Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Djip81 : Je n'ai pas apprécié

retour à l'index de la bibliothèque
Dark and Dangerous Love, Tome 1 Dark and Dangerous Love, Tome 1
Molly Night   
http://www.my-bo0ks.com/2018/03/dark-and-dangerous-love-tome-1-molly-night.html

A la base, je n’étais pas spécialement tentée par Dark and Dangerous love. J’ai tendance à me méfier de ce qui vient de Wattpad ayant eu quelques déceptions dernièrement. Finalement, on me l’a proposé et je me suis dit qu’il faut parfois prendre des risques et sortir de nos genres de prédilections d’autant qu’avec le salon ce week-end, c’était l’occasion de rencontrer l’auteure. Je me suis donc lancée dans Dark and Dangerous love sans spécialement d’attentes mais curieuse de voir ce que ça allait donner.

Evelyn et sa famille ont toujours tout fait pour rester discret. Pourtant, lors de la fête d’anniversaire du Roi Atticus, vampire réputé sans cœur, Evelyn va se faire remarquer. Les choses vont se gâter puisque peu de temps après, Evelyn sera « invitée » au Palais pour tenir compagnie au Roi le jour de ses 18 ans. La jeune fille voudrait bien refuser cette demande (amoureuse et heureuse) mais elle n’a pas le choix et va devoir composer avec les règles et demandes du Roi Atticus….

Avant d’entrer dans le vif du sujet, je tiens à donner mon avis global sur ce roman en une ligne ou deux pour, après, développer ce qui m’a déplu et plu (même si les points positifs sont faibles). Dark and Dangerous love mérite à mon sens un avertissement. Jeunes lecteurs, attention, ce roman n’est pas à mettre entre les mains de tout le monde. Pour faire court, ce roman m’a énormément faite grincer des dents. Plus d’une fois j’ai cru qu’il allait se retrouver à plusieurs mètres de moi. Je ne savais plus où me mettre, ou bien si je devais rire ou pleurer. En clair, je n’ai pas apprécié ma lecture.

Cette chronique n’engage que moi et je respecte les avis contraires au mien, il en faut pour tous les goûts. Je vais donc commencer par les points positifs et finir par les choses qui fâchent.

Lorsque j’ai commencé ma lecture de Dark and Dangerous love, j’étais plutôt contente car le style de l’auteure, Molly Night est fluide et plutôt addictif, les pages se tournent vraiment toutes seules. Clairement, on ne voit pas trop le temps passer avec ce premier tome de Dark and Dangerous love.

Le côté fanfiction qui effrayait tout le monde ne se fait clairement pas ressentir. Personnellement je n’ai pas vu les liens avec les deux chanteurs. L’histoire s’inspire des autres romans du genre, avec notamment des petits liens avec Twilight (très peu, si ce n’est les vampires), Cinquante nuances de Grey et autres sans pour autant faire du copier-coller. L’auteure prend une direction bien à elle et développe son histoire comme elle le souhaite.

La fin. C’est bête à dire, mais vers la fin, le côté fantastique est un peu plus exploité que la « romance ». On en apprend plus sur les origines des vampires et sur la petite révolte humaine qui tente de faire face à la domination du Roi. Je pense d’ailleurs que le roman aurait gagné à être moins centré sur le côté sexuel que sur cette origine des vampires et leur signification.

Hansel ? Je suis assez partagée sur ce personnage. Bien qu’au final il soit le seul à trouver grâce à mes yeux. Quoique, je n’ai rien contre l’héroïne, Evelyn, en particulier. Hansel, est le meilleur ami du Roi Atticus (son créateur). Il lui voue une adoration sans limite. Il est à l’opposé de ce dernier. C’est un vampire, mais sympathique, gentil et vraiment pas dégeu. Il avait un fort potentiel et je croyais en lui – par moment – malheureusement, il est le premier à justifier les actes de son Roi et c’est vraiment usant.

Dark Romance oui, mais pas que. Ce roman entre dans la catégorie de la Dark Romance. On ne le niera pas, l’héroïne subit énormément au cours de ce premier tome. Attouchements, viols, harcèlement, tout y passe. Le côté dure et sombre du roman est parfaitement retranscrit et quelque part, suffisamment bien pour que j’en ai eu la boule au ventre. Donc, de ce côté-là, chapeau à l’auteure.

En revanche, là où ça coince vraiment c’est la réaction des personnages. En gros, chaque fois que notre héroïne subissait une agression sexuelle (appelons un chat, un chat), les autres personnages du roman (clairement très peu nombreux) n’avaient de cesse que de justifier ses actes.

Un exemple concret du début ? Notre très cher Roi, l’oblige à le masturber, se frotte à elle, bref, nous ne sommes pas loin du viol dès le début. Eh bien, les autres personnages vont justifier son acte en lui disant qu’il l’aime vraiment et que sa jalousie le pousse à parfois déraper. Le comble dans tout ça ? Elle en vient à lui trouver elle aussi des excuses lorsqu’il fait quelques efforts de comportement au fil des chapitres.

Qu’on se le dise, la violence et le langage cru dans de la « Dark Romance », pourquoi pas. C’est horrible, peut choquer, mais prévisible étant donné le genre. Mais justifier ses actes par des pseudos déclarations d’amour plus farfelues les unes que les autres, NON ! Le premier exemple annonce la couleur du roman, car cet événement se reproduira au cours de ce premier tome, allant jusqu’au bout du viol.

Les émotions ne sont suffisamment exploitées. Le choix de la troisième personne n’aide pas à ressentir la souffrance (car oui elle souffre beaucoup) au fil des pages. J’ai eu beaucoup de peine pour elle, mais cette partie là aurait pu être d’autant plus développée étant donné les circonstances. Je pense que d’ailleurs, le mal-être d’Evelyn aurait pu être plus « intéressant » et des : « il t’aime » à tout bout de champ…

Le personnage principal masculin. Atticus, le Roi. Il remporte aisément le trophée du pire méchant de tout l’univers. Dit comme ça c’est un peu bidon mais sérieusement ? Il lui manque une case ? Bon certes, ça fait partit du personnage, un vampire violent, sanguinaire, dictateur, violeur (oui, oui !) et qui aime dominer quoi qu’il arrive. Mais bon sang, avoir son point de vue (même extérieur) lorsqu’il est satisfait d’avoir agressé Evelyn… j’ai cru vomir. Il y prend vraiment du plaisir et se persuade de ne pas lui faire du mal, parce que voyez-vous, il l’aime. Évident non ?

Alors voilà. J’arrive au bout de ma chronique.

A mon sens, Dark and Dangerous love ne devrait pas être comparé à Twilight. Les deux ne s’adressent clairement pas au même public. Rappelons quand même que Twilight est du Young Adult et prône certaines valeurs traditionnelles, et qu’ici on est carrément dans une autre catégorie. Il est destiné – à mon humble avis – à un public averti ou habitué à la Dark Romance.

Une héroïne pas au bout de ses peines. C’est vraiment ce qu’on peut retenir de Dark and Dangerous love. Elle ne sera pas épargnée. J’avais vraiment beaucoup de peine pour elle et j’étais à deux doigts d’arrêter ma lecture en cours de route. Je dois dire que j’ai voulu aller au bout pour pouvoir en parler entièrement et voir si la fin relevait un peu le niveau.

Est-ce que je regrette cette lecture ? Non, je n’irai pas jusque-là. Je ne l’ai pas apprécié, c’est certain, mais je lui ai donné sa chance. Je pense que Dark and Dangerous love aurait sans doute été meilleur si les points négatifs n’étaient pas si omniprésents mais il est difficile pour moi d’y faire abstraction.

Est-ce que je le recommande ? J’ai envie de dire, non, mais ça ne regarde que le lecteur. Vouloir se faire son propre avis – ou non – c’est chacun son point de vue. En tout cas il est clair qu’il n’est pas à mettre entre les mains de tout le monde.

J’ai longuement hésité si je devais ou non mettre des extraits dans ma chronique. Finalement, je pense qu’il vaut mieux éviter, en revanche, si vous êtes curieuse, je suis disponible en privé pour en parler.

par Carole94P
Night World, Tome 1 : Le Secret du Vampire Night World, Tome 1 : Le Secret du Vampire
L.J. Smith   
Probablement un livre sympa pour pré-ado qui découvre la bit-lit.... Mais tout est prévisible et annoncé dès le début du livre. Pourtant le personnage de Poppy avait tout pour être complexe et intéressant !
[spoiler]Quand on pense que la scène la plus torride est un baiser sur le front, tout est dit. Clairement c'est un livre que je mettrais sans inquiétude entre les mains d'une jeune ado![/spoiler]

par Djip81
Clair de Lune, tome 1 : Le Vampire's Club Clair de Lune, tome 1 : Le Vampire's Club
Agnès Massion   
Voilà une histoire qui sort un peu des bit lit traditionnels ou "vampire" se confond avec romance à l'eau de rose. Ici, l'auteur privilégie l'action et l'intrigue: En quoi cette fille, une étudiante en médecine banale, peut intéresser un puissant vampire? Qui est sont petit ami, Liam, qu'elle oublie dès qu'il sort de son champ de vision?
Le livre se lit en un éclair et réserve de sacrés révélations à la fin. Il y a évidemment de l'amour (il faut lire la suite sinon on reste sur sa faim), de l'humour, des personnages que j'adore, en particulier le grand médecin garou et la colocataire.
Je recommande pour ceux qui aiment les livres où on a peur plutôt que ceux où on rêve du vampire charmant. Moi, c'est mon truc.

par Hectrice
Les Fils de la Pleine Lune, Tome 1 : Dangereuse Tentation Les Fils de la Pleine Lune, Tome 1 : Dangereuse Tentation
Eileen Wilks   
"Dangereuse tentation" est le premier roman d'Eileen Wilks, que je lis et peut-être bien le dernier.
Le synopsis était pourtant prometteur et présageait une bonne histoire, mais je n'ai vraiment pas accroché avec le style d'écriture de l'auteure.
Dès le début, elle nous plonge dans des situations dont nous ne comprenons rien, puisque nous ne connaissons rien du vécu des personnages et des règles établies dans ce monde.
Quant aux conversations, c'est à ni rien comprendre. Les personnages utilisent des termes qui nous sont inconnus ; ce qui - encore une fois - nous embrouille, plus qu'autre chose.
C'est bien simple, le premier quart du roman est un méli-mélo confus de terme et d'événement, sans réel sens pour nous, pauvre lecteur ...
Et puis - oh miracle - l'auteure finit par se rendre compte du brouillard dans lequel elle nous a plongé, et décide de tout nous expliquer. Il serait temps !
Mais malheureusement, ce n'est pas la seule chose que je reproche à ce roman ...
Il y a cette manie - vraiment agaçante - de l'auteure, de nous décrire très longuement et en détail, le début d'une scène et de tout arrêter en pleine action ! Comme ça, sans prévenir et sans que cela est de sens. C'est vraiment déroutant, car on a l'impression qu'il manque des pages entre certaines scènes ...
Quant à l'histoire, même si elle est plutôt sympa ; je n'ai pas réussi à me passionner, car je n'ai pas apprécié les personnages.
Lily, m'a fait l'effet d'un bloc de glace. Toujours froide, sûr d'elle et de ce qu'elle pense. Elle m'a royalement énervée.
Pour ce qui est de Rule, je suis déçue. Son côté coureur de jupon, qui couche avec tout ce qui bouge m'a refroidie. Et sa relation avec Lily ne m'a pas semblé sincère, ni même voulu, mais plutôt imposé par sa condition de lupin. Il avoue lui-même ne pas être amoureux d'elle, au milieu du roman, mais juste attiré physiquement.
Bref ce premier tome est une grosse déception et je ne sais pas si je trouverai le courage de lire les tomes suivants.

par Avalon
Les Guerriers de Kelon, tome 1 : Le Ravissement d'Alice Les Guerriers de Kelon, tome 1 : Le Ravissement d'Alice
Angela Castle   
Petit livre d'environ 100 pages.
Lecture type harlequin, surtout au début, puis cela s’améliore dès que l'auteur se recentre plus sur les descriptions de nouvelles planètes...

par Adèle
Anita Blake, Tome 1 : Plaisirs coupables Anita Blake, Tome 1 : Plaisirs coupables
Laurell K. Hamilton   
Quand on se plonge dans les aventures d'Anita on n'en sort plus ! Un livre qui vous entraine et vous rend nostalgique de la période "Buffy" même si Anita tient largement la comparaison !

par lily
Les Guerriers de l'Ombre, Tome 1 : Amour Brûlant Les Guerriers de l'Ombre, Tome 1 : Amour Brûlant
Sharon Kena   
Un air de déjà vu, je dirais même qu’elle doit être un fan de la Confrérie de la Dague Noire, des guerriers même-ci ceux-là il ont l’air d’être dans le camp des méchants, les vampires marche parmi les humains, les humains savent qu’il existent, les Snakes dont le « Roi » qui se prénomme Kraler (quand j’ai dit c’est un air de déjà vu) rencontre sa moitié, non non non que je le décris dans l’ordre, c’est le deuxième livre de cet auteur que je lis le premier ça a commencé dans une boite-bar et dans celui-ci c’est la même chose, la fille dans celui-là s’appelle Angel pose les yeux sur le héros qui est vampire et qui tombe amoureuse de lui… Vous avez bien lu amoureuse en moins de deux seconde, j’ai dû me taper la tête pendant un moment pour être sûr que je rêvais pas les yeux ouvert, même pas dix pages ils se retrouve dans les toilettes et ils ont passé l’étape supérieur et oui ça va vite. Même pas vingt pages, elle se retrouve à lui qu’elle l’aime… J’ai bien eu l’impression de mourir de rire, parce que j’ai vraiment eu du mal à assimilé tout cela.

Angel qui ne sait pas que Kral est un vampire l’aime déjà à en mourir quand elle va le savoir, elle va flippé, d’un autre côté il y a les méchants ou non dans le sens les milliaires comme elle les a prénommé veulent juste que les rebelles dirigé par Kral cesse de boire à la source et arrête de laissé des cadavres dans leur sillage, la meilleure amie de Angel, Camilla sort avec un sans le savoir de fil en aiguille la chose ce sait moi qui aurait pensé que ça aurait été une vrai bombe mais non…

Bon le vampire aime son humaine, l’humaine aime son vampire, mais à trop peur alors prend ses jambes à son cou, elle ne peut pas rester loin de lui, surprise elle est en enceinte, blablablabla, je n’ai même pas la force de faire un avis bien complet sur le livre, je l’ai lu en entier parce que je n’avais pas envie d’arrêté pour y revenir, mais ça me consolide pas pour lire la suite.


par Sexy'Lo
La Meute de Chânais, Tome 1 : Aymeric - La Malédiction La Meute de Chânais, Tome 1 : Aymeric - La Malédiction
Ysaline Fearfaol   
Bienvenue dans la meute de Chânais, pas tout à fait comme les autres, d'autant que son lieutenant, Aymeric, cache un terrible secret que les membres de la meute l'aident à préserver. L'irruption dans leur vie d'Yseult, une jeune historienne, va pourtant tout chambouler. Avec elle, l'espoir renaît.

Le roman est dense, on ne s'ennuie pas une seconde grâce aux multiples rebondissements et aux personnages hauts en couleur, sans oublier que si niveau émotions on n'est pas épargné (le passé d'Aymeric, qui nous est révélé peu à peu, est loin d'être rose) l'humour reste néanmoins très présent.

Aymeric est un personnage très intense, sombre et mystérieux, et la lectrice peut se reconnaître en Yseult, jeune femme a priori banale qui se remet tant bien que mal d'une rupture douloureuse et n'a pas vraiment envie de laisser la place à un nouvel homme dans sa vie, surtout lorsque l'homme en question est aussi compliqué qu'Aymeric.

Les personnages qui gravitent autour du couple principal donnent aussi du corps à l'histoire, que ce soit Duncan, le chef de meute, le seul qu'Aymeric redoute, Aloys, le cousin rival et pourtant toujours présent quand il a besoin de lui, l'oncle d'Yseult et ses poignards, ou encore les filles de la meute, peu nombreuses mais avec de sacrés caractères (je pense à une certaine Blod, à l'origine de toutes les blagues aux détriments des mâles de la meute). Et puis ce livre ne serait pas ce qu'il est sans la méchante, que l'on se prend à détester et qui va se montrer particulièrement retorse.

Amour, humour, suspense sont les mots qui me viennent pour résumer ce premier tome d'une nouvelle série à suivre.
Chasseuse de la Nuit, Tome 1 : Au Bord de la Tombe Chasseuse de la Nuit, Tome 1 : Au Bord de la Tombe
Jeaniene Frost   
WOW ! Je suis carrément époustouflée ! Ce livre est tout simplement fantastique ! Les scènes sont chaudes, et la relation entre Bones et Cat (Chaton, comme il l'appelle) est super romantique. A la fin, j'en demandais encore plus. J'ai vraiment hâte de découvrir le deuxième tome, car la fin est vraiment en suspens. Pleins de questions chamboulent notre tête et on a réellement peur pour l'avenir des 2 personnages. Ce livre est un must-have si on veut vraiment de l'aventure, de l'amour et des rebondissements.
Le Prince des ténèbres, Tome 1 : La Mort dans l'âme Le Prince des ténèbres, Tome 1 : La Mort dans l'âme
Jeaniene Frost   
A la hauteur de la saga consacrée à Cat et Bones.
J'étais impatiente d'en savoir plus sur Vlad qui m'avait taper dans l'oeil dans la saga chasseuse de la nuit, et je n'est pas été déçue.
Donc, ce premier tome confirme que Vlad est puissant et charismatique, avec une confiance en lui hors norme.
On en apprend plus sur lui, notamment qu'il a une poigne de fer sur sa lignée.
Leila, quant à elle, m'a beaucoup plû.
L'histoire est bien rythmée.
Petit bonus, avec l'apparition de Cat, Bones, Mencheres et Kira pendant 4-5 pages. Des répliques mémorables qui m'ont fait beaucoup rire.

par Adèle
  • aller en page :
  • 1
  • 2