Livres
472 564
Membres
445 320

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par cam881995 2017-03-02T14:27:35+01:00

Une nouvelle race de magistrats, sans doute sans parfois s'en rendre compte ce qui est encore plus grave, porte sur la procédure un regard qui n'est plus celui du juriste mais celui du bourgeois convenable. Ces agents du Bien oublient qu'ils sont là pour faire appliquer la loi des codes Dalloz, pas celle de je ne sais quel conformisme social.

Afficher en entier
Extrait ajouté par cam881995 2017-03-02T14:26:15+01:00

Aux assises, l'oralité des débats est un principe sacré : c'est le seul endroit du monde où la parole vaut plus que les écrits.

Afficher en entier
Extrait ajouté par cam881995 2017-03-02T14:19:06+01:00

Non, la justice n'est pas une science exacte. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si l'on en a confié une partie, celle qui concerne les faits les plus graves, à des jurés tirés au sort, qui ne sont ni professeurs du Droit, ni physiciens, ni, pour autant qu'on sache en tout cas, extralucides. L'intime conviction qui va se forger dans leurs esprits ne sera pas un produit de synthèse jailli d'un tube à essai stérilisé, mais le fruit de la réflexion d'hommes et de femmes probes, libres et impartiaux, ainsi que l'exige le code de procédure pénal. Mais aussi d'hommes et de femmes qui connaissent la vie, les défaillances, les erreurs de trajectoires, le goût amer de la souffrance subie comme celui de la trahison infligée.

Afficher en entier
Extrait ajouté par cam881995 2017-03-02T14:17:00+01:00

C'est autre chose qui se joue : un combat cérébral et physique, un choc de cartésianisme et de ruse, une partie d'échecs aux règles codifiées qu'il s'agit parfois de bousculer. Parce que défendre un homme, c'est aussi refuser des codes instaurés pour le faire condamner.

Afficher en entier
Extrait ajouté par cam881995 2017-03-02T14:16:13+01:00

Défendre, c'est risquer, oser, fracasser au besoin.

Afficher en entier
Extrait ajouté par cam881995 2017-03-02T14:14:44+01:00

La sentence, justement, fut de celles qui montrent que la justice peut facilement s'égarer dans les chemins de la morale.

Afficher en entier
Extrait ajouté par cam881995 2017-03-02T14:10:35+01:00

Ils jalousent notre promptitude à dénoncer publiquement les attaques dont nous sommes les cibles alors qu'ils subissent passivement les piques des puissants.

Afficher en entier
Extrait ajouté par cam881995 2017-03-02T14:08:36+01:00

Mais l'hypocrisie est, à mes yeux, une impolitesse autrement grave : la mondanité judiciaire ne fait pas partie de mon code de bienséance.

Afficher en entier
Extrait ajouté par cam881995 2017-03-02T14:02:25+01:00

La seule justification de l'avocat, c'est d'essayer d'être, partout et toujours, la "défense", d'être présent aux côtés de tous, et même du pire d'entre nous, surtout du pire d'entre nous, qui n'a plus rien, ni foi, ni conscience, ni droit, ni ami, ni juge, quand la haine et la colère l'emportent à la mort. Etre avocat, messieurs qui ne défendez jamais, sans doute, que des veuves et des orphelins, ce n'est pas justifier, ce n'est même pas excuser. C'est interdire à la haine d'être présente à l'audience.

Afficher en entier
Extrait ajouté par cam881995 2017-03-02T13:56:50+01:00

Gouverner, ce n'est pas recueillir, pour y trouver profit, la peur qui nous fait perdre raison, la haine qui nous rend incapables. Gouverner, ce n'est pas nous flatter ni nous ressembler quand nous devenons médiocres. Qu'une partie de la presse ait fait le même et médiocre métier, qu'elle ait alimenté la colère en détails inventés, en interviews insupportables, en commentaires destinés à faire peur, à faire mal, et surtout à faire vendre ; qu'elle se soit dégradée jusqu'à célébrer la haine et regretter qu'il y ait des juges là ou il suffirait d'un bourreau ; qu'elle ne sente d'autre mission que de suivre l'opinion publique, de l’exaspérer, quand il faudrait l'éclairer et la retenir car elle devient féroce : cela non plus ne se comprend ni ne s'excuse.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode