Livres
550 856
Membres
591 995

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Didine1996 : Mes envies

Sale fille : Omerta sur un viol collectif Sale fille : Omerta sur un viol collectif
Anna-Maria Scarfo   
Sale fille retrace le quotidien de la jeune Anna Maria, violée à plusieurs reprises.
Je me suis toujours beaucoup intéressée aux témoignages, mais celui-là ne m'a pas convaincue.
Certes, ce qui se passe est horrible, révoltant, mais le style d'écriture est trop simple, et certaines scènes ne sont pas trop développées.
En fait, on est dérouté par l'héroïne. Elle est jeune, c'est vrai, (quand même 13 ans), mais elle est vraiment naïve. Elle ne sait rien sur le sexe, ou sur les relations homme-femme.
On la voit insouciante, jeune, mais d'un coup, le style d'écriture change, et les mots deviennent vulgaires, plus durs.
Voilà, je n'ai pas été particulièrement touchée par l'histoire d'Anna-Maria Scarfo, aussi horrible soit-elle.



par Catherina
La toute première fois La toute première fois
Lauren Strasnick   
Une livre que j'ai dévorer en 4 heures tellement j'ai adorer ! Mais bon je peux pas m'empêcher de dire "La Pauvre Holly" franchement .. Elle ma beaucoup fait mal au coeur a la fin ! Un livre que je recommande juste pour tué une aprem' pour lire l'histoire d'une ado' qui s'amuse sans pensé aux conséquences ensuite et qui s'en rend conte une fois le nez bien dedans x)
Bon livre :)

par Angel²
La Fille seule dans le vestiaire des garçons La Fille seule dans le vestiaire des garçons
Hubert Ben Kemoun   
J'ai adoré!!! Je l'ai lu en une journée. Je me suis bien identifiée à Marion, étant également étiquetée "intelo".
Ce livre est génial, on ne sait jamais ce qui va encore tomber sur Marion, avec toutes ces humiliations et ces vengeances... Des sujets graves sont intégrés dans l'histoire, mais tout est abordé avec humour, et c'est très plaisant.
A ne pas manquer.

par Yubia
Tu ne m'échapperas pas Tu ne m'échapperas pas
Lisa Gardner   
Vraiment déçue par ce livre, et pourtant, j'avais de bonnes impressions sur les autres livres de cette auteur.
Tout ce qui fait sa force dans ses autres livres (du moins ceux que j'ai lus) ont disparu.
Les points de vue sont vraiment minimalistes. Habituellement, on apprend ce qui s'est passé par les acteurs de l'intrigue, et les flics sont secondaires, ce qui est bien mieux, notamment parce que ce sont toujours des personnages ou sans la moindre personnalité, ou seulement chiants.

Là, on a quasiment tout du point de vue des enquêteurs, et ça limite considérablement les choses. On a de temps en temps des points de vue externe, mais ça n'apporte strictement rien à l'histoire.

Histoire qui en elle-même n'a rien d'extraordinaire. Une fusillade dans un collège, et un inconnu qui y est sans doute à l'origine. Le truc, c'est que ça patine. L'histoire n'évolue que très lentement, malgré des pseudos indices qui ne servent pas à grand-chose.
La résolution ne tient pas debout, n'a absolument aucun sens, et n'est même pas justifiée.

Le seul intérêt, c'était l'histoire de Rainie, et comme c'était secondaire, ça n'a franchement pas suffi à relever le niveau.

par Jenna95
La Vengeance aux yeux noirs La Vengeance aux yeux noirs
Lisa Gardner   
J'aime assez les polars mais je n'en lis pas souvent, je me suis donc laissé tenter par le résumé de celui-ci et la lecture a été assez intéressante. On retrouve bien évidemment les bases du genre: un meurtre, une enquête, un-e enquêteur-rice un chouïa pertubé-e et le dénouement qui en découle. Ici, on est du point de vu de plusieurs personnages, ce qui fait qu'on est plus ou moins au courant de qui est le tueur. Je dis plus ou moins car il faut bien sûr attendre la fin pour tout savoir sur lui.
J'ai assez bien aimé ce polar. C'est loin d'être un coup de coeur mais je n'ai pas non plus déteste. Le style de l'auteure est vraiment pas mal, elle a une plume assez fluide, les phrases ne sont pas trop alourdies par des détails que l'on peut juger inutile. Peut-être que par moment ça a été le cas mais rien qui ne m'est marqué. Assez paradoxalement, j'ai eu beaucoup de mal à démarrer ma lecture. J'ai du mettre bien 100-150 pages à me plonger dedans. Le début était très long, il ne se passait rien d'intéressant, bref ça traînait en longueur.
Mais c'était une bonne découverte dans tous les cas. La fin n'est pas frustrante, je la trouve même très bien mené. Je n'aurais pas du tout pensé à ça et le but du policier, c'est de nous surprendre à la fin non?

par gotika
The Killing Hour The Killing Hour
Lisa Gardner   
Pourquoi... Mais POURQUOI ce livre n'est-il pas traduit ?!? Il est hyper important pour la suite de l'histoire, on apprend des choses indispensables sur les personnages [spoiler]Kimberly y rencontre l'agent du GBI qui devient l'amour de sa vie ; Quincy et Rainie abordent l'idée d'avoir un enfant malgré le passé de ces deux personnages compliqués et à la fin, Quincy demande même Rainie en mariage !!! [/spoiler] Je ne comprends pas les éditions françaises qui traduisent tous les livres d'une série sauf celui en plein milieu... POURQUOI ?!?
Bref... Heureusement que je lis l'anglais parce que je l'ai adoré. Pour une fois, j'avais presque deviné la fin [spoiler] j'hésitais entre le fait que ça soit vraiment le linguiste ou son frère quand il a dit qu'il connaissait bien le coin où la deuxième ou troisième victime a été déposée[/spoiler].
On sent que Lisa Gardner a fait des recherches très poussées pour ce livre, ce qui le rend encore plus passionnant ! Tous ces détails sur les analyses de terre, de végétaux, d'insectes ou autres... Bref j'ai adoré tout le côté scientifique de l'enquête.
On fait la connaissance de Mac qui est super attachant, j'ai vraiment aimé son personnage... Très différent de Quincy que j'ai adoré revoir même si c'est Kimberly qui est plus sur le devant de la scène dans ce livre.
L'intrigue est superbe, j'ai stressé tout le long.
Un excellent thriller pour moi !

par Jazzmen
Quincy & Rainie, Tome 5 : Disparue Quincy & Rainie, Tome 5 : Disparue
Lisa Gardner   
Je suis dans mes premières expériences sur le style suspense-policier donc il était important pour moi que cette lecture soit bonne pour ne pas me décourager. Résultat ce fut un magnifique moment de lecture. Rien de trop compliqué, une bonne histoire bien écrite et aucune lenteur. L'enquête est vue et raconté par plusieurs narrateurs donc nous pouvons sentir l'émotion de différentes personnes. Si vous voulez commencer du policier suspence, je vous conseille ce livre haut la main.

par vallery73
Derniers adieux Derniers adieux
Lisa Gardner   

Avec Derniers Adieux, Lisa Gardner nous offre un roman haletant et bien documenté, qui m’a tout d’abord fait penser à une série américaine de par sa construction et l’entrée en matière de l’auteur. Lorsqu’elle est contactée par une prostituée qui prétend détenir des informations sur de mystérieuses disparitions, Kimberly ne sait pas si elle doit la croire ; les victimes n’ont jamais été portées disparues et aucune preuve n’atteste que l’histoire terrifiante racontée par la jeune fille soit vraie. Pourtant, alors qu’elle commence à enquêter aidée d’autres collègues, Kimberly va bien vite se rendre compte que l’affaire est bien plus sombre qu’on pourrait le penser… et qu’il faut agir vite pour empêcher l’horreur de continuer.
Les scènes s’enchaînent de manière rapide ; on n’a pas le temps de s’ennuyer une seule seconde alors que nous découvrons les nombreux protagonistes qui joueront un rôle dans l’intrigue. Bien que l’enquête du FBI soit centrale, nous avons aussi un aperçu de la vie privée des personnages : Kimberly, agent spécial enceinte ; Mac, son mari, enquêteur expérimenté ; Sal, un de ses collègues… Je dois avouer que les premières pages ne m’ont pas convaincues car tous me paraissaient plutôt stéréotypés : les enquêteurs modèles ne vivant que pour leur travail ; les familles des agents, victimes de criminels ; la vie familiale de Kimberly, impossible à concilier avec son travail… Et pourtant, j’en suis rapidement arrivée à me prendre d’affection pour les personnages et à vivre l’enquête à leur côté.
Lisa Gardner multiplie les points de vue, ce qui ajoute une grande profondeur au roman tout en garantissant le suspense. Plusieurs histoires commencent, entre lesquelles il est parfois difficile de faire le lien – au départ du moins. Au fil des pages, le lecteur pourra faire ses propres hypothèses sur l’intérêt de ces scènes et avoir une bonne idée de la psychologie des différents personnages, qu’ils fassent partie des « méchants » ou des « gentils ».
Contrairement à de nombreux romans policiers, on ne part pas d’un cadavre pour trouver le coupable, mais plutôt du coupable – ou, dans ce cas, du suspect – pour trouver les victimes. J’ai aimé que l’ordre des choses soit quelque peu inversé et que, petit à petit, on nous introduise cet univers terrifiant, empli de folie et de cruauté.
Les araignées ont un rôle important dans l’histoire, et on remarque à quel point Lisa Gardner s’est documentée sur le sujet. Sans être particulièrement attirée par ces animaux, j’ai trouvé ces passages très intéressants et fascinants… même si ce n’est pas une lecture que je recommanderais forcément à une personne arachnophobe.
La tension augmente au fil des pages, à mesure que le danger qui plane sur Kimberly se rapproche. La cruauté se fait plus fréquente aussi, et certaines scènes sont plutôt violentes, surtout à la fin. En ce qui concerne le style de l’auteur, il est assez difficile de juger puisqu’il s’agit d’une traduction. Si j’ai trouvé le ton adapté au rythme et aux évènements décrits, j’ai repéré quelques maladresses qui rendent la lecture un peu difficile à quelques reprises.
En conclusion, Derniers adieux est un roman policier très réussi, qui confirme le talent de Lisa Gardner. Une fois les premiers clichés dépassés, on découvrira une intrigue originale qui nous tiendra en haleine jusqu’aux dernières pages, mêlant enquête et scènes plus personnelles. La variation de point de vue est un grand avantage de l’écriture, car il devient plus difficile de classer les personnages dans le camp des bons ou des mauvais. C’est un roman policier que je recommande aux amateurs du genre, sauf peut-être aux personnes un peu sensibles et aux arachnophobes… quoique, peut-être découvriront-elles une autre facette de ces petites bêtes qui nous font si facilement peur…
Je remercie Le Livre de poche pour l’organisation du Prix des lecteurs 2014, dans le cadre duquel j’ai reçu ce roman.
Nous étions les hommes Nous étions les hommes
Gilles Legardinier   
Scott Kinross et Jenni Cooper, respectivement docteur et généticienne, travaillent ensemble plus déterminés que jamais, pour essayer d'éradiquer ce fléau qu'est la maladie d'Alzheimer, maladie qui touche de plus en plus de personnes. Ils font une découverte fondamentale et leurs efforts sont en passe d'être récompensés... mais la concurrence est rude et certains sont prêts à tout pour s'approprier cette découverte... Scott et Jenni rencontreront bien évidemment beaucoup d'embûches sur leur route...

C'est "L'Exil des Anges", que j'ai beaucoup apprécié, qui m'a fait connaître Gilles Legardinier. "Nous étions les hommes" est, selon moi, encore meilleur.
Ce thriller est avant tout une course contre la montre, une lutte acharnée des protagonistes, une enquête à cent à l'heure où l'on va de surprise en surprise et où le suspense est maintenu jusqu'à la fin. Je conseille vivement cette lecture qui mêle suspense, belle intrigue et rebondissements.

par SuperNova
La Maison d'à côté La Maison d'à côté
Lisa Gardner   
Trente-huit ans, célibataire et travailleuse acharnée, D.D. Warren est commandant à la brigade criminelle. Un coup de téléphone du capitaine Miller la prévient qu'une jeune enseignante de vingt-trois ans a disparu en pleine nuit laissant sa fillette de quatre ans seule dans son lit. C'est son mari, Jason Jones, journaliste au Boston Daily, qui de retour au domicile, tard dans la nuit, constate et signale la disparition de sa femme. Aucun désordre dans la maison, aucune trace de lutte, seule une lampe cassée et un édredon disparu.
J'ai bien apprécié la façon dont l'auteur traite de sujets délicats, avec sobriété mais clairvoyance. J'ai bien aimé également que ses personnages soient mis à nu dans leurs sentiments, leur sensations, leur perception des événements. On pressent que des faits du passé vont rejaillir et causer quelques dégâts.
Coté enquête, l'auteur arrive à maintenir un intérêt et un suspense certains car, à tour de rôle, tous ses personnages peuvent être suspectés, tous ont de sérieux mobiles et jusqu'à la fin on se demande qui sont les coupables et si le principal suspect est bien celui qui est le plus mis sur la sellette. Lisa Gardner entretient tout au long du roman, une certaine ambiguïté, ce qui n'est pas pour déplaire. Toutefois, je ressors de cette lecture avec un sentiment assez mitigé car il m'aura fallu parvenir presque à la moitié du roman pour qu'enfin le rythme s'accélère. De plus, certains personnages sont parachutés au beau milieu de l'histoire, comme imposés pour les besoins de l'enquête, de même que la fin un peu expédiée. Mais globalement, l'histoire est intéressante.

par SuperNova

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode