Livres
455 340
Membres
404 868

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Dieu et nous seuls pouvons



Description ajoutée par petitspock 2011-10-21T09:57:53+02:00

Résumé

En 1663, un nourrisson au nez arraché est découvert à l'entrée d'une abbaye de l'Aveyron. En attendant son adolescence (l'âge où il pourra devenir à son tour moine novice), l'abbé confie l'enfant au couple Coutouly. Ceux-ci élèvent le petit Justinien Trouvé (Justinien en l'honneur de l'empereur de Byzance qui avait lui aussi le nez coupé, Trouvé parce que c'est un enfant trouvé) comme leur propre enfant. Justinien devient un gamin intelligent, vif et fort instruit, toutefois, à la puberté, il n'envisage pas avec plaisir de devenir moine. De là, sa vie entière prend un tournant inattendu. D'aventures en aventures, il se retrouve injustement accusé d'être un bricon rôdant dans le village de Bellerocaille-en-Rouergue et condamné à 20 ans de galères. Mais alors qu'il attend avec angoisse son futur départ pour les galères, son geôlier lui propose un moyen d'obtenir sa grâce... Bellerocaille n'a alors pas de bourreau et un homme vient d'être condamné à mort pour un crime horrible. Or, malgré une offre généreuse de rémunération, personne dans le village n'a manifesté l'envie d'exécuter l'assassin. Justinien, un peu rétif au départ, finira par se résoudre à cette solution... Et sous le nom de Justinien Pibrac, il deviendra l'ancêtre fondateur d'une des plus importante lignées de bourreaux de France.

Afficher en entier

Classement en biblio - 142 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par bloodymarie 2018-01-25T09:55:56+01:00

Nous ne saurions être des bourreaux puisque nous sommes le bras armé de la justice. C'est nous qui faisons le dernier geste.Sans nous il n'y aurait pas de peine capitale. On couvre de gloire les militaires qui tuent des innocents servant tout comme eux leur patrie, et nous qui ne tuons que des coupables, on nous couvre de mépris!

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par NDelamarre 2019-04-19T16:14:43+02:00
Diamant

Première partie de haut vol, qui se lit rapidement et que j'ai personnellement adorée. Je redoutais le passage des époques, et bien que la deuxième partie débute très bien, cela s'essouffle vers la fin, avec un personnage principal un peu cliché et fade à mon goût.

Je recommande néanmoins vivement la lecture ne fut-ce que pour la première partie qui est savoureuse, et regrette que l'auteur n'ai pas étalé son oeuvre sur plusieurs tomes afin d'aborder pleinement chaque génération de bourreaux. On en apprend à chaque page sur la vie, les coutumes et la filiation des bourreaux depuis le moyen âge. Un vrai thriller historique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Palmyre 2018-12-27T12:06:08+01:00
Lu aussi

Un très bon roman, je l'ai beaucoup apprécié. De plus les histoires des familles de bourreaux m'intéressent. Ces hommes obligés de par leur fonction d'appliquer les pires sévices m'ont toujours intéressée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mladoria 2018-07-03T10:33:20+02:00
Bronze

Une aventure à en perdre la tête que cette saga historique sur fond de dynastie familiale.

Des origines ou comment le Premier (Justinien Trouvé "¨Pibrac") est devenu maître des hautes et basses œuvres à l'époque du Roi-Soleil à la dernière génération de la Belle-Epoque où le Septième va subir bien des déconvenues avant de pouvoir former son successeur.

Entre trahison et bassesse, les plus vils ne sont pas les bourreaux et de loin. On s'amuse, on se régale de ce récit truculent truffé de bons mots et de bons mets avec un soupçon de saignant, métier oblige. En tout cas, chez Folco, la "mécanique" est bien huilée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bloodymarie 2018-01-25T10:06:14+01:00
Or

J'ai apprécié ce livre , à la fois captivant , drôle et bien documenté. Les aventures des Pibrac sont prétexte à réflexion sur la justice et le fonctionnement ambivalent et inéquitable de sociétés où le citoyen lambda se régale du spectacle de la peine de mort tout en mettant à l'écart l'individu chargé de l'appliquer.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mr-moustache 2016-05-29T19:54:54+02:00
Or

Un de mes livres préférés, ce qui est sûr c'est que si je l'avais vu en librairies je ne l'aurais sans doute jamais acheté mais heureusement il m'a été offert.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lisette82 2016-01-08T16:13:23+01:00
Or

Quand j'en ai entendu parlé j'ai pensé "heu, une histoire de boureaux ? non merci ...", puis finalement, je m'y suis mise.

Je suis tout de suite rentré dedans. C'est à la fois très bien écrit, bien documenté, et ça reste très romancé.

Au final c'est très agréable à lire, et je n'ai pas hésité à acheter les tomes suivants.

Afficher en entier
Argent

J'ai trouvé que ce livre était bien! J'ai cependant eu quelques difficultés à entrer dans le livre car j'avais l'impression que l'auteur tournait un peu en rond par moment. Mais somme toute, l'histoire est très originale et je n'ai aucun mal à dire que Folco est un génie en matière de littérature et je conseille ce livre à tous ceux qui ont de la facilité en lecture car c'est un livre différent de tout ce que j'ai lut dans ma vie!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Olivier3 2014-04-28T18:39:45+02:00
Or

Un livre extra, le style est vif emporté , on est dedans a 100 %

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Erorl 2014-03-11T03:50:11+01:00
Argent

Ce roman retrace une partie de la vie du premier et du dernier membre d’une longue famille de bourreaux. Justinien Pibrac, « Le Premier », enfant trouvé à qui on avait arraché le nez, fut emprisonné et condamné aux galères. Pour y échapper, il prit la place vacante de bourreau. Hyppolite Pibrac, dernier de sa lignée de bourreaux voit la fin des exécutions capitales par des bourreaux de province, juste avant la première guerre mondiale. Renié par son fils pour ce vil métier, il tente de sauvegarder la demeure familiale en en faisant un musée de la peine capitale.

Intéressant, mais frustrant. On aurait vraiment aimé connaître les débuts de la vie de bourreau de Justinien, mais l’histoire s’arrête juste après la première exécution. De même pour le dernier, l’histoire ne présente que sa dernière exécution. Un bon moment en tout cas, présentant les exécuteur des hautes œuvres sous un angle nouveau.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mika1204 2013-10-17T09:05:42+02:00
Bronze

Un thème original: les bourreaux!

Où comment un jeune garçon va devenir bourreau par "malchance".

La première partie du roman qui raconte la vie de Justinien Trouvé, le premier bourreau est passionnante... La deuxième où on suit sa descendance quelques siècles plus tard un peu moins.

A noter que malgré la noirceur du thème il y a tout de même une forme d'humour présente dans ce roman qui fait qu'il est agréable à lire.

Afficher en entier

Date de sortie

Dieu et nous seuls pouvons

  • France : 2006-10-12 - Poche (Français)

Activité récente

Anney l'ajoute dans sa biblio or
2019-03-16T04:29:31+01:00
Desmeri l'ajoute dans sa biblio or
2018-04-04T14:45:25+02:00
salom34 l'ajoute dans sa biblio or
2018-03-30T12:03:56+02:00

Les chiffres

Lecteurs 142
Commentaires 12
Extraits 12
Evaluations 25
Note globale 7.76 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode