Livres
388 504
Comms
1 362 122
Membres
277 020

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de Dimitri ajouté par nini84 2015-12-20T20:24:52+01:00

Je n'ai pas beaucoup de temps et ce que je vais te demander va te sembler complètement dingue. J'ai cinq minutes pour de convaincre de partir avec moi pendant Trois jours. Seulement je ne peux te où ni te dire pourquoi. Si tu acceptes, tu devras aussi accepter de ne poser aucune question sur moi et sur mon passé. Je serai obligée de t'endormir comme les autres fois et on ne pourra pas sortir de l'endroit où tu te trouveras. A la fin je te ramènerais ici et je ne pourrai t'offrir aucune garantie de te revoir un jour. J'aurai souhaité de préserver de tout ça mais c'est plus fort que mois depuis la première seconde où ta peau a touché la mienne dans ce bois, j'ai su que plus rien ne serait comme avant. Quelque chose me lie à toi. Quelque chose que je n'arrive pas à expliquer et qui fais que je suis ici à tenir ce discours en espérant que tu vas me oui, que tu vas me suivre, et que ces trois prochains jours seront ma parenthèse avec toi. Si tu refuses, je te promets que cette fois je disparaitrai pour de bon de ta vie, je le comprendrais même parfaitement

Afficher en entier
Extrait de Dimitri ajouté par Elowenn 2015-12-19T10:58:46+01:00

Il y avait de la lumière plus bas, j’entendis du bruit et je décidais donc de m’y aventurer.

Ce que j’aperçu ensuite me laissa sans voix.

Je n’arrivais pas à en croire mes yeux. La traitresse !!!

En dessous de moi, dans une pièce immense entourée de baies vitrées, sur un canapé en L aussi grand que mon propre salon, se trouvait allongée comme une otarie ma grosse Zouzou. Et ce qui était le plus hallucinant c’est qu’elle était tranquillement en train de se faire gratouiller le ventre par mon inconnu. Elle qui ne s’était jamais laissé approcher par un seul homme à part Matt était en train de baver d’extase pour le malade qui m’avait amené ici.

Ça n’allait pas se passer comme ça je pouvais vous l’assurer !!!

Afficher en entier