Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Didine1996 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Jane Yellowrock, Tome 5 Jane Yellowrock, Tome 5
Faith Hunter   
Voici ce que Panini m'a répondu hier... :
Bonjour, Pour l'instant, nous n'avons pas pu programmer de date de sortie pour cette suite. Cordialement,

par Laumar
Jane Yellowrock, Tome 10: Shadow Rites Jane Yellowrock, Tome 10: Shadow Rites
Faith Hunter   
The guard, a tall, slender woman with prominent shoulders and a narrow waist, let us into the lair. The room was a small, white, and featureless with one door and no windows. The floor was smooth and sloped to a drain in the center, presumably for hosing off the inmates, though the opportunity to use it for torture had occurred me. Vamps are treacherous, double-crossing, unstable creatures. Torture would seem to be right up their alley.
Tonight there were six steel mesh cages, like small jail cells. Each made of woven steel strands, making the walls and floors of the cages pliable but strong. In the bottom of each cage was a stainless-steel, tray-like bottom. The edges of the trays were cupped to hold whatever the chief suckhead wanted to put in it—mixed blood to speed healing, some newspapers to catch droppings, bird kibble, whatever. For now, there were only two occupied cages, one imprisoning the rescued vamp, who was sleeping on the filthy foam mattress that had been in the transport coffin, and swaddled in a mass of linens and an electric blanket. To say the vamp stank was an understatement but I had to guess that sleep was more important than a shower.

par Didie6
Jane Yellowrock, Tome 4 : La Malédiction du corbeau Jane Yellowrock, Tome 4 : La Malédiction du corbeau
Faith Hunter   
J’avais hâte de retrouver Jane quand j’avais lu les trois premiers il y a quelque temps de ça puis la maison d’édition avait fermé puis j’ai été plus que ravie que Panini les a achetés, mais bon passons à ma chronique.

Je ne sais pas si c’est l’attente de la réédition des tomes précédents ou je ne sais quoi qui fait que j’ai moins aimé ce tome. Pourtant Jane reste Jane, toujours à courir à gauche à droite. Elle est envoyée à Asheville pour un pourparler suite à l’affranchissement prochain du maître Vampire.

Garde rapproché de Grégoire, mais entre-temps elle est allée voir Rick vous vous souvenez de lui ? Un officier de police qui l’avait aidé dans pas mal d’enquêtes au cours des tomes précédents qui a fini par se faire mordre par une Panthère Noire…

Bref, magie, vampire, démon, ange, tout un plein d’action, mais je me dis qu’il me faut la suite pour comprendre pas mal de choses surtout sur Léo.

J’affectionne toujours la série simplement je me demande où Jane va avec tout ce qui l’entourent.


par Sexy'Lo
Jane Yellowrock, Tome 6 Jane Yellowrock, Tome 6
Faith Hunter   
http://delivreenlivres.blogspot.fr/2016/07/jane-yellowrock-book-6-blood-trade-de.html

Jane et les frères Younger, maintenant bien rodés, voyagent jusqu'à Natchez contre l'avis de Leo, pour aider un maître de la ville qui essaye de gérer le contrecoup de ce qu'il c'est passé dans le tome précédent. Sa ville est infestée de vampires Naturaleza, anciens liges du vampires dont ils se sont débarrassé et ils n'ont pas l'intention de laisser la ville à Big H, le maitre légitime de la zone. Les disparitions s'enchaînent et notamment celles d'un bon nombre de sorcières de la zone. Jane est personnellement touchée lors qu'une ancienne amie disparait aussi, laissant à Jane le soin de s'occuper de sa fille de 5 ans, malade.

Un tome que j'ai trouvé un peu en dessous de la moyenne des autres.
Pour une fois on a moins de progression dans l'histoire de Jane, l'action étant vraiment ciblée loin de la Nouvelle Orléans et donc loin de Leo aussi. On a pour une fois pas à enquêter de comment il va réagir, bien qu'il se soit opposé au fait que Jane s'en aille il n'a pas pu l'empêcher et elle va sans doute le regretter une fois rentré.
Ils aurons bien sur besoin de coopérer avec les forces de l'ordre de la zone, incluant bien entendu ceux qu'on connait depuis plusieurs tomes, Rick inclus. La situation se complique quand Bruiser débarque aussi, envoyé par Leo qui n'a pas l'intention de laisser Jane provoquer des catastrophes en étant laissée seule, pour servir de palier entre les vampires et elle.

J'aime beaucoup la relation d'amitié que Jane développe avec les frères qui la suivent maintenant. C'est vraiment une équipe soudée maintenant, à tel point qu'ils décident de partir dans une association plus sur le long terme, les frère Younger devenant associés au lieux d'être payés pour faire le boulot.
Jane sors un peu de sa phase déprime du tome précédent, elle reprend du poil de la bête, c'est un plaisir. Elle se retrouve donc à devoir gérer les différents parties en cause dans l'histoire, trouver lesquels des vampires de Big H l'a trahis et ou se terrent les 20 naturaleza. Le tout en jonglant entre les sorcières, les enfants laissés à sa charge, ses anciens amours lui tournant autours et bien sur une mamie qui se prend pour un super héros et qui part tuer des vampires toute seule.

On en apprend un tout petit peu plus sur les instincts de Jane par contre, car il y a toujours un passage lié à son passé, même si il est moins important dans ce tome que dans les précédents.
On comprend mieux son envie de protection et sa façon de se mettre entre ses amis et le danger, surtout si celui ci est surnaturel.
Je suis rassurée aussi sur le point de ses amitiés, les gens commencent à ouvrir les yeux et a arrêter de lui mettre tous sur le dos juste parce qu'elle a dévoilé ce qui était mal et caché. Bon, tout n'est pas rêglé mais c'est en bien meilleur voie qu'avant, au moins un point positif après tout ce qui c'est passé, c'est un soulagement pour Jane.

Sur le papier ce tome avait tout pour me plaire, comme les précédents, mais pourtant je l'ai trouvé en dessous. Non pas qu'il y ai des points que je n'ai pas aimé, mais c'est juste que l'intrigue principale m'a moins captivée. Elle était moins complexe en fait, ils n'y avait que peu de fait qui venaient des tomes précédents en dehors des personnages, et on avait l'impression que rien n'avançait à mesure que les indices et les pistes menaient à des points morts.

En résumé j'aime toujours Jane mais ce tome n'est pas mon préféré, l'intrigue m'a moins intéressé. Malgré tout on retrouve notre ambiance habituelle et nos protagonistes qu'on apprécie toujours autant, une nouvelle fois dans une intrigue pleine d'action et de vampires toujours aussi flippants mème si on commence à s'y faire un peu.

15/20

par lianne80
Jane Yellowrock, Tome 7 Jane Yellowrock, Tome 7
Faith Hunter   
http://delivreenlivres.blogspot.fr/2016/07/jane-yellowrock-book-7-black-arts-de.html

Ce tome redonne un coup de fouet à la série !
Tous les tomes de la série, et vous le savez si vous lisez mes chroniques, sont vraiment plein d'action, et celui ci ne fait pas exception à la règle. On a un rythme très rapide tout du long. Il nous permet enfin de conclure sur pas mal d'intrigues qui étaient en suspend depuis un moment dans les autres tomes. Et surtout on a une Jane qui évolue et qui se met à s'accepter vraiment totalement, elle s'ouvre enfin, après tant de tomes à avoir des petits bouts de son histoire petit à petit, c'est un plaisir.

L'histoire commence lorsque Big Evans, le mari de Molly arrive un jour sans prévenir et en rage contre Jane, menaçant de détruire sa maison. Nous apprenons qu'en fait Molly a dit être allé voir Jane alors que Jane n'a aucune nouvelle d'elle depuis longtemps. Elle est donc supposée disparue et Jane part à sa recherche avec ses associés. Tout s’accélère quand Leo l'appelle pour lui annoncé un meeting imminent d'envoyés du conseil Europeen et au même moment certaines filles de Katty disparaissent elles aussi, les affaire seraient-elles liés? C'est sur que de se rendre compte qu'un certain nombre de Maitres vampires qui arrivent d'un coup en ville au moment ou de curieuses disparitions arrivent, on pense directement au lien mais est-ce si évident? Que se passe-t-il donc vraiment en ville?

Ce que j'aime bien dans cette série, et vous commencez à le savoir c'est qu'il y a toujours de multiples intrigues parallèles qui tournent dans tous les sens, certaines anciennes, d'autres toutes neuves, et que la conclusion ne fait jamais forcée, tout fini par retomber sur ses pattes naturellement.
J’apprécie beaucoup d'avoir a nouveau une histoire qui inclue les Trueblood (Molly, Evans et les enfants), ils sont vraiment la famille de Jane, enfin ce qui en est le plus proche. Jusqu'ici leur absence avait été compensée par Eli et Kid, et donc le fait d'avoir les deux ensemble est vraiment génial.
J'aime l'humour qu'apportent les deux frères qui travaillent avec Jane, ils parviennent toujours à alléger l'ambiance, contrairement ou dans les premiers tomes Jane est au final assez seule.

Encore une fois on voit apparaitre les nombreux personnages récurant, et c'est toujours assez logique, Jane se retrouve toujours dans des situations ou il y a des enlèvements ou des meurtres, elle est donc toujours en première ligne avec les forces de l'ordre, aussi bien humaines que surnaturelles. Après je dois dire que j’apprécie de moins en moins Rick, mais c'est aussi sans doute parce qu'on le voit de moins en moins, il s’éloigne visiblement de nos personnages. Le pauvre se retrouve toujours en mauvaise posture et ce n'est jamais vraiment sa faute mais les accumulations finissent par laisse des traces, Jane ne pourra pas pardonner à l'infini, il arrive un moment ou elle dira non.

C'est aussi un des points qui m’attristent un peu sur le personnage, même si j'aime le fait qu'elle est indépendante, j'aimerais quand même finir par voir arriver une ouverture sur le coté romance. Il faut avouer que ce coté la est vraiment mis totalement de coté depuis un certain nombre de tomes, les trois hommes tournent à distance certaines et rien ne leur permet pour l'instant de se rapprocher. J'ai bon espoir pour le (ou les) tomes suivants vu que Bruiser commence vraiment à prendre son indépendance et qu'il c'est montré d'une loyauté sans faille pour Jane, malgré le fait qu'elle pense toujours qu'il laissera toujours passer son engagement envers Leo avant elle, peut être a-t-elle tord finalement.

17/20

par lianne80
Jane Yellowrock, Tome 8 Jane Yellowrock, Tome 8
Faith Hunter   
http://www.livraddict.com/biblio/livre/jane-yellowrock-tome-8.html

Nous somme toujours dans les préparatifs du conseil des vampires qui aura lieu bientôt. Jane est chargée de la sécurité de l’événement et donc elle a du boulot. Car les Europeens n'ont pas l'intention de juste discuter, ils viennent pour faire des Amériques leur nouvelle colonie. On s'attend donc à des défis, des duels, de la violence ordinaire dans le milieu des vampires.
Mais ce qu'on attendait pas c'est une mystérieuse entité invisible qui semble avoir pour but de réduire Leo et ses alliés en charpie. Dans le stress des préparatifs Jane doit donc trouver ce qu'est cette chose et ce qu'elle veut, et trouver le moyen d'arrêter ce qu'elle ne peux même pas voir, le tout avant la deadlline du conseil ...

j'ai un peu moins aimé ce tome, en fait ce n'est pas qu'il est différent des autres, on sait à quoi s'attendre et on en a exactement pour notre argent. Mais j'ai regretté l'évolution de ce tome, qui modifie les pouvoirs de Jane et qui me semble un peu abusée. J'aurais préféré quelle reste une Skinwalker normale sans pouvoir extraordinaire quoi.

Après le livre est vraiment toujours dans le même ton que les précédents. Il y a toujours des secrets à découvrir et Leo n'apprend pas, c'est un vampire et il reste figé dans ce qu'il a toujours fait, et ce qui résulte encore en des catastrophes qui auraient pu être réglées plus tôt mais des calculs politiques font que ça fini toujours par exploser dans tous les sens.

J'ai adoré les passages avec Bruiser, ENFIN ça se met en place ! Un peu de romantisme ne fait pas de mal. C'est un homme très intelligent, il a tout à fait compris la façon dont il faut prendre la prendre pour avoir sa chance et la déstabiliser. Il se déclare publiquement ce qui est très courageux de sa part, connaissant Leo comme il le connait. D'ailleurs je n'ai pas du tout compris la saute d'humeur de Jane au milieu, c'est bien la première fois d'ailleurs que j'ai été prise de court. Je pense que ça allait un peu trop vite pour Jane, après tout ce temps seule elle n'acceptait pas d'être si proche de quelqu'un d'un coup, mais résultat c'est Bruiser qui paye les pots cassés. Heureusement il est solide mais je trouve que Jane prend ses blessures un peu à la légère comme si le fait qu'il survive suffise, peu importe comment il a été brutalisé et battu, j'avoue avoir été déçue d'elle sur ce coup.

J'aime aussi beaucoup l'évolution de Derek est de sa team, je comprend leurs peurs et j'aime qu'ils se rapprochent un peu de l'action. Jusqu'ici ils étaient toujours en périphérie, on les voyaient mais juste de loin, et la maintenant ils sont vraiment au cœur de tout. Résultat on a beaucoup plus d'interractions avec Jane et les personnages principaux, ce qui donne du dynamisme au récit et un peu plus d'humour.

Bien sur je suis toujours aussi fan d'Eli et Alex, même si il n'y a pas d'évolution dans ce tome, ils restent fidèles à eux même !

Au final un tome que j'ai lu avec autant de plaisir que les précédents mais dont l'évolution m'a un peu déçue, en réfléchissant à ce que j'en pensais j'ai trouvé que c'était un peu trop fort comme évolution, je me serais cru dans un manga shonen ou le héros se découvre toujours des pouvoirs supplémentaires au moment ou un gros méchant encore plus fort approche, c'est un peu cliché et dommage quoi. Résultat je baisse un peu la note.

16/20

par lianne80
Jane Yellowrock, Tome 4.5 Jane Yellowrock, Tome 4.5
Faith Hunter   
In Have Stakes Will Travel, readers get a chance to go deeper into the thrilling world of skinwalker and vampire hunter Jane Yellowrock. In “WeSa,” the Beast who lives inside Jane watches as her hunting grounds become prey. In “Haints,” Jane and her best friend, witch Molly Trueblood, are hired to investigate mysterious paranormal phenomena—and the evil they find brings a new meaning to the words "haunted house." “Signatures of the Dead” tells the story of the vampire massacre that made Jane Yellowrock a household name. And in “Cajun with Fangs,” Jane makes a new friend who turns out to have old enemies, and finds herself drawn into a vicious blood feud, fueled by dark magic and ancient grudges.

par Gkone
Jane Yellowrock, Tome 3.5 Jane Yellowrock, Tome 3.5
Faith Hunter   
Four stories from the world of heroine Jane Yellowrock —plus bonus material! Explore the world of shape-shifter & vampire hunter Jane Yellowrock in these stories, collected here for the first time.

Meet Jane as she leaves the orphanage she was raised in and encounters the witch who’ll become her future best friend. Discover the story behind Cajun cop Rick LaFleur’s cat tattoos — and the powerful witch who inked them. And, in the final, all-new story, find out what happened between Jane and Rick seconds after the end of Mercy Blade. Plus, get a never-before-seen index of vampire clans and alliances and a letter from the author about the origins of Jane Yellowrock. And don’t miss a special excerpt: the first three chapters from the newest Jane Yellowrock novel, Raven Cursed—out January 2012! The stories “The Early Years,” “Cat Tats,” and “Kits” were previously available on the author’s Web site, and “Blood, Fangs, and Going Furry” has never before been published.

par Gkone
Jane Yellowrock, Tome 9: Dark Heir Jane Yellowrock, Tome 9: Dark Heir
Faith Hunter   
http://delivreenlivres.blogspot.fr/2016/08/jane-yellowrock-book-9-dark-heir-de.html

Ce tome est légèrement différent des précédents dans le sens ou on n'a moins une enquête qu'une traque. Mais sinon il est vraiment dans le ton de la série et ne décevra pas les fans !

On reprend l'histoire la ou on l'avait arrêté dans le tome précédent, si ce n'est que Joses Barjudas réussi à s’échapper du donjon de Leo. Il a forcément été aidé par quelqu'un mais cette collaboration ne semble pas l'avoir ému car il laisse pas mal de cadavres dans son sillage, notamment ceux des vampires qui l'ont libéré. Bien sur Jane est chargé de le retrouver au plus vite.
Au départ on pourrait imaginer que la traque soit aisée, après tout Joses ne connait rien au monde moderne car ça fait plus d'une centaines d'années qu'il est enfermé dans un sous sol sans parler du fait qu'il est vraiment affaiblit. Mais finalement on avait oublié qu'on avait affaire a un vrai prédateur intelligent qui ne ressemble plus du tout à la bête qu'il était en étant enfermé, et c'est un meurtre en masse qui survient rapidement et alors que Joses reprend figure humaine et se fond dans la population. On se rend compte que la traque ne sera finalement vraiment pas facile !

A ce niveau la de la série on sait ou on met les pieds et si une personne est énervée par les descriptions des armes ou la culpabilité de Jane, il y a longtemps que la série ne doit plus lui plaire. C'est pour ça que je ne cite pas ce genre de détail comme étant un peu redondant, même si ça peut l'être pour certains. Pour ma part j'ai accepté qu'on y passe et ce n'est pas ça qui me ferra arrêter.

Je n'ai pas trouvé que ce tome souffrait particulièrement du syndrome du Xième volume d'une série longue, les événements qui s'y passent sont logique. Mais c'est vrai qu'on pourrait ce dire que c'est un peu exagéré d'augmenter le nombre de morts de façon si importante, comme si le livre voulait en faire plus que les précédents. Mais on attendait ce tome depuis longtemps en fait, depuis qu'on a découvert l’existence de Barjudas. On a eu une lente montée en puissance et il était inévitable qu'il devienne l’ennemi numéro 1 dans un tome. Surtout qu'on imaginait mal un fou furieux dans son genre se contenter de se cacher, non, improbable. C'est pourquoi j'ai vraiment apprécié ce tome, l'auteur n'entre pas dans une phase de "chaque tome nous en donne toujours plus" que j'avais un peu trouvé dans l'évolution de Jane sur certains tomes précédents.

Ce que j'aime aussi c'est que Leo ne change finalement pas, ou alors très lentement ce qui rend son personnage de vampire immuable réaliste, il se rend compte de ses erreurs mais il a tellement de secrets enfouis de partout qu'il n'arrive pas à laisser les informations sortir. Mais maintenant par contre il a compris qu'il doit aider Jane et que tenter de la mener dans la bonne direction en l'influençant pourrait faire tout capoter, il l'a suffisamment subit dans les tomes précédents.
J'ai adoré sa remise en cause dans ce tome, quand il se pose la question si il doit ou pas changer, il est toujours aussi retissant sur le sujet !

J'ai adoré la présence de Bruiser et Molly dans cet épisode même si je les ai trouvé un peu en retrait. C'est vrai que la traque prendre vraiment 100% du temps de Jane et donc elle a peu de temps pour discuter avec ses amis. Dans ce tome on a surtout le problème de Molly qui commence vraiment a se dévoiler en plein jour, je pense qu'on va avoir un tome sur ce sujet dans peu de temps, je vois mal la situation évoluer de façon positive sans devenir le sujet principal d'un tome, vu l'importance du personnage. Ce qui fait que j'ai eu plus de mal à avoir ce sentiment positif qui jusqu'ici accompagnait la venue de Molly, on voit bien qu'il y a un gros souci quelque part !

Pour Bruiser il est bien présent mais finalement il y a peu d’interactions avec Jane comparé aux premiers tomes, même si j'adore ce qu'il est devenu, on reste un peu dans le flou quand à sa vrai situation, en gros on ne sais pas du tout quel est son boulot. Il n'est plus enforcer, ni primo, et pourtant il continue à travailler pour Leo mais pour l'instant on n'en sais pas beaucoup plus. Après je suis toujours aussi fan du couple qu'ils forment, l'auteur a mit le temps avant d'y arriver mais maintenant c'est très intense leur relation et je pense que c'est parti pour durer, ce qui n'est pas pour me déplaire !

Ce qui est toujours bien avec la série c'est que le personnage de Jane continue d'évoluer, petit à petit. Rien ne se fait d'un coup, elle apprend, et le processus est lent, elle fait des erreurs, elle ne maitrise pas tout d'un coup. Ce qui rend son personnage très humain en fait, et réaliste, tout prend du temps.

Au final un tome que j'ai vraiment beaucoup aimé, à ce stade de la série je pense qu'on est habitué aux ficèles de l'auteur et donc arriver à se renouveler tout en restant en évolution lente est un exercice qui est vraiment maitrisé avec brio ici !
On est dans un tome pivot pour la série car c'est le grand ennemi qui fait son apparition, pas un simple vampire caché, donc ce tome est une sorte d'apothéose de ce qui se préparait depuis pas mal de temps, je suis très contente de l'avoir lu, et j'ai hâte de passer au suivant !

17/20


par lianne80
Jane Yellowrock, Tome 9.5: Blood in her Veins Jane Yellowrock, Tome 9.5: Blood in her Veins
Faith Hunter   
In this must-have collection of stories, experience nineteen thrilling adventures from the world of vampire-hunter Jane Yellowrock, including many fan favorites and two all-new novellas. Read about the first time Jane put the pedal to the metal in “The Early Years,” and the last thing a werewolf will ever see as Jane delivers justice in “Beneath a Bloody Moon.” Get a searing look into the pasts of some of the series’ best-loved characters: Beast in “WeSa and the Lumber King,” Rick LaFleur in “Cat Tats,” and Molly Everhart Trueblood in “Haints.”

In the brand-new “Cat Fight,” the witches and vampires of Bayou, Oiseau, are at war over a magical talisman—and Jane must figure out how to keep the mysterious artifact out of the covetous hands of the Master of New Orleans. And in the never-before-published “Bound No More,” Jane welcomes a visit from Molly and her daughter, Angie, who is about to prove she’s the most powerful witch in Everhart history....

From the Big Easy to the bad bayou, from the open road to a vampire’s lair—with Jane Yellowrock, it’s always a given: have stakes, will travel.


par Didie6