Livres
392 619
Comms
1 377 375
Membres
284 722

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de Diabolic, Tome 1 ajouté par Carole94P 2017-05-22T22:02:10+02:00

Il me caressa la joue.

- Regarde-moi, dit-il.

Je prie une vive inspiration et repoussai les sensations déroutantes qui m’assaillaient. Lorsque je relevai la tête, ses yeux débordants d’intelligence semblaient me transpercer, voir au plus profond de mon être.

- Tu es extraordinaire, répéta-t-il. Est-ce égoïste de ma part de ne plus penser qu’à t’avoir pour moi ?

- M’avoir pour vous… comment ça ? bafouillai-je.

Un drôle de sourire se peignit sur ses lèvres.

Puis il m’embrassa.

Afficher en entier
Extrait de Diabolic, Tome 1 ajouté par Carole94P 2017-05-22T22:01:56+02:00

« - L’empereur veut que j’expédie mon agneau innocent à l’abattoir. Il n’en est pas question. Je vais plutôt lui envoyer mon anaconda. »

Afficher en entier
Extrait de Diabolic, Tome 1 ajouté par Carole94P 2017-05-22T22:02:05+02:00

« J’observais la manœuvre, la mâchoire crispée par l’agacement.

- Vous êtes content, maintenant ?

Son rire m’avait paru haletant.

- Et moi, je t’ai un peu blessée, au moins ?

- J’ai mal aux doigts à force de vous tabasser.

Faisant preuve d’un enthousiasme inouï, il avait affiché un sourire jusqu’aux oreilles. Au bout d’un moment, les médibots s’étaient retirés, et il avait testé son bras réparé.

- Bon, avait-il lancé en grimaçant. On remet ça ?

- Non !

J’avais réfléchis à toute vitesse pour trouver un prétexte :

- Je suis… fatiguée.

Son regard bienveillant avait étincelé.

- Mais bien sûr. Tu ne cherches pas à épargner mon orgueil parce que tu te rends compte que je suis à bout de forces. Ce n’est pas nécessaire, Némésis, même si je te remercie pour ton geste. »

Afficher en entier
Extrait de Diabolic, Tome 1 ajouté par AlenaRobynelfe 2017-05-03T17:51:26+02:00

"À l’instar de Néveni, j’avais envoyé un message à ma famille. J’avais essayé de contacter la forteresse des Empyreé, en espérant qu’ils pouvaient me donner des instructions, des conseils. N’importe quoi.

Mais, comme Néveni, je n’avais obtenu aucune réponse."

Afficher en entier
Extrait de Diabolic, Tome 1 ajouté par Faithblack 2017-08-18T20:25:19+02:00

«Tuer faisait de moi un bon Diabolic. Un bon Diabolic était un être monstrueux. Si j’étais un être humain, alors tout ce que je représentais était sacrilège, perverti et maléfique. J’étais soit une excellente Diabolic, soit une personne abjecte.»

Afficher en entier
Extrait de Diabolic, Tome 1 ajouté par leyoou 2017-10-02T05:54:52+02:00

- Tu ne pourras pas me fuir éternellement déclara-t-il.

Je me focalisai sur un point situé entre ses deux yeux, afin d'avoir le regard dans le vague.

- Je ne sais pas de quoi vous parlez.

- Qu'est ce qui ne va pas ? Y a-t-il un problème ?

Je me baissai pour faire des pompes en feignant de l'ignorer. J'avais l'impression de tourner le dos à une supernova.

Afficher en entier
Extrait de Diabolic, Tome 1 ajouté par Mushie 2017-08-20T17:34:00+02:00

- Quel beaux serviteurs robustes vous avez, commenta Credenza Fordyce.

Elle qui s'était jusqu'à présent évertuée à m'ignorer, elle paraissait assez raide dans son nouveau rôle de bonne camarade.

- Il faut vraiment que vous m'expliquez ce que vous leur donnez à manger.

- De la nourriture, répondis-je. Ils mangent de la nourriture.

- De la nourriture ! Fabuleux ! s'exclama t'elle.

Afficher en entier
Extrait de Diabolic, Tome 1 ajouté par Faithblack 2017-08-18T20:25:02+02:00

“ Quand bien même on m'offrirait tout l'univers, j'aurais l'impression d'avoir tout perdu si je ne t'avais pas à mes côtés.”

Afficher en entier
Extrait de Diabolic, Tome 1 ajouté par Faithblack 2017-08-18T20:24:41+02:00

_Vous êtes content, maintenant?

Son rire m'avait paru haletant.

-Et moi, je t'ai un peu blessée, au moins?

-J'ai mal aux doigts à force de vous tabasser

Afficher en entier
Extrait de Diabolic, Tome 1 ajouté par Faithblack 2017-08-18T20:23:08+02:00

Je sais qu'on t'as forcée à m'aimer, déclara-t-elle, en serrant mes mains l'une dans l'autre. Mais... ce n'est pas parce qu'on t'a imposé ces sentiments qu'ils sont moins précieux, ou que tu es moins humaine. Tu es ma meilleure amie, et je t'aime, Némésis. Mes sentiments ne sont pas dénués de valeur parce que je les éprouve pour toi. Le fait que je t'aime quelle sue soit ta nature a peut-être plus de valeur parce que personne ne m'y a contrainte, et que ça s'est produit spontanément. C'est moi qui ai choisit de tenir à toi, et ça, tu ne peux me l'enlever.

Afficher en entier