme d'habitude une touche d'humour.
J'ai déjà hâte d'avoir le suivant ...

par IsaR
Karalyn, Tome 1 : Le Réveil Karalyn, Tome 1 : Le Réveil
Léa Diaz   
Premier livre de Léa Diaz, Karalyn est une belle découverte. Malgré le peu d’action dans ce tome, l’histoire est prenante et intéressante.

L’héroïne, Karalyn, est une métamorphe discrète qui entre à l’université. Elle tente tant bien que mal de se tenir à l’écart du monde magique. En effet, Karalyn est née de l’union interdite entre un métamorphe et une Héritière. Or, le monde magique a peur des hybrides et de leur potentielle puissance.
La famille de Karalyn a été pourchassée et détruite par cette peur.
Si elle a échappé à ce sort, c’est parce qu'elle doit se soumettre à des examens chaque mois pour prouver qu’elle ne développe pas cette puissance.
Karalyn n’aspire qu'à poursuivre ces études tranquillement jusqu’à ce qu’elle s’interpose entre des Héritiers et une humaine.
Elle se voit alors forcée de rejoindre le programme de formation des métamorphes pour la protection des Héritiers le plus coté du pays, chose qu’elle voulait absolument éviter.

L’héroïne est un personnage torturé par son passé et la perte de ses parents. Every est une amie fidèle qui la soutient dans ces épreuves. Armaël et Rhysand sont deux personnages intrigants et j’ai hâte de découvrir quel rôle ils auront à jouer par la suite.

Ce premier tome est pour moi une mise en place de l’univers de Karalyn. Beaucoup de questions restent en suspens. L’histoire est très prometteuse et j’ai vraiment hâte de lire la suite.
Petit bémol pour la version numérique qui comporte quelques soucis, ce qui peut parfois gêner la compréhension.
Karalyn, Tome 2 : Révélations Karalyn, Tome 2 : Révélations
Léa Diaz   
Terminé à l'instant. Ce deuxième opus m'a clairement laissé sur ma faim. La personnalité de karalynn passe totalement inaperçue étant donné que les 3/4 du temps elle est complètement passive.

Le déroulement des événements est excessivement long. À la fin de ce tome 2, on en apprend à peine plus qu'après le tome 1, en comptant toutes les hypothèses grosses comme des immeubles qui s'avèrent correctes.

Concernant l'écriture, le livre est truffé de fautes d'orthographe ou de syntaxe ET gros bémol à mon sens il y a bcp d'éléments contradictoires ou tout bonnement passé sous silence. Le frère de Min Ji à la fin du tome 1 n'existe tout simplement plus, de même que tous les autres personnages secondaires voire tertiaires...

Une grosse déception pour ma part, mais qui reste agréable à lire si on n'a pas trop d'attente.

par LMJe

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode