Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de didy59 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Vivante Vivante
Clémence Lucas   
J’ai toujours été une bonne vivante. Livraison à:
Petite, je ne me rappelle pas avoir déjà refusé un dessert ou même un goûter.
Ado, j’ai commencé à sortir avec mes copines, à participer aux boums.
Adulte, rien n’a changé. Une soirée entre copines ? Présente ! Je ne refuse jamais un bon repas, un verre de vin ou même une cigarette – oui, je sais, ce n’est pas bien mais là n’est pas la question.
Certains de mes amis disent que j’ai une fâcheuse tendance à brûler la chandelle par les deux bouts et pendant longtemps, je les ai ignorés...
Jusqu’à ce que je sois rappelée à l’ordre.

par sanhou
Eternita Eternita
Elodie Solare   
http://www.my-bo0ks.com/2020/02/eternita-elodie-solare.html

Je ne connaissais pas du tout l'auteure, Elodie Solare mais j'étais vraiment curieuse de découvrir Eternita, dont j'avais déjà entendu parler à l'occasion du Festival New Romance lorsque nous avions la possibilité de choisir le prénom que nous préférions. Le résumé a fini de me convaincre, il faut dire que les histoires d'amour sous fond politique avec un garde du corps, ce n'est pas ultra abordé en romance, alors ça s'annonçait vraiment super.

Eternita, c'est l'histoire de Letizia, une jeune femme qui profite pleinement de la vie. Un peu trop même puisqu'elle n'est pas toujours en possession de ses moyens. Elle aime sortir et se drogue plus qu'elle ne devrait. Mais ça, c'était avant la décision de son père de faire la course pour la présidence. Son emploi du temps va devoir changer radicalement, et elle ne sera plus jamais seule, Alexis, son garde du corps ne va pas la lâcher d'une semelle.

Lorsque j'ai commencé ma lecture, j'étais vraiment curieuse d'en savoir plus notamment cette héroine, Laetizia qui avait l'air haute en couleur. Une héroine avec laquelle j'ai eu beaucoup, beaucoup de mal à m'attacher. Il faut dire qu'elle est, au démarrage, à elle toute seule, le cliché de la fille pourrie gâtée, superficielle et assez peu mature. Concrètement, je pense que cela est plus ou moins voulu. Ainsi, elle a une marge pour évoluer vraiment au contact d'Alexis. On cerne assez rapidement son caractère et la complexité de son comportement. Je m'attendais à une évolution un peu plus développée, car là, j'ai commencé à l'apprécier qu'à la toute fin...

De son côté, Alexis avait tout pour me plaire. Enfin, ça c'était sur le papier. Le garde du corps de la belle Letizia a déjà eu quelques soucis par le passé en étant en charge de la sécurité. Je ne vous dévoilerais rien de trop puisque dès le premier chapitre on donne le ton. Le monsieur n'est pas vraiment professionnel et cède à ses clientes. Autant vous dire que j'ai trouvé ça limite... J'aurais préféré qu'il ne couche pas avec sa cliente précédente pour avoir "l'impression" qu'il ne se tape pas toutes ses clientes... Manque de pot pour moi, ce n'est pas le cas. Honnêtement, j'ai l'impression que bien souvent, en New Adult, les personnages masculins sont incapables de se retenir... Bonjour l'image de l'homme quand même...

Vous l'aurez compris, j'ai eu du mal avec nos deux personnages principaux. Alors forcément, cela se répercute sur la romance en elle-même qui, je l'avoue ne m'a ni faite rêver, ni émue, ni intéressée plus que ça. C'est un flop de ce côté, moi qui en attendais beaucoup. J'ai trouvé qu'elle manquait de profondeur et s’avérait plus physique qu'autre chose.

Fort heureusement, Eternita propose une histoire d'amour mais pas que. Ce que j'ai apprécié, c'est le côté politique. Le père de notre héroine souhaite s'engager dans cette voix et cela va bousculer la vie de chacun. J'ai trouvé intéressant de les voir réagir face à cette nouvelle et s'adapter. Enfin, l'addiction sera également de la partie et j'ai trouvé que c'était plutôt bien joué de la part de l'auteure de montrer une autre facette de celle-ci avec les choix qu'elle a prit et dont je ne parlerais pas ici pour garder le suspense.

Au final, je reste sur ma faim avec Eternita. Il y avait quelques éléments intéressants qui auraient - à mon sens - pu être davantage exploités pour rendre l'histoire plus profonde et prenante. J'en attendais un peu plus et n'est pas été totalement convaincue par cette histoire, dommage.

par Carole94P
Désirs défendus Désirs défendus
F. V. Estyer   
COUP DE CŒUR
Je me suis rapidement laissée emporter par l’histoire de James et Noah. Surtout, car contrairement à ce que l’on pourrait penser vu le résumé, ce livre n’est pas une simple histoire d’amour interdit entre un prof et son élève. C’est aussi, et surtout, une histoire d’amitié, de confiance en soi et en l’autre, de reconstruction de soi. Les personnages sont bien travaillés, sympas, touchant et crédibles, le personnage de Sam m’a aussi touché par son amitié sans faille pour James. Et Yanis, le frère de Noah… je n’en dirais rien sur lui pour ne pas spoiler.
Je ne m’attendais pas à cela en commençant ce livre et ce fut une vraie surprise car tout en abordant un sujet maintes fois abordé par les auteurs, F.V. Estyer a su se démarquer et intégrer des rebondissements auxquels je ne m’attendais pas forcément. Qui plus est, c’est bien écrit, même si je ne suis peut-être pas très impartiale vu que je suis fan de l’auteure. Elle a une manière d’écrire qui me transporte directement dans ses histoires. Bref, une très belle histoire.

par Floreen
Postscriptum Postscriptum
Cecelia Ahern   
Des années se sont écoulées depuis la mort de Gerry, mais Holly n'a jamais pu oublier son grand amour. Tenant aujourd'hui une boutique avec sa soeur, celle-ci a retrouvé l'amour auprès de son compagnon Gabriel, mais les souvenirs partagés avec son défunt mari la hantent toujours. Par un étrange concours de circonstances, Holly va raconter un soir son histoire dramatique et émouvoir une dame âgée, qui inspirée par le destin de la jeune femme, créera le groupe de soutien PS: i love you. Dès lors sa route croisera celle de ses membres, chacun d'entre eux est en phase terminale, leur seule requête étant qu'Holly les aide à écrire eux aussi des lettres à leurs proches, lettres qu'ils liront après leur mort.
J'ai adoré cette suite tant attendue, j'ai ressenti les émotions de ces personnes en détresse, mais aussi l'amour qu'ils portent aux gens qu'ils aiment le plus au monde.
C'est un roman émouvant que j'ai terminé, les yeux embués de larmes.

par Mjey
Stepbrother Love Stepbrother Love
Zoé Murat   
Un véritable coup de coeur.

Cette histoire est à la fois bouleversante et remplie de tendresse. On y découvre un Nash pleins de surprises, une Esmée débordante de courage, une famille incroyable, une seconde chance et un nouveau départ.
On a le souffle coupé, le sourire le plus radieux qu’il soit et des mouchoirs à dispositions face à cet amour indestructible.
Make Me Bad, Tome 1 Make Me Bad, Tome 1
Elle Séveno   
Chronique faite par Caro pour Lectures à Flo(ts)


Pour une fois, on inverse les rôles, je vais vous donner mon avis « à chaud » sur le premier tome d’ Elle SEVENO : MAKE ME BAD.

J’ai adoré tourner les pages et voir ainsi évoluer le personnage de Laure. Elle qui est si gentille voire trop gentille avec les personnes qui l’entoure. Elle va nous montrer de quel bois elle se chauffe. On arrive très bien à s’identifier au personnage. Qui ne fulminerait pas face à cette trahison. Elle va fomenté un plan des plus machiavéliques et le pire dans l’histoire c’est que l’on sait que c’est mal mais on est à 100 % derrière elle. D’ailleurs, je n’aimerais pas être à la place ne de Léa ni de Matt. Laure va tout simplement basculer du côté obscur. On a tous une partie ANGE et une partie DEMON et bien là on assiste à l’ascension d’un démon première catégorie et on aime ça. Une vengeance comme on en lit peu, Laure passe un pacte avec le diable. Ce diable a un nom, ALEXANDRE. Il est dangereux, incroyablement sexy, impétueux, rien ne lui résiste (même nous lectrices) et de ce fait, il est un atout indispensable à la réalisation de son dessein.

L’incroyable plume de l’auteure nous fait passer un pur moment de bonheur. Elle arrive si bien à décrire les sentiments, les ressentiments de ses personnages. Elle a vraiment beaucoup de talent. On prend part à cette intense alchimie. Elle SEVENO est « sadique » car quand on arrive à la dernière page on est super frustré.

Bon je ne m’éternise pas plus j’ai un tome 2 qui n’attend que moi. Au plaisir. Et j’oubliais foncez ! Croyez-moi vous ne serez pas déçu.
On comptera les étoiles On comptera les étoiles
Fleur Hana   
⭐Mon avis :
Cette histoire est exceptionnellement belle. Pourtant très ordinaire. Il s'agit d'une rencontre. . Tout simplement. Pas de rebondissement de fou pas de drame .. une rencontre. .. mais pas n'importe laquelle. C'est une rencontre entre 2 âmes 2 esprits.
Ils se jaugent se stimulent se taquinent
J'ai le sentiment pour la première fois de voir 2 ames soeur se rencontrer ... ⭐Lia, cette repartie, cette spontanéité ! Elle est brisé mais ne s'apitoie pas. Elle essai simplement de vivre avec . . Le plus normalement possible. Elle est touchante sans inspirer la moindre pitié !
⭐Sam est prevenant. Il la respecte il l'attend il la protège. . Il est juste parfait en fait ! Je crois qu'à la seconde ou il a posé les yeux sur elle il a lu en elle. Il a vu qui elle était.
Ils sont jeunes et pourtant si mûr dans leurs réflexion leur attitude.
⭐Je suis bluffée. C'est une putain de magnifique histoire. Une leçon de vie. Bravo @fleurhana et merci pour ELLES.. toutes ces filles là ...
⭐"J'espère qu'elle va me laisser le temps de lui montrer que, tous les deux, on peut vivre un peu plus. Car sans elle, j'aurais la sensation de vivre un peu moins"
À la dérive À la dérive
Jane Devreaux   
Je n’ai pas eu l’occasion de relire un roman de Jane Devreaux depuis qu’elle est publiée chez Hugo Roman, mais j’avais beaucoup apprécié Sinder donc à la lecture de la quatrième de couverture, j’avais très envie de replonger dans une histoire de l’auteure. En refermant ce livre, je suis ravie de l’évolution de la plume de l’auteure et la qualité de l’intrigue qui oscille entre ombre et lumière.

Léa a tout perdu en l’espace de quelques mois, sa famille, son insouciance et son foyer. Aujourd’hui sa vie n’a plus rien à voir et malgré les difficultés elle tente de maintenir la tête hors de l’eau. Désormais elle n’a plus rien de l’étudiante paisible, et elle exerce un travail qui lui permet tant bien que mal de subvenir à ses besoins. Adam est tout ce qu’il lui reste, mais son état léthargique le force à des soins constants dans un hôpital psychiatrique. Prête à tout pour retrouver le jeune homme, Léa participe à un programme de bénévolat lui permettant d’être en contact avec les patients. Persuadée de toucher au but, elle se retrouve face à Axel un homme fragile qui malgré ses blessures parvient à la toucher. Tant par son sarcasme, que par le désir qu’il lui inspire.

Au delà des thèmes poignants abordés, nous avons un décor particulier puisque l’histoire débute dans un hôpital psychiatrique, on sent immédiatement l’atmosphère pesant et la souffrance des personnages. Nous sommes dans un lieu clos et la promiscuité contribue à un rapprochement sans que ça soit voulu. On décerne les difficultés d’Axel à émerger et l’intérêt que Léa éprouve pour le jeune homme, bien que son but n’est jamais été de se rapprocher de lui, elle va rapidement éprouver une sorte de fascination pour son patient et bien qu’il soit parfois assommé par les médicaments, sa repartie va lui donner envie d’interagir avec lui de manière plus approfondie.

On ressent rapidement qu’un secret plane au dessus de nos héros et personnellement, j’ai commencé à me faire une idée assez clair des révélations à venir retirant l’élément de surprise. C’est peut-être le seul moment où j’ai trouvé que l’histoire perdait en crédibilité, mais à mon sens bien que ça soit un élément important, c’est principalement l’aspect psychologique qui est abordé et le développement de la romance est au centre de l’histoire. Jane Devreaux maîtrise son sujet et on attend avec impatience les interactions entre les personnages. J’ai peut-être été un peu frustrée de certaines ellipses qui m’ont donné l’impression d’être maintenues à distance dans l’évolution de la romance et bien que j’ai adoré ma lecture, ça m’a empêché de totalement adhérer à l’histoire.

En bref, l’auteure nous offre une romance atypique avec un fort potentiel psychologique, et même s’il m’a manqué quelque chose. Jane Devreaux nous embarque avec brio dans une histoire d’amour rempli d’espoir et malgré les souffrances psychologiques que vont subir ses personnages, il est impossible de rester insensible. Sans oublier un panel de personnages secondaires tout aussi attachants. Une bonne lecture qui se lit rapidement.

Ma chronique : https://wp.me/p4u7Dl-4Dm

par Luxnbooks
Make Me Bad, Tome 2 Make Me Bad, Tome 2
Elle Séveno   
J'ai beaucoup aimé ce bouquin. L'écriture est fluide et hyper addictive. Les personnages sont attachants, surtout Alex qui le devient de plus en plus ! Comment ne pas craquer ?
Cette histoire se finit en apothéose avec Léa, enfin le dénouement attendu ! J'ai adoré ce concentré de haine, bien ajustée, que ça n'en fasse pas trop et que ce soit crédible.
Ce que j'ai bien aimé c'est comment des mois plus tard voire des années, les relations qu'elle entretient (ou pas) avec sa famille et ses ex meilleures amies. Ca rend le tout tellement ancré dans la réalité. Ce n'est pas tout beau tout rose, tout finit par s'arranger, car dans la vie réelle ce n'est pas comme cela que ça finit...
Un bon roman, une bonne duologie, pour passer un moment en dehors du temps.

par Tarso
And then ? And then ?
Scott Mackenzie    Karina Halle   
Alors alors aloooors...
Certe un peu déçu mais sa reste tout de même un bon livre.
Pour commencer avec ce qui ne va pas pour moi:
- TOUTE l'histoire va beaucoup trop vite.. On passe de: il y a 7 ans, à " maintenant", puis a " 2 ans plus tard" ! Mais qu'est ce qui c'est passer pendant ces 9 ans haha ? A mon avis, le livre est trop petit pour tout ce qu'il y avais a raconter. Je le trouve donc un peu baclé :/
- Ensuite, les personnages. Alors OUI, ok ils sont tombé amoureux mais vous ne trouvez pas que tout c'est passer super vite entre Lael et Bred ? Genre: HEIN?! [spoiler]En - de 2 mois, elle tombe enceinte; au bout de 2 jours ils sont amoureux ! wtf? [/spoiler]
- LA FIN. Je suis mitigé pour la fin. A vraie dire, elle va bien avec le reste du livre mais vue que c'est pas un livre coup de coeur pour moi bah j'ai pas kiffer :/
Ce que j'ai aimer:
- L'ECRITURE de l'auteur. J'ai vraiment aimer la façon dont celle-ci écrit et raconte chaque situation :)
Alors oui sa fais peu si on compare a tout ce que j'ai pas aimer mais l'écriture est quelque chose de super mega important donc sa compense ;)