Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de djoko62 : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Dune, la genèse, Tome 3 : La Bataille de Corrin Dune, la genèse, Tome 3 : La Bataille de Corrin
Brian Herbert    Kevin J. Anderson   
la fin de cette trilogie de la genèse m'a laissé sur ma faim car cette saga es vraiment superbe. vivement la suite

par djoko
Avant Dune, Tome 2 : la Maison Harkonnen Avant Dune, Tome 2 : la Maison Harkonnen
Brian Herbert    Kevin J. Anderson   
Le premier et le dernier que j'ai lu des ouvrages prétendument dérivés des notes de Franck Herbert par son fils.
Ce n'est franchement pas terrible, un peu comme un article de presse tabloïd en comparaison de la narration beaucoup plus élégante du père.

On peut laisser le bénéfice du doute quant à l'existence réelle des fameuses notes et la véracité des "révélations" concernant les personnages et l'univers qui en sont issues.

Mais ce qui est certain à mes yeux c'est que le choix d'exploiter ces révélations, et la manière dont c'est mené, aboutissent à une œuvre privée de la plus grand part de ce qui pouvait faire l'intérêt du cycle original. "Tout" est dit et montré, imposé, assez simpliste notamment dans les actes et la personnalité des personnages, aucune part laissée à l'imagination, à l'ambiguïté ou au mystère. La fascination que Franck Herbert savait cultiver à partir de quelques mots autour de bon nombre de personnages même mineurs, de situations allusivement suggérées, etc... n'est pas là.

par Aude
Avant Dune, Tome 1 : La Maison des Atréides Avant Dune, Tome 1 : La Maison des Atréides
Brian Herbert    Kevin J. Anderson   
C'est le premier vrai roman de SF que je lis et franchement je m'attendais à un truc un peu lourd et plein de références qui échappent totalement à la plupart des gens. Et bien franchement je peux vous dire que ce roman est tout sauf ça ! Le style n'est pas du tout démodé (il fait plutôt parti de ce genre d'écriture universelle qui convient à plusieurs générations), on rentre assez facilement dans le genre et on ne nous assomme pas de termes SFiens de le début
Bref ... je le conseil vivement

par Cascale
Avant Dune, Tome 3 : La Maison Corrino Avant Dune, Tome 3 : La Maison Corrino
Kevin J. Anderson    Brian Herbert   
Et voilà ! Dernier volume de cette trilogie Avant Dune.
C'est solide et rondement mené. Tous les éléments sont en place pour attaquer la lecture de Dune.

Un joli tour de force que d'avoir su recréer cet avant dune et le rendre aussi passionnant à suivre.

par Ertiammot
Le cycle de Dune, Tome 1 : Dune Le cycle de Dune, Tome 1 : Dune
Frank Herbert   
Que dire, sinon que Dune est à la SF ce que Le Seigneur des Anneaux est à la Fantasy. Un imaginaire riche (cela pourra en perturber certain(e)s) et une intrigue qui peut paraître classique, entre trahisons et complots, mais qui alimente le fabuleux monde de Franck herbert.
À découvrir ou à redécouvrir.
Côté adaptation cinématographique, comme je regrette que le projet d'Ajejandro Jodorowsky n'ait jamais abouti. Fan des illustrations de Chris Foss.

par Lektor75
Le Cycle de Dune, Tome 2 : Le messie de dune Le Cycle de Dune, Tome 2 : Le messie de dune
Frank Herbert   
Excellent.
Une œuvre que l'on ne présente plus.
Difficile de passer à côté, tant l'histoire emporte, tant l'univers décrit est riche et cohérent.
Ne pas lire les deux premiers volumes serait se priver d'un classique de la science-fiction.

par Gambit
Le cycle de Dune, Tome 3 : Les enfants de dune Le cycle de Dune, Tome 3 : Les enfants de dune
Frank Herbert   
Mon dieu ! Enfin fini !
Bon, j'exagère peut-être, mais pas tant que ça.
J'ai trouvé le livre long. Très long. Pourquoi ? parce que la grande majorité des chapitres sont ou bien intégralement des dialogues, ou bien intégralement des introspections. Et quels dialogues/introspections ! Quand on doit se farcir des pages entières de Leto ou autre pré-né, pleines de mysticisme incompréhensible...
Bon, je me calme.
Bien sûr, que je reconnais la qualité indéniable du livre. Bien sûr, qu'il est très bon, et qu'on ne peut rien lui reprocher, que ce soit au niveau de l'histoire, de l'univers, des réflexions qu'il fait naître et de sa profondeur politique et sociale. Je ne fais que souligner ce qui m'a déplu à moi, par rapport à mes goûts et attentes.
Voila donc, il ne se passe pas grand chose, durant ce tome. Et les choses qui se passe sont plutôt rapides et ponctuelles. Une rencontre, un déplacement, une action particulière... mais on en revient à ces pensées ésotériques de pré-nés surhumains auxquelles je ne parviens pas à rester accroché.
Pour tout dire, j'ai failli abandonner ma lecture. Mais j'ai persisté, au prix de plusieurs passages lus en diagonale.
Et je ne le regrette pas, car la fin est très appréciable. Mais je vais faire une pause, pendant cette ellipse (oui, j'ai vu qu'il y avait une ellipse), ce temps mort, et lire autre chose. Car il m'a fallu bien plus longtemps pour lire ce livre, qui parfois, après un ou deux chapitres, me donnait juste envie de dormir, tellement je n'arrivais pas à garder ma concentration sur des réflexions relatives aux visions pré-nées, aux traditions fremens, à la philosophie zensunni, aux innombrables passés et aux futurs infinis dont on ne sait jamais clairement ce qu'il en est, et quels sont les plans des protagonistes. Tout est, pour le lecteur, à deviner, à déchiffrer, à percer, à comprendre à partir d'indices, de pensées obscures, de réflexions philosophiques fragmentaires...
Bref, un livre pas reposant, et qui demande beaucoup d'efforts. Les précédents étaient bien plus appréciables.
Le cycle de Dune, Tome 4 : L'empereur-dieu de Dune Le cycle de Dune, Tome 4 : L'empereur-dieu de Dune
Frank Herbert   
Et voila, encore un tome terminé. Petit à petit, je progresse dans cette série. Je l’aime toujours, même si finalement, je trouve qu’il y a peu d’action. Je sais que je ne comprends pas toutes les implications de ce livre, qui a du demandé un travail phénoménal à l’auteur, mais je trouve qu’il fait réfléchir à des problématiques actuelles, même s’il a été écrit dans les années 80.

par Lilouchat
Le cycle de Dune, Tome 5 : Les Hérétiques de Dune Le cycle de Dune, Tome 5 : Les Hérétiques de Dune
Frank Herbert   
Prix obtenus
*Cosmos 2000, [sans catégorie], 1986*
Il ne faut pas chercher à retrouver dans cette suite la fresque haute en couleurs du début, mais se laisser porter par le récit. Et alors, la lecture des Dune redevient intéressante, ne serait-ce que par l'apparition, dans ce cinquième volume, d'une captivante jeune fille, Sheeana, qui a le pouvoir de commander aux vers des sables.
Le cycle de Dune, Tome 6 : La maison des mères Le cycle de Dune, Tome 6 : La maison des mères
Frank Herbert   
Ayant adoré les cinq premiers tomes, je me suis lancé avec délectation sur celui-ci qui fut le dernier de la série.
Malheureusement je n'ai pas aimé ce texte qui m'a semblé bien loin de l'univers original. Le gohla Duncan Idaho n'est qu'une pâle incarnation de son "ancêtre", les sœurs du Bene Gesserit ont perdu leur dimension mystérieuse, les "furies" ne sont pas à la hauteur des promesses qu'elles apportaient pour le récit, la fin bien que surprenante est peu compréhensible, ou mériterait un autre développement... De plus, je ne sais pas vraiment l'expliquer, mais ce dernier tome m'a laissé un vrai sentiment de malaise, quand les autres procurent un réel enthousiasme.

par ETARCOS
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4