Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Dita1979 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Hartland, tome 1 : Les Portes de l'Enfer Hartland, tome 1 : Les Portes de l'Enfer
Guillaume Lenoir   
Je remercie Jennifer pour cette nouvelle lecture, dans le cadre de notre partenariat. Ce qui m'a d'abord attiré c'est cette couverture. Un côté un peu ancien, avec une église qui donne des frissons sans vraiment comprendre pourquoi. Et puis la dernière phrase du résumé qui, je dois l'avouer, m'a fait penser aux apocalypses de Sunnydale.

Été 1982, une chaleur étouffante dans cette petite ville de Hartland qui a les rues désertes en pleine journée. Pas totalement désertes, un homme tout en noir se présente devant la maison de Marc Miller, un vieil homme qui a du mal à accepter les gens d'une manière générale et encore plus des étrangers. Cet homme en noir, c'est le nouveau révérend qui vient prendre ses fonctions, suite au décès du précédent. Si Marc ne le sent pas, sa femme Martha tombe littéralement sous le charme, comme la plupart des habitants. Thomas Garrett est un orateur hors pair, il arrive à soulever des foules avec ses mots. Pourtant, il n'y a pas que Marc qui a du mal avec, la femme du maire voit des choses bien étranges. Hallucinations à cause de son traitement à moins que ce ne soit qu'une triste réalité ? La petite ville semble reprendre vie de puis l'arrivée de ce révérend, mais quelque chose de sombre attend son heure pour revenir.

Je me frotte les mains juste avant d'écrire ma chronique. C'est tout à fait le type de livre que j'affectionne particulièrement, surtout en cette période. Ne cherchez pas, je suis tout le contraire de la plupart des gens. Bref, dès le départ, l'auteur a su mettre un je-ne-sais-quoi de malsain dans ses premières lignes. Une aura traîne dans les parages, mettant mal à l'aise sans qu'il n'y ait de cadavres (pour l'instant). Le début du livre nous présente les personnages les uns après les autres, histoire de bien s'attacher à certains (Vous suivez où je veux en venir ?) Nous les voyons dans leur généralité, leur quotidien. Ainsi nous apprenons qu'une jeune femme est revenue de ses études pour aider sa mère depuis plus d'un an, car elle est hospitalisée et que son frère de 15 ans se retrouve seul. Nous voyons ce que "donne" l'arrivée du révérend dans cette petite ville. La façon dont les gens vivent sous cette chaleur étouffante. et puis il y a des détails qui arrivent tranquillement. Des ombres avec des yeux rouges ? Des lumières dans un champ ? Est-ce qu'il va y avoir une soucoupe volante ? Je n'ai pas pu m'en empêcher sur ce coup-là !

L'histoire du révérend qui débarque et qui s'amuse avec les habitants est comme un petit gout de déjà vu, mais, car il y a un mais, l'auteur a su le mettre en place, en plein milieu sans passer par lui. Je m'explique, nous avons la vision des habitants de ce personnage et c'est ce que j'ai beaucoup aimé. L'auteur ne se contente pas de faire vivre un personnage malsain, mais un ensemble de personnage qui ne voit pas forcément le mal lorsqu'il est devant lui. La femme du maire, Helen prend des médicaments, suite à la disparition tragique de son fils. Il s'est tout simplement évaporé en un claquement de doigt sans qu'elle et son mari ne sache où il est passé. Ce n'est pas le seul point qui titille le lecteur. Une petite fille, Mary, débarque à l’hôpital car son père a tué sa mère à coup de hache (tant qu'à faire hein, c'est un instrument qui fait moins de bruit, et puis pour un bucheron, c'est l'arme idéal pour découper du sapin, ou des gens !) Dans ce même hôpital, la mère de Linnéa y est "internée" pour dépression. La mort de cette femme reste un mystère, jusqu'à ce que l'on découvre ce qui s'est produit.

Le récit ne manque pas d'événements qui se suivent. Nous palpons bien qu'il y a quelque chose de désagréable, comme cette poussière qui ne peut partir pour défaut de pluie depuis des jours entiers. Nous cherchons le lien entre chaque, essayons de comprendre. Nous savons qu'il va se produire un gros événement. Quelque chose est là, présent, caché dans un recoin sombre pour jaillir à la lumière des feux. Plus nous avançons dans le texte et plus il y a des bouleversements. Le suspense est tatillon, il cherche à s'insinuer sous la peau. Et puis c'est l'hécatombe. Une apocalypse ? C'est bien cela, il ne pleut pas des hommes, mais des cadavres. Plus cela va et plus cela s’accélère, emportant avec un peu plus de sanglant.

Concernant les personnages, on s'attache, on s'attache, grrrr, je montre les dents, l'auteur nous les dépeints comme abattu, fort, fier, tout un panel de qualificatif plus ou moins gentillet. Et puis paf ! Le couperet tombe, les masques s'envolent pour montrer le vrai visage. Aurions-nous réagit de la même façon ? Qu'aurions-nous fait ? La fuite est-elle possible ? Les choix de Linnéa sont douloureux, nécessaire peut-être, mais ce sont les siens. Qui serions-nous pour la juger ? Comme ce rappel presque 100 ans avant où Hartland faisait encore la chasse aux sorcières ? En plein vingtième siècle ? Une petite bourgade qui a dû oublier d'avancer... Dans tous les cas je ne regretterais pas tous les personnages. Certains sont importants, d'autres un peu moins. Il y a le médecin Robert Craine et Mona Steele l'infirmière, le shérif Plummer et son fils, Glenn le frère de Linnéa, Nathan. Ce dernier n'est pas de cette ville, c'est un ancien étudiant qui a connu Linnéa et devenu journaliste... Lui c'est un cas que j'apprécie beaucoup, bien fêlé dans son type !

Le livre peut se suffire à lui-même avec ce final. Une partie de l'histoire est clôturée. Pourtant il reste des éléments que j'ai envie de connaître. Je me fais ma propre idée sur la suite. Peut-être que je me tromperais ou non, dans tous les cas je lirais le tome 2 avec grand plaisir.

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/hartland-tome-1-les-portes-de-l-enfer-guillaume-lenoir-a154226186
Fight Club 2 Fight Club 2
Cameron Stewart    Chuck Palahniuk   
Compliqué de donner mon avis sur ce comics, comme pas mal de monde sur booknode d'après les autres commentaires que j'ai lus.
J'ai adoré le film ( plus que le livre, ce qui est assez rare chez moi ). Donc j'étais ravie de découvrir la suite même si je me demandais vraiment ce qu'allait en faire Chuck Palahniuk, vu la fin de Fight Club qui se suffisait très bien à elle même.
[spoiler]Au début, j'ai pensé qu'il était tombé dans la facilité vu qu'on retrouve nos personnages principaux dans une vie maritale basique. Les problèmes psychiatriques de Sebastian sont sous " contrôles médicamenteux ". La vie est simple. Au bout de quelques pages on finit par se rendre compte que rien n'est simple, non, justement, puisque Tyler est là lui aussi. Il gravite autour de nos héros depuis un bout de temps et continue à poursuivre ses sombres desseins... [/spoiler]
Jusqu'au 3/4 du bouquin j'ai plutôt passé un bon moment. On retrouve beaucoup de clins d'oeil au premier Fight Club, des envolées lyriques sur les failles de notre système de consommation... Bref, une digne suite.
[spoiler]J'avoue que la partie durant laquelle l'auteur nous explique les origines de Tyler Durden et cette pseudo machination qui remonte à la nuit des temps m'a laissé plus perplexe. En fait, je ne sais toujours pas si j'ai bien tout saisi. Un peu dinde la fille mais l'auteur part dans des délires que j'ai eu du mal à comprendre. [/spoiler]
La fin ne m'a pas spécialement plu, çà, par contre c'est certain. [spoiler]Suivre en parallèle l'auteur et son groupe d'écriture qui tente de trouver une fin à leur histoire.... je n'ai pas adhéré. J'ai trouvé que çà me coupait totalement de l'histoire de Sebastian et Marla. [/spoiler]
En bref une suite qui m'a plu pour une grosse partie mais dont la fin m'a fait décrocher. Je pense qu'il mérite une relecture dans quelques temps.

par Dorfenor
Killer instinct, tome 1 Killer instinct, tome 1
Keito Aida    Michio Yazu   
Un bon scénario qui donne envie de lire la suite. A chaque instant on ne sait pas à quoi s'attendre et on est dans le doute. Beaucoup de suspense. Un manga à lire !

par RaiNbOw
Solarsystem Solarsystem
Laurent Schweizer   
"- Les WARRIORS sont prêts à faire la guerre. Ils sentent la faille s'ouvrir en eux comme s'ils étaient violés. Tuer devient le seul ACTE qu'ils désirent accomplir ! J'essaie de vider mon esprit. J'essaie d'estimer les chances de victoire que peut avoir Vincent en poussant des milliers de teenagers et de militaires à tuer. Je regarde les armes posées sur la table. Je regarde, sur les baies vitrées, la réflexion des mots affirmant que tuer est une fête, que les ACTES à venir ne visent pas des innocents, que les WARRIORS ne doivent jamais sous-estimer ou surévaluer leur cible avant sa destruction."

par bridget
Dans le labyrinthe Dans le labyrinthe
Sigge Eklund   
Après la disparition d'une fillette, parents et proches mettent tout en œuvre pour la retrouver. Jusqu'à ce que le poison du soupçon fasse son œuvre....

Un soir de mai, dans une banlieue cossue de Stockholm, Magda, une fillette de onze ans, disparaît mystérieusement de sa chambre. Après plusieurs jours d’investigations, la police en vient à soupçonner le père, Martin.
Quatre proches de la victime se mettent à la recherche d’indices qui permettraient de la retrouver : Åsa, sa mère, brillante psychologue qui s’enfonce dans une profonde dépression ; Martin, l’éditeur talentueux à la double vie ; Tom, son loyal collaborateur à l’ambition dévorante ; et Katja, l’infirmière scolaire qui a découvert ce que cachait la petite fille. Ces quatre voix entraînent le lecteur dans un labyrinthe de confessions troublantes.
Un roman noir d’atmosphère, dense et redoutablement efficace.

(Source : Piranha)

par x-Key
Dictionnaire du Diable Dictionnaire du Diable
Roland Villeneuve   
Très intéressant, pour ne pas dire un excellent ouvrage au sujet des démons et de la démonologie.
Requiem pour une ombre Requiem pour une ombre
Andrew Klavan   
Journaliste vedette auNew York Star, John Wells n'est pas près d'oublier la soirée au cours de laquelle il lia connaissance avec son confrère Timothy Colt. Tout commence à son bistrot favori, le bien nommé Club de la presse où Wells, qui boit un verre avec des collègues, est rejoint par Holloway, Wexler et Colt, trois journalistes devenus célèbres pour avoir couvert une révolution africaine. Ils se trouvaient sur place il y a dix ans, lorsque Mangrela, capitale de l'état du Sentu, est tombée entre les mains des rebelles. Les tournées se succèdent mais, lorsque Colt propose d'aller finir une bouteille dans sa chambre d'hôtel, seul Wells accepte de le suivre. Au petit matin, l'esprit très embrumé, il assiste à l'assassinat de son nouvel ami, poignardé à mort par un inconnu et manque de subir le même sort. À peine sorti de l'hôpital, Wells veut comprendre les raisons de ce meurtre. Il possède un seul indice "Eleonora", le prénom d'une missionnaire anglicane dont Thimothy Colt était tombé amoureux et qui a été tuée lors de la prise de Mangrela.Spécialisé dans les enquêtes sur la corruption politique, John Wells, solitaire désabusé lève bien le coude et refuse de s'engager avec les femmes. C'est pourtant au nom de l'une d'elles qu'il mènera jusqu'au bout ses investigations. AprèsÀ la trappe, ce second volet de la série est un excellent suspense, qui vaut aussi pour ses captivants échos sur le milieu de la presse. --Claude Mesplède

par clochette
Re/Member, tome 1 Re/Member, tome 1
Murase Katsutoshi   
Ce manga m'intriguait depuis un moment. Je m'étais même procurée le premier chapitre pour me familiariser avec l'ambiance.

J'ai adoré ma lecture. Je me suis faite happée par ce manga. Cette histoire est hallucinante! Quelle originalité. J'ai aimé suivre ces étudiants qui se retrouvent malgré eux entraînés dans une intrigue des plus étonnante et des plus prenante. C'est angoissant, prenant, haletant.

Ce manga nous plonge dans un environnement gênant. Il est fait pour public averti. Attention, il n'est pas à mettre entre toutes les mains car certaines scènes sont vraiment dégoûtantes. Mais c'est ce qui fait monter l'angoisse et c'est ce qui fait que l'on continue l'histoire. Je ne suis habituellement pas du tout attirée par ce genre. Mais ici je veux savoir comment nos personnages vont s'en sortir. Vont-ils arrivés à leur fin et retrouver le corps de la Rouge-sang? Et après que se passera t-il?

J'ai lu les 2 premiers tomes à suivre tellement je me suis laissée entraîner par ce jeu morbide. Et puis, cette journée répétitive que vivent les personnages n'est absolument pas redondante mais plutôt nécessaire pour continuer à vivre cette aventure. L'histoire est si réaliste car bien sûr dans ce genre de circonstances n'importe qui aurait des doutes, n'importe qui n'oserait donner sa confiance à personne.

Cette ambiance anxiogène m'a fait tourner les pages à une vitesse folle. J'ai envie de lire rapidement le tome 3. J'en veux encore!
Malgré elle Malgré elle
David-James Kennedy   
"Malgré elle" se déroule en deux temps, nous sommes en 1989, ce sont les années "lycée", les premiers amours, les amitiés, les clans, les boums et surtout le drame! Celui qui va faire basculer toute la fraîcheur et la candeur de l'adolescence. Emma, Tom, Arno, Yann et les autres, tous chavirent dès cet instant.

Puis nous sommes en 2015, 26 ans se sont écoulés, chacun a probablement fait sa vie, construit son avenir. Et un jour, Tom voit son passé le rattraper, il reçoit un coup de fil de Fabrice, un message laissé sur son répondeur, un message inquiétant. Dès lors, Tom est plongé dans une incroyable histoire. Il retrouvera Emma, son étincelle lorsqu'il était ado.

Tous deux vont vite comprendre que leur vie ne tient qu'à un fil, qu'ils sont en danger et surtout que quelqu'un cherche à se venger de toute la bande malgré les 26 ans passés. Pourquoi? Qui? Voilà les questions qu'ils se posent tout en courant après la vérité à travers les routes mais surtout en tentant d'échapper à la mort.

Une histoire palpitante, avec quelques flash afin de comprendre le drame qui s'est déroulé il y a si longtemps. Tout le monde est suspecté et en même temps les morts tombent comme des mouches! J'ai beaucoup apprécié cette course-poursuite, ces moments de stress. Pourtant, j'ai eu un peu de mal au bout d'un moment à continuer à croire que Tom et Emma puissent aussi facilement échapper tout d'abord aux tueurs et surtout aux diverses polices des pays où ils se sont trouvés à un moment ou un autre. Mais soit, l'intrigue était très intéressante. Jusqu'au moment où on réalise le "pourquoi du comment" et là je suis un poil déçue car je voulais vraiment tomber sur une autre révélation, moins scientifique et plus au niveau du groupe de l'époque. Mais j'ai passé néanmoins un excellent moment.


par cookies72