Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de djoko62 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Magisterium : Tome 1 : L’épreuve de fer Magisterium : Tome 1 : L’épreuve de fer
Cassandra Clare    Holly Black   
J'ai longtemps hésité avant d'attaquer ce livre mais - franchement - je n'aurais pas du ! Magisterium est une vrai bouffée d'air frais, gorgée d'une ambiance magique, doté de personnage attachant, et d'un suspense étonnant (bien que celui-ci pointe son nez plutôt vers la fin, l'attente vaut le coup !)...

Sans doute ai-je démarré ma lecture avec un peu trop de clichés, puisque qu'en voyant la couverture (qui fait très jeunesse entre nous), et en apprenant que le héros avait 12ans, je me suis attendu à une lecture un peu trop légère et à des réactions immatures des personnages...
Eh bien non , pas vraiment !

L'intrigue m'a beaucoup surprise : très bien construite, elle ne manque pas de nous époustouflé !
Et les personnages, bien que jeunes, sont loin d'être immature et vivent des aventures assez incroyables ! Et leurs jeunesses apporte à l'histoire une sorte de "bouffée d'air frais" !

Cassandra Clare (auteur de la genialissime saga mortal instruments, ne l'oublions pas) et Holly Black (une autre auteur young adult célèbre ) nous ont décris un univers haut en couleurs, de mages, de pouvoir, de guerre, mais en y insufflant quelques touches d'originalités (qui aurait pensé qu'au magisterium , les élèves allait manger du lichen ?)

L'ambiance du livre m'a également fait un peu pensé à Harry Potter (simple observation par rapport au film, je ne les ai jamais lu) : sans doute ceux qui ont aimé cette saga apprécieront le Magisterium ?

Becky07

par Becky07
Magisterium, tome 2 : Le gant de cuivre Magisterium, tome 2 : Le gant de cuivre
Cassandra Clare    Holly Black   
j'ai lu le n°1 et j'ai adoré ! j'espère que le 2 sortira bientôt en français !
Magisterium, tome 3 : La clé de bronze Magisterium, tome 3 : La clé de bronze
Holly Black    Cassandra Clare   
Sortie française annoncée en avril 2017 !

par SolSan
Au-delà du monde de Spiderwick, Tome 1 : Le chant de la naïade Au-delà du monde de Spiderwick, Tome 1 : Le chant de la naïade
Holly Black   
Assez différents de la premiére saga de ses auteurs, l'histoire ne m'emballe pas plus que ça...

par x-Key
Au-delà du monde de Spiderwick, Tome 2 : La menace géante Au-delà du monde de Spiderwick, Tome 2 : La menace géante
Holly Black   
Ce livre n'est pas obligatoire comme le tome 1 pour comprendre l'histoire mais interressant.
Au-delà du monde de Spiderwick, Tome 3 : Le roi de dragons Au-delà du monde de Spiderwick, Tome 3 : Le roi de dragons
Holly Black   
Comme le tome 1 et 2 il est n'est pas obligatoire pour comprendre l'histoire mais apprend des choses interressantes.
Coldtown Coldtown
Holly Black   
Cela faisait longtemps que je n’avais pas eu l’occasion de me plonger dans un livre ayant pour thème les vampires. J’ai tenté au mieux d’éviter toute appréhension concernant le livre, ne me fiant qu’à ce que je lisais au fur et à mesure, et qu’aux sentiments que j’éprouvais. En refermant le livre, j’avais tout simplement un grand sourire sur les lèvres : c’est un excellent roman, de qualité.


Un thème, certes, répandu et dangereux. De nos jours, suite à l’explosion que connaît le sujet après le phénomène Twilight, il est en effet difficile de percer sans subir les critiques : un livre trop niais, trop lent, trop copie du best seller de Stephenie Meyer. J’ai eu la joie de constater que le roman de Holly Black diffère en tout point de celui de la créatrice de Bella et d’Edward. Selon moi, c’est donc un pari réussi concernant Coldtown : Le livre dégage son propre univers et sa propre atmosphère, l’auteur à su le rendre indépendant de toute influence vampirique extérieure, si l’on peut dire.
En effet, non contente de créer une sorte de dystopie : un monde comme le notre, mais dans lequel les vampires sont présents suite à la contamination de nombreux humains par un tout premier vampire : Caspar Morales, Holly Black nous plonge dans le roman avec un début in média res, c'est-à-dire au beau milieu de l’action. Dès le départ, notre héroïne Tana voit sa vie bouleversée et changée à jamais. Pas de retour arrière possible : elle embarque avec elle sur la route un vampire et son ex petit ami, contaminé, prêt à se transformer, bref : dangereux. Dangereux, tout comme le livre tout entier.


C'est donc un superbe scénario que nous offre Holly Black étant donné que celui-ci est unique. Dans le monde qu’elle crée, les vampires sont considérés comme morts. Dangereux, incapable de vivre au milieu des humains : c’est pourquoi des zones froides sont crées. Il est intéressant de remarquer la peur décrite par Tana, et l’évolution de la société face à cette menace vampirique. Au cours du roman, on assiste à une alternance entre le passé et le présent. L’histoire des personnages est révélée, celle de Tana, mais aussi celle du fameux vampire qui l’accompagne, lequel à beaucoup à voir avec les origines de ce nouveau monde.
Ainsi, par analepses, l’auteur continue de nous attirer dans son récit, elle éveille notre curiosité, nous pique à vif, sans jamais nous lâcher. Le livre n’est pas ennuyeux à mon goût, il est très bien équilibré et l’histoire est bien nourrie question créativité. Il n’y à rien à dire, le livre est unique.


Unique, tout comme le style d’Holly. Noir, noir, noir, tout comme la magnifique couverture du roman, soit dit en passant. Sans être glauque, il détache une atmosphère lugubre, et si une première partie du livre se déroule sur la route, sur le chemin de l’échappatoire, la deuxième se passe au cœur du sujet : dans la ville même de Coldtown. Les bals de vampires, le sang à souhait, les vêtements riches sont à profusions, et en contraste, on lit la ville effrayée, la ville éloignée, isolée, dans laquelle il est dangereux de vivre. Mais encore une fois, j’apprécie énormément le style de l’auteur qui a la capacité de nous immerger dans cette ville, dans ce monde, au travers de ses personnages et de son écriture.


Ceux cis ont d’ailleurs la capacité d’être attachants. On éprouve haine, joie, peur, tristesse, et ce n’importe quand. L’histoire d’amour qui se développe entre Tana et Gavriel m’a fait frémir, et j’ai beaucoup apprécié la diversité des comportements dans le livre : la rechercher ou le refus de l’immortalité, le désir de vengeance, l’humilité, qui sont renforcés par la rédaction à la première personne. Le fait de tout voir au travers les yeux de Tana nous projette bel et bien au milieu des personnages.


Je n’ai donc rien à dire à propos du style narratif, qui m’a beaucoup plu. L’action est au rendez vous, équilibrée par la description qui permet une parfaite visualisation des lieux. Cela faisait longtemps que je n’avais pas ressenti tant de choses à la fois dans une lecture et j’en suis ravie. Quand à la suite… Il semblerait en effet que tout ne soit pas terminé. (Et comment allons nous faire ? Nous pauvres humains condamnés à attendre ?)


Pour conclure, je dirais que le cliché vampire est remis à neuf. Sans être trop immature ou trop lente, l’histoire toute neuve nous étale un monde nouveau. Basé sur les légendes du miroir, de la gousse d’ail, de l’argent et de l’eau bénite (enfin les traditions respectées !), Holly Black a su tenir quatre cent pages de qualité dans ce milieu dangereux qu’est celui des vampires. Ce fut pour moi une excellente lecture !
Le Cercle, tome 1 : Les liens du sang Le Cercle, tome 1 : Les liens du sang
Ted Naifeh    Holly Black   
Sortie prévue chez milady le 20 mai 2011.

par zara29