Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de DobbyElfeLibre : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Les chroniques d'Ishmaar, Tome 1 : Coeur de démon Les chroniques d'Ishmaar, Tome 1 : Coeur de démon
Claude Neix   
Je connaissais déjà l'auteur, Claude Neix, pour avoir lu son dernier livre, L'elfe rouge et j'aime énormément ses histoires et son style d'écriture. C'est fluide, agréable et cela fait passer un excellent moment.

C'est l'histoire d'Eiki Leifsen, commandant dans l'armée qui, sur recommandation de son général et ami, Thraco, se voit confier une mission, élucider le mystère qui plan sur un meutre.
Le récit est bien tournée et l'enquête complexe, à laquelle s'ajoute les sentiments, lorsqu'Eiki se rend compte qu'il est attiré par Bylon Akila, le prince mi-humain, mi-berserk.

J'ai beaucoup apprécié les petites manigances d'Eiki pour attirer Bylon dans son lit. C'est attendrissant on va dire, et ça fait sourire !

J'aime beaucoup le personnage de Bylon, mystérieux ténébreux, descendant des berserk et qui souffre de cette différence. Son côté naïf est hésitant fait que l'on s'attache très vite à ce personnage. Tout comme Eiki qui, à l'inverse de Bylon, a plutôt un tempérament de feu.

Tous deux cachent au fond d'eux une profonde souffrance et c'est avec une certaine satisfaction que l'on est témoin de leur rapprochement ! Tout est décrit avec une certaine délicatesse, ce qui rend le récit plus poignant.

Pour conclure, je dirais que c'est un bon livre qui se lit très facilement et fait passer un bon moment de détente.

par Fantasyae
Cinder Cinder
Marie Sexton   
J'ai tout simplement adoré.

J'avoue, je m'étais déjà demandée ce que ça donnerait si le conte de Cendrillon était revisité de cette façon. Mais je ne savais pas que ça avait été fait avant de tomber sur cette nouvelle. Poussée par la curiosité, moi qui lit rarement les ebooks, je me suis jetée sur celui-ci.

D'ailleurs, il n'y a que moi pour chercher un marque-page alors que je lis un ebook. ^^

Marie Sexton écrit donc une réécriture de conte superbe, dont j'ai beaucoup aimé la lecture.

Tout simplement, c'était léger, romantique, addictif, exquis. Magique à tous les sens du terme.

Eldon et Xavier sont très attachants. Même Milton ! Je veux le même chien, s'il-vous-plait.

La narration et la plume de l'auteure sont très agréables, à découvrir et le tout en devient donc d'autant plus entraînant.

Dommage que l'histoire soit si courte, j'aurais aimé que ça dure plus longtemps mais le contenu n'en reste pas moins très satisfaisant !

L'histoire est simple mais belle et elle se lit rapidement et facilement. Je n'ai eu aucun mal à m'y plonger.

[spoiler]On rencontre Eldon Cinder qui vit -et sert- chez sa tante Cécile, la sœur jumelle de sa défunte mère, et avec ses deux cousines -aussi des jumelles- Pénélope et Jessalyn.

Un jour qu'il va pêcher, Eldon fait la rencontre d'un beau jeune homme alors que celui-ci jette sa chaussure à son chien. Et le jeune homme en question n'est autre que le prince Xavier.

Xavier est en ville dans un but précis : se trouver une épouse. Épouse qu'il ne désire pas vraiment mais il n'a pas le choix. Si le prince ne trouve pas d'épouse avant deux semaines, avant son anniversaire, il devra renoncer à tout : sa couronne, son titre et ses droits d'héritage... Ça fait mal.

C'est pour cette raison que le roi, le père de Xavier, organise un bal auquel sont conviées toutes les jeunes femmes du royaume mais pas les jeunes hommes, bien-sûr.

Chacune des invités aura le droit à une danse avec le prince qui plus est !

Xavier et Eldon passent les après-midi précédents le bal ensemble (et avec Milton) et se lient d'amitié. Mais le jour où ils doivent se dire au-revoir, Eldon arrive en retard à leur point de rendez-vous et rate Xavier.

Eldon est triste -et le mot est faible- de ne pas avoir pu dire au-revoir au prince et il lui est douloureux de penser qu'il ne le reverra plus jamais.

C'est ainsi qu'Eldon rencontre la sorcière à qui il laissait toujours du poisson à l'entrée de sa caverne. Et celle-ci lui demande ce qu'il désire.

Eldon ne désire plus qu'une chose : revoir Xavier une dernière fois et lui dire au-revoir.

Ainsi Eldon se retrouve transformer en jeune femme, avec les traits de sa mère et se rend au bal où il danse avec le prince qui tombe sous le charme de la jeune femme qu'il a sous les yeux.

Le bal est d'ailleurs un moment parfait !

Mais minuit arrive et Eldon s'enfuit avant que le sort ne fasse plus effet.

Comme dans Cendrillon.

Et le lendemain, le prince Xavier est déjà à la recherche de sa belle. Avec la chaussure qu'à perdu Eldon en s’enfuyant et avec le flaire de Milton, le meilleur pisteur de tout le royaume.

[spoiler]Milton mène Xavier jusqu'à la demeure om vit Eldon avec sa tante et ses cousines. En entrant il se jette sur Eldon pour faire comprendre à Xavier que c'est lui qu'il cherche. Mais ce dernier ne le comprends pas. En même temps, Eldon est un jeune homme alors que la personne avec laquelle il a dansé la veille était une fille !

Lorsque l'une des cousines d'Eldon, Jessalyn, essaie la chaussure qu'a perdu Eldon en partant, celle-ci lui va à merveille et Xavier croit donc que c'est elle son amour.

Il l'a demande en mariage et ils partent pour le palais royal. Avec Eldon puisque Xavier le considère comme un ami et veut qu'il reste avec lui.

Les jours passent, le mariage de Xavier et Jessalyn approche et le désespoir et la perplexité de Xavier s’accroissent lorsqu'il s’aperçoit que Jessalyn n'est pas la fille dont il est tombé amoureux le soir du bal.

Lorsqu'il en parle à Eldon, celui-ci lui avoue que c'était lui. Mais Xavier prend ça pour une blague de mauvais goût et Eldon, perdant tout le courage et la détermination du moment, décide de lui laisser croire ça.[/spoiler]

Heureusement que Milton est là pour essayer de faire comprendre à Xavier que Eldon est la personne qu'il cherche !

[spoiler]Plus Xavier réfléchi, plus il repense aux éléments de ce soir-là (les paroles de la jeune fille, son goût lorsqu'il l'a embrassé mais surtout la réaction de Milton lorsque Xavier lui demande de chercher la fille et qu'il le mène toujours à Eldon) plus il comprend.

Et lorsqu'ils s'embrassent, il n'y a plus aucun doute pour Xavier : la fille du bal était bien Eldon.

On apprend alors Xavier est amoureux d'Eldon depuis le début mais qu'il avait peur qu'Eldon ne partage pas ses sentiments. OMG. [/spoiler]

Après avoir passé la nuit avec Eldon, Xavier rompt ses fiançailles avec Jessalyn et part pour trois jours en laissant un message à Eldon disant qu'il va revenir et qu'il l'aime.

Le jour du mariage Xavier arrive et ce dernier fait venir Eldon sur le lieu de la cérémonie. Xavier oblige alors Eldon à essayer la chaussure devant tout le monde. Et Eldon se transforme à nouveau en la fille qu'il était le soir du bal !

Ils se marient ainsi. Xavier est déclaré Prince Héritier pour avoir épousé une jeune fille le jour de son anniversaire.

Puis il demande à Eldon de retirer la chaussure et Eldon redevient lui-même. Et Xavier déclare son amour pour Eldon devant tout le monde.

C'est ainsi que Xavier devient Prince Héritier et qu'il peut rester avec Eldon. Ils sont donc mari et mari. ^^

Ils vivent heureux avec Milton. [/spoiler]

J'ai aimé le fait que dès le départ, Eldon sait qu'il est attiré par les hommes et non par les femmes et que ce n'est pas que Xavier qu'il lui fait cet effet-là.

Cette histoire est un peu comme un puzzle doux et romantique, comme un nuage. C'est super !

Je recommande cette nouvelle pour les amoureux des romances et des réécritures de conte.

C'était court mais je pense que c'est assez quand on le fait bien. Et Marie Sexton l'a bien fait.

par Sheo
Wolves chronicles, tome 1 : Lost wolf Wolves chronicles, tome 1 : Lost wolf
Ven Yam   
Je suis amoureuse. Voilà, c'est dit ! Je suis amoureuse de Lost Wolf. C'est définitif.

J'adore les histoires de loups et avec du m/m en plus, quel bonheur. C'est différent, on est loin d'une jeune fille fragile etc... Là nous retrouvons Reagan qui certes est fragile, mais c'est tellement différent. Tellement meilleur. Je l'ai adoré dans la seconde et je n'avais qu'une envie le prendre dans mes bras. Pour le consoler, pour lui murmurer qu'il est beau de l'intérieur, mais aussi de l'extérieur. Pour lui tendre la main et l'aider. Lui montrer que tout n'est pas moche. Je me suis attachée si vite que je ne l'ai même pas réalisé. C'était plus que ça, c'était naturel. Juste naturel.

Mika est... fiouh. Comme toujours on craque toujours sur le beau mâle froid et distant. Il m'a fait l'effet d'une bombe. Autant par son physique que par sa personnalité mystérieuse et attirante. Kerry est adorable, c'est comme la mascotte de l'histoire. Le personnage qui à son rôle, sur lequel on peu s'appuyer sans avoir peur de s'effondrer. Il est craquant. Un vrai rayon de soleil.

L'histoire est fantastique. L'évolution entre Reagan et Mika est douce, violente, passionnée, électrique. Les moments où Mika le repousse sont émouvants et ok oui j'ai versé quelques larmes. C'est vrai ! Mais Ven Yam et sa plume sont de l'or à l'état pur. Un vrai bonheur. C'est naturel et fluide, juste ce qu'il faut de narration et de dialogues, les deux sont parfaits. C'est un gros, très gros coup de cœur pour cette histoire absolument parfaite à mon goût.

par Linkward
Le Clan des Panthères, Tome 1 : Cœur Sauvage Le Clan des Panthères, Tome 1 : Cœur Sauvage
Mary Calmes   
C’est en surfant sur le net que je suis tombée sur la fiche de ce livre. Et avant tout, je dois dire que c’est la couverture qui m’a sautée aux yeux. Je la trouve magnifique ! Du coup, je me suis lancée et ai ainsi acheté mon premier e-book ! Une bonne façon d’inaugurer sa liseuse !!
Jin Rayne, mi-homme, mi panthère, voit sa vie basculer lorsqu’il sauve la vie d’une jeune femme, à l’aide de son meilleur ami. Lui qui s’efforçait d’éviter tout contact avec les siens, le voilà enlisé dans une situation délicate, lorsque pour le remercier de son geste, le semel de la tribu de la jeune femme souhaite de rencontrer.
Si Jin fuit son passé, ce n’est pas sans raison, et sa rencontre avec Logan ne sera pas sans conséquence. Mais Jin acceptera-t-il son destin ou bien fuira-t-il une nouvelle fois ? Acceptera-t-il d’aimer Logan et d’être aimer par lui ?

Il ne m’aura fallu seulement quelques pages de lecture pour accrocher à l’histoire. Accrocheuse bien que pas tellement originale, elle nous plonge dans l’univers fantastique des hommes-panthères. L’auteur maitrise parfaitement son sujet et son histoire. L’univers qu’elle a créé tien la route et elle prend le temps d’expliquer chaque rôle et l’importance de chacun au sein de la tribu.

Jin est un personnage très attachant. On se prend vite d’affection pour lui, ainsi que pour Crane, son meilleur ami. Tous deux sont très proches et s’entendent comme des frères. Leur passé commun les liant de façon fusionnelle.
Puis, on fait la connaissance de Logan. Il a tout du type viril et débordant d’assurance. Cependant, on découvre également en Logan un homme tendre et profondément attaché à Jin.
Bien que cela paraisse étrange que Logan accepte d’être uni à un homme sans protester, alors que jusqu’à présent il était attiré par les femmes, cela met l’accent sur le fait que l’amour véritable est avant tout une question de cœur et d’esprit avant d’être une histoire de corps et de sexe (dans le sens « homme » ou « femme »).
On sent que par cette réaction de son personnage, l’auteur tend à dénoncer les préjugés. Elle prône ainsi l’acceptation des différences. Ainsi, un homme hétéro jusqu’au bout des ongles peut, du jour au lendemain, tomber amoureux d’un homme. Après tout, personne n’est à l’abri d’un coup de foudre et celui-ci se fiche de savoir si la personne en face est un homme ou une femme.
Personne ne peut prédire à l’avance qu’il restera hétéro toute sa vie. Il suffit parfois d’une rencontre…
C’est ce message que l’auteur essaye de faire passer à travers le personnage de Logan. Et le fait qu’il soit si ouvert d’esprit et accepte ainsi un homme pour compagnon démontre bien que pour lui, l’amour n’est pas qu’une histoire de genre.
Malgré tout cet enthousiasme premier, je dois avouer que le livre comporte deux points négatifs de taille. La première, c’est le langage parfois très cru qu’utilise l’auteur. D’accord, l’histoire est racontée du point de vue d’un homme, mais cela ne signifie pas qu’elle doit être pour autant vulgaire. Un homme peut très bien parler et s’exprimer sans être vulgaire.
Alors autant parfois l’auteur peut faire preuve de tendresse et de douceur dans ses propos, autant la ligne suivante, elle peut être d’une vulgarité sans pareille. J’ai trouvé ça assez choquant je dois dire.
Notamment lors des scènes de sexe. Je n’ai absolument rien contre les scènes d’amour entre personnes du même sexe, je ne lirais pas ce genre de roman dans le cas contraire. Mais le vocabulaire vraiment très cru utilisé par l’auteur tout au long du livre m’a vraiment perturbé. Une scène de sexe peut être bien être écrite de façon érotique et sensuelle sans pour autant tomber dans la trivialité.
C’est ce côté grossier à la limite de l’obscénité qui m’a un peu refroidie je dois dire. Etre un mec ne signifie pas obligatoirement être un ours, alors les mots fleuris à caractère sexuels ne sont pas forcément obligatoire pour rendre le récit crédible. Loin de là même ! Tous les homos aiment-ils vraiment « se faire bourrer le cul » ou « péter la rondelle » ? J’en suis pas si certaine !

Deuxièmement. Jamais encore il ne m’a été donné de lire un texte autant bourré de fautes. Conjugaison, grammaire, syntaxe, tout y passe ! Et je ne vous parle pas des fautes de frappe, des oublies de majuscules et l’absence de marquage de dialogue. La mise en page est une horreur indescriptible et plusieurs fois, il m’a fallut relire des passages avant de comprendre qu’il s’agissait d’une phrase de dialogue, la ponctuation n’indiquant rien.
Le non respect de cette mise en page rend le texte vraiment très difficile à suivre et à la longue, cela en devient extrêmement pénible.
Pour être honnête, je trouve tout à fait inadmissible que l’on puisse vendre un torchon pareil. Je n’avais encore jamais vu ça ! C’est une honte de faire payer pour lire ça !
Que l’on paye pour un livre d’accord, mais à condition qu’il soit un minimum relu. Je ne dis pas qu’il ne doit pas y avoir de faute, l’erreur est humaine après tout, mais de là à avoir des fautes comme un gamin de CP n’en ferait pas, c’est ce que j’appelle se foutre de la gueule du monde !
Bref, cela mis à part, si je me concentre uniquement sur l’histoire, cela reste une bonne petite lecture. Une fois plongée dans l’histoire, je n’ai pas pu me résoudre à lâcher ma liseuse. Une agréable surprise qui, sans les deux points négatifs énoncés plus haut, aurait pu être encore mieux.
Si les fautes d’orthographe et la vulgarité ne vous rebutent pas, c’est une lecture que je vous recommande grandement, ne serait-ce que pour les messages de tolérance et d’acceptation qu’elle fait passer.


par Fantasyae
Coda, Tome 1 : Je te le jure Coda, Tome 1 : Je te le jure
Marie Sexton   
Superbe romance, j'ai adoré ! Nous sommes dans une petite ville du Colorado, charmante mais pétrie de préjugés et frémissante de ragots, comme le sont toutes les petites villes. Jared est LE gay du village, si l'on excepte son ancien prof, toléré mais pas vraiment accepté. Et s'il est sorti du placard depuis longtemps, il est en quelque sorte resté sur le seuil. Conscient des rejets, des moqueries ou des peurs de ses concitoyens, victime passive de l'homophobie ordinaire, il a pris l'habitude de faire profil bas, sans toujours s'en rendre compte. Il a renoncé à ses rêves, enseigner, trouver l'amour, au profit de ses montagnes tant aimées et d'une petite vie tranquille et monotone, solitaire si l'on excepte sa famille. Jusqu'au jour ou le beau Matt arrive dans sa ville et dans sa vie, policier fraichement embauché. Matt est grand, fort et tranquille, aimable mais plutôt taciturne. Bien moins sûr de lui qu'il n'y paraît, fragilisé par les désillusions constantes d'un père aussi exigeant qu'odieux, par son incapacité à tomber amoureux, à fonder un foyer... si solidement enfermé au fond de son placard que lui-même l'a oublié. Voilà l'histoire de deux hommes ordinaires, deux hommes seuls qui vont se rapprocher, devenir amis, et trouver l'amour. Une histoire simple, mais pleine de tendresse, de délicatesse et d'émotion. J'ai aimé la manière dont l'auteur nous décrit les sentiments amoureux croissants que Jared, le narrateur, craint tant d'exprimer de peur d'effrayer son ami, ses moments d'espoir, sa douleur quand il pense que rien n'arrivera jamais. J'ai adoré voir l'évolution de leur relation, au fur et à mesure que Matt s'attache, se trouble, se perd, avant de pouvoir mettre un nom sur ce qu'il éprouve. La difficile épreuve de l'acceptation, de ce qu'il est, de qui il aime, et du désir qui va avec, douloureuse pour lui comme pour Jared, sans compter le regard des autres. Ce cheminement de Matt pour sortir du placard est magnifiquement rendu et très émouvant, mais Jared aussi devra évoluer, assumer ses peurs , se confronter à la réaction des autres pour protéger son couple naissant.
En résumé, une très belle histoire d'amour, réaliste et sensible.

par Lena06
Le Cœur en balance Le Cœur en balance
Marie Sexton   
Un bouquin que j'ai trouvé juste magnifique.

Le synopsie ne rend pas du tout honore au contenue de ce livre qui est magnifique. En le lisant et en commençant le bouquin, j'étais vraiment peu motivé, je m'attendais à un scénario basique du playboy qui tombe sous le charme d'un beau garçon tout innocent, je m'attendais au fait qui traine en longueur la raison des sentiments. Qu'il y ait typiquement le scénario dont j'ai horreur avec un problème de communication en guise d'intrigue... mais pas du tout !

L'histoire est sublime, tellement bien écrite et le rythme est juste parfait ! Tout ne va pas trop vite pour mettre le couple ensemble, soignez le traumatisme de Jaime. Il y a peut-être un moment où ça a été un petit trop vite vers la fin quand [spoiler]d'un seul coup le couple déménage, refont leur vie dans une ville, Jaime change de nom, s'ils pouvaient se marier dans leur état il l'aurait déjà fait mais tout est écrit en ellipse de semaine qui passe alors même si ça ne fait pas beaucoup de temps qu'ils sont ensembles, le rythme respecté je pense.[/spoiler]

Levi n'a rien d'un playboy au sens propre, oui il est plutôt du genre à ne pas se poser mais il ne va pas s'amuser avec les autres à leur dépend. Quand il rencontre Jaime, sans le savoir, il change peu à peu. Ce n'est pas même pas comme s'il s'agissait d'un brusque coup de coeur qui d'un coup lui fait avoir l'illumination du "il faut que je n'aime que lui", non au début il agit comme il a toujours fait. En voulant le draguer pour l'avoir dans son lit, de façon bien sûr consentent mais il se rend vite compte que cela n'est pas possible pour le jeune kiné et alors, il ne cherche plus qu'à simplement vouloir l'aider. Avant même de comprendre qu'il aime Jaime, avant même de comprendre que ces sentiments son amour, il agit parce qu'il veut l'aider, parce que quelque chose le pousse à ne pas abandonner le kiné... juste un simple sentiment humain qui fait qu'on ne peut pas détourner les yeux de quelqu'un qui a besoin d'aide et dessous se cachait les sentiments si fort de Levi...

Et je dois avouer, le tome m'a vraiment fait sortir de ma zone de confort. Non pas avec le passé de Jaime, j'ai lu assez de drame pour ne pas être chamboulé par ce qu'il lui est arrivé, j'étais triste pour lui, dégout bien évidement de voir ce genre de comportements qui malheureusement sont une réalité, mais j'étais hors de ma zone de confort car la religion à une place très très importante dans ce livre... à vrai dire, plus d'une fois j'ai été quelque peu malaise l'aise quand on voit jusqu'où la religion change le comportement humain et surtout de voir la souffrance quel apporte.
Levi est un personnage que je trouve tellement fort, tellement courageux, tellement aimant car malgré cette religion qu'il respect lui aussi beaucoup, cette religion qui le met en désaccord avec sa famille, cette religion qui le blesse et le fait souffrir... eh bien il agit pour lui plaire et il cherche tout du long à lui montrer ses arguments. Cela m'a parfois même un peu désespéré, [spoiler]surtout le comportement que je trouve égoïste du père, il met en place des règles depuis toujours dans sa famille avec les confab mais dès que ça ne va pas dans son sens, alors que chacun a dénoncé les arguments "religieux" et fait le vote, lui se permet de refuser alors que Levi a dû fermer sa gueule pendant 12 ans sur le sujet... je ne suis pas mormon mais je ne pense pas que ce genre de comportement soit aussi en accord avec leur doctrine ! Je parle non plus qu'ils veulent en gros que leur fils se ment à lui-même sur son homosexualité pour se persuader d'être hétéro alors que l'une des valeurs de leur doctrine est l'honnêteté... c'est tout le problème de religion... c'est truffé de contradiction[/spoiler] mais en même ça m'a appuyé dans mon idée de la force et du courage du personnage de Levi quand on en voit le dénouement. [spoiler]même si je dois avouer... certain passage faisait très très illuminé à cause du thème de la religion et de la conviction que tout est là car Dieu l'a voulu comme argument. Je veux bien adhérer à une partie du raisonnement mais pas tout.[/spoiler]

Par contre, j'ai trouvé la fin gâché, le chapitre aurait dû être écrit en entier car c'est un peu la "guérison" finalement qu'on attend dans tout le livre. Et un épilogue aurait été le bien venu. Un peu dommage sur ce point.

par Renhika
Pas sans toi Pas sans toi
Ven Yam   
Délicieux : Il y a six ans Marcus et Julian était coloc et inséparables mais quand Marcus a enfin eu le courage d’avouer à Julian qu’il était amoureux de lui, Julian l’a rejeté et Marcus a disparu de sa vie. Marcus est devenu un écrivain connu mais replié du monde et Julian un acteur également connu mais seul regrettant sa réaction face à Marcus. Il décide donc de le retrouver mais quand il arrive sur le pas de la porte de Marcus, c’est à son tour de se faire rejeter. Julian va mettre tout en oeuvre pour reconquérir son ami… Une délicieuse courte romance M/M, tendre, pleine d’émotions avec des personnages attachants. Un très bon moment.

par Folize
Dem et Sven, l'inacceptable destinée Dem et Sven, l'inacceptable destinée
Mary Matthews    Amélie C. Astier   
J'ai adoré! Les dialogues ne m'ont pas gêné du tout bien au contraire.
J'ai trouvé ce livre très bien écrit, bien mieux que le tome 1 de demonica par éxemple qui est un peu brouillon. Ici pas de ça du tout, le livre est bien construit, l'écriture est très agréable, il m'a fait rire, m'a captivé et m'a émue.
Je recommande vivement la lecture de ce petits bijoux car moi je l'ai dévoré en une journée telement j'avais due mal à le lâcher, j'ai faillie faire crâmer mes lasagnes,j'ai laissé de côté mon ménage et je me suis couché à 2h du matin mais ça en vallait la peine.

par tricky
THIRDS, Tome 1 : Contre vents et marées THIRDS, Tome 1 : Contre vents et marées
Charlie Cochet   
Ty et Zane la relève ?

Même si ce duo ne remplace pas Ty et Zane dans mon cœur je dois dire que j’ai adoré ce nouveau tandem de super policiers !

Nous avons d’un côté les Therians, des shifters qui sont le résultat de la mutation d’un virus (ou plutôt du remède dudit virus – mais ceci est expliqué au début du livre) et d’un autre côté les humains. Les deux espèces cohabitent tant bien que mal. Certains Therians refusant leur part humaine et certains humains faisant de la discrimination, ne voyant dans les Therians que des animaux. Le THIRDS est une unité gouvernementale composée d’agents humains et Therians et qui intervient quand un shifter est impliqué.

Dex est une nouvelle recrue du THIRDS qui a la lourde tâche de succéder à Gabe, tué dans ses fonctions un an auparavant et qui doit former une paire avec Sloane Brodie, un jaguar, ex-partenaire et ex-amant de Gabe. Son intégration ne se fera pas sans difficulté, Dex étant une grande gueule arrogante et Sloane voyant d’un très mauvais œil l’arrivée de ce nouveau coéquipier un peu trop sûr de lui et un peu trop tentant à son goût. De frictions en provocations, ces deux-là vont se chercher et finir par se trouver, pour notre plus grand plaisir évidemment ! Mais le fantôme de Gabe n’est jamais loin et alors que Sloane lutte contre un sentiment de culpabilité pour éprouver de l’attirance envers quelqu’un d’autre, Dex tente de réapprendre à son partenaire le goût du rire et de la vie.

J’ai vraiment adoré Dex qui est très attachant malgré son côté tête à claque. Il m’a fait beaucoup, beaucoup rire (il m’a un peu fait penser à Ty par certains aspects). Sloane est plus froid, plus réservé même si Dex parvient peu à peu à craqueler sa carapace. Cependant il est loin de nous avoir révélé tous ses secrets sur ses origines et son passé et j’ai hâte d’en apprendre plus sur lui. Il y a également tous les membres du THIRDS, tous différents, tous intrigants dont certains auront droit à leur propre histoire (Ash et Cael notamment d’après ce que j’ai pu lire).

C’est une entrée en matière intéressante et prometteuse mais qui n’évite malheureusement pas quelques défauts comme le « méchant » que j’ai découvert assez rapidement et certains passages explicatifs qui sont sûrement importants mais qui m’ont moyennement intéressés (je pense en particulier aux descriptions de l’équipement et aux armements qui composent la tenue des agents du THIRDS - en fait, pour être honnête j’ai été larguée à ces passages et jai pas tout compris).

Quoiqu’il en soit et hormis ces deux détails j’ai adoré ce 1er tome, qui laissent beaucoup de points en suspens et dont la fin, avec une menace qui pèse sur le THIRDS, nous donne envie de lire la suite immédiatement.

Bref c’est presque un coup de cœur.
Et j'adore la couverture que je trouve très réussie.

Personne plus que moi: Bonus du Plan de Secours Personne plus que moi: Bonus du Plan de Secours
River Jaymes   
Il s’agit ici d’une petite nouvelle qui nous montre ce qui se passe entre Alec et Dylan un peu après le tome 1. Et notamment ce qu’il ressent pour Alec (en référence à l’épilogue du tome 1). C’est court mais c’est un passage qu’on espérait voir et c’est touchant. Et puis toute la bande de copains réunis nous fait toujours autant rire.