Livres
512 337
Membres
523 606

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Dickens, barbe à papa et autres nourritures délectables



Description ajoutée par anonyme 2011-11-27T14:04:37+01:00

Résumé

ISBN : 2070767604

Éditeur : Editions Gallimard 2005

Merci pour la purée, pour Alain de Botton, pour le vin chaud, pour Léautaud, pour les Mustang de don Pedro, pour Flaubert et la menthe à l'eau, pour la pizza des pas perdus, les nuits anglaises de Dickens et les secrets du mousseux tiède.

Bien sûr que l'on dévore encore. Comment se souvenir sinon d'avoir pu dévorer ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 27 lecteurs

Extrait

On se sent bien quelque part, et on ne sait pas trop pourquoi. Plus que bien.Il y a quelque chose à la fois de doux et d'étrange, la sensation de revivre des sensations familières.Pourtant, on n'est jamais venu dans les Ardennes.....Est-ce la même terrasse? L'avait-on absorbée en lisant Un balcon en forêt? Rien de sûr.Et pourtant...

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Lu aussi

Un recueil de nouvelles assez intéressant à découvrir avec une impression de se plonger dans des bribes de souvenirs littéraires et gustatifs assez agréables dans la majorité !

Afficher en entier
Bronze

J'adore les petits recueils de cet auteur, celui ci est le premier que j'ai lu, une excellente découverte.

Afficher en entier
Or

« Dickens, barbe à papa et autres nourritures délectables » présente une série de textes très courts (2-3 pages) qui exposent chacun un petit rien, nourriture ou bien littérature, les deux se conjuguant à merveille. Philippe Delerm nous entraîne dans cette nouvelle ronde de petits riens vers des nourritures délectables, matérielles – nourriture (« purée vivante », « un luxe suisse » avec le chocolat Milka, « la barbe à papa »), boisson (« vin chaud »), ou bien spirituelles. Il nous invite à la (re)découverte de grands auteurs de la littérature et disserte sur la lecture et l'écriture dans ses rapports à la nourriture : c'est ainsi qu'il rend hommage à Sempé, Hergé ou Dickens ou bien évoque « la lecture et l'anorexie » puis « l'écriture et l'anorexie ».

Après « La première gorgée de bière » et « La sieste assassinée », l'auteur creuse un sillon. La recette est délectable mais a un goût de déjà-vu. Si j'ai pleinement adhéré à la lecture de certains petits riens (tel « vin chaud »), d'autres m'ont un peu moins captivée : les références culturelles de l'auteur ne m'étaient pas toujours familières, aussi je partageais moins l'implicite des textes, le ton de douce connivence qui pouvait en ressortir.

Afficher en entier
Bronze

Ce livre est une très bonne surprise pour moi, ces nouvelles sont originales et décalées.Pour ma part,certaines nouvelles m'ont vraiment interpelées comme "une présence", "où est-ce que tu vois ça?", "hopper sucré" et bien d'autres.D'autres en revanche m'ont laissées indifférente mais c'est normal parce que celles que j'ai adoré sont celles auxquelles je me suis identifiée et que l'on peut qualifier de "vécues".Le style est singulier,certaines émotions que l'on a ressenties à un moment précis ressurgissent dans ses pages qui nous ressemblent.Bref, c'est un livre qui montre à quel point la lecture est un mets delectable et qui donne faim!

Afficher en entier

Date de sortie

Dickens, barbe à papa et autres nourritures délectables

  • France : 2008-03-06 - Poche (Français)

Activité récente

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 27
Commentaires 4
Extraits 12
Evaluations 9
Note globale 6.22 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode