Livres
528 312
Membres
548 344

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Dilys : Je n'ai pas apprécié

Au-delà des étoiles, Tome 1 Au-delà des étoiles, Tome 1
Beth Revis   
Ouaw ! Moi qui attendais beaucoup de ce roman, je ne suis pas, mais alors pas du tout, déçu de lui. Across The Universe est touchant, angoissant, à mi-chemin entre le thriller, la dystopie et la science-fiction. Un cocktail explosif, qui ne pourra que vous plaire.
En effet, ce roman regroupe trois styles, tous aussi bien exploités les uns que les autres. Laissez moi vous expliquer pourquoi. Au départ, on suit l'histoire à travers les yeux d'Amy. Adolescente de dix-sept ans, elle va devoir embarquer à bord d'un vaisseau spatial. Son but ? L'emmener elle et les 2312 autres passagers sur une nouvelle planète. C'est le début d'un très long voyage, qui devrait durer exactement trois cents une années. Mais comment tenir trois siècles en restant en vie ? La réponse est simple : Amy va devoir se faire cryogénisée. On suit avec elle le procédé de cette manœuvre, et c'est atroce. J'ai eu beaucoup de mal à lire les passages où Amy devait se faire congeler. Elle souffre, énormément, mais pas seulement physiquement, moralement aussi. Elle doit abandonner la Terre, quitter son petit-ami, ses amis, son ancienne vie. Elle doit lâcher prise. J'ai été très touché par ce personnage. Amy une héroïne émouvante et attachante. Je regrette de l'avoir déjà quitté.
Une fois la douleur passée et que le froid s'est emparé d'elle, elle s'endort, et le voyage commence. A partir de là... Ouaw. On découvre cette fois l'histoire du point de vue d'Elder, un jeune homme de seize ans. Il sera le prochain leader du vaisseau, une fois que l'homme au-dessus de lui sera décédé. Cet homme, c'est Eldest. En anglais, Eldest signifie "le plus vieux", et il y a une raison à cela. Comme vous l'aurez compris, c'est la personne la plus vieille du vaisseaux. Il a alors toute l'autorité dans un monde vraiment troublant. En effet, plus on avance dans le roman, plus on se rend compte que l'univers du vaisseau est oppressant !
Pas de ciel, celui-ci est remplacé par une sorte de voûte géante en métal. Pas de soleil, une lampe géante le remplace. Et donc... Pas vraiment d'échappatoire. Mais à quoi bon en chercher une ? Tout semble aller pour le mieux. Mais il ne faut jamais se fier aux apparences. Le vaisseau Godspeed possède une foultitude de secrets qu'il préférerait bien garder enfouis.
C'est donc dans ce monde inédit et angoissant qu'on découvre l'histoire. A la fois sous le regard d'Amy et celui d'Elder. Les chapitres sont alternés, et c'est vraiment une très bonne idée. J'ai adoré pouvoir voyager à travers deux regards. Mais passons, d'autres choses plus importantes sont à venir ! En effet, dans ce monde en apparence parfait, un énorme problème va survenir... La cabine de cryogénisation d'Amy va dégeler, livrant alors celle-ci à elle-même. Son réveil est une nouvelle fois très difficile à lire. Ca fait mal de la voir subir autant de peines. Mais grâce à Elder, elle va réussir à s'en sortir.
Haaaa, ces deux là, qu'est-ce qu'ils m'ont fait rêver ! Elder, au moment où il voit Amy pour la première fois, tombe raide dingue d'elle. Mais attention, on ne nage pas dans le "elle est à moi pour toujours, je sais que c'est elle..." ici. Non. Là, ce coup de foudre est juste magnifique. Dans un vaisseau où tout le monde se ressemble, où la civilisation est mono-ethnique, où les humains ont tous la peau mâte, les yeux marrons et sont tous bruns, Amy est une chose fascinante. Ses cheveux rouges, sa peau blanche comme de la neige et son regard vert émeraude ont ébranler toutes les certitudes d'Elder. Et si l'idée de congeler tout le monde n'était pas la bonne ? Et si Amy avait un rôle des plus importants à jouer dans cet univers étouffant ?
Mais pas le temps de se poser plus de questions, le problème recommence. Des cabines de cryogénisation se mettent à dégeler de plus en plus vite, de plus en plus nombreuses. Certains de leurs "habitants" meurent, d'autres ont la chance de pouvoir s'en sortir. Mais pourquoi faire cela ? Et surtout, qui ? Elder et Amy vont alors se lancer à la recherche du tueur. Mais il ne peut pas être bien loin... Personne ne peut s'échapper du vaisseau. Le tueur est donc tout proche d'eux...
Rien que d'y repenser, j'ai envie de replonger ! Nous sommes vraiment happés dans un monde mystérieux, où les règles du dictateur Eldest ( il n'y a pas d'autres mots pour qualifier cet homme affreux, que je déteste ) sont plus qu'étranges, et tout le monde les exécute sans rechigner. Le monde dystopique d'Amy et Elder est fascinant, et le lieu dans lequel nous sommes emportés et vraiment génial à découvrir. Un vaisseau voguant au beau milieu de l'espace, que personne ne peut localiser sur Terre c'est vraiment inquiétant, non ?
C'est donc dans cette atmosphère menaçante et alarmante qu'on avance. Entre problèmes techniques, meurtrier en cavale et histoire d'amour magnifique, autant se le dire, on ne peut pas respirer une minute ! L'histoire est autant exaltante que sombre, et nous conquit de la première à la dernière page. La partie dystopique/science fiction/thriller est vraiment très bien recherchée, et j'ai adoré partir à la recherche du tueur dans ce monde à couper le souffle. Le côté romance est vraiment très bien abordé, j'ai fondu à chaque baiser entre les deux protagonistes. Que dire de plus ? Ce livre est superbe, achetez-le dès que possible !

par Jordan
Au-delà des étoiles, Tome 2 Au-delà des étoiles, Tome 2
Beth Revis   
http://wandering-world.skyrock.com/3072197997-Across-The-Universe-Tome-2-A-Million-Suns.html

A Million Suns est, à mes yeux, meilleur que Across The Universe ! Ce n'est pas compliqué, j'ai a-d-o-r-é ! L'intrigue est parfaite, les personnages sont profonds et touchants, l'atmosphère est juste hyper prenante et on veut toujours en savoir plus. Un vrai bonheur. En plus, ce roman dystopique nous change complètement des autres livres du genre. Un petit renouveau qui fait vraiment beaucoup de bien !
L'histoire de ce second tome prend place trois mois après celle de Across The Universe. Nous retrouvons Amy et Elder, chacun étant en train de à s’accommoder sa nouvelle vie. Elder est désormais le leader du vaisseau spatial Godspeed, et Amy apprend à vivre dans un environnement qu'elle déteste, dans lequel elle se sent enfermée. Rien qu'avec les premières pages, j'étais déjà conquis par nos deux protagonistes. Amy et Elder sont le genre de personnages que j'adore : matures, décidés, avec leurs propres failles, mais qui écoutent toujours ce que leur dictent leurs coeurs. Je me suis rendu compte qu'ils m'avaient énormément manqué.
Leur relation a également évolué, bien que ça ne soit pas dans le sens que je l'aurai souhaité. En effet, ils se sont tous les deux éloignés, car leurs missions à bord du vaisseau sont diamétralement opposées. Amy est la "cinglée" qui vient d'être dégelée et Elder est l'homme qui va devoir mener les 2296 personnes présentes à bord du Godspeed sur une nouvelle planète. D'ailleurs, il veut absolument faire disparaître la dictature qu'Eldest a mis en place, et faire naître au sein du vaisseau une réelle harmonie entre chacun.
Sauf que quasiment personne ne l'entend de cette oreille-là. Et c'est ici que réside le gros atout de Beth Revis : elle nous fait traverser les montagnes russes côté sentiments en créant un chaos total dans le vaisseau lui-même. La peur et la terreur ne viennent pas de l'extérieur, oh ça non, mais des êtres qui résident dans le Godspeed. Et j'ai complètement été subjugué par cette aspect de l'intrigue ! Une révolte se met en place, et, même si on ne peut pas s'empêcher d'être du côté d'Elder, on comprend parfaitement les points de vue des habitants du vaisseau. Très vite, certains vont s'autoproclamer leader, d'autres vont cesser de travailler, et d'autres... Et bien d'autres vont commencer à tuer.
Rien que d'y repenser, j'ai le coeur qui bat la chamade. Cet opus est chargé d'adrénaline, bien plus que pour le premier tome. En plus, comme nous avons encore droit à une alternance de points de vue entre Amy et Elder, l'action est omniprésente à chaque moment de l'histoire. Évidemment, comme l'horreur va aller crescendo, nos deux héros vont très vite s'allier. Débute alors une quête pour sauver le vaisseau, mais également une recherche sur leurs propres sentiments. Leur relation est très ambigüe, et j'ai été captivé par l'évolution de cette dernière.
Mais ce n'est pas tout ! Derrière ce chaos et cette romance palpitante, l'auteure rajoute une dose de suspense à sa magnifique histoire. Et cette fois, c'est Amy qui en est la cible. Des meurtres ont, comme pour le premier tome, lieu, de plus en plus vite, et ils sont de plus en plus proches d'elle. Il y a des morts. Beaucoup. Et ce ne sont pas seulement des inconnus que l'on tue. J'ai souvent eu les larmes aux yeux, je dois bien le reconnaître.
Sauf qu'Amy va décider de poursuivre cet assassin. Et quelques précieux indices vont lui être distillés. Des vidéos, des textes, des peintures. Bref, nous nous retrouvons également plongés dans une intrigue policière qui m'a conquis. Celle-ci va également nous offrir quelques révélations inquiétantes sur le vaisseau et son fonctionnement. Et elles vont mener Elder et Amy à une seule conclusion : ils doivent s'échapper du Godspeed, aussi bien pour protéger leurs vies que pour sauver celles des 2296 autres personnes à bord de ce dernier.
Bref, comme vous pouvez le constater, tout arrive en même temps, et nous en voyons de toutes les couleurs. Cet effet est accentué par l'impression de claustrophobie que créé le vaisseau. En effet, plus l’histoire avance et plus nous nous sentons oppressés. L'ambiance est lourde, pesante, stressante, et l'angoisse se mue en terreur jusqu'à la dernière page !
En conclusion, je ne saurai que vous conseiller de lire A Million Suns, et la trilogie de Beth Revis en général. Cette dystopie est totalement différente des autres, sur bien des points. Elle nous permet de nous poser de nouvelles questions philosophiques sur la société et sur les ressentis de chacun. La fin du roman est vraiment géniale et intense, et j'ai vraiment, vraiment hâte de lire la suite. Amy et Elder ont réussi à faire d'atroces choix, et a nous offrir des dizaines de scènes à la fois merveilleuses et poignantes. L'intrigue est sensationnelle, j'ai eu le souffle coupé à de maintes reprises. Un second opus à découvrir et à dévorer sur-le-champ !

par Jordan
Phèdre Phèdre
Jean Racine   
Au début, j'ai protesté lorsque nous avons eu à lire cette pièce au lycée. Puis, a fore de l'étudier, de regarder au plus profond des vers produis par Racine, je me suis laissée emporté par cette si belle tragédie. Cet auteur est un génie. Si j'avais voulu relever quelques vers, j'aurais été obligée de recopier le livre ! Tout est merveilleux dans cette pièce, que ce soit la langue ou l'histoire en elle-même.
Iphigénie Iphigénie
Jean Racine   
Une belle histoire que Racine raconte à la perfection. Le dilemme qui est le centre du sénario est un grand classique (l'honneur ou l'amour) que l'auteur parvient à bien traiter sans nous ennuyer.

par myra44
Le Bourgeois gentilhomme Le Bourgeois gentilhomme
Molière   
Je l'ai lu il me semble pour le cours de français de 5ème ; j'ai plutôt bien apprécié, mais sans plus. C'est une histoire drôle, avec quelques scènes marquantes (comme par exemple la scène de la leçon de prononciation ou quelque chose comme ça, où le personnage principal doit prononcer les consonnes et les voyelles XD). Je trouve que c'est tout de même un grand classique du théâtre français qu'il faut connaître :)

par Arwen14
Dom Juan Dom Juan
Molière   
Un classique à lire.

Relu pour le français il y a peu, l'histoire m'a autant happée que la première fois.

Malgré le caractère peu consciencieux dépeint par Molière en le personnage de Dom Juan, on ne peut s'empêcher de le trouver juste.
Certes, le libertinage du (anti) héros nous indigne, mais les descriptions de la société du temps de Molière sont habilement restituées, et surtout critiquées.

Fabuleuse pièce de théâtre, à lire et à voir.

par Ophie
Le Médecin malgré lui Le Médecin malgré lui
Molière   
L'histoire : Martine a décidé de se venger de Sganarelle, son vaurien de mari ! Les circonstances vont lui offrir une occasion bien tentante : le faire passer pour un médecin - malgré lui !
"Le médecin malgré lui" est, avant tout, une satire de la médecine du 17ème siècle. Les docteurs y sont représentés beaux parleurs avec leurs tirades en latin.
Le comique est verbal. Certains personnages s'expriment en vieux français. Sganarelle invente des diagnostics sans queue ni tête...
Le comique est aussi de geste. Sganarelle se fait rosser par Valère et Lucas qui le forcent à reconnaître qu'il est bien médecin, il cherche à palper les seins de la nourrisse, Géronte se fait battre aussi....
Enfin, les femmes apparaissent rusées et de caractère. Martine cherche à se venger des coups de bâton de Sganarelle en le faisant passer pour un médecin.
Une pièce assez drôle dans l'ensemble.
Le Malade imaginaire Le Malade imaginaire
Molière   
Le théâtre n'est pas ma spécialité mais lire un pièce de Molière est totalement différent !!!

par olive03
Les Fourberies de Scapin Les Fourberies de Scapin
Molière   
La première pièce de Molière que j'ai lue et je l'ai adoré. Le fameux "Mais qu'allait-il faire dans cette galère" est comique à souhait et Scapin.. irrésistible ;)

par emy27
L'Avare L'Avare
Molière   
Après Les fourberies de Scapin, c'est mon Molière préféré. Comparé à d'autres pièces de l'écrivain, cette pièce est remplie d'humour. Le personnage de Frosine m'a plue.
L'adaptation cinématographique, avec Louis de Funès, est aussi à voir.

par myra44

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode