Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
706 227
Membres
971 189

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par MayuS 2014-10-22T19:48:29+02:00

Un mort, ça ne vit pas bien longtemps.

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2010-11-10T23:55:24+01:00

- Tu veux du réconfort ? Sache-le, les gens sont des cons.

- Attends, je sors un stylo pour noter.

Afficher en entier
Extrait ajouté par MayuS 2014-10-22T19:50:44+02:00

Tu cesseras de craindre si tu as cessé d'espérer.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Milka2B 2023-12-06T22:14:46+01:00

Les travestis sont souvent très beaux. Mais pas Raquel. Il était noir, environ un mètre quatre-vingt-quinze et confortablement au-delà des cent cinquante kilos. Ses biceps s'apparentaient à des jambonneaux géants, et son ombre me faisait penser à Homer Simpson. Sa voix était si haut perchée qu'à côté de lui les tonalités de Michael Jackson avaient l'air de celles d'un camionneur — on aurait dit Betty Boop gonflée à l'hélium.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Milka2B 2023-12-06T22:09:15+01:00

— Tu as déjà entendu l'expression  : il n'y a point d'athées dans les tranchées?           

— Oui.           

— Eh bien, c'est faux. C'est même tout le contraire. Quand tu es dans une tranchée, quand tu es face à la mort, c'est là que tu comprends que Dieu n'existe pas. C'est ce qui te pousse à lutter pour survivre, pour respirer encore un coup. C'est ce qui te pousse à faire appel à toutes les entités possibles et imaginables — parce que tu ne veux pas mourir.          

Parce qu'au fond de toi tu sais que c'est la fin de la partie. Il n'y a pas d'après. Pas de paradis. Pas de Dieu. Il n'y a que le néant .

Afficher en entier
Extrait ajouté par Milka2B 2023-12-06T22:04:06+01:00

Je crois que je ne l'ai jamais vu ni complètement rasé ni vraiment barbu, même pas un petit bouc genre «  Deux flics à Miami  ». La peau qu'on distinguait par endroits était grêlée. Il portait des chaussures de travail usées jusqu'à la corde. Son jean, qui paraissait avoir été piétiné dans une prairie par un bison, bâillait à la taille, offrant sur son arrière-train la vue plongeante qui fait le charme des dépanneurs. Un paquet de Camel était coincé dans sa manche relevée. Ses dents étaient jaunies par le tabac.

          

— T'as une sale gueule, a-t-il constaté. 

— De ta part, c'est pas des paroles en l'air.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Francis-59 2021-03-09T08:56:36+01:00

Un an plus tôt, Don Taylor avait bu et s'était tiré accidentellement un coup de fusil dans la tête. Sa pauvre femme disait en plaisantant que le vieux Don avait tiré parce que, en s'apercevant dans la glace, il s'était pris pour un élan.

Afficher en entier
Extrait ajouté par bateaubooks 2018-12-11T17:00:10+01:00

- Pour citer un vieux proverbe, avant d'aller plus loin, il faut regarder en arrière.

- Tu viens de l'inventer à l'instant ?

- Ouais.

Afficher en entier
Extrait ajouté par bateaubooks 2018-12-11T16:59:08+01:00

Un an plus tôt, Don Taylor avait bu et s'était tiré accidentellement un coup de fusil dans la tête. Sa pauvre femme disait en plaisantant que le vieux Don avait tiré parce que, en s'apercevant dans la glace, il s'était pris pour un élan.

Afficher en entier
Extrait ajouté par bateaubooks 2018-12-11T16:56:04+01:00

- C'est quoi, le dicton ? "La vengeance est un plat qui se mange froid."

- Comme le gaspacho.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode